AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782350006451
464 pages
OSKAR ÉDITEUR (21/01/2011)
3.84/5   16 notes
Résumé :
"L'Élu aura les yeux verts et trois grains de beauté disposés en triangle équilatéral."

Comment s'étonner qu'avec ces maigres indices, les Sages aient mis si longtemps à trouver l'enfant dont les fabuleux pouvoirs sauveront le monde ?
L'Élu s'appelle Almus et a tout à apprendre. Qu'importe, les Sages ont réussi.
Onze ans plus tard, ils découvrent qu'ils se sont trompés de personne.

Le grain de sel de l'édite... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
sab7
  03 avril 2011
Il est des livres que l'on savoure de la première à la dernière ligne. "L'élu de Milnor" est de ceux-ci. Que l'on soit fan ou pas de l'héroïc-fantasy, adulte ou adolescent ("adulescent" sans aucun doute...), l'intrigue vous happe dès le premier chapitre. Cela tient sans doute à l'alchimie des différents ingrédients présents dans ce roman : intrigue, rythme soutenu, humour, densité des personnages, tout y est et fonctionne à merveille.
Cette quête initiatique, au sens noble du terme (on retrouve en effet l'essence même des romans du Graal) est menée de main de maître. le héros, Almus, à travers ses errances et ses aventures, découvre la vie, le monde, mais surtout lui-même et sa destinée. Quant à l'Amitié (avec un grand A), l'un des thèmes majeurs de ce roman, elle se décline avec beaucoup de finesse et de justesse. Frictions et réconciliations, différence, tolérance, accompagnent ce "road trip" haletant. Nous assistons à la naissance d'un quatuor fraternel dont nous nous languissons déjà, la dernière ligne de cet opus achevée!
La "magie", elle, plane de façon éthérée tout au long du roman et nous laisse dans une expectative palpitante! Vivement le Tome 2!!!
Je réalise en me relisant que ce commentaire ne s'adresse pas à la "cible" de ce roman, à savoir les adolescents. Nulle crainte! le style de l'auteur est fluide, tour à tour drôle et haletant. le genre de roman, que l'on ne peut reposer qu'après la dernière ligne lue. Vous avez aimé J.K. Rowling... essayez Sophie Moulay!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
levri
  15 avril 2020
Almus a été enlevé à sa famille ducale, à la satisfaction de son père, dans son plus jeune âge par les sept sages, il est l'Élu annoncé par la prophétie et doit être formé afin de sauver le monde. Maintenant il a treize ans et ne supporte plus cette vie, cloîtré dans un palais, abruti par ses études, sans ami et éloigné de sa famille. le jour où les sages annoncent qu'ils ont fait une erreur et qu'il n'est pas l'Élu ils se désintéressent de lui et frustré, Almus ayant perdu ses pouvoirs, s'échappe et prend la route afin de retrouver ses parents … ce n'est pas si simple et son voyage sera parsemé d'épreuves et d'aventures …

Un voyage initiatique avec des aventures et des épreuves formatrices assez stérétypées. D'emblée le style et l'intrigue destine ce livre aux jeunes enfants, un livre parfaitement adapté aux jeunes en dessous de dix ans par sa morale et la simplicité convenue du thème, cependant bien écrit ce livre devrait plaire aux collégiens ayant gardé leur âme d'enfant et une certaine naïveté, mais quel intérêt ?
Il me semble qu'il existe des livres de contes et légendes de nos régions et du monde, ils ont un aspect merveilleux qui n'a rien à envier à la fantasy, et mêlé à la découverte d'autres civilisations et époques facilitent l'assimilation des mythes qui on mené à notre civilisation. Ce type de lecture peut amener de manière plus édifiante à la découverte de l'aspect merveilleux de la lecture d'avantage que des livres encourageants les enfants à s'éloigner de la réalité au profit de la superficialité d'un monde simpliste sans réalité.

Un livre bien écrit et facile à lire pour les plus jeunes, mais que je ne trouve pas valorisant et que j'éviterai d'offrir, mais c'est à chacun de voir …

NB : J'ai reçu ce livre gratuitement dans le cadre de l'opération "ConfinementLecture" et j'en remercie l'éditeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LunaZione
  25 novembre 2018
Un grand merci aux éditions du 38 pour leur confiance et leur patience !
Ça faisait un petit moment que je n'avais pas eu l'occasion de lire de la fantasy - alors que j'adore ça - : je me suis donc plongée avec délectation dans l'univers de Sophie MOULAY. Honnêtement, je n'ai pas eu toutes les réponses à mes questions sur cet univers riche et très codé, mais j'ai eu beaucoup de plaisir à le découvrir et à le parcourir aux côtés d'Almus et de ses amis.
J'ai trouvé l'intrigue vraiment très intéressante et poignante. Comment peut-on abandonner un petit garçon comme ça après 11 ans à l'avoir éduqué et contraint ? J'ai été triste de le voir laissé à lui-même après cette humiliation publique et cette perte d'identité. La fin m'a, du coup, beaucoup surprise : quel retournement de situation ! Je pense qu'il était prévisible, mais, à me laisser porter par les mots de Sophie MOULAY et les aventures de la petite bande, je n'avais rien vu venir.
J'ai aimé l'atmosphère joyeuse du livre : concrètement, le voyage n'est pas une partie de plaisir, mais Almus et ses amis arrivent à savourer chaque moment passés ensembles. J'ai aimé cette note positive dans ce monde de magie, de voyance et peuplé de créatures inquiétantes.
Je me suis rapidement attachée à Almus : j'ai admiré son courage et la vitesse où il arrive à se remettre de son humiliation après être parti de chez les Sages. J'ai aimé sa non-résignation face à son esclavagisme et sa façon de veiller sur Pil.
Les amis qu'il se fait en cours de voyage m'ont également beaucoup plu : la loyauté et le positivisme de Pil, la clairvoyance et l'absence de jugement de Mira ainsi que la force et la rigueur de Noir-Coeur.
J'ai également été intriguée par la famille d'Almus. Je les imagine dans un carcan de bienséance les empêchant de vivre réellement. Visiblement, ils ratent beaucoup de moments heureux et de partage avec Almus.
L'écriture de Sophie MOULAY m'a beaucoup plu. Son livre s'adresse aussi bien aux enfants qu'aux adultes. J'ai aimé son ton positif, la violence maîtrisée des scènes délicates. J'ai trouvé qu'elle abordait facilement les sentiments de ses personnages ce qui permet de s'attacher rapidement à eux.
Vivement la suite !
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
visenlivres
  18 mai 2019
Dans ce livre, nous allons suivre les aventures d'Almus, tout désigné pour être l'Elu qui sauvera Milnor de l'Ennemi le moment venu.
Seulement voilà, les sages se sont trompés en désignant Almus comme étant l'Elu, et son monde bascule à l'âge de 13 ans. Cette révélation va changer sa vie, puisqu'il va alors être exclu, rejeté de la société qui l'a encensé et vu grandir. Il va devoir alors entamer un long périple afin de trouver un sens à sa propre existence.
C'est au cours de ce périple qu'il fera la connaissance de ceux qui deviendront ses plus fidèles amis, et qui l'aideront dans cette recherche d'identité.
Ce roman a le génie de traiter le héros de fantasy à l'envers. Il ne s'agit pas ici d'un personnage ordinaire se découvrant des pouvoirs magiques et apprenant à devenir un héros, mais plutôt d'un personnage qui a déjà tout du héros, qui se découvre n'être qu'un simple garçon sans distinction.
Durant son périple il va rencontrer Pile, Noir-Coeur et Mira, qui à leur manière sont aussi des héros un peu ratés, un peu cabossés, qui vont l'aider à donner du sens à son existence. Se noue entre eux une amitié exemplaire, qui nous touche tout au long du roman. Cette beauté dans leur relation rend tous ces personnages extrêmement attachants, et je me suis sentie triste au moment de tourner la dernière page de ce premier tome, de les quitter tous.
Cette histoire commence bien, avec une intrigue qui nous accroche et nous interpelle puisqu'elle dénote de ce que l'on peut lire en ce moment. On est très vite transportés dans cette histoire touchante et pleine de poésie.
Le style de l'autrice est fluide, fleuri, élégant et simple, même si sous cette apparente insouciance se cache beaucoup de noirceur. Elle arrive à maintenir le mystère autour de l'Ennemi, et des raisons qui ont poussé les sages à le rejetter si violemment.
Le seul petit hic que j'ai pu trouver dans ce livre est la trop grande distance entre les personnages et leurs émotions par certains moments de l'histoire. Ce qui m'a parfois empêchée
e de compatir pleinement avec les événements que peuvent traverser les personnages.
Pour le reste j'ai dévoré ce premier tome, qui m'a donné envie de lire la suite.
Almus, ce héros déchu qui n'en est pas un, qui erre sans but tout en nous surprenant de page en page, doué d'un sens de l'amitié hors pair, me manquera d'ici la lecture du deuxième tome.
Lien : https://visenlivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FXC
  17 juin 2011
Une magnifique aventure et une merveilleuse surprise ! Je n'ai pas l'habitude de lire de la fantasy et je dois dire que « L'Elu de Milnor » ne m'a pas fait regretter mon choix de lecture !
Je me suis laissé prendre avec un immense plaisir par cette histoire très bien écrite et au rythme haletant !
J'attends la suite avec impatience !
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
levrilevri   15 avril 2020
Malgré ses paroles apaisantes, l’adolescent mit un long moment à calmer son ami. Pour finir, il lui promit de ne plus jamais aborder le sujet, mais ce fut Pil qui eut le mot de la fin :
— Si j’y retournais, mon père me revendrait aussi sec. Non, je ne reviendrai pas à Martig. Il y aura toujours une place pour ma famille dans mon cœur, mais désormais, je voyage avec toi, où que tu ailles et quoi que tu fasses !
Almus se détourna pour que le petit garçon ne voie pas son trouble. Pour s’excuser, il décida d’offrir à Pil un gâteau au miel. Celui-ci, qui n’en avait jamais mangé, le fit durer le plus longtemps possible, le grignotant par petits bouts, un air de ravissement inscrit sur sa figure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
levrilevri   15 avril 2020
Un seau et un balai à la main, Almus découvrit bientôt les joies de la vie de mousse. Le bosco lui avait ordonné de nettoyer les latrines. Debout devant la porte du lieu d’aisance, Almus se retenait à grand-peine de ne pas vomir. Après quelques minutes, il découvrit qu’en respirant par la bouche, l’odeur était moins pestilentielle. Finalement, sous les ricanements de Rik qui l’observait, le jeune garçon trouva la force d’ouvrir la porte du réduit. Ce fut mille fois pire. Il courut jusqu’au bastingage et vida son estomac par-dessus bord. Il ne vomit que de la bile, s’en étonna avant de se rappeler qu’il avait pris son dernier repas au palais, quand il était encore l’Élu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
levrilevri   15 avril 2020
— Tu peux dire ce que tu veux, c’est grâce à mes visions que vous êtes encore en vie et celles-ci me disent à présent que je dois vous accompagner. Si vous partez sans moi, je vous suivrai et si un loup me dévore, vous aurez ma mort sur la conscience.
À ces mots, Noir-Cœur s’ébroua.
— Qu’elle vienne ! Nous n’allons quand même pas l’abandonner ici toute seule. J’ai déjà une mort sur la conscience, je ne tiens pas à en avoir une deuxième.
— Mais… s’exclama Almus.
— Laisse, intervint Pil. Elle a gagné.
Mira jeta un regard triomphant à un Almus dépité et lui tira la langue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
levrilevri   15 avril 2020
Emmitouflé dans son manteau, son bonnet enfoncé sur les oreilles, Almus regardait s’éloigner la rive d’Obélane, le seul foyer qu’il ait connu. La frustration l’emportait sur le petit pincement au cœur. À l’heure qu’il était, on avait dû découvrir sa fuite. Il avait espéré que les Sages, malgré tout, enverraient des soldats à sa recherche. Mais, à cette heure-ci, les quais restaient désespérément vides. Ce fut à ce moment qu’Almus prit conscience du caractère irréversible de sa situation. Jeune garçon ordinaire, il n’avait plus rien à faire ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
levrilevri   15 avril 2020
Plus tard, presque endormi, Almus demanda à Noir-Cœur :
— Et ta belle, l’as-tu revue ?
— Oh que oui ! soupira l’assassin. Je me suis renseigné : elle avait été mariée par sa famille à un vieux barbon repoussant. La pauvre ! En tout cas, j’en étais tombé amoureux. Je lui composais des poèmes que je lançais à sa fenêtre lorsqu’elle restait ouverte.
— Et… ? — J’ai dû partir, comme tu le sais.
Noir-Cœur ne s’étendit pas sur le sujet et se tourna de l’autre côté. Le cœur d’Almus se serra de chagrin pour son ami.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : éluVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1945 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre