AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782842719548
249 pages
La Musardine (24/04/2014)
2.4/5   5 notes
Résumé :
[POUR UN PUBLIC AVERTI]

Attention : le livre que vous tenez entre les mains est une machine à avancer dans le temps. Si vous l’ouvrez, vous serez propulsé dans le futur et y découvrirez comment nos descendants font l’amour. Mais voulez-vous vraiment le savoir ? Voulez-vous vraiment découvrir les implants multiplicateurs d’émotions sexuelles ? Vous initier aux techniques de clonages hi-tech pour multiplier vos amants ? Assister à l’initiation sexuelle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
oukouloumougnou
  24 octobre 2014
Soyons clairs de suite, un recueil de nouvelles peut difficilement être évaluer dans son ensemble puisque les auteurs sont différents et leurs style peuvent ne pas plaire à tout le monde. Mais justement, c'est dans leur ensemble que ces textes m'ont surprise. Si certaines nouvelles n'ont pas marquées ma mémoire, d'autres sont réellement surprenantes par les sujets qu'elles impliquent. Et oui, ne vous laissez pas avoir par le titre de ce livre, on ne trouve pas le véritable intérêt de ces histoires dans le sexe pur et dur, mais bel et bien le monde futuriste que les auteurs ont choisi de nous livrer. Selon les auteurs, le résultats est plus ou moins intéressant et l'on découvre un futur qui se calque sur des "extrêmes" de notre société actuelle. Plusieurs nouvelles évoquent la disparition des hommes (et de leur utilité) de notre monde, condamnant parfois le féminisme extrême, d'autres fois montrant qu'un monde entièrement féminin est possible et même "mieux" (si je mets des guillemets, c'est juste pour montrer mon total désaccord avec ce dernier point). Une autre nouvelle se déroule dans une futur où l'hygiène est primordiale et imposée comme règle stricte : on ne peut faire l'amour sans se laver-désinfecter avant/après et la pilosité est totalement bannie (bon, je n'ai pas encore compris comment cela était vérifiable) et un groupe de rebelle se retrouve la nuit tombée pour de grosses orgies pleines de sueurs et de poils. L'ambiance de cette nouvelle était complètement glauque et malsaine (ceci est un point positif, attention) et elle permet d'étendre la réflexion sur les règles d'hygiène que l'on nous impose déjà : jusqu'où va-t-on vouloir du "toujours plus propre" ?
De manière générale, ce livre est très intéressant de par la diversité des nouvelles, des styles et des idées exploitées. Evidemment, les nouvelles sont de différents auteurs et certaines histoires touchent plus ou moins le lecteur. Et si j'ai trouvé un réel intérêt aux nouvelles qui apportaient une véritable réflexion sur notre monde actuel, j'ai beaucoup moins aimé les histoires plus légères.
Lien : http://oukouloumougnou.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sariahlit
  17 mai 2014
En 2050, les hommes ou les femmes existeront-ils encore ? Les androïdes remplaceront-ils les partenaires sexuels ? Voyagerons-nous dans l'univers à la découverte de nouveaux plaisirs ? Ou devrons-nous nous soumettre à un ensemble de règles qui régiront les rapports entre hommes et femmes ? Voilà certains axes choisis par les auteurs de ce nouveau recueil d'une vingtaine de nouvelles des éditions La Musardine. La science-fiction se mêle à l'érotisme pour nous présenter de différentes manières les relations amoureuses du futur : un monde où les hommes seraient devenus rares et utilisés à des fins procréatique, des lois qui réglementent la façon de se comporter des hommes et des femmes pendant l'acte afin d'éviter une pandémie, une entreprise en quête d'un vaccin contre les pulsions des hommes et qui utilise ses employés comme cobayes ou encore un nouveau monde où les hommes sont aussi des femmes et inversement.
Je dois dire que pour le coup, les divers auteurs ont eu une imagination débordante, nous proposant toujours des univers assez hétéroclites dans l'ensemble. La nouvelle qui m'a le plus manqué s'intitule « Correspondance érotique » d'Alexandra Otéro. Il s'agit de celle où j'ai eu le plus de facilité à me représenter l'ensemble, à m'immerger dans les personnages. Et que j'ai trouvé aussi, d'une certaine manière, très douce et poétique : cet homme amoureux des livres et de sa collègue, à une époque où l'écrit est devenu une inconnue, tente de se faire remarquer d'elle par de belles lettres manuscrites... Concernant les autres nouvelles, certaines étaient plus difficile à lire : le côté science-fiction dans les récits érotiques ne m'a pas toujours convaincu. Mais la variété des intrigues contentera le plus grand nombre.
Lien : http://sariahlit.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Dareel
  30 juin 2014
Merci à Babelio & aux éditions La Mursardine pour ce partenariat.
Alors, à quoi m'attendais-je en demandant ce bouquin ?
Je n'ai jamais, jamais lu de roman/nouvelle érotique, alors ma curiosité a pris le dessus et j'ai voulu me lancer. de plus, j'avais lu deux avis de blogueuses qui disaient que le thème futuriste était intéressant dans ce recueil.
Résultat ? Je suis déçue. Non, HYPER DÉÇUE. Voire complètement dégoûtée du genre.
Je suis rarement si ferme dans mes critiques, mais là, il n'y a rien à faire, j'ai détesté ce livre.
Deux points :
Je pensais avoir affaire à des récits érotiques, sensuels, qui laissaient notre imagination se mettre en route et apprécier les histoires racontées. Verdict ? C'est du porno pur et simple sur 90% des nouvelles. Désolée pour le langage mais je me dois de citer des exemples. Là où je m'attendais à de l'érotisme, du suggéré ou en tout cas rien de vulgaire (et attention, je ne suis pas facilement choquable et plutôt à l'aise avec le sexe), j'ai eu droit à du « j'ai fourré ma grosse bite dans son trou du cul puis dans son énorme chatte », ou encore « et mon sperme a dégouliné tout le long de sa bouche jusqu'à son menton ». Non mais what de fuck ? C'est pas des histoires de sexe, c'est du punaise de gros porno ! C'est violent, c'est cru, c'est tout c'que j'aime pas. Impossible de faire fantasmer ou rêver le lecteur, on a l'impression d'assister à des scènes de viol, ou d'être en train de visualiser un film X bien bien cru.
D'autre part, il est où le côté futuriste original ? Tout ça aurait pu être sauvé par un univers attrayant. Je veux dire merde, quand on veut mélanger la sexualité et les années 2050 y'a tellement d'idées qui pourraient être sympa ! Là c'était quoi ? « Les hommes ne sont plus que des reproducteurs », « Les aliens viennent nous prendre nos femmes », « La sexualité est contrôlée, pas de poils, faut être très propre ». Non mais… C'EST TOUT ?
Je n ‘irai pas plus loin dans ma critique, c'est une énorme déception, j'ai survolé la moitié du livre parce que je voulais quand même le lire et ne pas fonder ma critique sur rien. Peut-être que certaines nouvelles allaient rattraper les autres… Hé bien non.
J'ai détesté. Je n'ai je crois quasiment jamais « abandonné » un livre, mais là c'était une corvée de le lire. Pure et simple.
Tant pis, les romans « érotiques » (LOL.), ce n'est pas pour moi.
Lien : http://www.chroniques-livres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
la-ronde-des-post-it
  08 juillet 2014
Bon... contrairement à ce qu'annonce le pitch, je n'ai aucune envie, après lecture de cet ouvrage, d'être propulsée en 2050! On est bien mieux ici!
Mais peut-être que certain(e)s y trouveront leur compte?

Perso, le sexe aseptisé, réglé, calculé, régi, virtuel, ça ne me fait pas rêver!
Encore moins au travers de ces nouvelles, toutes plus imaginatives et originales les unes que les autres (plus ou moins bien écrites, mais bon...) mais plus affligeantes qu'autre chose, dans l'idée d'avenir...
Dans l'ensemble, en 2050, les libertés individuelles n'existent plus. J'aurais imaginé un futur plus libéré, plus "olé olé", mais ici, non. Quel pessimisme!!
Voilà pour le fond...

Pour ce qui est de la forme, là non plus je n'ai pas apprécié... L'érotisme est banni de ce recueil, aucune suggestion, rien que du brut. Non pas que je sois fermée à ça, mais là, cumulé avec les vaisseaux spatiaux, les droïdes, les frigos qui parlent et une autorité surveillant et régissant les rapports, non, ça n'est pas passé! Rien de sensuel. Rien d'éxcitant non plus, dommage, il y avait un créneau à prendre! L'interdit attire, émoustille, mais pas ici malheureusement...

Certaines nouvelles m'ont cependant plus plu que d'autres, notamment celle avec Nicolas Bedos qui m'a arraché quelques sourires, mais je ressors de cette lecture complètement froide, en me disant qu'en 2050, le sexe, c'est pas la fête du slip!
Je reste donc avec plaisir en 2014, et qui vivra verra, mais je croise les doigts que toutes ces idées d'avenir nées dans l'esprit d'auteurs à l'imagination certaine ne soit pas prémonition!!

Lien : http://la-ronde-des-post-it...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Videos de La Musardine (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de La Musardine
Bande-annonce vidéo du livre "Pin-up, femme-objet", troisième volume des mythiques pin-up d'Aslan, aux éditions La Musardine. Sortie le 31 octobre 2013.
autres livres classés : nouvelles érotiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
326 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre