AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070381739
256 pages
Gallimard (11/10/1989)
3.64/5   11 notes
Résumé :
La découverte par l'auteur d'une grande nécropole souterraine située à l'ouest d'Alexandrie a permis l'exhumation de documents qui attestent qu'une secte, dite des Adorateurs du Zéro, aurait vécu en ces lieux et tenu par là, avant de disparaître, à consigner son histoire ainsi que l'essentiel de sa doctrine depuis ses origines. Vouant une sorte de culte sans objet à ce chiffre qui n'est que la pure figure du néant, et en qui sont déjà contenues toutes les dissolutio... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
frandj
  04 mars 2018
L'exemplaire que j'ai lu est un "livre voyageur" trouvé par hasard dans une "boite à livres". Jusqu'ici je ne connaissais rien d'Alain Nadaud. J'ai appris qu'il avait travaillé à l'étranger, notamment en Mauritanie et en Irak. Mais c'était surtout un érudit, qui a publié divers romans historiques avec des enjeux philosophiques ou religieux.
Dès le début du livre, on assiste à la découverte près d'Alexandrie d'un ensemble de documents dont la date varie entre le VIème siècle avant J.-C. et le VIIème siècle après J.-C. Ils auraient été conservés par les Adorateurs du zéro. Cette secte aurait pour première origine le célèbre Pythagore, qui avait institué une sorte de religion des Nombres. Ensuite, une mystique s'est développée autour du zéro, représentant du vide mais aussi symbole du Tout. le roman présente 25 textes, montrant l'évolution de cette secte, jusqu'au dénouement: le massacre par des Chrétiens fanatiques.
Il va de soi que, ici, Alain Nadaud a inventé de toutes pièces les textes présentés. Comme il connaît bien l'histoire, il donne à ces documents une apparence d'authenticité et il sait s'appuyer sur des éléments avérés. Ce qui m'a attiré dans ce roman, c'est la création d'un passé virtuel ou pour mieux dire d'une uchronie. On n'est pas très éloigné de J.-L. Borges, le grand maître de ce genre. Mais Alain Nadaud ne peut absolument pas rivaliser avec Borges qui, érudit lui aussi, faisait le choix de la concision et écrivait d'une manière somptueuse. L'écriture de Nadaud est lourde (volontairement ?) et presque pédante. La lecture de "L'archéologie du zéro" m'a paru finalement fastidieuse. J'aurais préféré que la bonne idée à la base du roman soir présentée d'une autre façon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
frandjfrandj   04 mars 2018
(p. 216)

Sans la conscience du Rien, la conscience du Tout est impossible. (...) Le Tout dépendrait donc, intimement et par essence, du Rien pour ce qui est de son existence même et de la conscience qu'il en a.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Alain Nadaud (1) Voir plusAjouter une vidéo

Romans
La soirée d'Apostrophes est consacrée à six romans. - Alain NADAUD : "Archéologie du zéro". Professeur de philosophie, il a enseigné à l'étranger dont Bassora en Irak. Il s'est d'ailleurs inspiré de la salle des professeurs pour son roman. le livre démarre par la découverte d'une nécropole à Alexandrie où l'on trouve les archives d'une secte ancienne. Vrai et faux se mélangent...
autres livres classés : pythagoreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
357 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre