AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782368525425
192 pages
Éditeur : Kurokawa (07/12/2017)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Au Japon, c'est la crise. Pas facile d'avoir un boulot quand on n'a pas de diplôme. Miharu Hino, 22 ans et abonné aux CDD pourris, en sait quelque chose.
Et le Père Fouettard, vous connaissez ? Celui qui se balade à Noël avec un fouet et un grand sac pour y plonger les vauriens. Miharu s'apprête à faire sa connaissance.

Bien loin d'être un affreux moutard, notre héros se retrouve malgré lui au fond du sac du père Fouettard, en route pour le pô... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  01 janvier 2018
Recalé à l'examen d'entrée à l'université, Miharu travaille depuis deux ans dans une supérette ouverte 24 heures sur 24. S'il a cru un temps pouvoir trouver un CDI intéressant, la crise a eu raison de ses ambitions. Il collectionne donc les CDD et trime, souvent la nuit, entouré de collègues désinvoltes et d'un patron incompétent. le soir de Noël, il est accusé injustement d'avoir volé un gâteau périmé. Dégoûté, il décide de s'enivrer et fait halte devant un tripier ambulant. Derrière le comptoir, le Père Fouettard lui propose un CDI dans son entreprise un peu particulière. Au matin, Miharu pense avoir rêvé mais il se réveille au Pôle Nord, dans l'atelier du Père-Noël ! Déboussolé, il fait la connaissance de ses nouveaux collègues et découvre ses nouvelles fonctions. A charge pour lui de décevoir les enfants qui n'ont pas été sages durant l'année. Miharu s'insurge contre ce procédé mais sa mère est si fière de lui qu'il se sent pris au piège.
Hikaru Nakamuru aime s'approprier les mythes et légendes occidentaux pour les mêler à ceux de sa culture. Dans Les vacances de Jésus et Bouddha, elle n'a pas hésité à faire de Jésus et Bouddha des colocataires en vacances sur terre et ici elle s'empare du Père fouettard, bien connu en Europe pour être l'acolyte de Saint-Nicolas. Il terrorise les vilains garnements, leur offrant du charbon, quand il ne les emmène pas dans son grand sac. C'est donc sur le thème de ce croquemitaine qui aurait pris les commandes de l'atelier du Père-Noël que la mangaka brode une histoire loufoque où un jeune homme gentil, serviable mais malchanceux doit se faire violence pour décevoir les enfants repérés grâce à une technologie des plus modernes. Et même s'il rechigne, Miharu est doué car il s'y connaît bien en déceptions, lui qui a raté sa vie professionnelle, qui est la risée des membres de sa famille, qui reçoit un sac de riz pour Noël...
Le démarrage est un peu long, mais il faut laisser la situation se mettre en place et le héros doit forcément s'habituer à sa nouvelle vie. Mais Miharu est une recrue douée et son sens de l'honneur ne saurait se contenter de suivre les directives sans s'insurger. le Père Fouettard va peu-être se mordre les doigts d'avoir introduit un grain de sable dans sa belle mécanique malfaisante... Un manga original et décalé, parfait en ces fêtes de fin d'année.
Un grand merci à Babelio et aux éditions Kurokawa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
diablotin0
  22 décembre 2017
C'est une première pour moi, je n'avais jusqu'à aujourd'hui, jamais ouvert un manga. Je remercie donc Babelio et les éditions Kurokawa, qui m'ont permis de faire cette découverte.
Une fois compris le système de lecture, j'ai pris plaisir à lire ce manga.
On côtoie donc des sujets de société graves, sérieux comme la dureté du marché du travail, l'entreprise, la société de consommation avec un univers fantastique, original. C'est plaisant à lire . On va suivre Miharu qui las d'enchainer des CDD et des petits boulots et qui rêve de signer un CDI va "accepter" de suivre le père fouettard dans son entreprise qui est pour le moins particulière!
N'étant pas habituée du tout à ce genre, je n'ai pas su apprécier les dessins, je n'arrive pas à discerner un sourire d'une grimace ou encore des pleurs ! c'est dommage.
Je suis également étonnée que le père fouettard soit associé au père noël, c'est St Nicolas qui ne va pas être content :-)
Commenter  J’apprécie          254
Shan_Ze
  16 avril 2019
C'est le titre qui m'a donné envie de le découvrir... L'histoire est assez tarabiscotée avec les différents personnages (le Père Fouettard, le Sac ?) mais Miharu, au centre du manga, tient le haut du panier ! Ses réactions avec sa mère ou avec ses nouveaux collègues valent le coup ! J'ai aimé quand il change complètement de réactions d'un instant à l'autre. On se demande si le Père Fouettard a bien fait de le prendre à son service (bon, il a volé un gâteau) mais on se découvre un talent... Un bon moment de détente même si parfois, on est dans l'exagération ! A suivre.
Commenter  J’apprécie          221
LireEnBulles
  21 décembre 2017
Hikaru Nakamura est une mangaka japonaise née en 1984 ayant débuté dans dans le manga en 2001. C'est dans le magazine GanGan Wing avec sa nouvelle Kairi no Tao qu'elle dévoile son travail, suivi en 2002 par un premier recueil comprenant plusieurs de ses histoires courtes. En 2004 vient le temps pour elle de proposer un titre accès comédie romantique, Arakawa Under the Bridge, inédite en français. Mais le public de l'hexagone et co. finiront par la découvrir en 2011 avec Les vacances de Jésus et Boudha aux éditions Kurokawa. Et ce n'est pas parce que la série est toujours en cours, que la mangaka se refuse d'explorer d'autres scénarios comme par exemple avec Père Fouettard Corporation, toujours chez Kurokawa, juste à temps pour les fêtes de fin d'année.
Père Fouettard Corporation (Black Night Parade en VO) est un titre très tranche de vie, comédie et surnaturel. Surnaturel parce que l'histoire fait appel à l'imagination du lecteur en évoquant la légende du Père Noël, mais aussi celle du Père Fouettard. Comme partout ailleurs, la crise touche également le Japon. Parmi les moins chanceux se trouve Miharu Hino, 22 ans, sans diplôme après avoir été recalé à la Fac, et abonné aux DCC pourris. Cela fait trois ans qu'il trime dans une supérette du quartier où il vit, supportant des collègues qui profitent de sa gentillesse, des clients très difficiles et un patron incompétent. Moqué par les membres de sa famille, il ne cache pas le fait qu'il déteste Noel et le fait qu'il n'est pas de copine, ou simplement travail qui paye bien. Un soir, comme si la coupe n'était pas déjà assez pleine comme ça, Miharu va devoir faire les frais de son collègue Kaisen peu scrupuleux à cause d'un petit vol de gâteau périmé, donc invendable. Décidant de se saouler pour oublier sa soirée, il se retrouve dans un food truck de tripes tenu par… le Père Fouettard. Mais au lieu de le punir pour son geste malveillant, ce dernier va lui proposer un travail et un…CDI !
Ici, ce qu'il y a de pertinent et d'universel est le fait que l'on galère tous plus ou moins une fois (minimum) dans notre carrière. Que l'on soit actif dans le monde du travail ou à la recherche d'un emploi, la sécurité de garder son poste n'est plus quelque chose de garanti à vie par les temps qui courts. Avec un personnage aussi serviable que Miharu, la mangaka permet au lecteur de pouvoir facilement s'identifier à lui. Ainsi on compatit tout de suite à son sort, son manque de vigueur nous frappe et on a qu'une envie l'encourager (ou le secouer un peu). Effrayé à l'idée de ne jamais sortir de cette boucle sans fin de travailleur précaire (et de bonne poire), la proposition du Père Fouettard va vite piquer à vif le jeune homme. Et même si une partie de lui reste méfiante face à ce contrat fraîchement imprimé pour lui, l'intervention de sa mère au téléphone en larmes face à son annonce sur les réseaux sociaux de “travail à l'étranger”, il ne pourra qu'accepter… mais a-t-il bien fait ?
À travers une galerie de personnages tout aussi attachant que notre protagoniste, Père Fouettard Corporation est un titre intelligent tant il met en avant la société moderne connectée, le marché difficile du travail, et l'exploitation des employés est prouvée. Que l'on croit on Père Noel ou non et à ses lutins, on s'est certainement déjà demandé comment fonctionnait l'Atelier du barbu au Groenland. Mais le fait qu'ici le Père Fouettard semble être aux commandes de cette grosse machine, apporte son lot d'originalité. Comme dans le conte originel, cet homme sombre faisant miroir au jovial Père Noel est en charge de débusquer les “vilains” enfants et leur offrir les cadeaux qu'ils ont demandé…. mais à sa sauce. Charbon, tripes, ou encore mauvaise console de jeu, le programme chargé « d'offrir de la déception” à nos charmants garnements. Par exemple, si votre enfant à demandé la dernière console à la mode, les employés se feront une joie de lui envoyer ledit cadeau mais couleur rose perle. Imaginer la tête du gamin de huit ans face à ses copains qui se moquent de lui…
L'univers scénaristique mis en place par Hikaru Nakamura offre un très bon pitch de départ avec des personnages ayant tous eut une raison d'accepter de venir travailler volontairement à l'Atelier. Parmi eux on découvre Shino, une collègue brûleuse de calorie hors normes, et le charismatique et travailleur Tepei, et le chargé des relations publique le Père Bonnet. Une première ribambelle de personnages ayant tous écrit au Père Noël étant enfant. L'idée de prendre l'univers de Noel et la magie qui l'entoure, pour ensuite la tordre et la rendre plus cynique, sombre mais surtout très drôle apporte une véritable touche originale.
Les dessins de Nakamura sont dans la lignée de son travail sur Les vacances de Jesus et Bouddha. Les expressions des personnages viendront renforcer le ton comique du manga, tout en jouant sur le design de chacun. Mention spéciale au Père Fouettard qui a une allure à la fois charismatique, mystérieuse et burlesque. le découpage des planches est dynamique et a classique à la fois. du côté de l'édition, on peut dire que Kurokawa a encore une fois fait du bon travail. La traduction de Sarah Provost colle parfaitement aux références actuelles sans pour autant être trop décalée. Et que dire du design de la jaquette ? En partant d'un simple fond noir avec un lettrage argenté et doré pour le tire, Kurokawa signe un bon manga visuellement accrocheur de par son esprit très festif. de plus, le twist final laisse présager une belle suite…
En conclusion, ce premier tome de Père Fouettard Corporation laisse entrevoir une comédie rafraîchissante et décalée, avec pour fond une légende mondialement connue de tous pour finalement dresser une critique dégoulinante de pertinence et de sarcasme sur la société. Un très bon cadeau de Noël (ou pour plus tard) qui ravira les amoureux et les détracteurs de cette fête. Allez, maintenant soyez sage, car le Père Fouettard guette.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sl972
  16 décembre 2017
Miharu Hina, 22 ans, est dans une impasse : il n'a pas pu aller à l'université et enchaîne les CDD pourris dans une supérette. Autant dire que sa vie est plutôt misérable entre un collègue égoïste, un boss impitoyable qui semble toujours arriver au mauvais moment et sa quête désespérée pour trouver un CDI.
Un jour, exaspéré par ce destin qui semble faire de lui son souffre-douleur, Miharu vole un gâteau à la supérette (bon, c'était un invendu et, en plus, il était périmé). Malheureusement pour lui, c'est Noël et sa route va croiser celle du Père Fouettard. Vous vous souvenez de lui ? C'est le compagnon du Père Noël – lui, on ne l'oublie jamais – qui apporte du charbon aux enfants qui ne sont pas sages…
Voilà Miharu emporté au Pôle Nord, où l'attend une offre inattendue : le Père Fouettard lui propose un CDI dans son entreprise. Une entreprise qui s'occupe de Noël… et qui ne connaît pas du tout la crise.
J'ai découvert Hikaru Nakamura avec Les vacances de Jésus & Bouddha et j'avais adoré cette série. Autant dire que je plaçais la barre plutôt haut avec cette nouvelle série… Et je n'ai absolument pas été déçue !
L'idée est intéressante, originale – j'aime bien le Père Fouettard – et tombe à pic – Noël approche à grands pas –, l'humour est présent, notre héros est un personnage attachant… tous les ingrédients sont réussis pour nous faire passer un excellent moment, nous détendre et nous faire rire.
N'hésitez plus et lancez-vous ! Les aventures de Miharu promettent d'être intéressantes…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   22 février 2019
Le père Noël... il n’existe pas, on est bien d’accord ?
Commenter  J’apprécie          80
Erik_Erik_   01 novembre 2020
Dans les livres d'images qui ont amusé mes premières années, on voyait passer le père Fouettard, avec son paquet de verges sous le bras; mais ce n'était à mes yeux qu'une métaphore.
Commenter  J’apprécie          10
Shadowlicious93Shadowlicious93   05 janvier 2019
» Le père Noël entre chez les enfants la nuit et va jusque dans leur chambre et c’est la surveillance qui te chiffonne, niveau violation de vie privée? »
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Hikaru Nakamura (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hikaru Nakamura
On se retrouve pour un tag! Voilà un petit moment que j'en avait pas fait! Plus de vidéos ici : http://goo.gl/HVLQ2O ?Tu veux des infos? Click sur "Plus"?
Les questions: 1. Un livre qui se passe en été 2. Un livre parfait pour la plage 3. le livre que tu utiliserais pour allumer un BBC 4. Un livre avec une couverture qui représente les beaux jours 5. Un livre qui fait voyager dans un pays chaud 6.Un livre sombre comme un orage d'été 7. Un livre qui fais référence au soleil, à l'été... 8. Un livre frais comme un sorbet 9. Un livre que tu ne regretterais pas de faire tomber dans une piscine 10.Qui tagues tu? ___ Livres Cités:
-Night School de C.J Daugherty -Les Vacances de Jésus & Bouddha de Hikaru Nakamura -Blazer Drive de Seichi Kishimoto -Pourquoi tu cours, Alex? de Sandrine Morirer -L'oracle d'Egypte de Eric Simard -Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs -Le soleil est pour toi de Jandy Nelson -Victoria rêve de Timothée de Fombelle -Secret Breakers de H.L Denis
___
Booktubers Tagués: -Hélène Ptitelfe -The Mm27 -Lilibouquine -PalaceCrouton -Treky -Croque les mots -Tartine au pommes -Brody book's -Mathieu M -Lucieved -Elomelo -Eloobooks -Le livre ouvert -Fangirl Reader -Bulledop -Maloriedun's books -Margaud Liseuse -les bêtises de Manu -No tea, no book -Ilnyak1pas -Nini bouquins -Florent R -QuietManon
___
Vidéos Citées: -Mes lectures en bref #7: https://www.youtube.com/watch?v=USAZZ-Xkens ___
Musiques présentes dans la vidéo: -You Make Me Happy - Jérôme Faby ___
Me retrouver:
-Mon blog: http://bibliothequemisterkev.blogspot.fr/
-Twitter: @BMisterkev https://twitter.com/BMisterkev
-Instagram: @bmisterkev http://instagram.com/bmisterkev/
-Facebook: https://www.facebook.com/bibliothequemisterkev
-Livraddict: http://www.livraddict.com/profil/misterkev/ ___
Ma Wish-List Amazon: http://www.amazon.fr/registry/wishlist/2MY5MCW7X9OWF ___
Mes partenariats:
-My Little Dreams: # Blog: http://mylittledreams.eklablog.com/ # Chaine: https://www.youtube.com/channel/UC3zaNj1mUmwfNtskpFZUo3w
-Read Us: # Blog: http://readusblog.canalblog.com # Chaine: https://www.youtube.com/channel/UC-cjXoSPjbe-bEKOySGTQvA __
-Appareil de Tournage: Nikon Coolpix S4150
-Logiciel de Montage: CiberLink PowerDirector V.8
+ Lire la suite
autres livres classés : noëlVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
968 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

.. ..