AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2075074593
Éditeur : Gallimard Jeunesse (21/11/2016)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 68 notes)
Résumé :
Et si vous n'étiez pas l'Élu ?
Si vous n'étiez pas destiné à être un héros ? Celui qui est censé combattre les zombies, ou ce nouveau truc, là, complètement dingue, avec les lumières bleues. Il y a des choses tellement plus importantes que la énième fin du monde !
Si vous étiez comme Mikey qui veut simplement avoir son bac, passer ce dernier été avec ses amis et, enfin, embrasser Henna (ou plus). Juste se sentir capable de découvrir l'extraordinaire ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
Ichirin-No-Hana
  13 décembre 2017
Patrick Ness est un auteur de littérature jeunesse incontournable pour moi. Il sait proposer des romans superbement écrits avec une intrigue souvent très originale et des personnages travaillés au possible. Mais c'est surtout un auteur jeunesse qui ne prends pas les adolescents pour des idiots et qui sait nous chambouler avec des événements souvent dramatiques auxquels on ne s'attend pas. C'est donc toujours avec beaucoup d'attente que j'attends ses futures sorties et je ne suis jamais déçue… Sauf cette fois…
Nous autres simples mortels se passe dans un futur où les héros existent et sauvent régulièrement le monde. Des héros aux pouvoirs surnaturels et qui ont pour objectifs de sauver le monde des différentes crises qui le touchent. Patrick Ness prend le parti original et intéressant de nous raconter son histoire du point de vue des normaux, ceux qui n'ont aucun pouvoir magique et qui ne peuvent que subir les événements sans réellement pouvoir y changer quelque chose.
Je vais être clair dès le départ, je me suis clairement ennuyée tout le long de ma lecture. Je suis quasiment certaine que si l'auteur n'était pas Patrick Ness, je l'aurais surement abandonné. On retrouve certes la sensibilité et la poésie propre à l'auteur, mais le manque d'intrigue réel, d'actions et de rebondissements ont fait que je ne me suis à aucun moment senti concernée par ce que me racontait l'auteur. Encore une fois avec Nous autres simples mortels, Patrick Ness aborde de nombreuses thématiques intéressantes (vie de famille compliquée, dépression, anorexie, découverte de l'amour, amitié…) et casse clairement les codes des romans adolescents. La psychologie des personnages est très fouillée mais contrairement aux autres ouvrages de l'auteur, je ne me suis pas du tout attaché à eux.
Le découpage du récit est assez particulier et m'a assez déplu. A chaque début de chapitre, nous avons le droit à une sorte de résumé en quelques lignes d'événements touchant les « indies kids », ces adolescents aux pouvoirs extraordinaires. Au final, on ne comprend pas du tout ses passages car après avoir lu les chapitres normaux, on en oublie les paragraphes précédents, les personnages concernés nous sont inconnus car on ne les rencontre pas dans l'histoire de base du roman et pour ma part, j'ai trouvé que cela cassé le rythme de lecture sans pour autant apporter réellement quelque chose.
En bref, Nous autres simples mortels est un roman qui nous propose une idée de départ très intéressante, une écriture poétique et une galerie de personnages très fouillée, malheureusement, je n'ai pas du tout accroché à l'histoire et suis restée complètement externe à l'intrigue. Ma déception est d'autant plus grande que je suis une grande fan de la plume de Patrick Ness. Bien sûr, je continuerai malgré tout à suivre son actualité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          168
cats26
  12 novembre 2017
Patrick Ness est pour moi l'auteur de littérature jeunesse anglo-saxon dont l'oeuvre est la plus inventive et la plus intrigante. Chacun de ses livres que j'ai eu entre les mains m'a surprise d'une façon ou d'une autre que cela soit d'un point de vue de l'intrigue ou de la narration.
C'est donc avec une certaine trépidation que je commence ce roman qui bouscule tous les attendus d'une intrigue classique. le focus n'est pas sur les phénomènes extraordinaires, les héros qui sauvent le monde, leurs amours tumultueuses mais sur ceux qui s'agitent à l'arrière-plan de ces histoires-là, ceux qui continuent leur petite vie parallèlement à la geste héroïque.
C'est comme si on lisait l'histoire de la fille du district 12 non élue pour les Hunger Games, son soulagement de n'avoir pas eu son nom tiré, sa tristesse à voir partir Katniss et Pita, ses camarades de classe et la reprise de sa vie de fille de mineur ponctuée par les diffusions quotidiennes des jeux.
Dans ce roman, nous suivons la vie de Mikey et de ses amis dans leur dernière année de lycée, avant leur départ à la fac. Il y a pourtant des phénomènes inexplicables (lueurs bleues dans la nuit, par exemple), inquiétants (cerf zombie) mais leur développement se déroule dans un texte en exergue de chapitre.
Le récit principal se concentre sur les sentiments à sens unique de Mikey pour Henna, son amie de toujours, son impression d'être celui qui compte le moins parmi sa famille et ses amis, ses TOC irrépressibles, l'anorexie de sa soeur, l'alcoolisme de son père, la négligence de sa mère. Il va au lycée, sort avec ses amis, prépare ses examens, s'inquiète de qui va l'accompagner pour le bal, alors que des adolescents disparaissent. Ces adolescents, les indie kids, sont ceux qui sont les protagonistes habituels des séries de science-fiction : ceux qui font des actions héroïques, se sacrifient, souffrent mais ici, ils semblent interchangeables; leurs noms mêmes sont étranges et montrent qu'ils ne sont pas les héros de cette histoire.
Le cadre est une petite ville anglaise tranquille avec son centre commercial, son lycée, ses restaurants mais où vampires, fantômes, dieux apparaissent.
J'ai eu un véritable coup de coeur pour ce roman atypique, mêlant trame de roman fantastique et de roman "réaliste".
Néanmoins, plus le roman avance, plus les deux trames se mélangent, plus les protagonistes de la vie "normale" subissent les contre-coups des événements fantastiques et ils finissent par entrer en contact avec l'autre monde. Ce qui était en marge envahit peu à peu le récit de Mikey.
De plus, c'est un roman bourré d'humour. le narrateur, Mikey, ne tombe jamais dans le mélodrame malgré les événements dramatiques qu'il vit. Cette mise à distance ne l'en rend que plus vulnérable et attachant.
Ness réussit ainsi à montrer que toute vie d'adolescent et par extension toute vie est héroïque en elle-même,; ce que chacun fait est primordial pour lui et il le vit aussi intensément qu'un personnage qui combat le Mal ou sauve l'Univers.
La note de l'auteur en fin de roman révèle le secret derrière les trames imbriquées. de quoi brouiller encore une fois (comme dans "Et plus encore") les frontières entre fiction et réel.
En résumé, un roman original et jubilatoire qui confirme l'époustouflant talent de cet auteur.
A partir de 14-15 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
nightsreadings
  11 janvier 2017
IREVERENCIEUX et AUDACIEUX

Toujours dans ma volonté de lire les classiques de litté jeunesse, je me suis attaquée à Patrick Ness, véritable incontournable de la littérature jeunesse avec son livre (bientôt adapté en film) Quelques minutes après minuit. J'ai tellement aimé ce livre que j'ai décidé de lire la nouvelle parution de l'auteur : Nous autres simples mortels qui prend le contre-pied de la litté jeunesse : plutôt que de nous montrer des héros qui se battent et qui sont élus, par l'opération du St Esprit ou autre, Patrick Ness se concentre sur la foule qui évolue à côté d'eux. Aussi, alors que de terribles évènements se déroulent, que des adolescents se battent contre des Immortels et que la fin du monde semble proche, l'écrivain décide se tourne vers des ados normaux dont les seuls problèmes sont ceux que nous connaissons à leur âge : l'adolescence, l'amitié et l'amour.

A chaque titre de chapitre correspond un bref résumé de la quête trépidante de ces Elus, les Indie Kids. Ensuite, le chapitre tout entier nous conte quant à lui l'existence normale d'une troupe d'amis. Mikey est amoureux de sa meilleure amie, Henna, souffrant de troubles mentaux dus au stress mais s'est juré d'oser lui avouer son attirance. Il doit faire face à ses sentiments et à son épreuve du bac, aux problèmes de sa soeur et prie pour que son lycée ne soit pas détruit dans la guerre qui fait rage. Heureusement, il n'est pas seul et avec ses amis, ils vont avancer dans les méandres de la vie adolescente.

Patrick Ness a créé des protagonistes à la fois fragiles et forts, en proie au doute mais qui possèdent la volonté d'avancer. Et avec ou sans pouvoirs magiques, ils nous poussent à l'admiration car plutôt que de se battre contre les Immortels comme les Indies Kids, ils doivent composer avec leurs soucis. Bon, je reconnais que le début est lent à se mettre en place. Ne vous décourager pas si vous êtes perdus dès les premières pages ! Tout n'est pas expliqué de suite et il y a 6 personnages qui traitent des malheurs de l'adolescence : amour, amitié, sexualité, famille, incertitude vis-à-vis de l'avenir, espoir et rêves. Bon, les allergiques au pathos comme moi n'apprécieront que très peu les larmes présentes dans le récit qui évoquait Où est-tu Alaska ? de John Green : Mikey est l'archétype du romantique et Henna est totalement barrée. Mis à part ces deux points négatifs, j'ai continué ma lecture et je me suis surprise à m'attacher progressivement à ces curieux personnages. de plus, Ness traite du mal-être adolescent et il est difficile de ne pas tomber dans le pathos, alors on lui pardonne. Et puis, le retournement de situation de la fin contribue à couper court à cette déferlante de sentiment. le roman nous captive par son originalité et on ne peut s'empêcher d'aimer ce contre-pieds de la part de l'auteur vis-à-vis des topei de littérature et plutôt que de nous prendre des héros exemplaires, de choisir des humains aux failles proches des nôtres. La parabole est simple, l'auteur nous peint le passage de l'enfance à l'adolescence et on ne peut que revivre ou réfléchir à cette mini- fin du monde que chacun a dû/doit vivre.
EXTRAIT : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2017/01/nous-autres-simples-mortels.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lagagne
  30 janvier 2017
Ouille, déception pour moi que ce roman.
Et pourtant c'est Patrick Ness ! La Voix du couteau , Et plus encore , Quelques minutes après minuit ! Oui, mais là je suis restée complètement en dehors, à côté.
Déjà la construction me paraît bancale, déséquilibrée à mon avis. Chaque chapitre est consacré à la vie plutôt "normale" d'un groupe d'adolescent. Mais y sont glissé des choses qu'on ne comprend pas vraiment : les indies kids, la relation aux parents, cette histoire de lycée qui a sauté, les allusions aux vampires, la fin du lycée qui a l'air de signifier la fin d'une vie... Autant certaines peuvent trouver une explication, autant d'autres n'en ont toujours pas une fois le livre fini. Et j'avoue que je n'aime pas cela.
Là où le déséquilibre apparaît, c'est que chaque chapitre est précédé d'un petit chapeau, qui, au premier abord, peut faire penser à un mini résumé à la manière des chapeaux de chapitres chez Gargantua. Mais en fait non, c'est l'histoire des indies kids qui est dans ces chapeaux. Et uniquement là. En 4/5 phrases, pas plus. Pas suffisant pour moi, bien loin de là. Je n'ai pas compris ce qui se passait. Alors peut-être que le but est là, mais cela ne me va pas. J'ai besoin de savoir, besoin de comprendre. J'accepte qu'un auteur ne me dise pas tout, sans problème. Mais là c'est bien trop de zone d'ombre, beaucoup trop.
Je fais pourtant confiance à l'auteur, il saura se rattraper, auprès de moi, avec un prochain titre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Javableue
  23 août 2019
Ca se passe de nos jours, ou dans un futur proche..? aux fins fonds d'une petite ville des Etats-Unis. Une bande d'amis d'enfance voit l'inéluctable séparation post-bac arriver, alors ils essaient de passer un maximum de temps ensemble. Ce ne sont pas des héros, juste des adolescents lambda torturés par leurs problèmes existentiels : réussir sa fin d'année scolaire, obtenir son diplôme, choisir sa tenue pour le bal de fin d'année, tenter de se projeter dans un avenir encore brouillé.
A côté d'eux, d'étranges événements se produisent : des animaux blessés surgissent des forêts et finissent leur course sur des voitures ou près des habitations, tandis que des explosions se produisent, projetant de la lumière bleues. D'instinct, ils sentent qu'une catastrophe XXL se prépare mais savent qu'ils n'ont pas à s'en mêler : les spécialistes en la matière sont plutôt les "indie kids" un groupe de jeunes sympas mais un peu étranges qui font bande à part, au lycée. Comme la génération qui les a précédés, Mikey et ses amis ont accepté le surnaturel dans leur vie : leur seule marge de manoeuvre sera de se protéger assez efficacement pour ne pas figurer parmi les dommages collatéraux. Et pour eux, simples mortels, ce sera déjà pas mal.
Lien : https://pulco-suivezlepapill..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
Ricochet   20 janvier 2017
A l'exception des épisodes traitant des failles des membres de la famille de Mickey, le narrateur. Mais peut-être est-ce justement le but du jeu…?
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
JumaxJumax   17 août 2017
- Que fais-tu quand tes rêves sont en passe de se réaliser ? Continue-t-elle. Personne ne te le dit jamais. On te dit de courir après, mais que se passe-t-il quand tu en attrapes un pour de bon ?
- Tu en profites. Tu fais de ton mieux. Tu essayes de ne pas te comporter comme une salope.
Commenter  J’apprécie          80
JumaxJumax   10 août 2017
- On peut toujours choisir. Toujours.
- Tu ne peux pas choisir de ne pas ressentir, dit Henna.
- Mais tu peux choisir comment agir.
Commenter  J’apprécie          110
JumaxJumax   14 août 2017
- On a pas besoin de se faire la guerre. Pas besoin de faire du mal à quelqu'un.
- Penser de cette façon pourrait expliquer pourquoi ton père n'a jamais remporté une élection.
Commenter  J’apprécie          70
nightsreadingsnightsreadings   11 janvier 2017
« Et même si personne ds ma famille ne sera l’Elu ou le Phare de la Paix ou je ne sais quel autre truc tordu qui ns tombera dessus le prochain coup, je ss sûr qu’il y a bcp plus de gens comme moi et que d’indie Kids affublés de noms pas possibles et qui ont des destins avec un grand D (mais là je suis méchant, parce qu’ils sont souvent plutôt sympas, les indie kids, seulement… ils forment un clan et ils n’en démordent pas) »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EloiseBradEloiseBrad   18 avril 2016
Not everyone has to be the Chosen One. Not everyone has to be the guy who saves the world. Most people just have to live their lives the best they can, doing things that are great for them, having great friends, trying to make their lives better, loving people properly. All the while knowing that the world makes no sense but trying to find a way to be happy anyway.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Patrick Ness (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Ness
Quand survient le chaos, l?humanité peut-elle renaître ?
Ils s?appellent Kiran, Matthew, Tobias et Charly.
Ils ont quatorze, vingt, dix et seize ans.
Ils vivent en Inde, en Australie et dans l?Utah lorsque les conséquences cataclysmiques du dérèglement climatique s?abattent sur leurs têtes. Tornades, tsunamis, inondations ravagent subitement leur monde.
Chacun d?eux se retrouve seul dans la tourmente ? jusqu?à ce qu?ils se rencontrent sur la route dévastée. Ensemble, ils vont devoir affronter territoires hostiles et folie humaine pour survivre? et retrouver ce qui leur a été arraché.
Un roman d?aventures et d?anticipation bouleversant de rudesse et d?humanité, qui a toute sa place aux côtés de Sirius de Stéphane Servant et des romans de Patrick Ness. Imaginés par une toute jeune auteure au talent remarquable, les héros d?Apocalypse Blues marqueront les esprits pour longtemps.
Par Chloé Jo Bertrand, paru chez Big Bang, collection Young Adult des Editions Bragelonne
+ Lire la suite
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

quelque minute après minuit

Quelle maladie de la mère du jeune garçon?

le cancer
la rage
la tuberculose

11 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : Quelques minutes après minuit de Patrick NessCréer un quiz sur ce livre
.. ..