AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2862277754
Éditeur : Editions Alternatives (30/05/2013)

Note moyenne : 4/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Il ne s'agit pas d'une mode passagère, mais bien d'une tendance de fond : l'économie du partage (sharing economy en anglais, du verbe share, partager) et la société collaborative sont en route. Le point de départ des nombreuses initiatives qui fleurissent en ce sens partout en France depuis 2010 ? Un constat : les biens que nous possédons (logement, place de parking, jardin, voiture, objets divers et variés, etc.) restent inutilisés la plupart du temps. Pourquoi ne ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
colimasson
  15 octobre 2013
Si le crowdfunding, le colunching ou le coworking ne vous évoquent rien, c'est que le système économique classique est encore trop présent dans notre quotidien pour nous avoir permis de découvrir totalement les nouvelles pratiques de l'économie de partage. La vie share se propose d'en répertorier les principaux mouvements et de figer ses élans fondateurs. le paysage étant mouvant et défilant dans les sphères virtuelles de l'Internet pour mieux rassembler les pratiques concrètes d'hommes et de femmes bien réels, il y a fort à parier que ce manuel sera déjà obsolète dans un an. En attendant, plongeons-nous sans tarder dans la manne de bonnes idées et d'adresses que nous livre son contenu.

Dans presque tous les domaines de la vie courante, il est désormais possible de consommer autrement. Des spécialistes de l'économie de partage analysent le phénomène : face à l'individualisme croissant et à la précarité de la vie moderne, les hommes en quête de sens cherchent à créer de nouveaux réseaux et à tisser du lien social. Telle est la conclusion que tire Thanh Nghuiem, spécialiste de l'économie collaborative et open-source :

« La vie dans les métropoles est dure, chère, anonyme, quand l'économie du partage permet de créer de la souplesse, offrant une source organique de services de proximité. Fondée sur la valorisation des biens ou de compétences sous-utilisées, elle crée du lien social. Il serait regrettable de censurer cette source de développement local au motif qu'elle bouscule le statu quo. »

Si l'économie de partage permet de réaliser de menues économies, c'est surtout cette fameuse « convivialité » déjà chère à Ivan Illich qui apparaît à l'horizon des pratiques du troc, de la location, du don ou du partage. Outre ces pratiques déjà bien connues, on découvrira également d'autres systèmes qui rivalisent d'ingéniosité. Citons par exemple le partage de locaux ou de bureaux, l'échange de domiciles, le partage de loisirs ou de repas, la location de jardins, de places de parking privées ou d'espace libre pour stocker du matériel. Il est normal d'être intrigué par la mise en place de telles pratiques, et encore plus légitime de douter de leur fiabilité et de leur crédibilité. Qu'à cela ne tienne, novices en la matière, nous ne le resterons pas longtemps –tout du moins dans la théorie- grâce à des précisions juridiques et des témoignages éclaircissants. Anne-Sophie Novel connaît son sujet : docteure en économie et journaliste spécialisée dans le développement durable, l'innovation sociale et l'économie collaborative, elle a écrit ce livre en intégrant des partenaires impliqués dans les projets qu'elle énumère, qu'il s'agisse des fondateurs de Zilok (location d'objets entre particuliers), de Ouicar (location de voitures entre particuliers), de Blablacar (covoiturage), de Ouishare ou de la Ruche qui dit oui. Ces contributeurs n'ont pas l'intention de nous convaincre du bien-fondé de cette économie de partage. Elle se justifie d'elle-même et nous séduit par la promesse d'une vie qui fait sens, en nous épargnant la passivité néfaste d'une économie qui impose plus qu'elle ne propose.

Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
LUKE59
  01 juillet 2013
Avec la crise économique planétaire, le modèle idéalisé d' une société basée sur la croissance à tout prix, la consommation forcenée des ménages et l' individualisme, se voit fortement remis en question. Dans cet ouvrage, Anne-Sophie Novel analyse en détail ce mouvement émergent de consommation collaborative porté essentiellement par le net. Puis elle recense pour nous les sites communautaires les plus actifs et les plus innovants du moment.En bref, j' ai été séduit par ce guide pratique et complet, qui aborde ce nouveau phénomène de consommation intelligente impliquant des comportements oubliés tels que: solidarité, confiance et bien sûr , partage (sharing).Je remercie Babelio et les Editions Alternatives pour cette lecture.
Commenter  J’apprécie          90
Kepherton
  18 juin 2013
Cet ouvrage part du constat qu'une tendance de fond se développe en faveur d'une économie du partage. Soutenu par plusieurs entités comme Ouishare ou Blablacar, cet ouvrage se veut un guide pédagogique pour présenter le monde de la consommation collaborative dans sa globalité.
Un premier chapitre pose les fondamentaux de ces nouveaux modes de consommation. Les chapitres suivants s'emploient à présenter les sites existants concernant l'habitat et la vie quotidienne, le transport et le tourisme, l'éducation, le travail, la finance, les loisirs et engagements.
Une grande topologie d'initiatives existantes sont regroupées par thèmes et présenter de manière synthétique. On peut découvrir un très grand nombre de sites permettant un nombre de choses aussi variées que l'équipement alternatif, le troc, les sites de partage de voiture, de logements, de repas, des modes alternatifs d'apprentissage, de travail, de financement, de divertissement ou d'engagement politique.
Ce manifeste en faveur d'une consommation collaborative est un guide pédagogique et bien fait permettant de découvrir les initiatives existantes. L'ouvrage propose néanmoins une vision angélique, s'extasiant sur chaque nouvelle initiative présentée sans aucun recul quant à l'évolution du projet dans le temps. Il se destine donc à des personnes qui veulent en savoir plus pour découvrir. Pour aller plus loin et bénéficier d'un recul critique, il faudra chercher un autre ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RedIzaBzh
  07 juin 2017
Un guide très pratique pour pratiquer la collaboration dans l'alternatif !
Après une courte introduction et un mode d'emploi, ce livre recense les principales sources de sites internet concernant :
- l'habitat et le quotidien,
- le transport et le tourisme,
- l'éducation, le travail, la finance, les loisirs & les engagements.
A portée de clic grâce à internet, on trouve près de chez soi des réseaux permettant de consommer différemment, de se soutenir, de mettre en relation des personnes ayant des intérêts communs : sortir de l'économie conventionnelle et penser autrement.
Ces prestations peuvent être payantes comme il peut s'agir d'échanges, voire de dons.
Un exemple tout bête : si je pars en vacances, je peux facilement voir quelles sont les personnes près de chez moi qui seraient disposées à garder mon chat. En échange, je garderai le leur. Non seulement ça coûte moins cher qu'un établissement spécialisé, mais rencontrer la personne qui va s'occuper de celui que nous considérons comme un membre de notre famille (mais qui hait les transports) et savoir qu'elle aussi nous confiera son animal serait vraiment rassurant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gilles92
  13 juillet 2013
Voilà un guide bien fait et documenté pour qui se sent concerné par l'avenir de la planète et le mieux vivre ensemble.
Après un bref chapitre pour comprendre cette nouvelle société de partage qui se met en place, les principales initiatives déjà en application sont détaillées et commentées par grands thèmes. Chacun peut y trouver son compte en fonction de ses envies.
A lire et pourquoi pas en tester certains…
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
colimassoncolimasson   21 octobre 2013
Pour changer de logement, une idée relativement nouvelle consiste à proposer aux propriétaires d’échanger de manière définitive leur logement. Lancé en mars 2012 par Julien Lemaitre, le site echangedefinitif.com s’inspire d’une pratique bien connue des mairies qui échangent des terrains « afin de faciliter certaines réattributions de biens, non seulement entre communes, mais aussi entre propriétaires privés ruraux », explique le fondateur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
colimassoncolimasson   23 octobre 2013
Prenons la voiture par exemple. Elle connaît un vrai désamour chez les jeunes et l’imaginaire automobile n’est plus ce qu’il était : en 2011, seulement 59% des 18-24 ans possédaient un véhicule, contre 74% il y a vingt ans.
Commenter  J’apprécie          100
colimassoncolimasson   27 octobre 2013
Conçues comme des « écoles éphémères participatives », les « trade schools » fonctionnent donc grâce au troc entre particuliers passionnés : des cours de « taekwondo pour les nuls » au « choix de la non-scolarisation de ses enfants », en passant par des cours de guitare pour débutants ou un enseignement sur « la meilleure façon de danser du Michaël Jackson sur des talons de 15 centimètres », nul doute que vous devriez vous y amuser !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
colimassoncolimasson   29 octobre 2013
Enfin, notez la multiplication des monnaies locales et complémentaires qui, en France, tendent à favoriser le lien social et l’économie locale : le sol Violette, l’Abeille, le Miel, la Sardine ou l’Héol ne vous évoquent peut-être rien, et pourtant une vingtaine de monnaies locales tissent peu à peu leur toile dans l’Hexagone afin de redonner du sens à l’économie locale et aux relations de proximité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
colimassoncolimasson   31 octobre 2013
Pour la location de logement entre particuliers (de type airnbn), et d’après le code général des impôts, la tolérance serait de 600 euros par an environ (à vérifier selon sa région d’habitation en appelant le centre fiscal dont vous dépendez). Au-delà, il faut déclarer les revenus sur la feuille d’imposition des revenus des personnes physiques, dans la catégorie des locations meublées non professionnelles (ou professionnelles si elles sont au-delà de certains seuils).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Anne-Sophie Novel (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne-Sophie Novel

Dominique Méda - 1 #NVE
Entretiens avec 10 grands témoins pour retrouver confiance : Cynthia Fleury, Françoise Héritier, Nicolas Hulot, Frédéric Lenoir, Abd al Malik, Dominique Méda, Anne-Sophie Novel, Erik...
autres livres classés : consommationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Histoire et généralités sur la Normandie

TOUS CONNAISSENT LA TAPISSERIE DE BAYEUX, QUI EN EST LE HÉROS ?

RICHARD COEUR DE LION
ROLLON
MATHILDE
GUILLAUME LE CONQUERANT
GUILLAUME LE ROUX

20 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , célébrité , économieCréer un quiz sur ce livre