AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2363710851
Éditeur : Pierre-Guillaume de Roux Editions (13/03/2014)

Note moyenne : 2.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :

Lorsque vous arriverez à Kipling, dit Fairbanks avec douceur, vous éteindrez vos lumières.
- Après la route de Cork ?
- Vous aurez déjà coupé le moteur.
- On risque pas de nous entendre ?
- Je veux être seul avec elle dans le noir, vous comprenez, et que la voiture passe sous sa fenêtre sans bruit comme un fantôme quand elle viendra me rejoindre à côté du rideau pour vérifier ce qu'elle aura cru voir...

Ce qu'e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
kineyume
  16 juin 2014
Alors, tout d'abord, je tiens à remercier Babelio et l'éditeur Pierre Guillaume de Roux pour m'avoir fait confiance et m'avoir envoyé ce livre vers lequel je ne me serais pas je pense pas tourné si je l'avais vu en rayon, mais je trouve que la massecritique peut aussi être l'occasion de s'ouvrir à de nouveaux horizons.
Fabrice Pataut nous propose donc un recueil de 49 nouvelles ! Qu'il classera vers la fin du livre sous les termes amour, angleterre, cannibalisme, douce france, échec, exil, frères, lâcheté, mère et fils, mode, musique, orient, paris, perte de temps, prostitution, rituels, vérité et Yiddishkeit.
Je vais rapidement les lister avec une petite précision, génrale ou un peu mon avis sur les nouvelles, et après je concluerai.
- Kipling la nuit : courte scène assez complexe car il y a beaucoup de personnages, mais ça pourrait faire une bonne scène de film
- Machines : histoire très plaisante autour d'une invetion
- le Rhin : histoire assez banale, plaisante
- Tobermory détective (à la saki) : je ne pense pas avoir toutes les cartes en main pour comprendre car il y a des références à des autres romans de l'auteur, mais c'est très original
- le chien d'avant : observation d'un chien bien trouvée
- Julien : très beau texte sur l'amour et la mort
- Mademoiselle Salinas : réflexion sur la lecture
- Cérémonies : histoire intrigante autour d'un jeu
- Vampire : démythification
- le banquet : histoire regroupant des métaphores très intéressantes
- Enigme dans le désert :une énigme tout simplement
- Légende du cercueil de verre : un tour en Chine dépaysant, mais aussi sombre
- Solution de l'énigme : la solution de la précédente énigme
- le mauvais ange : courte apparition de Casanova et de Sade dans leurs propres rôles
- Visites : texte intelligent sur la mort
- Vidéos : drôle d'histoire (fantôme ?)
- Les fourreurs : histoire sur des artisans spéciaux
- Invitation à un démontage : instant loufoque dans le train
- La clé : une interrogation menant à des métaphores et à une réflexion
- Invitation à un remontage : suite d'invitation à un démontage
- le chat cuisinier : court texte étonnant, un véritable coup de coeur, sûrement mon texte préféré
- Harper's Bazaar : amitié entre deux femmes et un mari encombrant, seul texte sur la mode
- Monsieur Loiseleur : courte description d'un homme
- le cas Perenfeld : titre du recueil, histoire d'amitié, de couple, d'apprentissage
- Cinq portraits de Lol : cinq visions différentes autour d'un même prénom
- Coupelle : plusieurs histoires se croisent, avec pour thème principal la religion
- L'éponge incestueuse : vie d'une éponge
- Les gants : histoire où ils passent de mains en mains (rires)
- Mâchez ma chair, ma chair chère : poétique mais malsain
- Derme, épiderme, pachyderme : où il est question de tennis, de cirque, d'envies mais avec un langage assez grossier
- Demain la poule : analyse d'une poule
- Vents : termes musicaux
- Ulan Bator : histoire de fumerie
- Petites conversations avec Maria de Lurdes : histoire ayant pour objet les nouvelles du recueil
- Allers-retours hésitants sur le pont Alexandre III bien après le temps de l'occupation : une histoire de désillusion
- L'herbier, d'abord, puis le bateau : histoire d'amour dans le domaine maritime
- Heureux dénouement : très jolie histoire, une de mes préférées
- Rasages successifs de mon oncle : une belle éloge du rasage
- Diaboliques : relation mère/famille agitée
- Brahms BWV 1016 : très bonne histoire d'amour, de secrets,...
- Lenteur et douceur : éloge d'aliments
- Cartes postales : une histoire étrange
- Destination australe : histoire autour de l'amour, de l'espoir
- Barbara, de neuf à quarante ans : périodes de la vie d'une inconnue (pour le lecteur car surnommée «elle») Mais on découvrira son identité
- L'éternel : brève description de la vie de Pascal, et rapport à la religion
- La dernière fois : une dernière histoire sombre et tragique
Et après ces nouvelles et ce classement, on a quelques pages narrant l'origine des histoires, la plupart portugaises.
Au final certaines m'ont énormément plu, d'autres moins, je pense que chacun en aimera beaucoup certaines et aura plus de mal avec d'autres, cela dépendra du lecteur. A découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lemillefeuilles
  10 juillet 2014
Tout d'abord, je remercie Babelio et les éditions Pierre-Guillaume de Roux pour m'avoir envoyé ce livre ! Je ne m'y serais probablement jamais intéressée autrement, parce que la couverture ne m'attirait pas du tout et que je ne suis pas franchement une grande fan de nouvelles.
Je dois dire que j'ai été agréablement surprise. J'ai mis beaucoup de temps à finir ce livre, certes, mais certaines nouvelles m'ont vraiment plu. D'autres beaucoup moins, et il y en a quelques unes que je n'ai absolument pas comprises (notamment les nouvelles très courtes d'une page, par exemple).
Il y a beaucoup de nouvelles dans ce recueil (une quarantaine), si bien que je n'ai pas envie de me pencher sur chacune, une par une. Je préfère vous donner mon impression générale.
Celle qui m'a bien plu était celle intitulée "Le cas Perenfeld" (comme le titre du livre), et on apprend que Perenfeld est en fait un homme, que le personnage principal de cette nouvelle a croisé tout au long de sa vie. Mais encore une fois, j'ai eu du mal à saisir la fin de cette nouvelle-là, le pourquoi du comment...
L'écriture de Fabrice Pataut est assez particulière, je ne saurais la définir. Les mots employés restent simples, et pourtant je n'ai pas toujours saisi le fond, voire toute la nouvelle (notamment avec "Vidéos").
Pour conclure, c'était une lecture très sympathique, mais si j'avais eu plus de temps pour le lire, j'aurais espacé mes nouvelles avec d'autres lectures.
Lien : http://leslecturesdanais.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Axil
  22 juillet 2014
Découvert via Masse critique "Le cas Perenfeld"est une suite de nouvelles généralement très courtes mais toujours écrites avec un style fluide et agréable. Malheureusement, pour ma part je n'ai pas réellement accroché. En effet, c'est peut-être du à mon esprit très terre à terre mais la plupart des nouvelles m'ont semblé incompréhensibles et sans réel intérêt. J'ai d'ailleurs vraiment eu du mal à le terminer... En résumé, ce fut une bonne découverte mais pas forcément adaptée à mon style de lecture.
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2
  21 avril 2014
46 nouvelles de mémoire fallacieuse, de paradoxe apparent et de fantastique rampant.
Désormais sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2014/04/21/note-de-lecture-le-cas-perenfeld-fabrice-pataut/
Commenter  J’apprécie          32
mamangel1
  30 mai 2015
Livre à l'écriture complexe et intéressante qui ne m'a toutefois pas conquise. Je n'ai certainement pas compris où l'auteur nous embarquait à travers ses nouvelles. de trop nombreuses fois j'ai décroché ce qui n'a pas rendu ce livre attractif à mon goût. C'est dommage que les textes soit moins clairs car l'auteur à de très belles idées.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
LeSpectacleduMonde   04 juillet 2014
L’auteur a un talent démoniaque : comme ces démons des hérésies gnostiques qui créent le monde et le conservent à l’insu de Dieu, du moins le croient-ils ; ses nouvelles ont toutes cette étrangeté familière, d’autant plus étranges qu’elles coïncident plus exactement avec la réalité commune, sa banalité rassurante, qui tout à coup se révèle comme le plus inquiétant des leurres, aussi le plus énigmatique.
Lire la critique sur le site : LeSpectacleduMonde
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
mamangel1mamangel1   04 mai 2015
J'ai partagé beaucoup de choses avec Ricardo, notamment des heures de lecture pour lesquelles nous étions allongés chacun dans notre transatlantique avec un gros roman, à la plage ou au bord d'une piscine. Il avait une manière détestable de tourner les pages en les cornant en haut à droite. Ce mépris des livres et cette volonté d'aller vite ne me trompaient pas. Ricardo lisait sans plaisir.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : cannibalismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3416 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre