AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782745937254
62 pages
Éditeur : Milan (20/05/2009)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Octobre. Les vacances. Pour Satya, un vrai jeu de piste. Qui est cette fille qui le mène de rendez-vous fantômes en happenings bizarres ? Un soir au musée, une nuit sur un toit et un attentat d'un genre un peu particulier. Une drôle de fille, vraiment, mais tellement fascinante...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Saiwhisper
  27 juillet 2016
Je continue mon petit périple au coeur de la série « Blue cerises » avec « L'attentat - Satya ». Bon… Je dois avouer que j'avais quelques appréhensions, surtout avec ce qu'il se passe ces derniers temps, mais j'avais tort ! Cet attentat n'est pas du tout comme je l'imaginais : c'est doux, attendrissant et insolite. Je vais éviter d'entrer dans les détails afin de ne pas spoiler, mais sachez que cela n'a rien à voir avec les horreurs que l'on connait…
Dans ce petit roman, on suit le quotidien de Satya, un jeune garçon qui a perdu ses parents et qui est élevé par ses deux grands-mères libraires. Il est comme ses camarades : il fait la fête, passe du temps avec ses potes, aide sa famille comme il le peut, etc. Si j'avais trouvé que le récit d'Amos manquait de descriptions liées à l'amour, ce n'est pas le cas ici. On suit la rencontre atypique de Satya avec une étrange demoiselle nommée Indiana. Peu à peu, des liens invisibles se tissent. Les scènes entre ces deux ados se succèdent et laissent toutes des marques au lecteur. On ne peut que comprendre les sentiments de ce jeune narrateur… Car, à mon sens, ce livre parle beaucoup plus de cette belle et mystérieuse jeune fille que de la fameuse disparition. Les rendez-vous sont tous poétiques et émouvants. C'est presqu'Indiana l'héroïne de cet ouvrage… En tout cas, elle m'a beaucoup touchée…
J'ai pris plaisir à retrouver certains personnages de « Cibles mouvantes ». En effet, en plus des autres Cerises, on croise de nouveau la route d'Eloïse B. et de Chani, la jumelle d'Amos qui va essayer d'enquêter sur Indiana. Les auteurs semblent avoir mélangé les récits avec brio. Il me tarde de lire les deux autres tomes afin de compléter la petite histoire ! D'autant que celle-ci m'a surprise. Je ne m'attendais pas à une telle chute. La vérité sur Indiana m'a émue… J'espère la retrouver dans les autres volumes… En ce qui concerne la plume de Jean-Michel Payet, je dois avouer avoir moins accroché qu'à celle de Sigrid Baffert. Non pas qu'elle soit mauvaise, mais j'ai relevé quelques propos que des ados n'emploieraient pas forcément. Cela dit, le livre se lit très bien, surtout si l'on aime la romance…
Je ne l'avais pas dit dans la critique d'Amos, cependant je trouve les couvertures peu accrocheuses… Après quelques recherches sur internet, j'ai découvert que les quatre tomes avaient été reliés en un ouvrage. La couverture est beaucoup plus jolie et attirante. Aussi, si vous êtes intéressé(e) par cette série, je vous recommande ce nouveau format. Sur ce, je vous donne rendez-vous demain avec les aventures de Zik, cette jeune fille qui semble passer ses nuits sur les toits…

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lilimarylene
  12 juin 2010
Je viens de découvrir une mini-série de livres pour ados : Blue cerises. le principe ? Une trame globale qui concerne quatre personnages : Violette, Zik, Satya et Amos. Ils sont liés par l'amitié, bien-sûr, mais aussi par un lourd secret qui concerne Olivia, une fille qui a mystérieusement disparu...
Mais l'originalité, c'est qu'il ne s'agit pas d'un roman avec quatre personnages. Non. L'éditeur a publié quatre petits livres, dans lequel chaque personnage raconte son histoire, à la première personne. Chaque volume peut être lu séparément, mais lorsqu'on lit les quatre, l'histoire s'enrichit et se complète : ce qui n'était qu'allusion dans l'histoire de Violette sera développé dans l'histoire de Zik. Et vice-versa.
Autre détail intéressant : chaque personnage est "pris en charge" par un auteur différent. Ce qui se ressent dans les styles d'écriture, qui changent entre chaque titre. Et du coup, on y croit encore plus, puisque la personnalité des personnages est ainsi très marquée.
La série fonctionne par saisons, un peu comme les séries télé. Et d'ailleurs, tout comme les séries télé, ces mini-romans se savourent très vite, en une petite demie-heure. Un mode de consommation de la lecture adapté aux ados, en somme.
L'écriture est travaillée, sophistiquée mais fluide. Cette première saison (octobre) se lit toute seule : j'adore ! J'ai hâte de lire la suite, et d'en savoir plus sur cette mystérieuse Olivia...
A savoir : le réalisme est poussé loin, jusqu'à avoir créé un blog par personnage. On s'y croirait, mais derrière ces blogs se cachent les auteurs de chaque livre...A visiter !
Le blog de Violette : http://violetteorlach.blogspot.com/
Le blog de Satya : http://satya-tempsdescerises.blogspot.com/
Le blog de Zik : http://zik-hoareau.blogspot.com/
Le blog d'Amos : http://amos-galian.blogspot.com/
Lien : http://surlestracesduchat.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bouma
  21 mai 2012
Ah Octobre et ses vacances de Toussaint. Pour Amos, Zik, Violette et Satya, nos quatre héros, c'est la recherche de l'amour, les liens de l'amitié, de la famille… beaucoup d'expériences. Un fil rouge apparaît tout de même après lecture, un évènement passé avec une certaine Olivia, un drame qui les a soudé.
Les livres peuvent se lire indépendamment les uns des autres puisque chaque adolescent raconte son histoire, à la première personne. Mais certains instants de leur vie sont vécus ensemble, on retrouve alors ces passages dans chaque roman, racontés d'une manière différente par chacun. Les moments se croisent et on ne comprend tout qu'une fois les quatre lus.
Lien : http://boumabib.fr/2010/04/2..
Commenter  J’apprécie          20
noryane
  24 octobre 2010
Une très bonne idée, 4 auteurs pour 4 voix, à suivre de près! le tout sur mon blog bien sûr!
Lien : http://noryane.canalblog.com..
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Lecturejeune   17 février 2012
Lecture Jeune, n°132 - décembre 2009 - Les Blues Cerises sont quatre amis : Amos, Satya, Violette et Zik, aux personnalités diverses. Ils se sont eux-mêmes surnommés ainsi, après un drame vécu ensemble, dont on ne saura que très peu de choses. Depuis, ils se retrouvent régulièrement, et essaient de vivre pleinement leur adolescence. Quatre romans, pour quatre ados, écrits par quatre auteurs différents. Ces quatre récits sont simultanés. On peut les lire indépendamment les uns des autres, mais ils prennent pleinement sens quand on a lu les quatre. Dans cette première saison, Amos est amoureux d'un garçon et apprend qu'il va déménager, Violette vit une déception amoureuse, Zik expérimente une rencontre mystique avec un inconnu, et Satya tombe amoureux d'une fille pas comme les autres.
L'écriture à quatre mains donne une identité propre à chacun des personnages. Le principe de ces romans croisés fonctionne bien : les situations sont crédibles, et les adolescents attachants et sympathiques. L'ensemble est conçu comme une série télé, et le lecteur a hâte de retrouver ses héros dans la saison 2. Blue Cerises est résolument ancré dans la culture adolescente d'aujourd'hui. Pour leur donner quasiment vie, un site Web leur est consacré et chaque ado a un blog et un Twitter. Le format des romans (format poche peu épais) et leur prix attractif en font des livres clairement destinés aux ados. Une bonne série qui a tous les ingrédients pour séduire les lecteurs les plus réticents. Marilyne Duval
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
lilimarylenelilimarylene   07 mai 2012
Qui dit vacances dit fiesta. C'est une tradition des Cerises. Au début de chaque période de congés, l'un d'entre nous organise une soirée-retrouvailles avant la séparation. Pour nous préparer à affronter ces jours où nous ne serons pas forcément au bout du texto, à portée de voix.
Commenter  J’apprécie          30
lilimarylenelilimarylene   07 mai 2012
Je reconnais même le kraft qui l'emballe, ainsi que l'écriture élégante et un peu ronde qui s'étale dessus : "Je ne t'ai pas dit adieu..." Juste ces mots en suspens. J'ouvre. Dedans, un livre, bien sûr. Et son titre finit la phrase : Car l'adieu, c'est la nuit. Je tourne la première page, s'y étale une dédicace : Pouf !

Je viens d'être victime d'un attentat.
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   27 juillet 2016
- Elle est gentille, Indiana. Et bien courageuse.
Je m’en doute. Les squaws sourient face au danger et savent marcher bravement au-devant des tuniques bleues. Ça doit être pareil avec les tuniques blanches.
Commenter  J’apprécie          20
lilimarylenelilimarylene   07 mai 2012
Nous laissons passer une éternité de silence, qu'elle brise avec un autre carré de chocolat. Noir, le chocolat.
Commenter  J’apprécie          30
SaiwhisperSaiwhisper   27 juillet 2016
L'eau s'apprend par la soif.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Jean-Michel Payet (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Michel Payet
Jean Michel Payet est l'auteur de 2065 la ville engloutie et les pilleurs
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Mademoiselle Scaramouche

Quel est le roi qui apparait dans le roman ?

Louis XIV
Louis XV
Louis XVI
Charlemagne

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Mademoiselle Scaramouche de Jean-Michel PayetCréer un quiz sur ce livre