AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Auto Bio tome 2 sur 2
EAN : 9782858159536
48 pages
Audie-Fluide glacial (19/08/2009)
3.39/5   75 notes
Résumé :
C'est bien beau d'être bio, mais pas toujours très facile... Cyril Pedrosa s'amuse de nos contradictions d'urbains écartelés entre consommation et protection de l'environnement. Quiconque a déjà acheté un sac péruvien estampillé « commerce équitable», mais ni lavable en machine ni imperméable, se retrouvera dans cette série à haute teneur en humour !
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,39

sur 75 notes
5
0 avis
4
5 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

Pourtant écolo dans l'âme, Cyril n'aime pas trop fréquenter les boutiques "commerce équitable". Mais, il est, au final, pas peu fier de porter un sac en bandoulière sachant que des Péruviens ont le même à des milliers de kilomètres... même s'il est tout pourri!!

C'est difficile de faire comprendre aux enfants ce qu'est le communisme. Cette notion de partage et d'équité peut faire rêver... dans un monde où l'argent ne serait pas roi. le troc pourrait alors résoudre le problème... Bien malin le petit Hugo qui, lui, en a une toute autre idée!

Alors que Cyril Pedrosa est en dédicace dans une "librairie", il discute avec le propriétaire des lieux. Celui-ci, le tome 1 en main, lui balance de but en blanc qu'il aurait dû le faire imprimer sur du papier recyclé. Grand silence, une petite gêne... évidemment, de quoi se taper la tête contre les murs!! Comment Cyril n'y a pas pensé plus tôt...

En bon écolo, Cyril n'a aucun mal à laisser la voiture au garage et privilégier le vélo ou la marche. Aussi, quand il va faire son marché, il vérifie bien la provenance des produits ou que l'agriculture soit respectueuse de l'environnement. Devant l'étal de primeurs, il s'extasie devant les superbes côtes de blettes. Mais, manger des côtes de blettes aussi souvent, c'est déprimant! Rien ne vaut une bonne tranche de saumon pour accompagner le gratin... de côtes de blettes, évidemment!

La vie de Cyril Pedrosa au jour le jour dans ce monde qu'il essaie de rendre vert. Mais, pas toujours facile de suivre à la lettre les recommandations, les conseils ou bien les gestes écolos dans cette société de consommation de masse. Bien malin celui qui ne faillit pas à un moment ou un autre. Et Cyril l'a bien compris. Pour une seconde fois, il se met en scène. Toujours dans un souci de protection de l'environnement ou d'éco-citoyenneté, il met tout en oeuvre pour conserver sa ligne de conduite et insuffler à ses enfants les bons gestes à adopter. Sans être moralisateur ou donneur de leçon, il donne simplement des pistes et met le doigt là où ça coince parfois, la couverture de cet album en atteste. Les saynètes sont bien pensées et justes. le dessin est vif et les couleurs éclatantes. A noter, ces mises en abime qui sont tout simplement judicieuses et savoureuses!

Auto-bio... Autosatisfaction...

Commenter  J’apprécie          350

Cyril Pedrosa nous décrit sa vie d'écolo souvent contrarié par le confort de vie, sa vie de famille ou tout simplement sa flemme - car il est difficile de s'adapter à cette société de consommation.

Une bande-dessinée plutôt drôle (mais sans plus), qui dépeint des situations de vie que l'on a tous un peu vécu : essayer d'être un peu plus en phase avec l'environnement sans être un écolo extrémiste. Auto bio se moque un peu de « l'écolo bobo » et fustige (non, le mot est trop fort)…et dénonce un tout petit peu le monde de la consommation et de l'agriculture intensive.

J'ai apprécié l'humour de la BD, même si elle est loin d'être présente à chaque page. Je regrette que Cyril Pedrosa ne fasse passer presque aucun message sur la protection de l'environnement. Comme je le disait auparavant, il est coincé entre un ton moqueur sur l'écolo lambda qui ne s'assume pas, et une dénonciation de la société plutôt légère. Si l'idée est de faire rigoler, la BD tient légèrement son objectif, si c'est de faire réfléchir sur la cause environnementale, on n'y est clairement pas.

La BD se lit bien mais ce manque de prise de position dessert l'album. On ne sait pas trop si Cyril Pedrosa prends le sujet au sérieux ou si c'est une façon de se moquer gentiment des écolos…

Bref, une lecture que j'ai tout de même apprécié mais qui manque de constance dans l'humour et qui manque de rythme… dommage.

Commenter  J’apprécie          20

J'en ai pensé quoi, de l'histoire ? Dans la famille écolo, je voudrais le père, qui tente tant bien que mal de dessiner sa BD et gérer les siens. Mais dur dur d'aller au bout de ses convictions écolos envers et contre tous. Et puis, quelques fois, les saucisses cocktails, c'est bon... Et la voiture, c'est pratique quand même... Quand aux noix de lavage, bah, ce n'est pas toujours top... Même l'école Freinet laisse parfois ce papa dans le désarroi... Bref, une vision drôle et non idéalisée du parcours écolo au quotidien...

L'album ? Chez Fluide Glacial, format classique, couverture cartonnée, 48 pages

Le dessin ? Des personnages très typés (très "Fluide Glacial"), pas toujours beaux mais amusants.

Donc j'en retiens... une curiosité quand je suis passée à la médiathèque. Et j'ai passé un fort agréable moment avec ces deux BD. J'ai aimé que l'écologie n'y soit absolument pas idéalisée, que les travers du "tout écolo" soit montré, non pas avec agressivité ou dédain, mais plutôt avec humour et réalisme. Les "chroniques" de ce papa, dessinateur, soulèvent de nombreux problèmes sans jamais verser dans le mauvais goût, et c'est très agréable. Découverte donc d'un auteur, dont je lirai peut-être d'autres ouvrages.


Lien : http://sofynet2008.canalblog..
Commenter  J’apprécie          70

Une bande dessinée qui porte à sourire, décrivant avec précision les comportements de nombreuses familles contemporaines soucieuses de leur impact sur l'environnement, mais malheureusement déroutées lorsqu'on les affuble très simplement et trop injustement du sobriquet de "bobo".

Dans ce second, un peu différent, un peu décevant, il y est plûtot question du nouveau quotidien de Cyril Pedrosa, attaché à la publication du second tome de sa BD justement. Interviews, dédicaces dans les salons, travail de rédaction, cachet perçu...

Dans ces 2 BD, on s'y retrouve, on y retrouve des proches. On sourit et on rit souvent, même si derrière tout ça, des questions fondamentales se cachent et souhaiteraient pousser le lecteur à la réflexion et la remise en question, sans pour autant le culpabiliser.


Lien : http://chezlorraine.blogspot..
Commenter  J’apprécie          60

[ Auto -bio T2] Dans Auto-Bio, Cyril Pedrosa, écolo dans l'âme, raconte sa petite vie de famille et s'interroge sur la notion de bio, de bobo et évoque toutes les petites choses qui le tracassent : son propriétaire accro aux engrais, les énormes tickets de caisse du magasin bio, l'école des enfants...

Beaucoup d'humour et d'ironie !

Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation

- Euh... Ça allait la journée?

- Ouais... Je me suis pris des taloches... 

- Ah bon???

- Ouais... Quand t'as des nouvelles chaussures, on a le droit de te mettre une taloche... Et aussi quand quelqu'un réussit à te faire peur: si tu sursautes, tu dois vite te toucher le front, sinon les autres ont le droit de te mettre des grosses pichenettes dans ta nuque... C'est un peu pénible... 

- "Pénible"??? C'est complètement con, oui! Mais euh... T'arrives à te faire des potes quand même? 

- Ouaiiis! Depuis que j'ai mon T-shirt Nirvana et mes converse, ça va mieux... Mais, au début, ils me traitaient d'intello: je leur avais dit qu'on n'a pas la télé... Heureusement qu'on a deux ordis portables, sinon c'était trop la honte! Du coup, j'évite d'expliquer qu'on jette les épluchuresdans le jardin pour faire du compost, ce genre de truc... Sinon ça va être "T'habites chez Cro-Magnon ou quoi?"

- Bon... On va peut-être attendre un peu avant d'acheter une voiture à air comprimé...

Commenter  J’apprécie          210

Il faut que je fasse du sport... J'ai déjà essayé plein de trucs... Plutôt là où il n'y a pas de compétition... où il ne faut pas battre un adversaire... où on pratique l'humilité... ou alors les sports super ludiques. Je pensais avoir trouvé un truc pas mal... mais je n'ai pas tenu sur la longueur... J'ai bien pensé revendre mon kimono et mes rollers pour me payer un abonnement dans une salle de gym... Mais je crois que je vais plutôt renoncer à toute forme de développement durable de mon corps.

Commenter  J’apprécie          180

Bon d'accord... De temps en temps, je craque encore pour une bonne tranche de saumon d'élevage, bien gras, nourri aux farines animales et gavé d'antibiotiques.. Avec un gratin de côtes de blettes bio, par exemple. J'aime pas trop ça, mais "ça compense".

Commenter  J’apprécie          20

Un jour j'aimerai le fenouil. J'en suis capable. C'est à portée de main. Parfois, je mange même du poisson.

Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Cyril Pedrosa (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cyril Pedrosa
Votre gorge est serrée ? Vous ressentez des nausées, un poids sur la poitrine, une perte de sens de l'orientation, ou un goût amer dans la bouche ? Contre tous ces maux, et tous les autres, un seul remède : le Grand Soulagement. Une méthode simple, efficace et pratique. Des objectifs clairs, à atteindre par étapes, grâce à une série de petits gestes précis à accomplir au quotidien. Dès les premiers résultats obtenus, vous pourrez développer votre méthode autonome en inventant vos propres gestes apaisants. Bientôt, grâce au Grand Soulagement, vos tourments ne seront plus qu'un mauvais souvenir. Les affiches du Grand Soulagement sont apparues en avril 2021 sur les murs de différentes villes en France. Il est instigué par Quentin Faucompré et Cyril Pedrosa. Pour les élections, vos affiches et votre bulletin de vote.
Dans l'enveloppe : – 19 affiches imprimées au format A3 dans une enveloppe kraft A4, sérigraphiée ‘Urgence élection'. – Affichettes pliées en deux face imprimée visible, sur un papier 90 gr. – 1 ton direct par affichette, offset monochrome. Donc 9 pantone. – En plus des 19 affichettes, une petite enveloppe électorale bleue, et un bulletin de vote “Le grand soulagement”
Les phrases sont écrites à deux. La conception graphique des affiches et leur construction en diptyque, typographique et photographique, sont réalisées par Quentin Faucompré.
Nous suivre : Instagram : https://bit.ly/2CJJdhB Facebook : https://bit.ly/2Wprx1O Twitter : https://bit.ly/3h1yr5p
+ Lire la suite
autres livres classés : écologieVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
18662 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre