AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756004707
Éditeur : Delcourt (06/09/2007)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 329 notes)
Résumé :
Joachim et ses parents vivaient heureux au creux des collines. Puis les ombres apparurent et rien ne fut plus comme avant. Une sourde menace s'était immiscée : il fallait fuir ou se soumettre.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (51) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  31 août 2013
Joachim est un petit garçon plein d'entrain. Il vit à la campagne avec son papa Louis et sa maman Lise. Tout est merveilleux dans son petit monde. Mais, voilà qu'un soir, il appelle sa maman pour lui dire qu'il a vu trois ombres au loin, au sommet de la colline. Inquiet, son papa va voir mais plus il s'en rapproche, plus celles-ci semblent s'éloigner pour finalement disparaître. Mais, elles reviennent plusieurs fois de suite, surprenant et terrorisant toute la petite famille. Lise veut prendre les choses en main et va voir Melle Pique, connaisseuse et guérisseuse en tout genre qui pourrait l'aider à comprendre ce que veulent ces trois ombres. Elle se retrouve désemparée lorsqu'elle apprend qu'elles sont ici pour emmener Joachim avec elles. de retour chez elle et informant son mari de cette terrible nouvelle, celui-ci décide d'éloigner son petit garçon et de partir dans son pays d'origine. Un terrible périple commence alors pour le papa et son fiston qui sont loin d'imaginer toutes les péripéties qui les attendent...
Cyril Pedrosa nous livre un album d'une grande sensibilité au charme envoûtant. Dès les premières pages, l'on comprend que ces trois ombres représentent la mort et qu'elles emporteront avec elles le petit Joachim. Tandis que la maman accepte l'inacceptable, le papa tente coûte que coûte de profiter de ces derniers instants magiques qu'il veut partager avec son fils. La prise de conscience des parents puis l'acceptation du deuil sont subtilement et délicatement retranscrites. Tout en légèreté et insouciance, on partage ces moments de complicité, très riches en émotions. L'auteur a réussi brillamment et habilement à mettre en image tous ces instants magiques. Son trait parfois fin parfois plus grossier, ses pleines pages obscures, sa diversité graphique et son choix du noir et blanc collent parfaitement aux différents ressentis.
Un album d'une grande finesse...
Trois ombres... elles vous emporteront aussi...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          720
gouelan
  15 novembre 2015
« La peur et la colère ne protègeront pas Joachim »
Trois ombres surgissent au loin, insaisissables, effrayantes. Elles se rapprochent du petit garçon et menacent la douceur de vivre de sa famille.
L'amour d'un papa et d'une maman ne suffiront sans doute pas à affronter ces ombres, il faudra bien se résoudre à accepter l'inévitable. Aucune fuite n'est possible. On ne peut que faire face et accepter la loi de ces ombres, en s'armant de son seul courage. Il n'y a pas d'autre choix.

Très joli conte pour raconter la vie, ses joies et ses peines. Un dessin en noir et blanc, car la vie n'est pas toujours en couleur. Pourtant le petit Joachim nous fait parfois sourire, et l'amour qu'il reçoit est apaisant. On se dit que finalement, c'est le plus important, quoiqu'il puisse arriver. Et puis, le printemps renaît ...malgré les blessures.
Trois ombres et trois phrases pour clore cette histoire émouvante :
« Trois phrases qui me tiennent lieu de refuge… Lorsque je vacille un peu.
‘ Dans ce paysage de printemps, il n'y a ni meilleur ni pire.
Les branches des fleurs poussent naturellement.
Certaines sont longues, certaines sont courtes.'
Tenir debout. Rester du côté des vivants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          530
Crossroads
  25 janvier 2016
Il était une fois un couple et leur rejeton vivant profondément heureux et en parfaite symbiose avec la nature environnante, témoin privilégié de ce bonheur plein et entier.
Mais ça, c'était avant. Avant que n'apparaissent subitement et de façon répétée trois ombres fantomatiques aux faux airs d'emmerdes futures.
De fait, tout changea, du tout au tout.
Bye bye amie sérénité, bonjour nuisible anxiété, on ne t'attendait pas si tôt.
Daigne prendre place en ce foyer troublé pour y semer tes graines nauséabondes.
De loin, ça ressemble furieusement à un monstrueux pavé. de près également. Mais point d'inquiétude, peu de texte, quelques cases par planches, le tout se dévore littéralement.
Pedrosa, armé de son trait charbonneux et faussement sommaire, ne s'appréhende pas si facilement.
Certains adoreront d'emblée, d'autres y seront beaucoup moins réceptifs. A ces derniers, j'ai envie de dire "accrochez-vous", le jeu en vaut vraiment la chandelle.
Amalgamant fantastique et mysticisme avec un égal bonheur, Pedrosa, sans avoir l'air d'y toucher, vous balance des seaux d'amour en pleine tronche sans même prendre le soin de s'enquérir de la vaillance cardiaque du lecteur régulièrement sur la corde raide.
Car il n'est finalement question que de cela.
De l'amour porté par des parents à leur progéniture et leur propension à vouloir contrarier une destinée, fût-elle déjà gravée dans le marbre.
C'est beau, touchant, poétique et vain.
C'est l'expression de la vie qui refuse de crever sans combattre.
Chapeau bas.
4,5/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          456
Shan_Ze
  15 juin 2015
Joaquim vit joyeusement avec ses parents dans les collines. Mais un jour, trois ombres surgissent à l'horizon. Qui sont-elles ? Que veulent-elles ? La petite famille devient craintive et se demande quoi faire pour échapper à celles-ci.
C'est la première fois que je lis le bédéiste Pedrosa, les dessins sont particuliers mais les traits sont doux et je bien ressenti les émotions que cette histoire, ce conte, faisait passer. Une vie joyeuse, loin de tout et les ombres qui effacent soudainement cette gaieté. J'ai trouvé le déroulement un peu long, les personnages très mystérieux (trop ?). J'ai refermé cette BD, vraiment émue en songeant au message qu'elle fait passer.
Commenter  J’apprécie          180
Sejy
  27 septembre 2012
Une oeuvre bourrée d'émotions à découvrir, à aimer... deux fois
Une première fois, on se laisse porter par l'aventure de Joachim, un bambin joyeux qui vit au creux des collines avec des parents aimants et amoureux. À l'écart, ignorants du monde extérieur, ils goûtent les joies simples de la nature et d'un quotidien paisible, s'épanouissant dans une sphère rassurante, presque édénique. Presque. Car soudain tout va changer. Apparaissent trois cavaliers mystérieux et oppressants qui vont briser la quiétude de leur bonheur. Trois ombres insondables, inatteignables, menace sourde et omniprésente, qui semblent en avoir après l'enfant. Alors, plutôt que se soumettre, le père décide de fuir avec son fils...
La seconde fois, lorsque l'on a saisi tous les enjeux de cette fuite en avant, on apprécie davantage la parabole subtile d'où émergent d'abord les peurs humaines les plus profondes. La mort, l'angoisse devant l'inconnu, l'impuissance face à l'inacceptable, l'inéluctable. le combat d'un homme qui, plus qu'une fugue échevelée, divulgue, au travers d'attitudes, de petits riens qui pourraient sembler si futiles, toute la tendresse d'une relation filiale, toute la dignité d'un amour paternel. Une humanité qui nous explose à la figure, devenue tellement évidente dans sa beauté.
Un double plaisir dévoilé sous des facettes inconnues de l'auteur. Graphiquement, il délaisse le trait coloré et anguleux des "Ring Circus" ou autre "Shaolin Moussaka" pour céder l'éloquence à un magnifique Noir & Blanc, parfois violent, inquiétant, plus souvent doux, qui, n'est pas sans évoquer la ligne poétique de Nancy Peña. Dans un découpage cinématographique, l'artiste s'y révèle intimiste, glisse du réalisme à l'onirisme, esquive l'écueil du pathos ou de la pleurnicherie facile, et compose un récit puissant d'une redoutable justesse émotionnelle.
Un autre Cyril Pedrosa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
DoulitouDoulitou   26 septembre 2014
Depuis la célèbre série des Tintin que j'ai tous lus avec un plaisir certain, je n'avais pas touché à d'autres BD. Alors, l'idée d'aller voir ce qui se passe de ce côté des livres m'a repris et bien conseillée, je me plonge dans "les trois ombres". Tout mon plaisir a été de constater la vitesse à laquelle les pages se tournent. Les dessins passent sans mot, les ombres planent et croyant que j'avais manqué quelque chose, puisque je me suis endormie dessus, j'ai recommencé ma lecture le lendemain, encore plus vite, et la lumière n'est pas venue. Alors, je me suis dit que j'allais essayer d'en lire un autre pour dissiper les ombres de cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
miladomilado   18 février 2014
- Elle reste enfermée... tout le temps ?
- Qui ça ?? Ah... la petite ? ...Je l'ai louée au capitaine pour la traversée...en échange d'une bonne cabine... Ne me regardez pas comme ça... Elle fait le ménage et la cantine, c'est tout... S'il la touche... Je le tue.
- Vous avez d'étranges valeurs morales...
- J'ai des valeurs commerciales.
Commenter  J’apprécie          140
So2So2   14 janvier 2012
Un ami précieux, après un long voyage dans de lointains pays d'Orient, m'a rapporté un étrange poème. Trois phrases qui me tiennent lieu de refuge lorsque je vacille un peu. "Dans ce paysage de printemps, il n'y a ni meilleur ni pire. Les branches des fleurs poussent naturellement. Certaines sont longues, certaines sont courtes".
Commenter  J’apprécie          70
HildeHilde   20 septembre 2013
Dans ce paysage de printemps, il n'y a ni meilleur, ni pire. Les branches des fleurs poussent naturellement. Certaines sont longues, certaines sont courtes. Tenir debout. rester du côté des vivants.
Commenter  J’apprécie          90
cardcard   02 avril 2013
Tout ce temps perdu... A courir... Dans une fuite inutile...
Vous voyez, ce feu, cette douceur...
Joachim qui dort...
Je réalise maintenant à quel point ce sont des instant précieux...
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
Videos de Cyril Pedrosa (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cyril Pedrosa
PORTUGAL trailer (Europe Comics)
autres livres classés : paternitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
2767 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre
. .