AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070627042
92 pages
Éditeur : Gallimard (03/09/2009)
3.18/5   63 notes
Résumé :
Son mari a eu un accident et elle tente de rejoindre l'hôpital où il a été transporté. Mais un pachyderme étendu sur la chaussée empêche la circulation. Plus tard, un foetus monstrueux lui fait un signe de la main et un espion grotesque lui parle de la guerre froide... Une longue série de bizarreries, spirale émotive qui aura sur elle des effets vertigineux. Sa vie va changer...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  01 avril 2013
Suisse Romande, 1951. Carice Sorrel doit se rendre au chevet de son époux qui vient d'avoir un accident de voiture. Mais, malheureusement, un pachyderme, allongé sur la route, bloque la circulation. Elle n'a pas d'autre choix que d'abandonner sa voiture et de se rendre à l'hôpital à pieds, en passant par la forêt où elle fera une bien étrange rencontre. C'est alors le début d'une mystérieuse aventure qui commence pour notre héroïne. Elle fera la rencontre d'un aveugle en pleine forêt puis d'une créature mi-bébé mi-foetus qui l'appellera «maman». A l'hôpital, les ennuis continuent puisqu'elle se fait aborder par un individu au nez long qui se dit agent secret et qui la somme d'une mission, une morte qui revient à la vie puis c'est au tour du médecin au passé trouble, porté sur les femmes et la vodka qui l'intriguera... C'est avec grand peine qu'elle tentera de trouver son mari dans les dédales de cet hôpital bien étrange...
Des questions, on s'en pose, tout comme Carice, tout au long de cet album singulier et étonnant. Décidément, le talent de Fréderik Peeters n'est plus à prouver. Avec ce récit fantastique et onirique, il nous entraine dans des situations surprenantes et absurdes où tout semble s'éparpiller mais qui, au final, aboutit à un récit travaillé et réfléchi. Les scènes de flashbacks sont judicieusement intercalées pour permettre au lecteur de mieux comprendre l'intensité du récit ainsi que les pensées et les secrets des personnages.
Dans un décor élégant des années 50, Frédérik Peeters nous livre un album aux couleurs éclatantes et au dessin parfaitement réalisé.
La grande réussite réside dans le fait que l'on pense perdre pied nous-mêmes et que l'on se demande où sont les tenants et les aboutissants ce toute cette mascarade.
Pachyderme... ne vous-y trompez pas!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Thyuig
  12 juin 2011
Lupus est sans doute la série qui a le plus transformé mon intérêt pour la bande dessinée en un amour dévorant, Peeters y montrait tout ce que j'aimais voir et lire, dans une SF aux contours flous mais élaborés et avec des personnages dont on se souvient longuement. le premier tome notamment, quelle claque ! Cette pêche au gros incroyable, la recherche de drogue, tout était bon et attrapait aux tripes. En fait depuis Lupus je vénère Peeters. Pourtant RG ne m'a pas intéressé, je ne lai pas lu, à peine feuilleté, je n'éprouve aucun appétit pour ce type d'histoire mariant flic introduit et réalisme du traitement. Bien souvent je m'en sors mieux avec du rêve et des étoiles. Koma était très bien, il me reste à lire le dernier tome, surtout parce que j'ai lu autre chose et que finalement Koma ne m'atteind pas plus que ça.
Alors "Pachyderme" et sa somptueuse couverture. Un pitch implaccable : une femme sort de son véhicule immobilisé dans un bouchon suite à une collision avec un éléphant. Faîtes donc une histoire avec ça ! Elle cherche à rejoindre l'hôpital dans les services duquel son mari a été accepté à la suite d'un accident. le mari semble être un agent du contre-espionnage (ceux qui lisent bien devraient alors sentir que mon intérêt s'émousse sensiblement) et l'hôpital un nid d'espion. Pourtant tout cela est trop simple, Peeters a vu les films de Lynch, il sait qu'on peut tordre une histoire, en tout cas son déroulement, et révéler par là des conditions à cette dernière. Et si ? Et si l'histoire que je viens de vous résumer n'était pas tout à fait le reflet de ce que l'action montre réellement ? Et si cette femme était simplement dérangée ? Son mari valide ? le médecin un simple soulard sur le retour ? Peeters mélange les ingrédients, dose et rajoute du sel, du poivre, du piment. Il y a un espion qui sort d'une bouche d'évacuation, son long-nez rappelle un peu Moebius et Edena. Il y a une galerie de personnages foutraques, très bien croqués, des dialogues qui touchent et vraiment, par dessus tout cela, une certaine évanescence de l'histoire à proprement parlé.
Le résultat est un album hors-norme, maîtrisé parfaitement mais dans lequel on sent la liberté de l'artiste à l'improvistion, à se laisser guider par l'instinct, à accepter de perdre quelques postulats pour gagner d'autres sphères de compréhension. Grand album par celui que je considère comme l'un des plus grands auteurs francophones du moment. Ne vous privez pas de lire ce Peeters, il est aussi chargé qu'un pachyderme en suspension.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
liratouva2
  02 mars 2011
Un seul récit, classique en apparence, avec un début et une fin mais qui présente de brusques bouffées de fantastique pur et dur, naturellement très déconcertant. Que cherche exactement cette jeune femme, Carice, qui fait de bien étranges découvertes, à commencer par le pachyderme du début qui provoque un monstrueux embouteillage dans la forêt menant à l'hôpital où l'attend son mari gravement blessé ? L'auteur avoue avoir déroulé son histoire à l'envers, la fin étant le vrai début en réalité.
Un lieu précis: un grand hôpital de Genève et ses environs avec ce qu'il faut de médecins , d'infirmiers, de malades et de visiteurs pour donner l'illusion de la réalité mais tous ont des comportements étranges, hors normes, comme cet inquiétant chirurgien qui se rêve chanteur d'opéra après chaque opération mais qui se révèle également le voleur des dents en or de ses patients.
Une époque: celle des années cinquante avec ses relents de guerre froide, ses espions anti communistes, ses nazis reconvertis et le début de l'émancipation des femmes occidentales.
L'héroïne est Carice, la jeune femme qui cherche son mari dans un grand hôpital sans pouvoir le retrouver. Elle fait de nombreuses rencontres qui entravent sa recherche. La plus étrange est sa confrontation avec elle-même devenue une très vieille femme qui lui donne des conseils avant de disparaître. Par ailleurs des foetus ont une tendance fâcheuse à se multiplier autour d'elle. Il est vrai qu'elle voudrait devenir mère !
Et ainsi de suite ! On a cité Kipling, Hergé, David Lynch, Bunuel comme références à cette BD. Pour ma part,je dois reconnaître qu'après avoir été bien déstabilisée au début, j'ai fini par beaucoup aimer cet album en grande partie grâce aux dessins qui sont étonnamment précis et suggestifs. Pour une fois ce sont les images qui m'ont entraînée et convaincue. Elles m'ont vraiment servi de guide pour deviner les dessous de cette histoire si étrange en apparence mais qui se révèle d'une grande simplicité a posteriori.
J'ai beaucoup aimé !
Lien : http://liratouva2.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sejy
  29 mai 2010
Il suffit de quelques cases, à peine deux ou trois pages. D'une file de voitures bloquées par un pachyderme étendu en travers de l'asphalte, d'une femme, élégante, qui marche au milieu de la route. Un peu affolée, agitée, elle cherche son mari soi-disant accidenté et nous entraine dans son sillage. Une forêt oppressante, un hôpital comme surgi du néant, et déjà le scénario confesse le fantastique et le songe, détissant méticuleusement le fil de futurs chemins tortueux, des voyages intérieurs que pourraient mal tolérer les esprits cartésiens les plus indécrottables. Mais voilà…
Ce théâtre surréaliste agit comme une embuscade. En jouant le spectacle impalpable d'une réalité qui mue incessamment au gré des rencontres avec ses marionnettes, il annihile tous les repères. Dérouté, sans véritable garde-fou, le lecteur est rapidement happé par le récit, dans une sorte d'errance hypnotique tout en légèreté. Les états d'âme, les secrets et les fantasmes de personnages improbables, parfois inquiétants, souvent intrigants, voire farfelus (cet infirmier au sourire carnassier et à la coupe au bol semble tout droit échappé du trio comique des Stooges !), laissent entrevoir des vérités, la plupart du temps bancales ou éphémères. Autant de poupées russes dans la construction d'une intrigue ésotérique et magnétique, d'un labyrinthe évanescent où l'on prend plaisir à s'égarer et dont la sortie transparait, pourtant, en filigrane. Oui, tout est là ! Les symboles, indices ou métaphores visuels généreusement disséminés. Ce n'est qu'au final que l'on se les remémora, maintenant plus évidents, que l'on comprendra que tout (ou quasiment) ne pouvait que s'expliquer.
Dès l'entame, cet album est une apnée sensorielle. Avec autant de plaisir, on plonge et replonge encore s'octroyant de temps à autre quelques bouffées d'oxygène autorisées par une narration magistrale. Non content de flatter nos pupilles avec son trait libéré et si expressif, ses couleurs et ses décors très typés, Frederik Peeters nous a concocté une mise en scène au cordeau. L'alternance d'ellipses, de flashbacks impromptus, de scènes de réel ponctuelles ou de longues parenthèses muettes plus oniriques instille un tempo syncopé, subtil et très harmonieux. LE point fort de l'oeuvre.
Un puzzle irréel, poétique et intelligent pour une lecture en apesanteur.
Lien : http://www.bdtheque.com/main..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
dadotiste
  23 février 2016
Une bande dessinée à la fois incompréhensible et majestueuse.
En réalité, il pourrait s'agir de l'exemple parfait pour expliquer aux plus jeunes ce qu'est exactement le genre fantastique. En effet, ici, nous sommes dans un univers fantastique pur et dur dans le sens où ni le lecteur, ni les personnages n'arrivent à savoir où commence la réalité et où commence le rêve, si rêve il y a bien sûr.
On pourrait se prendre la tête pendant des heures à tenter de comprendre cette bande dessinée.
Carice n'est plus heureuse avec son mari, elle lui a écrit une lettre. Mis à part cela, ici, vous ne pourrez être sûr de rien. Les situations se reversent, les personnages changent de peau, un lieu peut ici en cacher un autre.
En conclusion, ne cherchez pas, vous ne pourrez pas trouver !
Je reste toutefois assez dubitative car, si je reconnais la difficulté d'un tel scénario et le par là, le génie de Frederik Peeters, je n'ai malheureusement pas réussi à adhérer réellement à cette bande dessinée, je suis restée de marbre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Erik_Erik_   27 novembre 2020
Six pachydermes blancs, avec cet air offusqué, hostile et ébloui des albinos .
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Frederik Peeters (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frederik Peeters
Après l'Homme Gribouillé, Serge Lehman et Frederik Peeters vous font découvrir Saint-Elme, le fruit de leur nouvelle collaboration.
Résumé : le détective Franck Sangaré, accompagné de son assistante, l'étrange madame Dombre, débarquent à Saint-Elme, une petite ville de montagne réputée pour son eau de source. Ils sont sur les traces d'un fugueur disparu depuis trois mois : enquête apparemment facile. Sauf qu'à Saint-Elme, tout le monde vous le dira : « Ici, c'est spécial. »
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/bd/series/serie-saint-elme/album-saint-elme-t01
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782413030171&tag=soleilprodcom-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : https://www.awin1.com/cread.php?awinmid=12665&awinaffid=651807&clickref=&p=https://recherche.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?Search=9782413030171 Cultura : https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782413030171&classification=0
+ Lire la suite
autres livres classés : suisseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4143 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre