AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782890778856
512 pages
Éditeur : Flammarion Québec (05/11/2020)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
Les Gamache arrivent à Paris pour voir leurs enfants : Daniel qui y vit depuis des années et Annie qui vient de s’y installer. Après une soirée de retrouvailles en compagnie de Stephen Horowitz, le parrain fortuné d’Armand, ils voient avec horreur le vieil homme se faire faucher sous leurs yeux, dans ce qui ne semble pas un simple accident. Une clé trouvée sur le blessé entraîne Gamache, sa femme Reine-Marie et son gendre Jean-Guy Beauvoir sur une piste allant du so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
LePamplemousse
  10 novembre 2020
A qui peut-on réellement faire confiance quand les vies de nos proches sont en danger ?
Telle sera la question essentielle que devra se poser Armand Gamache dans ce 16ème volume.
Armand et son épouse sont à Paris pour rendre visite à leur fils qui y habite depuis des années et à Jean-Guy et Annie qui ont décidé de venir eux aussi y emménager depuis quelques mois. Annie est d'ailleurs sur le point d'accoucher.
Après un dîner familial en compagnie de Stephen Horowitz, le parrain d'Armand, le vieil homme se fait renverser par une camionnette sous les yeux de toute la famille Gamache.
Armand va donc mener une enquête conjointe avec la police française.
Oh, qu'il est dur et puissant ce roman !
Les nerfs y sont mis à rude épreuve, car dans ce volume, c'est aux proches de Gamache que l'on s'en prend.
Il sera question de liens familiaux, de loyauté, d'amitié, de trahison, d'argent et de secrets, et du sort d'un très grand nombre de personnes.
J'ai dévoré le roman car une fois encore l'écriture de Louise Penny est sensible, et l'histoire ne connaît aucun temps mort.
J'ai beaucoup aimé découvrir la jeunesse d'Armand Gamache, ses liens avec Paris, son parrain et sa grand-mère Zora.
L'auteur a aussi eu à coeur de nous faire découvrir quelques jolis jardins peu connus de Paris et on sent qu'elle aime profondément cette ville de lumière et de mystères.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          344
bilodoh
  18 janvier 2021
« Tous les diables sont ici » et ici, ce n'est pas par ici (au Québec), c'est à Paris.
Gamache a quitté Three Pines pour aller visiter ses enfants et ses petits-enfants qui y habitent. Il va y rencontrer aussi son parrain Stephen Horowitz, un riche financier redresseur de torts. Mais lorsqu'un véhicule vient volontairement heurter le vieillard, une enquête démarre où Gamache devra faire face à la violence.
Louise Penny met beaucoup d'émotions dans ce polar. Gamache pleure pour son parrain mourant, pour son fils Daniel avec qui il y a un froid inexplicable. Il s'inquiète pour sa fille qui attend un enfant dans les prochains jours et son gendre qui a quitté la police pour l'entreprise privée.

Un polar de manigances financières mortelles où des puissants acceptent de fermer les yeux sur le mal. Mais aussi le courage de ceux qui s'engagent à lutter contre les diables, qui risquent leur vie pour celles des autres.
Un polar qui rappelle que la bonté existe…

(Et qu'un jour je pourrai aussi me promener encore dans les rues de Paris…)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
MichelRoberge
  06 mars 2021
Rafraîchissante cette nouvelle enquête d'Armand Gamache qui sort des décors surutilisés du village mythique et imaginaire de Three Pines, haut lieu d'un nombre hors du commun de crimes. L'air de Paris contribue à doter ce polar d'un bon suspense malgré la lenteur de l'action qui culmine dans les derniers chapitres.
Comme dans ses 15 autres romans, Louise Penny pêche par l'invraisemblance nous faisant découvrir que les Gamache ont fréquenté par le passé à plusieurs reprises la Ville lumière et qu'ils sont bien connus par des hauts placés de la capitale française : Armand et le préfet de Paris, Reine Marie et l'Archiviste nationale de France. Sans oublier la peintre Clara Morrow aux toiles sévèrement critiquées et l'un des conservateurs du Musée du Louvre !
L'auteure nous entraîne avec toute la famille Gamache dans de chics hôtels parisiens (le Lutetia et le George V), au sommet de la tour Eiffel, dans les jardins du musée Rodin, dans le quartier du Marais et celui de la Défense…dans une histoire abracadabrante dont on souhaite connaître le dénouement plutôt imprévisible.
À noter quelques détails qui auraient eu avantage à être contre-vérifiés : Reine Marie qui se dit « bibliothécaire archiviste principale » retraitée ayant débuté sa carrière à Bibliothèque et Archives nationales du Québec. D'abord, ce corps d'emploi n'a jamais existé dans cette institution. Et l'épouse d'Armand Gamache a débuté sa carrière soit aux Archives nationales, soit à la Bibliothèque nationale, car BAnQ est le résultat de la fusion de ces deux entités le 31 janvier 2006.
D'autre part, j'avais compris que le personnage Stephen Horowitz avait des enfants alors que ce n'est pas le cas dans celui-ci. Louise Penny nous rassure en confirme « avoir commis une erreur la première fois en fournissant plus de détails que nécessaire ». de plus, peut-être une erreur de traduction on doit l'espérer : comme l'a mentionné un blogueur littéraire québécois, il est plutôt surprenant qu'on manipule allégrement des mitrailleuses plutôt que des mitraillettes.
Tous les diables sont ici est à mon avis un des meilleurs romans policiers de la série imaginée par la seule auteure à avoir emporté sept fois le très prestigieux prix Agatha et à être traduite dans une trentaine de langues. Mais attention, le clan Gamache (parents, enfants et petits-enfants) sera de retour à Three Pines, pour le meilleur ou pour le pire.
D'ici là, envolez-vous virtuellement pour Paris et laissez-vous emporter par l'imaginaire réconfortant de Louise Penny.

Originalité/Choix du sujet :
*****
Qualité littéraire :
*****
Intrigue :
*****
Psychologie des personnages :
*****
Intérêt/Émotion ressentie :
*****
Appréciation générale :
*****

Lien : https://avisdelecturepolarsr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Selkis
  02 juin 2021
Inutile de vous dire que j'ai adoré cette enquête de mon cher Armand Gamache. Un peu déstabilisant de le retrouver à Paris sans la fine équipe de Three Pines.
Mais comme il est hors de question qu'il soit seul, il a autour de lui toute sa famille (sa femme, ses deux enfants et ses petits-enfants) et des contacts et amis de longue date, comme le Préfet de police de Paris.
Dans cet opus, j'ai eu le plaisir de découvrir l'enfance de l'Inspecteur-Chef et son lien avec Paris. La famille, l'amitié, les relations difficiles entre un père et son fils, et toujours la propension de Gamache de risquer sa vie pour sauver ceux qui lui sont proches.
Dès les premières pages, cela démarre avec le meurtre présumé de celui qui a servi de père. Et cela ne fait que commencer.
Une enquête palpitante, qui met l'accent sur le fait que les Parisiens sourient avec bienveillance en entendant l'accent québécois et que les policiers de Paris sous-estiment la Police canadienne… Mais comme nous le savons bien, Armand, avec son allure de gentil prof à la retraite est une bête de combat redoutable.
La visite de Paris en compagnie de la petite famille est très agréable : on y découvre des endroits peu connus du public, on va dans des hôtels chargés d'histoire (le Georges V , le Lutetia), et un Paris qui est aussi un des personnages du livre, tant sa présence est importante et mise en lumière.
Au final un excellent thriller, qui se déroule sans nous laisser reprendre notre souffle ; un enquêtes intuitif et inventif, des fausses pistes, de la manipulation en veux-tu, en voilà… Un page-turner comme je les aime.
Et l'espoir de retrouver Gamache dans non univers canadien dans la suite de ses enquêtes
Comme le dit l'autrice à la fin du livre « Ce livre a pour sujet l'amour, l'appartenance. La famille et l'amitié. Nos vies qui sont façonnées par nos perceptions et par nos souvenirs, mais aussi par la forme que prennent ces derniers. » Comme vous pouvez vous l'imaginer, je n'aurais pas pu mieux dire.
Lien : https://www.cathjack.ch/word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
livrand
  17 novembre 2021
Après avoir lu et apprécié toute la série des Gamache je n'ai absolument pas aimé celui-ci. On est vite pris par le supense mais à un moment, lorsqu'on se rend compte à quel point tout est invraisemblable et pas très recherché ça fait plouf, et on se doute que la suite sera du même tonneau. D' accord c'est un roman mais là c'est ridicule et à la limite du comique.
Et puis ce snobisme ambiant, au Québec ce n'était pas trop gênant car on restait dans la chaleur du village avec ses personnages attachants, mais là, à Paris, le peuple n'existe plus, les ingénieurs forment la basse caste, il n'y a plus de petits métiers et la baguette a remplacé la langouste.
Ou est passée la tension et l'humanité du beau mystère ?
Bon, maintenant que les membres de la famille Gamache font tous partie du gratin mondain, que va-t-il arriver ? Je suis curieux.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   02 novembre 2020
Au cœur de l’histoire, des lieux et des jardins peu connus de Paris, mais aussi l’exploration des liens familiaux, des révélations scandaleuses sur les agissements des grandes sociétés, et toujours, une grande quête de vérité.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
bilodohbilodoh   18 janvier 2021
Quel genre de malades s’emploieraient à dissimuler un problème qui risque de faire des centaines, peut-être même des milliers de victimes ?

Gamache le regarda.
C’était plus fréquent qu’on voulait le croire. Les exemples étaient légion.

Les compagnies aériennes. Les sociétés pharmaceutiques. Les entreprises chimiques. L’industrie du tabac au grand complet.

(Flammarion Québec, p.145)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
bilodohbilodoh   18 janvier 2021
Nous avons tous peur. Peur que quelque chose arrive à nos enfants. Peur de ne pas être là quand ils auront besoin de nous. De ne pas être à la hauteur. Certains jours, nous avons envie de nous cacher en remontant la couverture sur notre visage. Mais nous ne sommes pas tous prêts à l’admettre.

(Flammarion Québec, p.211)
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Louise Penny (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louise Penny
Sa première mission royale : espionner le prince de Galles. Londres, 1932. Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique, est complètement fauchée depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Et voilà qu?en plus ce dernier veut la marier à un prince roumain ! Georgie, qui refuse qu?on lui dicte sa vie, s?enfuit à Londres pour échapper à cette funeste promesse de mariage : elle va devoir apprendre à se débrouiller par elle-même. Mais le lendemain de son arrivée dans la capitale, la reine la convoque à Buckingham pour la charger d?une mission pour le moins insolite : espionner son fils, le prince de Galles, qui fricote avec une certaine Américaine? Entre Downton Abbey et The Crown, une série d?enquêtes royales so British ! « Bien plus qu?un simple roman policier, Son Espionne royale mêle avec brio amour, histoire, humour et mystère. Captivant ! » Louise Penny, auteure de Nature morte.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Louise Penny : Les personnages de la série Armand Gamache enquête

Quels sont les propriétaires de l'hôtel-restaurant du village ?

Gabri et Olivier
Ruth et Sarah
Clara et Peter
Armand et Reine-Marie

8 questions
71 lecteurs ont répondu
Thème : Louise PennyCréer un quiz sur ce livre