AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782330136925
352 pages
Actes Sud (03/06/2020)
3.08/5   6 notes
Résumé :
31/12/2020

Secrétaire privé, coach sportif, confident, le jeune Román Sabaté se dévoue corps et âme à son employeur, le charismatique leader du parti Pragma qui brigue la direction de la province de Buenos Aires. Jusqu'au jour où le dilemme moral devenu insoutenable le contraint à prendre la fuite. Mais comment laisser partir quelqu'un qui connaît vos secrets les plus intimes et peut briser net votre course vers la victoire ?

Un roman ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
tristantristan
  10 avril 2022
Les mots se déversent tel un torrent furieux sur le lecteur qui en est assommé. Pour cette fiction sur la politique en Argentine, la logorrhée verbale employée pour une intrigue qui tient en deux phrases ne m'a absolument pas intéressé et m'a prodigieusement ennuyé. (simple opinion de simple lecteur)
Commenter  J’apprécie          160
traversay
  12 janvier 2021
De tous les romans de Claudia Piñeiro traduits en français, A toi est celui qui a obtenu le plus d'audience. Surprenant, car ce n'est pas son meilleur livre, loin de là, Les veuves du jeudi et Bétibou étant d'une toute autre étoffe. L'amour que l'auteure argentine professe pour des intrigues arachnéennes se retrouve dans sa dernière publication, Les malédictions, dont l'ambition se dévoile au fil d'une narration sophistiquée qui adopte les codes du thriller pour une plongée dans les coulisses du monde politique. Claudia Piñeiro joue au chat et à la souris avec le lecteur, dévoilant peu à peu les éléments clés d'une histoire où il est question de paternité, d'emprise et de ... sorcellerie. le tout au sein d'un parti politique dominé par une figure charismatique de leader dont la quête de pouvoir est insatiable et inarrêtable, sauf si certaines malédictions s'en mêlent. Comme toujours dans ses romans, Claudia Piñeiro mêle avec une grande maestria sujets très sérieux et éléments plus légers, teintés d'humour et même de romantisme. le livre parle sans doute beaucoup plus aux lecteurs argentins avec ses multiples références historiques et géographiques (l'étonnante genèse de la Plata, ville des Diagonales et capitale de la province de Buenos Aires) mais il est source de découvertes pour les étrangers que nous sommes, dans une atmosphère parfois étrange et mystique. Mélange détonant de suspense, de réalisme et de surnaturel, Les malédictions suscite un plaisir de lecture indéniable avec des personnages attachants et où la lutte entre le bien et le mal se nuance de nombreuses ambigüités morales.
Lien : https://cin-phile-m-----tait..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
pasiondelalectura
  18 septembre 2021
Les malédictions c'est une lecture qui m'a plu moyennement avec la partie politique argentine que je ne domine pas du tout, mais la partie fictionnelle avec le politicien ripou (il peut aller jusqu'à commanditer un assassinat !) prêt à tout pour arriver à ses fins, est intéressante.
La description fine et détaillée, sans concessions d'une « nouvelle politique », m'a paru d'un réalisme terrifiant, probablement universel. Et ce que nous appelons encore une démocratie semble en bout de course par l'excès d'abus et de mésusages.
Ce livre est un thriller politique, avec cette nouvelle politique basée sur le pragmatisme et le marketing. C'est aussi un roman choral avec plusieurs personnages et aussi le protagonisme de la ville de la Plata en Argentine.
L'un des protagonistes est Roman Sabaté, un jeune qui va travailler pour le politicien Fernando Rovira, le leader du parti Pragma, qu'il a fondé. Cette fois Rovira se présente comme candidat à gouverneur de la Province de Buenos Aires qu'il souhaiterait scinder en deux parties, en s'octroyant la meilleure et en se défaisant de la Plata car il existe une malédiction pour tous les gouverneurs de la Plata : ils ne seront jamais présidents de la République. Or Rovira vise la présidence…
Le jeune Román Sabaté travaille comme personal trainer pour Rovira et ainsi il a accès à l'intimité du candidat. Très vite Sabaté va connaître la véritable raison pour laquelle il a été engagé. C'est le noeud du roman qui aide à comprendre que la politique n'a pas comme objectif d'améliorer la vie du peuple, mais elle est faite malheureusement de vils instincts tendant à des buts strictement personnels.
Il y a un seul personnage décent dans le récit, c'est l'oncle Alfredo de Román Sabaté, un politicien d'un autre temps, grand admirateur du président Alfonsin (premier président après la dictature de 1976). Cet oncle incarne le politicien avec des idéaux et des principes moraux.
Le livre aborde aussi un point qui me paraît intéressant, c'est la relation forte entre la politique et les superstitions, voire l'ésotérisme. Comme si la solitude de l'exercice du pouvoir, l'incertitude qui rôde souvent, font qu'il y a une nécessité de tout cela. C'est pathétique.

Lien : https://pasiondelalectura.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AlineMarieP
  30 janvier 2021
Roman Sabate est le coach/homme à tout faire de Fernando Rovira, leader charismatique de Pragma. Il semble être son ombre et son confident. Pourtant, un jour, le voilà dans une gare routière avec Joaquin, le fils de Rovira...
C'est la première fois que je lis Claudia Piñeiro et j'avoue être un chouïa déçue. La faute aux références à la vraie vie politique argentine, peu ou pas contextualisée, et qui auraient bien mérité quelques notes de bas de page. La faute aussi aux changements de points de vue non signalés qui m'ont souvent fait recommencer mon chapitre. Même si au fil du récit, on comprend le ton des points de vue, cela rend plus difficile l'entrée dans le récit. Pourtant, le récit est dense, intelligent et nuancé. L'on y retrouve raison et superstition, affect et calcul, hasard et enjeu...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   20 décembre 2020
Tous les hommes, toutes les femmes portent le fardeau d’une malédiction personnelle. Il y a des gens qui consacrent toute leur vie à tenter de la conjurer, de la vaincre ; ce sont les personnes qui se jugent capables de la narguer, qui se considèrent comme puissantes et qui, pour cette raison, livrent de leur premier à leur dernier souffle une bataille absurde et inutile. À l’extrême opposé, il y a ceux qui, au lieu de batailler avec leur malédiction, cohabitent avec elle, l’emmènent partout, comme on porterait un sac à dos, s’arrangeant pour qu’elle leur pèse le moins possible ; ils la surveillent du coin de l’œil, la contrôlent sans la combattre, ils savent bien qu’elle est là, depuis toujours et pour toujours, et ils lui prêtent à peine attention, prenant simple-ment garde à ce qu’elle ne s’acharne pas sur eux. Mais il existe aussi une troisième catégorie de personnes, celle des privilégiés, celle des gens qui ne sont même pas conscients de l’existence de cette malédiction. Román Sabaté fait partie de ces privilégiés. Bien que maudit comme tous les autres, il n’en a pas connaissance, ce qui le rend libre. L’idée que sa vie puisse être sous le coup d’une quelconque malédiction n’effleure même pas l’es-prit de Román ; il est ignorant, et donc sage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
tristantristantristantristan   10 avril 2022
Tous les hommes, toutes les femmes portent le fardeau d'une malédiction personnelle.
Commenter  J’apprécie          80
tristantristantristantristan   10 avril 2022
Comme dans la chanson, il se demande quelle heure il est. Il ne porte jamais de montre et, comme son téléphone est déchargé, il n,e peut pas consulter son écran comme il le fait habituellement.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : argentineVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature sud-américaine

Quel est l'écrivain colombien associé au "réalisme magique"

Gabriel Garcia Marquez
Luis Sepulveda
Alvaro Mutis
Santiago Gamboa

10 questions
333 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature sud-américaine , latino-américain , amérique du sudCréer un quiz sur ce livre