AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782366584097
198 pages
KERO (18/09/2019)
3.2/5   5 notes
Résumé :
Ils sont talentueux, drôles et incisifs, ils sont tour à tour journalistes et poètes, ils débattent de philosophie avec Raphaël Enthoven, discutent cinéma avec Vincent Cassel, musique au côté de Matthieu Chedid. Ils s’appellent Arnaud, Fabrice, Philippe, Esther, Carole, Laurent, Balthazar… Ils sont atteints de troubles du spectre autistique – ils sont Le Papotin.

C’est l’histoire d’une volonté, celle de Driss El Kesri, éducateur et fondateur du journa... >Voir plus
Que lire après Le papotinVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
On dit souvent que l'art est une vision, une idée du monde, qu'il est capable de créer sa propre réalité.
C'est ce que nous montre ce livre : une présence que nous ne regardons pas.
C'est ce que j'ai trouvé dans cet ouvrage.
A la fois un témoignage du travail accompli, une démonstration du fait, s'il en fallait, que nous pouvons tous vivre ensemble, que nous avons besoin les uns des autres.
Les apprentis journalistes font preuve de professionnalisme, ils sont incisifs, parfois curieux. Les poèmes sont touchants de simplicité et de sincérité.
J'aime l'idée de laisser sa trace dans l'histoire : ce livre est une trace de ces hommes et ces femmes pour qui exister intégré dans la société n'a pas été donné d'avance.
C'est un exemple de générosité et de courage.
Un très beau projet dont l'accomplissement a été pour moi très agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          431
le papotin atypique et poétique .


Le papotin de Cecile Pivot et Driss El Kesri est peu commun. En effet, ce livre est un univers, une vision différente sur notre monde.
Le papotin offre aux lecteurs plusieurs écrits poétiques.
L autisme est un sujet traité intelligemment atours de la perception du monde.

De nombreuses personnalités sont interviewés d après les questions rédigées par ces jeunes qui ne vivent pas dans la même réalité.

Les poèmes sont vraiment magnifiques.
Un très bon moment de lecture pour voir le monde autrement.
Commenter  J’apprécie          20
Malheureusement un livre qui ne m'a pas convaincu. le livre n'est pas mal écrit mais en l'ayant refermé je ne me souviens presque plus de rien tant je n'ai pas réussi à être captivée par ce que je lisais. Je ne devais pas être le lectorat visé. Dommage.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Quand je plonge dans un livre, il n y a plus personne, et je peux m accrocher à mon livre jusqu a ce qu il me tombe des mains(...)..
Commenter  J’apprécie          20
Comme en general, on ne comprend pas bien les jeunes "normaux", on comprend encore moins bien les jeunes atypiques.
Commenter  J’apprécie          00
Voyager, c est emporter avec soi ce que l on fait et constater qu'on est toujours le même.
Commenter  J’apprécie          00
Tu sais, tu peux prendre les livres, tu peux les ouvrir, ça contient des trésors.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Cécile Pivot (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cécile Pivot
Découvrez l'émission intégrale ici : https://www.web-tv-culture.com/emission/cecile-pivot-mon-acrobate-53587.html Elle est la fille de…. Bien sûr, mais ce serait injuste de la cantonner à cela car depuis plusieurs années maintenant, Cécile Pivot s'est fait un prénom dans le monde de la littérature.
Elle le reconnait elle-même, les piles de livres entassées dans l'appartement familiale l'ont parfois effrayée. Et si les dizaines de livres que recevait chaque jour son père, Bernard Pivot, pour son émission Apostrophes, lui ont donné le gout de la lecture, ils l'empéchèrent longtemps au contraire, inconsciemment sans doute, de se sentir autorisé à l'écriture romanesque. Alors, la jeune Cécile, qui aime la langue, la grammaire, la syntaxe, choisit de faire une école de journalisme et devient correctrice pour des publications.
Mais la vie lui fait un clin d'oeil. Se retrouvant sans emploi, Cécile Pivot décide de revenir à ses rêves d'adolescente, prendre la plume en tant qu'auteur. Un premier titre « Comme d'habitude » en 2017 dans lequel elle évoque son fils, autiste Asperger, puis un livre co-signé avec son père dans lequel ils partagent leur passion de la littérature. Enfin, en 2019, un premier roman « battements de
coeur », sur la vie de couple, salué par la critique, rapidement suivi des « Lettres d'Esther », sur le charme de la correspondance épistolaire. Dans ces deux premiers titres, au-delà de la pertinence des sujets, on découvrait déjà un vrai talent d'écriture, une justesse dans la construction et le choix des mots, une sensibilité à fleur de peau.
Cécile Pivot prouve la qualité de sa plume avec ce nouveau titre « Mon acrobate ». L'acrobate, c'est la petite Zoé, 8 ans, tuée, fauchée par une voiture. Et un couple en plein désarroi, Izia et Etienne. Comment se reconstruire face à l'impensable ? Sur ce thème maintes fois employé en littérature, la romancière creuse un nouveau sillon en faisant d'Izia une femme qui, pour conjurer le drame de sa vie, va elle-même se mettre au service des familles endeuillées, les aidant à vider la maison de leurs défunts, alors qu'elle-même ne parvient à se défaire des affaires de sa fille.
Roman sur le deuil, la famille, l'amour, le couple, le livre évite l'écueil du pathos et de la sensiblerie. Bien au contraire, même si vous n'éviterez peut-être pas une petite larme, le livre vous embarque vers la lumière et vous laisse en plénitude à la dernière page.
C'est une véritable réussite. Vous l'aurez compris, c'est un coup de coeur. « Mon acrobate » de Cécile Pivot est publié chez Calmann Lévy.
+ Lire la suite
autres livres classés : témoignageVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (13) Voir plus



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1672 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}