AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362791548
Éditeur : Alma Editeur (20/08/2015)

Note moyenne : 2.8/5 (sur 27 notes)
Résumé :
C’est un roman d’amour. Et aussi d’aventure, l’aventure d’être soi.
Au mitan de la vie, Marie qui s’achemine vers la quarantaine rencontre Paul divorcé. Ils s’éprennent l’un de l’autre avec enthousiasme même si, à l’instant où ils se croisent, l’un et l’autre sont dans une capacité mesurée d’aimer. Leur histoire est celle d’un modèle amoureux. Pour Marie, l’amour est un absolu. Pour Paul, blessé par sa rupture, l’amour est réparateur avant tout.
Parcou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
motspourmots
  01 septembre 2015
Ce premier roman, assez intrigant aurait pu s'intituler "A travers lui" plutôt que "Avec lui", ce qui aurait mieux défini le déséquilibre de la relation amoureuse qu'il relate. Ou encore "Autopsie d'une rencontre amoureuse", tant le style froid et distant se met au service d'une dissection chirurgicale de ce qu'il advint du coup de foudre entre Marie et Paul. Laissant le lecteur un peu à distance, pourvu d'une légère sensation de malaise, mais surpris et intéressé par cette façon de faire.
Il y a donc un coup de foudre. Entre Marie, 38 ans, journaliste et Paul, la quarantaine, enseignant et critique d'art. Magie d'une rencontre, papillons devant les yeux, impression d'avoir enfin rencontré son âme soeur. Quelques semaines de totale félicité. Pendant lesquelles s'esquisse déjà le déséquilibre à venir. Marie gomme progressivement sa propre personnalité en calant sa vie sur celle de Paul, en ne vivant plus qu'en fonction de lui. Paul est un indépendant dans l'âme au passé sentimental encore mal digéré. Et voilà. le passé s'immisce peu à peu dans cette relation qui, pour être neuve n'en était pas vierge pour autant. Paul, blessé dans son orgueil par son récent divorce voit en Marie une façon de se rassurer, autant à ses yeux qu'à ceux de son entourage. Chacun voit l'autre comme il le souhaite. Progressivement, les vrais traits de caractère affleurent, les illusions tombent plus ou moins vite selon que l'on se ment à soi-même ou que l'on se voile la face.
"On voit ici que l'amour de Paul et de Marie évolue. Paul a des mots plus tranchés. Il a des paroles dures. Il aime que Marie soit là, avec eux ; en même temps, elle n'est là que parce que sa femme l'a quitté. Marie est, d'une certaine façon, le symbole de son échec."
L'auteure décrit parfaitement bien le processus d'aveuglement et d'asservissement, le besoin de Marie de s'incarner en autrui, d'être aimée et d'exister par les yeux de l'autre. Elle se laisse dicter par Paul jusqu'à la façon de se coiffer ou de s'habiller. Ce dernier a des traits de pervers narcissique, sans que cela soit clairement affirmé. Mais la relation devient toxique pour Marie. Et elle sait qu'elle ne pourra aller mieux qu'en apprenant à exister par elle-même.
C'est donc aussi l'histoire d'une reconstruction, d'un processus qui mène l'héroïne à s'émanciper. A la fin, "elle n'attend plus de l'amour qu'il l'écrive".
Un roman intrigant disais-je. Qui peut agacer par sa volonté de dépouillement. Mais qui laisse sa petite trace, preuve de sa singularité.
Lien : http://www.motspourmots.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
barbelia
  03 juillet 2015
Je remercie tout d'abord Alma éditeur et Babelio pour ce roman que j'ai reçu dans le cadre de l'opération Masse critique.
Avec lui est un très joli roman, assez différent de ce que je lis habituellement. Nathalie Poitout adopte un style d'écriture assez singulier, agréable à lire.
Le roman se découpe en trois parties. La première, et aussi la plus longue, est tout d'abord celle de la rencontre de Paul et Marie qui découvrent l'expérience du coup de foudre au premier regard. L'auteur décrit de manière factuelle toutes ces petites choses qui font un couple : leur envie de se voir souvent, de créer leur univers l'un autour de l'autre, de se construire un nid. Dans cette partie, le lecteur découvre que leur amour est le centre de leur univers. Et puis un jour Marie rencontre les parents de Paul et ses enfants. Là commence l'effilochement des relations entre nos deux héros. Leur bulle éclate pour s'ouvrir aux autres. Paul parle de Marine, son ex, la mère de ses enfants, commence à avoir des mots amers pour Marie, la laisse de côté. Marie, pour qui Paul est tout, pour qui l'amour est tout, voit petit à petit son rêve s'effondrer. Les disputes se font plus nombreuses, à l'inverse des moments et des nuits passés ensemble.
Dans la deuxième partie, l'auteur nous décrit les vie parallèles et séparées que vivent désormais Paul et Marie. le couple s'est brisé. L'un a pris la décision de quitter l'autre. Chacun essaye d'avancer de son côté.
Dans la troisième partie, l'auteur nous parle brièvement de la reconstruction de Marie, nous raconte sa rencontre avec un autre homme et nous dévoile surtout ses progrès en matière de conception de l'amour. Elle qui était prête à s'offrir entièrement à l'homme de sa vie, et à son idée de l'amour, apprend qu'elle peut vivre seule.
Dans ce roman, il ne s'agit pas vraiment d'une histoire d'amour mais plutôt de la vie d'un couple lambda qui aura connu la passion amoureuse mais qui n'aura pas résisté au temps et au quotidien.
J'ai trouvé la première partie très optimiste et je me demandais justement où l'auteur voulait en venir avec ces descriptions successives des petits bonheurs du couple. Et puis j'ai vite reconnu le sentiment amoureux plus que l'amour. J'ai trouvé particulièrement intéressant le passage de l'un à l'autre. Finalement, nos deux héros n'étaient prêts ni l'un ni l'autre à faire la vraie expérience de l'amour, alors que le sentiment amoureux, lui, était si simple à vivre. La succession des étapes est bien décrite, très sommairement, dans un style d'écriture simple et limpide. le découpage en petits paragraphes est pertinent.
Je suis donc plutôt ravie de cette lecture qui n'a rien à voir avec les romans faciles et leur happy-end que l'on trouve si souvent. Une jolie découverte.
Mon dernier point sera pour le livre en lui-même : une belle édition, un papier de qualité, une présentation aérée. Je suis bien contente qu'il rejoigne les rayonnages de ma bibliothèque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Colibrille
  02 juillet 2015
J'attendais avec impatience de pouvoir lire ce roman. Grâce à Babelio et à Alma éditeur, voilà qui est chose faite ! Malheureusement, "Avec lui" est loin d'avoir combler mes attentes... Si l'histoire n'est pas étrangère à ma déception, c'est surtout l'écriture qui ne m'a pas convaincue.
Dès les premières pages, on sent que l'auteure a envie d'affirmer son style, un style bien particulier, peut-être même trop (du moins, pour moi). Les phrases sont courtes, s'enchaînent rapidement tandis que le prénom des deux personnages principaux est inlassablement répété. Ma première réaction a été de trouver l'écriture déconcertante mais pas forcément désagréable.
Mais très rapidement, le style d'écriture a finit par me lasser et même m'agacer. On avance guère dans le récit, constitué essentiellement de phrases absolument toutes sur le modèle de : Paul aime Marie, Marie aime Paul, Paul pense ceci, Marie pense cela, Paul va ici, Marie va là etc. Ce n'est pas gênant sur quelques pages, mais sur la totalité du roman, ça a finit par me lasser. Et puis, ce n'est pas franchement l'idéal pour instaurer une rythmique à l'histoire. A cause de cela, j'ai trouvé le ton très monocorde et l'ambiance, fade pour ne pas dire absente.
Quant à l'intrigue, il s'agit d'une histoire d'amour, de la rencontre à la rupture. En théorie, qui dit histoire d'amour, dit émotion. Le problème est que le roman en manque cruellement. L'auteure nous parle de la passion dévorante et destructrice d'un couple, or je n'ai pas ressenti la moindre émotion, moi qui suis d'un naturel plutôt sensible. L'histoire et les personnages m'ont complètement laissée de marbre.
Malgré tout, je tiens à remercier Babelio et Alma éditeur de m'avoir permis de me forger une opinion sur ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SophieLesBasBleus
  13 janvier 2016
Après que sa femme l'ait quitté, Paul rencontre Marie qui quitte son compagnon pour vivre pleinement cet amour dans lequel elle s'engage totalement. "Avec lui." (avec un point final) dresse une sorte de diagnostic des fluctuations de leurs sentiments et de leur relation.
A l'opposé d'une romance, le roman de Nathalie Poitout s'attache à la relation clinique d'un malentendu amoureux.
Les phrases sèches et froides du narrateur décortiquent les moments révélateurs de l'histoire vécue par les deux protagonistes, comme pour établir l'autopsie d'un échec et de ses conséquences. Cet examen met en évidence non pas le processus mais la faille initiale qui fait obstacle à la réussite d'une relation. Ce-faisant, le roman bat en brèche l'idéal de l'amour fou, de la passion et de la fusion car Marie, en aimant Paul, s'efface, se fond dans une autre vie qui n'est pas la sienne.
Ce roman atypique, presque un anti-roman, m'a intriguée et touchée à la fois par l'écriture en phrases brèves, tranchantes, et par la réflexion qu'il initie sur le paradoxe amoureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Joa
  24 juillet 2015
Paul et Marie vivent un amour fait de croissants chauds le matin, de petits mots abandonnés ici et là, de nuits torrides. Ils sont heureux, attendent le retour à la maison avec délice. Tout est beau et épanouissant. Pourtant, un jour, des mots de Paul se font blessants. Puis de plus en plus. Mais Marie accepte, car après tout, l'amour est fait de concessions. Mais les concessions sont de plus en plus douloureuses, difficiles à supporter, les mots se font violents, humiliants, Paul ne veut pas d'enfant d'elle, Paul considère son ex-femme comme la seule femme qu'il a aimé. Peu à peu, ils se détruisent. Parce que Paul a été brisé par son ex-femme, et parce que Marie a trop rêvé l'amour dans sa jeunesse, trop sublimé, et pour toutes ces raisons, leur couple est voué à s'effondrer...
Récit intéressant, une fin qui reprend de la vigueur, mais il y a comme un ventre mou dans ce livre, trop de phrases sèches, trop de Paul ceci Paul cela Marie ceci Marie cela. L'auteur a sans doute voulu jouer avec un effet de style, et notons là que c'est un premier roman ; pour autant, elle n'arrive pas à garder notre attention et on finit par s'ennuyer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   02 juillet 2015
Paul se souvient de cet après-midi. De cette fin d 'été qu'ils avaient passé, en partie, séparés. Marie lui avait dit, expliqué, tout en lui parlant d'amour, qu'elle ne pouvait plus l'aimer ainsi. Qu'elle avait besoin de plus. De sens. De futur. Paul dira le lendemain devant ses mais : "Marie a voulu me quitter hier." Paul sait qu'il a eu peur. Mais Paul sait aussi qu'il ne pouvait pas vivre une deuxième rupture. Être l'homme qui est quitté. Celui qui déçoit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
motspourmotsmotspourmots   01 septembre 2015
On voit ici que l'amour de Paul et de Marie évolue. Paul a des mots plus tranchés. Il a des paroles dures. Il aime que Marie soit là, avec eux ; en même temps, elle n'est là que parce que sa femme l'a quitté. Marie est, d'une certaine façon, le symbole de son échec
Commenter  J’apprécie          70
ColibrilleColibrille   01 juillet 2015
A chaque marche, il aura la sensation de se rapprocher d'elle. En ouvrant la porte, il sentira son parfum. En déposant son casque, il sait qu'elle le verra en arrivant. Il a envie qu'elle se précipite pour le retrouver.
Commenter  J’apprécie          30
ColibrilleColibrille   01 juillet 2015
Il pense à la première fois où il a rencontré Marie. Il y a toujours une première fois, se dit-il. Une première fois à tout. Pour tout. Quelles différences entre une première fois et une autre ? Pourquoi celle-ci plus qu'une autre ? Paul aime raconter les premières fois. Il aimerait que grâce à Marie il n'y en ait plus d'autres. Qu'elle soit sa dernière première fois.
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   01 juillet 2015
Marie a modifié sa façon de s'habiller. Elle porte désormais plus volontiers des escarpins et des robes. Elle se maquille tous les jours et veille à sa coiffure. Pour Paul, Marie est devenue femme. Elle a abandonné les tenues d'étudiantes. Elle s'habille le matin en pensant à comment Paul va la déshabiller le soir.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Nathalie Poitout (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nathalie Poitout
Nathalie Poitout nous parle de son premier roman Avec lui. Parution le 20 août 2015.
autres livres classés : ruptureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3502 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..