AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B08P7M9QBN
Éditeur : J.-C. Lattès (06/01/2021)
3.21/5   14 notes
Résumé :
Pandorini, monstre sacré du cinéma français, vient de mourir. Le monde médiatique s'agite. Sur les plateaux télé, les commentateurs se succèdent, on raconte, on rend hommage. Une femme se souvient. L'acteur hante ses pensées depuis quatorze ans. Elle en avait dix-neuf, elle commençait sa vie d'adulte en douceur, portée par ses rêves. Pandorini lui en a vendu. Lui en a volé, aussi. Elle n'a jamais oublié.
Bientôt, les langues vont se délier et la jeune femme v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
mumuboc
  14 février 2021
Elle rêvait d'être comédienne, elle voulait faire du théâtre et a rencontré l'idole des foules, Pandorini, de plus de 30 ans son aîné et,  comme tous ceux mais surtout  toutes celles qui le côtoyaient, elle est sous son charme dans un premier temps puis en tombe amoureuse mais s'agit-il d'amour ou d'emprise car il apparaît très vite comme un être odieux et manipulateur.  Elle revient sur le long travail qu'elle a du faire  pour se détacher du pouvoir qu'il exerçait sur elle. Pendant quatorze ans elle est partagée entre répulsion et attirance, saisissant la moindre occasion de l'approcher malgré son dédain pour elle une fois arrivé à ses fins. Il faut la disparition de Pandorini pour quelle arrive à s'avouer ce que fut réellement leur relation basée de son côté sur une découverte du sentiment amoureux ou de ce qu'elle croit être l'amour et pour Pandorini sur une énième conquête brutale, forcée.
Elle se raconte, se ment parfois comme elle dissimule à ses amies la réalité de la relation parce qu'être l'élue de Pandorini représente tout pour elle, pour le devenir de sa carrière et elle devra payer le prix fort pour sortir de l'enfer dans lequel elle s'enferme.
Une confession entrecoupée des révélations et des mécanismes qui se font jour après le décès de l'acteur, les prises de conscience que la parole libère mais avec également les soutiens, les détracteurs, les journalistes, les réseaux sociaux qui vont faire émerger un autre visage de celui que tout le monde adulait.
L'auteure a mis beaucoup d'elle-même dans ce roman (il ne s'agit pas d'un récit autobiographique mais inspiré d'un épisode de sa propre vie) et quel que soit le milieu artistique (cinéma, théâtre, chanson, danse) on sait désormais qu'au-delà des apparences, sous les fards et les flashs, il y a et il y a eu (et j'espère qu'il n'y aura plus) en coulisse des attitudes, des abus, des violences faites, tues et qui peu à peu se révèlent grâce au mouvement #METOO entre autres.
Florence Porcel décortique le mécanisme d'emprise mais avec le parti pris de la fascination qu'exerce le prédateur sur sa victime, celle-ci reconnaissant et criant même son amour pour lui, certes parce qu'il s'agissait d'un premier amour ayant été "corsetée" jusqu'à l'âge adulte, mais aussi parce qu'il était l'emblème charismatique du monde dans lequel elle voulait avoir sa place et qu'il exerçait sur elle une fascination qui se révélera malsaine et destructrice.
On peut avoir du mal parfois à comprendre comment des êtres peuvent tomber dans le piège tendu par des personnalités souvent narcissiques, usant de leur position ou de leurs aura et pouvoir pour parvenir à leurs fins et Florence Porcel le fait avec efficacité, mettant son héroïne parfois face à ses contradictions, entre fascination et dégoût sur le long chemin de réconciliation avec elle-même. 
Un roman que j'ai aimé, partagée entre révolte, répulsion même si ce n'est pas un domaine que j'apprécie particulièrement mais qu'il est nécessaire d'aborder pour livrer des témoignages sur une réalité et qui peuvent aider d'autres à ne pas tomber dans le même piège ou dénoncer ce qui n'est pas acceptable, quel que soit le milieu où cela se produit mais il m'a manqué quelque chose que j'ai du mal à définir pour être en empathie avec le personnage.
Lien : https://mumudanslebocage.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
AnneClaire29
  17 juin 2021
une femme revient sur sa rencontre avec le monstre sacré du cinéma français qu'est Pandorini. Elle a alors dix-neuf ans, étudie le théâtre dans une école à Paris. Lors d'un cours elle est castée et va devenir figurante dans le prochain où houe Pandorini. Elle dépose une vidéo d'elle déclamant un texte. Pandorini l'appellera quelques semaines plus tard et lui donne rendez-vous pour qu'elle puisse assister à l'a fin d'une journée sur un plateau de cinéma et ensuite un tête à tête avec lui dans son bureau. Ce qu'elle pensait être la chance de sa vie et pour sa carrière va se transformer en un guet apens très bien rodé par un prédateur. Elle est jeune, belle et pour elle se sera sa première expérience sexuelle. Pour ne pas s'effondrer, elle va s'inventer une relation amoureuse avec lui même si ses amies essaient de lui faire entendre raison. A la mort de Pandorini, elle explique tout cela, dans ce livre que nous lisons. Elle se confie à nous. Ce livre confession alterne aussi avec de faux articles de presse qui certains sont révoltants ou donnent envie de vomir (comme celui de la page 142-146) car aujourd'hui encore certains de ces propos pourraient encore être écrit. Ce grand nom du cinéma qui a tant aidé les femmes battues comme sa mère ne peut être un prédateur sexuel, voilà la raison invoquée même devant tant de témoignages.
J'ai lu ce livre d'un seul souffle, parfois avec colère ou dégoût, parfois révoltée, parfois avec l'envie de secouer cette jeune femme pour qu'elle ouvre les yeux. Cette double page avec ces noms (fictifs) porte au coeur. Un roman qui fait réagir à sa lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Nathalit22
  18 janvier 2021
[ Pandorini ]
de Florence Porcel .
La Grenade . Éditions JC Lattès
.
[ Pandorini est Mort ]
[ je pleure, j𠆚i peur. T’étais beau, putain ]
[ une femme se souvient, l�teur hante ses pensées depuis quatorze ans. Elle en avait dix neuf, elle commençait sa vie d�ulte en douceur, portée par ses rêves. Pandorini lui en a vendu. Lui en a volé, aussi. Elle n𠆚 jamais oublié...]
.
[ Pandorini , ange ou démon ?...]
[ j𠆚vais peur, j𠆚vais peur de toi et j𠆚vais peur de te perdre ]
Une présence qui impose le silence . Les vagues d𠆚ngoisse, en vertiges. le stress, anormal. le cœur qui s𠆞mballe, en craintes.
Comme un piège, qui emporte tout.
Des émotions intenses. Les douleurs vives, le manque cruel. Les colères douloureuses .
.
[ il n𠆚vait pas le droit. C𠆞st lui le coupable. Si vous pouvez / voulez témoignez #pandorini ]
[ le lundi 22 Mars 2004, ma vie a basculé sans bruit. Et je devais garder ça pour moi... ]
.
Ce premier roman n𠆞st pas une histoire d𠆚mour. C𠆞st une histoire révoltante , scandaleuse . Un témoignage mise à nu . Triste réalité .
Pandorini, vicieux, pervers, obsédé, lâche .
Tout en Abus de pouvoirs . Agressions . Souffrance .
Une écriture tranchante, sincère, à vif .
Merci .
.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
thalou58
  07 mars 2021
le grand comédien Pandorini, grand défenseur des violences faites aux femmes, vient de mourir. Elle se souvient …Elle n'avait pas 20 ans, elle était encore vierge et rêvait d'une carrière sur les planches. Quand ce grand acteur lui avait proposé de l'aider, elle l'avait suivi dans son bureau. Sans se méfier. Et sa vie a basculé.
J'ai beaucoup aimé ce livre. C'est difficile de parler « littérature » avec un tel témoignage, mais je me lance : la structure est solide, à la fois dans l'alternance des chapitres où la jeune femme se raconte et ceux où les pro-Pandorini s'expriment (les femmes de sa vie, ses amis, d'autres comédiens…) ; mais aussi dans la progressive prise de conscience de la jeune actrice : elle s'était imaginée amoureuse pour mieux accepter ce qui s'était passé et la « scène du bureau » n'est présentée comme elle s'était réellement passée, que dans les dernières pages. Les mécanismes de défense des victimes est bien expliqué. Ce qui fait froid aussi dans le dos, c'est que les défenseurs de Pandorini utilisent les mêmes arguments que ceux qui se font entendre depuis la parution du livre. Si les Médias en effet ne s'étaient pas emparé du livre, je n'aurais pas compris qu'il s'agissait de l'ancien journaliste de TF1. En effet, même s'il y a quelques allusions parfois, le nom de P. Poivre d 'Arvor n'est jamais évoqué explicitement. L'aurais-je acheté si elle n'évoquait pas PPDA ? Oui, car la couverture (très expressive) m'avait attiré l'oeil et je trouve important d'accorder une oreille attentive aux voix qui ont le courage de parler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AngyeCha
  23 mars 2021
Pandorini, ce monstre sacré du cinéma, vient de mourir. Les premières articles de presse tombent, on se souvient de cet homme merveilleux, généreux, bercé par son enfance dramatique dont il a su faire une force plutôt qu'une faiblesse.
Mais d'articles en interview, les premières langues commencent à se délier, Pandorini n'est pas réellement l'homme des apparences. Un scandale éclate puis deux puis des tas.
Et parallèlement à ces témoignages, une femme nous parle de l'homme. de leur première rencontre à celle qui fera basculer l'homme, à celle qui fait de lui un monstre.
Ce genre de roman est important dans une société comme la notre. Ce Pandorini existe, et des hommes comme lui il y en a tellement trop.
On est sur une histoire à la #metoo ! L'autrice nous conte son histoire avec une plume douce et tranchante.
L'histoire est tristement enivrante, " jusqu'où a t il été? " est le fil conducteur de notre lecture.
Ce livre va vous scandaliser, vous révolter.
Florence Porcel dénonce les non-dits, l'abus de pouvoir, et tous ces gens qui font comme si ils ne savaient pas...
Je ne savais pas en tournant les pages de ce roman qu'il était un témoignage et non une pure fiction. le récit est donc d'autant plus percutant, réalité de ses débuts. Elle se livre et j'espère se délivre un peu.
Je note aussi un merveilleux travail d'édition !
Je l'ai dévoré et je vous le recommande chaudement.
Bravo mme l'autrice, cette mise à nu est une petite bombe, bravo d'avoir osé, d'avoir eu le courage, qui je l'espère permettra à d'autres d'oser !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
LeSoir   22 février 2021
Quelques semaines avant de déposer plainte contre Patrick Poivre d’Arvor, Florence Porcel avait publié « Pandorini.
Lire la critique sur le site : LeSoir
LeParisienPresse   19 février 2021
Dans son premier roman, Florence Porcel raconte l’histoire d’une jeune femme de 19 ans tombée sous l’emprise d’une star de cinéma.
Lire la critique sur le site : LeParisienPresse
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
audeLOUISETROSSATaudeLOUISETROSSAT   08 janvier 2021
Surtout, ce qui faisait l'unanimité c'était ta "présence", ton "aura", ton "magnétisme". Comment pouvait-on être magnétique ? Je n'avais jamais été confrontée à quelqu'un de charismatique et j'avais du mal à me le figurer.
Commenter  J’apprécie          10
OrangetreeOrangetree   23 février 2021
C’est un cercle vicieux. Impunité et pouvoir se nourrissent l’un de l’autre, ce sont les deux faces d’une même pièce. Dans un monde idéal, l’impunité pourrait être brisée par des décisions de justice. C’est trop rarement le cas et ça alimente le cercle vicieux.
Commenter  J’apprécie          00
OrangetreeOrangetree   23 février 2021
Quelle femme anonyme peut prétendre gagner un procès contre un homme riche, célèbre et apprécié par des dizaines de millions de personnes ? Aucune.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Florence Porcel (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Florence Porcel
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Les frères Holt de Marcia Davenport et F. de Bardy aux éditons le Promeneur https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=17722&id_rubrique=36 • le dernier enfant de Philippe Besson aux éditions Julliard https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1067988&id_rubrique=12 • La femme révélée de Gaëlle Nohan aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1069006-poche-la-femme-revelee.html • La Loi des hommes de Wendall Utroi aux éditions Slatkine et Cie https://www.lagriffenoire.com/1054948-divers-polar-la-loi-des-hommes.html • Les yeux d'ava de Wendall Utroi aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1055214-divers-polar-les-yeux-d-ava.html • Autobiographie d'une courgette de Gilles Paris aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/24168-poche-autobiographie-d-une-courgette.html • La lumière est à moi et autres nouvelles : Et autres nouvelles de Gilles Paris aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1070258-romans-la-lumiere-est-a-moi.html • Certains coeurs lâchent pour trois fois rien de Gilles Paris aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1070291-romans-certains-coeurs-lachent-pour-trois-fois.html • Pandorini de Florence Porcel aux éditions JC Lattès https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1067550&id_rubrique=12 • On va déguster l'Italie de François-Régis Gaudry aux éditions Marabout https://www.lagriffenoire.com/1062317-cuisine-on-va-deguster-l-italie.html • le grand livre de la cuisine française : Recettes bourgeoises et populaires de Jean-François Piège aux éditions Hachette Pratique https://www.lagriffenoire.com/1065730-cuisine-le-grand-livre-de-la-cuisine-francaise---recettes-bourgeoises-et-populaires.html • Mon ami venu d'ailleurs de Paddy Donnelly, Jeanne Willis aux éditions Kimane https://www.lagriffenoire.com/1069864-eveil-0-a-3-ans-mon-ami-venu-d-ailleurs.html • le plus petit yack de Kate Hindley, Camille Aubry aéditions Little Urban https://www.lagriffenoire.com/1068217-albums-le-plus-petit-yack.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire
+ Lire la suite
autres livres classés : violences sexuellesVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
6070 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre