AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2358321842
Éditeur : Palette (27/05/2015)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
La bande dessinée, c’est de l’art ? Évidemment !
À quoi sert l’art ? À ouvrir notre regard sur le monde, à nous faire rêver, à nous inciter à réfléchir... La bande dessinée aussi ! S’il lui a fallu du temps pour être reconnue, personne ne songerait aujourd’hui à lui refuser le statut de discipline artistique à part entière.
Les relations entre l’art et la bande dessinée sont nombreuses. Elles fonctionnent à double sens : la BD s’inspire de l’art mais e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Walktapus
  28 octobre 2015
Grand bouquin carré, rigide, très douloureux quand il tombe malencontreusement sur le gros orteil. On ne rigole pas chez Palette.
C'est une exploration des rapports entre la BD et d'autres arts : peinture surtout, plus un poil de sculpture, de gravure, de photo, de street art, de cinéma, voire d'architecture et de design. Chaque double page richement illustrée présente un thème, une oeuvre ou un auteur, sans pédanterie et souvent avec humour.
Une première partie sur l'art inspirant la BD, avec Tintin et les arts premiers, F'murr ou Uderzo et Brueghel, Juliard et les Le Nain, l'Art Nouveau et Little Nemo ou Albator, Franquin et la villa Savoye, etc. etc. Une deuxième explorant la naissance de la BD (la Bible d'Etienne Harding, Giotto ou Gustave Doré), les artistes influencés par elle (Lichtenstein, Basquiat, Magritte, ...), pour finir par les rapports de la BD et du cinéma (super-héros, Sfar, Satrapi, Miyazaki), sans oublier dans tout cela le détournement situationniste et l'OuBaPo, dont le nom serait un hommage au marsupilami ! (?)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
oblo
  09 novembre 2015
Livre reçu dans le cadre de l'opération Masse Critique.
Art et BD, par son titre, semble égarer le lecteur. En effet, la petite conjonction de coordination sépare les deux termes alors même que le livre ne cesse de faire montre que la BD est décidément un art à part entière, aux côtés de la littérature, du cinéma, de la peinture ou encore de la photographie. Avant de plonger plus avant dans le contenu du livre de Christophe Quillien, il faut dire que le livre est un bel objet : couverture solidement cartonnée, reliure solide et illustrations de qualité et diversifiées.
Un petit bémol sur le contenu (ce sera le seul) : si les thèmes sont nombreux (c'est un point fort), on regrette cependant qu'ils n'aient pas été développés plus encore. Cependant, Christophe Quillien réussit à étudier un large spectre de ce qu'est la BD, depuis la question de ses origines jusqu'à ses implications contemporaines en passant par les grandes figures de la bande-dessinée (Franquin, Hergé) et d'autres figures plus surprenantes (Gustave Doré notamment, dont on apprend qu'il fut l'auteur de quatre bandes-dessinées). L'auteur étudie aussi le rapport de la BD avec les autres arts : la photographie avec laquelle la BD partage, pour certaines applications comme le roman-photo, l'aspect séquentiel ; la peinture, largement réutilisée et parodiée dans la BD (dans Astérix, notamment) ; le cinéma, aussi, et même la gravure.
Ainsi le livre se veut-il largement polyphonique, puisant à de nombreuses sources et n'hésitant pas à franchir certaines barrières que beaucoup n'auraient jamais imaginé pouvoir être franchies, notamment en ce qui concerne les rapports entre la BD et les autres arts. Car la BD, longtemps considéré comme un divertissement enfantin (il l'est encore, d'ailleurs), éventuellement auréolée du titre d'art mineur, est ici pleinement assumée comme un art à part entière avec son histoire, ses grands noms, ses grandes oeuvres et une manière certaine et unique de faire passer des messages.
Au final, le livre se révèle un guide pour néophyte aussi bien que prise de recul aussi nécessaire que savante sur ce medium unique qu'est la BD.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Rhl
  14 février 2018
La bande dessinée est-elle un art ? Quelles sont les relations entretenues entre l'art et la BD ? A quoi sert la BD ? Comment est-elle influencée par les autres arts et comment les inspire-t-elle à son tour ?
Cet ouvrage propose de nombreuses pistes pour répondre à ces questions. Très instructif, autant sur l'histoire de la BD, que sur ses inspirations, son influence sur le monde de l'art.
On apprend plein de choses qui donnent envie de découvrir ou redécouvrir nombre de BD et artistes évoqués.
Comme à chaque fois avec les Éditions Palette..., le livre est très agréable à consulter, le texte accessible est accompagné de nombreux exemples illustrés de qualité.
Commandé à la base pour un CDI de collège, je pense après lecture qu'il aura sans doute plus de chances de trouver des lecteurs parmi un public plus âgé, et/ou particulièrement intéressé par la bande dessinée.
Commenter  J’apprécie          10
pilou62200
  19 janvier 2017
Je ne me suis intéressé à là BD que très récemment. Et même si je commence à cumuler quelques séries, je me considère comme un béotien. Ce livre m'a permis de compléter ma connaissance de la BD. Je lisais les BD un peu machinalement, je les lirais désormais différemment, peut être un plus ouvert, un peu plus en recherche des petites choses qui peuvent enrichir chacune des BDs : une inspiration du pop-art, une inspiration d'une oeuvre de Brugel l'ancien, une inspiration d'une oeuvre de le Corbusier.....
Une BD peut être bien plus riche qu'elle peut le paraître, et ce livre a le mérite de nous le rappeler !
Commenter  J’apprécie          10
val-m-les-livres
  11 novembre 2015
Art et BD tisse ou dénoue les liens qui unissent BD et art de diverses manières et l'ensemble est très intéressant à lire. Pour donner quelques exemples illustrant ce livre, j'ai beaucoup apprécié la double page consacrée à deux scènes peintes par le flamand Brueghel que l'on retrouve dans Astérix et dans Bob et Bobette. Astérix parodie d'ailleurs souvent des tableaux précis, comme Vercingétorix se rend à César et un Rembrandt.
Ce livre rappelle la définition du terme "roman graphique" qui devrait désigner une BD sans texte, ce que j'avais oublié. J'ai par ailleurs beaucoup aimé la double page sur le travail de Gregg Segal , de Giulles barbier et Dulce Pinzon qui présentent les super héros dans des situations ordinaires.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (2)
BDGest   16 juin 2015
Doté d'une iconographie très riche et agréablement mis en page, l'ouvrage manque néanmoins de profondeur dans ses analyses.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   02 juin 2015
Le bel ouvrage « Art et BD » de Christophe Quillien (aux éditions Palette…), très bien illustré et bénéficiant d’une préface du regretté critique et historien d’art Pierre Sterckx [...] permet de prouver que, comme l’art, la bande dessinée sert à ouvrir notre regard sur le monde, à nous faire rêver, à nous inciter à réfléchir…
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
WalktapusWalktapus   28 octobre 2015
L'influence de l'Art nouveau s'est fait sentir jusqu'au Japon à travers les oeuvres d'auteurs de mangas tels que Leiji Matsumoto, le créateur de Capitaine Albator. Ses personnages féminins longilignes aux longues et abondantes chevelures, comme Emeraldas, évoquent les femmes dessinées par le peintre et affichiste Alfons Mucha, très populaire dans l'archipel. Juste retour des choses : l'art japonais, découvert en Europe dans la seconde moitié du XIXe siècle, avait été l'une des sources d'inspiration de l'Art nouveau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
WalktapusWalktapus   27 octobre 2015
Il est fascinant de se demander comment on est passé d'Armstrong au be-bop et de Zig et Puce à Mœbius. La BD et le jazz étaient deux formes d'art populaire qui ont pris des forces et ont un jour éclaté pour devenir des arts majeurs.
Commenter  J’apprécie          130
RhlRhl   14 février 2018
Aujourd'hui, les historiens sont d'accord : ce n'est pas l'utilisation de la bulle qui caractérise le 9e art, mais une suite d'images reliées les unes au autres qui donne naissance à une narration organisée sous forme de séquence, c'est à dire à un récit. Et c'est le Suisse Rodolphe Töpffer qui est considéré comme le pionnier de la bande dessinée. Son premier album, Histoire de Mr Jabot, a été publié en 1833.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Christophe Quillien (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Quillien
Vidéo de Christophe Quillien
autres livres classés : artVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
559 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre