AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782910313029
354 pages
Éditeur : Vinci (20/01/1997)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
Ce livre est pour vous, puisque vous aimes les livres. Dans ces pages, plus de cent écrivains rêvent, réfléchissent, se souviennent pour que vive la librairie, lieu essentiel et fragile.
La librairie, dont ce livre est la porte, veille encore sur nous, mais pour combien de temps ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
fanfanouche24
  26 avril 2016
Un trésor de bonheur, de témoignages enthousiastes, communicatifs vis à vis de ce métier qui est le mien... choisi très jeune avec euphorie, et exercé
durablement dans des librairies très différentes : de la librairie de quartier
à la librairie spécialisée de musée (Musée d'Orsay), en passant par des
librairies d'éditeurs et d'antiquariat ....
Ce florilège date de plus de 20 ans...[1994] Plus de 100 écrivains ont rêvé, réfléchi, commenté ces lieux magiques que sont les librairies, et narré leurs souvenirs d'enfance, de jeunesse quant à leurs premières rencontres avec cet "ami-conseiller" le plus souvent que représente le libraire...
Un ami -collègue m'avait offert en septembre 1994, pour mon anniversaire, ce volume-pépite... que j'avais lu à l'époque avec jubilation...
Poursuivant mes rangements de rayonnages et de bibliothèques dans
mon "home"... je suis retombée sur ce volume qui m'est cher...et je
n'ai pas pu résister à le reprendre et à le relire... J'ai à nouveau tant
souligné que je ne sais pas par quoi commencer !!!!...
Je me fais violence et me limite à vous transcrire deux extraits qui englobent
de nombreux aspects des plus chaleureux et constructifs de ces
éléments uniques, irremplaçables de la chaîne du livre que sont le libraire
et son antre..., la librairie...
Cet ensemble a gardé une actualité des plus vives... parlant avant l'heure , de la numérisation, de la réduction des petites librairies indépendantes,
des grandes surfaces pratiques mais manquant cruellement du conseil
personnalisé d'un libraire passionné, et vrai lecteur, lui-même !!
Parallèlement , des pans de l'Histoire de la Libraire et de grandes figures de Libraires, dont celle d'Adrienne Monnier....

"Irène Frain- La soif
La frénésie commune s'arrête aux portes des librairies, comme frappées,
ainsi dans les vieux contes, d'une inexplicable et rigoureux interdit. Et pourtant
il n'est pas de lieu plus libre...ce qui a été exclu, c'est le vain, le superflu.
Ils sont restés dehors, avec le tumulte, sur le trottoir.
J'entre donc dans une librairie comme naguère on allait vers les sources
qui soignent. J'ai soif de tous ces mots qui m'attendent, de cet amour, de
cet espoir jaillissants, de cette pluie d'imaginaire. de ces cascades
d'exigences qui me guettent au coin des pages, du dérangement nécessaire
qu'apportent les vrais livres. Je ne connais pas d'endroit au monde où se
marient plus harmonieusement la paix et le désir.
La preuve: même quand je sors d'une librairie le dos ployant sous les
achats, je me sens légère, si légère...Enivrée, enlivrée. faut-il vraiment l'avouer ? Je suis une livrogne. (p. 211)"


"Jacques de Bourbon-Busset- L'Ange-gardien

"Quand on aime les livres, quand on aime la littérature, on ne peut qu'aimer les libraires qui sont les plus fidèles et les plus courageux serviteurs de ce qu'on appelle les lettres. (...)
Le libraire, je l'ai toujours constaté, est un homme attentif, qui écoute, et, grâce à cette écoute, se met à la place de l'autre. (...) C'est presque un rôle de confesseur.
A l'heure où les contacts se font rares et stéréotypés, un lien personnel, un lien confiant s'établit entre deux êtres, au milieu de la forêt des livres qui, comme les arbres, observent sans rien dire. Si le lecteur est un personnage difficile, quelque peu ombrageux, il cherche un avis, mais il aime que cet avis lui paraisse coïncider avec son désir secret qu'il n'est pas capable, à lui seul, de formuler.
Ainsi, fort souvent, le libraire révèle au lecteur ses aspirations profondes et
lui conseille un auteur, un libraire comme le médecin indique le médicament qui convient. Et, après avoir lu le livre, le lecteur est heureux de remercier le libraire de la joie que cette lecture lui a donnée.
L'écrivain sait que son livre est une bouteille jetée à la mer. C'est grâce au
libraire que le livre atterrit. ce rôle , en apparence modeste, est essentiel.
Dans une certaine mesure, le libraire est l'ange gardien de l'auteur. (p.101)"
Un moment joyeux... doublement joyeux pour ces témoignages très variés,
contrastés... d'écrivains dont de nombreux , aimés particulièrement(Jacques
Sternberg, Michel Ragon, Han Suyin, Raymond Jean, Anne Bragance,
Marie Rouanet, Pierre Sansot, Régine Detambel, etc.)... et un voyage
différent, buissonnier parmi nos littérateurs contemporains....qui nous
parlent de leurs "ange-gardiens" que sont les Libraires !!!



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
ivredelivres
  08 janvier 2013
Plus de 100 écrivains, de tous genres, de tous âges qui « rêvent, réfléchissent, et se souviennent ensemble »
Des noms archi connus, d'autres oubliés,De Jorge Amado à Françoise Xénakis.
Et tous nous parlent de libraires et de librairies, celles de leur quartier, celle de leur enfance « rutilantes, pimpantes et pleines de livres »
Ce livre à la gloire du « moins rentable des tous les petits commerces » va vous enchanter car de quelques lignes à quelques pages, tous ces écrivains se livrent, se perdent dans les rayons de leur librairie favorite, ils sont là pour guider le lecteur car « L'école apprend à entrer dans une bibliothèque, elle n'apprend pas à entrer dans une librairie »

Lien : http://asautsetagambades.hau..
Commenter  J’apprécie          141
keisha
  06 avril 2013
Vingt ans après sa parution, ce plaidoyer, ce cri d'amour, pour les librairies et les libraires est toujours d'actualité. Des dizaines d'écrivains ont proposé des textes sur les librairies - leurs librairies, les libraires - leurs libraires.
Celui de Jean Dutourd parlait d'"un jeune homme qui avait envie de se constituer une belle bibliothèque, qui allait se marier et qui eut l'idée vraiment admirable et originale, au lieu de déposer sa liste de mariage dans un grand magasin, de la confier à M. Clavreuil." " Cela m'est bien égal de recevoir deux douzaines de petites cuillères, lui dit-il. Je préfère de beaucoup les oeuvres complètes de Montesquieu, de Gibbon, de Plutarque, le tacite d'Ablancourt, le Voltaire de Kehl, etc." Bonne idée, non?
"En fait, la librairie correspondrait à une agence matrimoniale où il y aurait beaucoup trop de candidats.
Devant cette pléthore, il n'est que deux solutions. Soit on opte pour le célibat et on sort de la librairie léger, tranquille - mais seul. Soit on a l'humilité d'aller consulter le marieur : le libraire." Amélie Nothomb
"Il y a ainsi deux sortes de librairies, celles où les gens marchent, ne s'arrêtent qu'une fraction de minutes, et celles où ils stationnent, longuement." Max Gallo
"Offrez les livres que vous aimez à ceux que vous aimez. Et si vous ne savez pas ce que vous aimez, votre libraire vous aidera. Il ne vous aidera peut-être pas à trouver des gens à aimer, mais il vous aidera, à coup sûr, à trouver des livres à aimer." Jean d'Ormesson
"Le 5 février 1810, Napoléon signe le décret instituant une surveillance générale de l'imprimerie et de la librairie. Une surveillance rigoureuse s'abat sur la profession. A partir du 1er janvier 1811 les libraires seront brevetés et assermentés. Ils prêtent serment de ne vendre, débiter ou distribuer aucun ouvrage contraire aux devoirs envers le souverain et à l'intérêt de l'état. Par la suite les brevets ne seront accordés qu'aux libraires justifiant de 'leurs bonne vie et moeurs et de leur attachement à la patrie et au souverain.' " Jean Tulard
"Je les [les libraires] aimerais encore davantage si, au bout d'un certain nombre d'achats, ils vous offraient les rayonnages, et le nombre de pièces nécessaire, pour ranger ces fichus bouquins. Mais on ne peut quand même pas trop demander!" Jean-Jacques Brochier Dommage, oui.
"Car, de même qu'une bibliothèque ne remplace pas une librairie, une très grande librairie n'en remplace pas plusieurs petites." Marcel Cohen
"Les libraires importent plus que les journalistes, et le bouche à oreille est le plus performant des médias. André Comte-Sponville
et j'aurais pu citer toute l'intervention humoristique de Philippe Meyer
"Le libraire remonte à la plus haute nécessité. Il se compose d'un pantalon de velours et d'une paire de lunettes, quelquefois d'une barbe, sauf dans le cas où il est une libraire, cas dans lequel il marque une prédilection pour les jupes amples et les corsages de la même farine. (etc.)
Curieusement (ou pas) peu de redites dans ce copieux livre, des approches différentes, de l'émotion souvent, un brin d'histoire ou de géographie, bien des souvenirs de jeunesse ou d'adolescence, peu de textes trop sérieux, de fort rares trop brumeux que j'ai lus en diagonale (j'ai le droit). A découvrir pour y réfléchir.
Lien : http://enlisantenvoyageant.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   26 avril 2016
Irène Frain- La soif

La frénésie commune s'arrête aux portes des librairies, comme frappées, ainsi dans les vieux contes, d'une inexplicable et rigoureux interdit. Et pourtant il n'est pas de lieu plus libre...ce qui a été exclu, c'est le vain, le superflu. Ils sont restés dehors, avec le tumulte, sur le trottoir.

J'entre donc dans une librairie comme naguère on allait vers les sources qui soignent. J'ai soif de tous ces mots qui m'attendent, de cet amour, de cet espoir jaillissants, de cette pluie d'imaginaire. De ces cascades d'exigences qui me guettent au coin des pages, du dérangement nécessaire qu'apportent les vrais livres. Je ne connais pas d'endroit au monde où se marient plus harmonieusement la paix et le désir.

La preuve: même quand je sors d'une librairie le dos ployant sous les achats, je me sens légère, si légère...Enivrée, enlivrée. faut-il vraiment l'avouer ? Je suis une livrogne. (p. 211)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24fanfanouche24   23 août 2013
Tous ces livres sont mes amis, mes compagnons. A la fin de chaque année je les passe en revue et j'en choisis environ vingt ou trente pour les donner aux bibliothèques publiques quelle que soit la ville où je me trouve. Ainsi je fais de la place pour de nouveaux amis, mais les vieux amis restent chéris dans ma mémoire. ( Han Suyin- Mon père, les livres et la paix-p.216)
Commenter  J’apprécie          133
fanfanouche24fanfanouche24   19 avril 2016
Alain Bosquet- Ami libraire

Ami libraire,
Tu es l'ambassadeur
de mon poème
auprès de qui voudrait y vivre;
de mon roman
auprès de qui veut devenir mon personnage.
Ami libraire,
je te délègue
mes pouvoirs de rêveur. (p. 231)
Commenter  J’apprécie          170
fanfanouche24fanfanouche24   23 août 2013
Il y a, répandue sur toute la planète, une espèce de commerçants qui vendent des biens assez particuliers : ils vendent du temps, de l’espace et de la liberté (...)
J'ai expérimenté un peu partout une recette presque infaillible pour trouver des amis aux quatre coins du monde. Il suffit de trouver la librairie qui a une tête vraiment sympathique, de faire la connaissance du libraire. On est tout de suite au cœur des choses. De San Francisco à Rome, de Tokyo à Moscou et de Saint-Germain des Prés à Nice j'ai rencontré malgré tout, et malgré les malgré, des libraires heureux, marchands de bonheur (Claude Roy, J'ai rencontré des libraires heureux, p.223)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fanfanouche24fanfanouche24   18 avril 2016
Christine Arnothy- Le dernier pionnier: le libraire

Aujourd'hui le libraire vit dans un univers difficile. Comme un astronaute, il transporte des capsules de bonheur, de culture, d'espoir de survie intellectuelle à travers l'espace... (p. 212)
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Dominique Reynié (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Reynié
Mardi 8 juin, le président Emmanuel Macron, en déplacement dans la Drôme, a été la cible d'une gifle lors d'un bain de foule. L'auteur aurait crié "Montjoie Saint-Denis !" et "A bas la macronie" avant sa tentative échouée. Depuis il a été arrêté et mis en garde à vue avec l'individu qui l'accompagnait, pour violence sur personne dépositaire de l'autorité publique.
Un événement qui n'est pas sans précédent si on se rappelle les crachats dont Jacques Chirac a été la cible le 4 mars 2002, à Mantes-la-Jolie, ou encore les oeufs jetés par des agriculteurs au Premier ministre Pierre Bérégovoy en mars 1993. Emmanuel Macron a toutefois particulièrement cristallisé la haine populaire contre les politiques, notamment en marge du mouvement des "gilets jaunes" dont il était la première cible. Lors de la manifestation contre la réforme des retraites en janvier 2020, une effigie à la tête du président avait été montée sur une pique.
Ces actes de violence à l'encontre d'un Président de la République ne sont donc pas anodins et tendraient à se développer à travers les réseaux sociaux. Comment comprendre cet élan de colère envers Emmanuel Macron ? Dans quelle mesure cet acte s'inscrit-il dans une histoire de la haine envers les politiques ? Ces violences sont-elles davantage le signe d'un ras-le-bol de la situation ou la marque d'une revendication politique ?
Dominique Reynié est professeur des universités à Sciences po et directeur général de la fondation pour l'innovation politique.
Matthieu Suc est journaliste à Mediapart et auteur d'une série d'enquêtes sur l'extrême droite. Il travaille aujourd'hui sur le djihad, il a notamment publié “Les espions de la terreur” (HarperCollins).
Mélanie Gourarier est anthropologue chargée de recherche au CNRS, spécialiste du genre et de la sexualité.
L'invité des Matins de France Culture. Comprendre le monde c'est déjà le transformer(07h40 - 08h00 - 9 Juin 2021) Retrouvez tous les invités de Guillaume Erner sur www.franceculture.fr
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
193 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre