AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Go ! tome 1 sur 4
EAN : 9782745995032
192 pages
Milan (21/08/2019)
4.12/5   34 notes
Résumé :
Courir, Ghost sait faire. Depuis toujours. Mais pour une équipe d'athlé, no way. Pourtant, un soir, en rentrant du collège, il défie pour s'amuser un jeune sprinteur qui s'entraîne avec son équipe. Le coach est là et comprend tout de suite qu'il a un don. Mais Ghost est un gamin pauvre qui déborde de colère. Saura-t-il canaliser ses forces pour rejoindre l'équipe ? Ou bien le passé viendra-t-il le rattraper ?
Que lire après Go !, tome 1 : GhostVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,12

sur 34 notes
5
7 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Ghost, c'est d'abord une magnifique couverture jaune vif, placée sous le signe de la vitesse et esquissée dans un style cartoon qui a immédiatement donné envie à mes garçons de se plonger dans ce roman ! Une chouette leçon de vie, où il est question de sport, de dépassement et de réalisation de soi, pour celui à qui le sort n'a pas donné les meilleures cartes. Un texte qui a déjà conquis les Etats-Unis, restant cinq semaines d'affilées sur la liste des New-York Times Best Sellers et se propulsant parmi les finalistes du prestigieux National Book Award.

Depuis qu'il dû s'enfuir à toutes jambes avec sa mère pour échapper aux tirs de son père, Ghost l'a appris: courir, il sait faire. Grâce à la rencontre avec un coach et une équipe d'athlétisme, il découvre que la course pourrait prendre un autre sens que celui d'une fuite pour sauver sa peau : une motivation puissante, l'intégration dans une équipe et, pourquoi pas, une source de fierté… Mais Ghost parviendra-t-il à laisser derrière lui la violence et à canaliser sa rage pour parvenir à rester dans la course, déjouant ainsi les déterminismes sociaux et raciaux ?

Ghost est le premier tome d'une série dont chaque tome est centré sur l'un des membres de l'équipe d'athlétisme coachée par Otis Brody : Ghost, Patty, Sunny et Lu. de fortes personnalités qui ont en commun l'ambition de faire des étincelles sur la piste de course, mais chacun ses failles qui les rendent d'autant plus attachantes. Ce premier volet parle surtout de Ghost dont l'histoire est celle d'un gamin pauvre qui vit dans le quartier le plus délabré de la ville, à qui sa mère ne peut pas acheter grand-chose même si elle travaille très dur et dont le père est en prison. Malgré la misère, la stigmatisation sociale et le poids du passé, Ghost fait tout ce qu'il peut pour trouver son chemin. Il trouve le soutien de personnes lumineuses dans son entourage, qu'il s'agisse de sa mère, du vieil épicier du quartier ou du coach avec lesquels il noue de très belles relations.

L'histoire de Ghost nous a tenus en haleine de bout en bout. Il la raconte sur un ton brut qui sonne « juste », avec des mots qui claquent en lecture à voix haute et qui vont droit au coeur. Je n'ai pas été surprise de lire que Jason Reynolds s'inspire de textes de rap pour écrire !
Mes enfants ont beaucoup aimé ce roman qui leur a parlé à beaucoup d'égards. Ils partagent avec Ghost l'admiration de Usain Bolt et… une véritable passion pour le livre Guinness des records ! Ainsi que le goût de la compétition qui peut parfois sembler agaçant, mais qui est affirmé ici sans complexe, ce qui leur a beaucoup plu. Mais ils ont aussi été touchés par l'esprit d'équipe et par la belle entraide qui naît entre les coureurs. Et se sont laissés emporter par l'espoir porté par cette histoire qui est aussi celle de quelqu'un qui parviendra peut-être à battre en brèche tous les stigmas et à trouver sa voie.

Bon, il faut bien le dire, la fin nous a laissés un peu frustrés en nous laissant à ce point en suspens. Il ne reste plus qu'à espérer que la suite de la série sera très bientôt traduite et publiée en français !

(Lu à voix haute en novembre 2019)
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
Commenter  J’apprécie          213
Le jeune Castle Cranshaw, 12 ans, file comme le vent.

Tandis qu'il préfère le basket et sauter, on lui recommandera de courir.

De quoi se mêle t-on, de lui dire où serait sa place?

Il est comme ça, Castle, à construire lui-même ses rêves sans permission.

Et pourtant, là, c'est le coach Brody qui lui demande de le suivre sur son intuition.



Après l'avoir vu courir et égaler un de ses élèves bien entrainé, Coach Brody sent ici la graine de champion qui s'ignore.

Castle, ou Ghost comme il aime a se surnommer, est là où on ne l'attend pas, quitte à se surprendre soi-même.



L'auteur Jason Reynolds nous introduit l'aventure de Castle avec un souvenir d'enfance très brutal qui l'aura probablement endurci, on le comprend.

Comme il le dit lui-même, il aura appris à courir et vite.

Le mécanisme de survie deviendra t-il finalement une vraie qualité?

C'est à démontrer.

Top chrono!



Le roman est court mais il demandera de prendre le temps d'apprendre à apprivoiser notre forte tête qui a des choses à dire.

Nous comprenons l'idée de l'auteur, de démontrer parfois que l'on peut faire avec un passif contrarié une vraie force et non un boulet à se trainer aux pieds.

A espérer, chers lecteurs, que cette force ne soit pas une rage...



C'est Ghost qui racontre sa rencontre avec l'Athlétisme, avec son franc parler.

Si le jeune personnage ne donne pas l'impression d'un ado très causant, nous, lecteurs profitons du bouillonnement sous la glace et Ghost à ses propres idées sur les choses, dans sa tête, le garçon est nettement plus bavard, un peu têtu, fier mais pas fermé.



" Si on fonce, peut-on échapper à son passé?" est-il écrit en sous-titre de la 1ère de couverture.

C'est là qu'intervient le Coach Brody, coach sportif et en définitif par extension coach de vie pour ados.

Nous comprenons qu'aux Etats Unis ces professeurs de Sport tiennent une place différente de celle des européens, le Sport y étant très sacralisé dès le lycée, voire le collège ici.

Faire de ces jeunes américains des petites stars n'est pas le sujet. Nous retrouvons plutôt avec la figure di coach la dimension d'une école militaire qui avait un peu pour vocation de faire de jeunes durs et encore irresponsables des "hommes" droits. C'est un peu l'idée avec le coach sportif, seconde figure paternelle qui va concentrer l'énergie virile de ses ados dans la bonne direction et se montrer à l'écoute de leurs questionnements de jeunes hommes.

Coach Brody sera un peu le maître Yoda de l'athlétisme pour Castle et son équipe. Beaucoup auront à prouver et se prouver, et cela se règleta dans les couloirs de la piste du stade.



Le ton donné au roman est assez juste, sensible et dur à la fois, comme Ghost.
Sympa à lire.
Commenter  J’apprécie          10
Castle Cranshaw alias Ghost habite la cité de Glass Manor, seul avec sa mère, depuis que son père, alcoolique, a tenté un jour de tuer sa femme et a écopé de dix années de prison. Il rencontre un jour à un entraînement le coach Otis Brody qui dirige l'équipe d'athlétisme municipale, les Défenseurs. Celui-ci décide de l'engager car Castle court extrêmement vite à la condition qu'il soit exemplaire au collège car Castle se retrouve au coeur de violences en lien avec le harcèlement qu'il subit, notamment en raison de sa pauvreté, par Brandon Simmons. Castle a heureusement deux amis, Dre Anderson et Red Griffin au collège. Peu à peu, Castle va apprendre la rigueur de l'entraînement sportif et courir pour dépasser le traumatisme de son enfance.
Jason Reynolds est notamment l'auteur du roman Young Adult remarqué Long Way Down sur la violence dans les cités américaines. Il écrit cette fois un roman pour la jeunesse tout aussi bouleversant sur la vie à la fois ordinaire et extraordinaire d'un jeune collégien de quatorze ans qui a subi un traumatisme quand son père, alcoolique, a essayé de les tuer au revolver, lui et sa mère. Il est harcelé à l'école à cause de sa pauvreté malgré tous les efforts de sa mère pour mener une vie digne. La découverte de l'athlétisme va lui permettre de canaliser sa rage et sa fureur, apprendre à respecter les règles sans recourir systématiquement à la violence même quand le monde peut être si injuste, découvrir une forme de résilience avec les camarades de son équipe qui ont aussi vécu des drames et enfin apprendre à fier de soi. Une magnifique leçon d'humanité dans un format comme toujours chez Jason Reynolds, bref et une ecriture sèche sans descriptions, juste la narration des faits et des dialogues percutants.


Commenter  J’apprécie          22
Dans un premier temps, c'est la couverture qui m'a attirée, jaune vif...
Castle Gran Shaw dit Ghost est un ado qui vit dans un des quartier difficile de la ville, il a fui ( avec sa mère) un père alcoolique et violent, sa mère tente de subvenir à leur besoin, il est en colère et son comportement au collège n'est pas toujours correct...un peu cliché tout cela me direz-vous ? C'est la cas pour une partie du livre mais pas seulement. Un soir, il assiste à une séance d'athlétisme. Il va défier un des meilleurs coureurs et se faire repérer par le coach. Ce dernier va leur apprendre l'esprit d'équipe, le dépassement de soi..mais malgré l'aide et le soutient de son entraîneur, Ghost va voler une paire de basket et son coach va le découvrir...alors entre déception, colère et envie d'aider que va faire l'entraîneur ? Comment va réagir l'équipe ? Et que va faire Ghost ? ...Un livre sympathique mais dommage que les clichés subsistent autant...
Commenter  J’apprécie          40
Ghost fait partie d'un ensemble de 4 romans de la collection GO ! chez Milan, chacun étant consacré à 1 membre de l'équipe d'athlètes novices recrutés par le coach Otis. Courir, Ghost (Castle Granshaw de son vrai nom), a toujours su le faire, à commencer pour échapper avec sa mère à son père qui leur tirait dessus. Un roman à hauteur d'adolescent, avec ses doutes, ses colères, ses espoirs, sa retenue, puis la confiance qu'il accorde. Castle ne fait pas toujours les bons choix, et s'attire des ennuis. Son rêve est de devenir basketteur pas sprinter. Mais le Coach saura le convaincre, et faire naître parmi ses recrues un esprit d'équipe. Et finalement faire partie d'une équipe, se sentir en confiance et soutenu, c'est ce que Ghost attendait.

Une histoire qui m'a touchée par sa sensibilité et son rythme. J'ai juste regretté une fin en suspens qui laisse toutefois la liberté au lecteur d'imaginer la suite.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
Ricochet
29 octobre 2019
La courte histoire en « je » de Castle-Ghost est celle d’un adolescent en construction dans un contexte où tout lui est hostile. Il sera sauvé par le sport, dans son esprit d’équipe et non dans celui de compétition. [...] Un beau récit qui rappelle les valeurs solides de la solidarité et de l’amitié.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Tout ça pour dire j’en ai un, de casier judiciaire. Pas un vrai, hein. Pas comme les gens qui vont en prison. Moi, j’ai un casier judiciaire scolaire. Au collège, ils appellent ça un « dossier ». J’ai un dossier. Et même si je l’ai jamais vraiment vu, il doit être vachement gros, parce que je passe ma vie dans le bureau du principal, ou en retenue, ou à être exclu du collège pour avoir fait taire une grande gueule. Ben alors, Castle, pourquoi tes fringues elles sont si grandes ? Pourquoi ton futal il est si petit ? Pourquoi tu t’appelles Castle, comme un château ? Pourquoi t’as toujours cette odeur, comme si t’avais marché cent bornes pour venir jusqu’ici ? Pourquoi on a l’impression que quelqu’un t’a coupé les cheveux avec un couteau à beurre ? Et en réaction à ça, je… Bref. En langage du collège, j’ai un « comportement peu exemplaire ». Mais j’avais décidé qu’il n’y aurait plus jamais rien à écrire dans le dossier. Il resterait fermé pour toujours car désormais, ma carrière dans la course à pied (qui était en fait la première étape de ma carrière dans le basket-ball) en dépendait. J’avais trop à perdre.
Commenter  J’apprécie          90
Je ne sais pas si vous connaissez un mec qui s’appelle Andrew Dahl. Le gars, il détient le record du monde du nombre de ballons de baudruche gonflés… avec le nez. Vous imaginez ? Je ne sais pas trop comment il a découvert que c’était une compétence recherchée, et je veux même pas imaginer la quantité de morve qu’on pourrait trouver dans ces ballons-là, mais apparemment, c’est une discipline reconnue, et le meilleur à ce petit jeu, c’est Andrew. Il y a aussi une dame qui s’appelle Charlotte Lee, et elle, son truc, c’est les canards en plastique. C’est elle qui en a le plus. Au monde. C’est pas une blague. Ce qu’il y a de bizarre, déjà, c’est de vouloir avoir un canard en plastique chez soi. Alors 5631 ? Faut arrêter, un peu, non ? Quant à moi, je détiens sûrement le record du monde du nombre de connaissances accumulées sur les records du monde en tout et n’importe quoi.
Commenter  J’apprécie          20
"Ça peut t'aider à comprendre que si tu peux pas fuir qui tu es, tu peux courir vers celui que tu as envie de devenir." Otis Brody
Commenter  J’apprécie          70
Parfois, je me dis que j’aurais préféré qu’il reste en prison à vie. Mais de temps en temps, j’aimerais bien qu’il soit à la maison, assis sur le canapé à regarder le match en secouant dans sa main des graines de tournesol. En tout cas, une chose est sûre : c’est ce soir-là que j’ai appris à courir.
Commenter  J’apprécie          20
La course...Ca peut t'aider à comprendre que si tu peux pas fuir qui tu es, tu peux courir vers celui que tu as envie de devenir
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jason Reynolds (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jason Reynolds
Long way down
autres livres classés : AthlétismeVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (63) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz Long Way Down

Comment s'appel le frère de Will ?

Mark
Shawn
Jason
Dani

5 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Long Way Down de Jason ReynoldsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..