AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782377317240
320 pages
Sarbacane (02/03/2022)
3.99/5   34 notes
Résumé :
1938. Un tremblement de terre a dévasté une partie de l'Amérique du Sud. Deux pilotes hors pair, l'Anglais Sir Orville Blake et la Française Salomé Declercq, décident de mettre sur pied une expédition de sauvetage – chacun de son côté. C'est donc un duel dans les airs qui s'annonce ; et comme dans tous les duels, il y a des règles : pas de sabotage, un seul coéquipier. Le but de l'opération ? Traverser la moitié du globe en trois étapes seulement – et en 48h !
>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
3,99

sur 34 notes
5
8 avis
4
17 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Ileauxtresors
  13 mai 2022
Ce n'est pas un tour du monde complet, mais il n'y a pas 80 jours pour venir en aide aux habitants de Puerto Montt, ville chilienne dévastée par un tremblement de terre en cette année 1938. Deux aviateurs chevronnés relèvent le défi : le britannique Sir Orville Blake est l'illustre détenteur d'une splendide moustache et de plusieurs records ; or, la française Salomé Declercq trouve que ces derniers sont faits pour être battus. Ce sera donc une course !
Toujours ravie de partir en vadrouille, j'ai préparé le nécessaire – altimètre, boussoles et trousse de secours – et embarqué avec Salomé et Edgar, jeune journaliste dépêché pour couvrir le vol. On aurait tort de croire que le monde est plus paisible au-dessus des nuages : péripéties, rebondissements, cascades et coups bas se succèdent à un rythme effréné. de quoi ravir les amateur.ice.s de vol (on apprend une foule de choses sur le pilotage d'un avion), mais aussi celles et ceux qui aiment les défis et les expéditions un peu risquées. Qui arrivera à Puerto Montt ? Pour y trouver quoi ? C'est réjouissant, un peu à la manière des aventures de Tintin ou de L'île au trésor mais qui auraient été boostés aux valeurs féministes.
Thibault Vermot voltige avec agilité d'un genre à l'autre : nous avions adoré frissonner en lisant Colorado Train, j'ai trouvé qu'il s'en sortait très bien aussi dans le registre du roman d'aventures. Outre le plaisir des rebondissements, il y a de quoi être intrigué par les personnages. Que dissimule le bagout éclatant des deux concurrents ? le contexte des années 1930 donne une épaisseur supplémentaire à l'histoire. Et puis il y a Edgar, joli personnage, un peu déconcerté et inexpérimenté, mais plein de ressources, qui expérimente tout ce qu'un voyage peut enseigner sur le monde et soi-même. Salomé m'a semblé plus difficile à déchiffrer, derrière son impressionnante autorité.
Ces pages se dévorent (trop ?) rapidement, donc, on aurait presque envie de prolonger un peu l'aventure !
À lire, carte à l'appui et l'imagination en éveil : G.W. Curtis disait qu'elle vaut bien des voyages.
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          481
saigneurdeguerre
  01 mai 2022
Non loin de Paris. 1918.
Elles sont six petites filles, Mona, Alice, Marie, Alberte, Nour et Salomé, qui dorment toutes ensemble dans une grande pièce circulaire du Manoir des Fausses-Reposes. C'est, Lisavéta, leur blonde intendante russe qui s'en occupe avec beaucoup de tendresse.
Et leurs parents ?
Ils ont fait le grand voyage au pays des anges, boulevard des Allongés.
Salomé, qui ne retrouve plus ses « soeurs » et se retrouve seule dans un hangar y découvre un avion. Un pilote en descend et propose à la petite fille d'aller faire un voyage dans les nuages…
Londres. 30 septembre 1938.
Salomé Declercq est âgée de 26 ans. Elle n'est pas venue à Londres pour faire du tourisme. Elle a rendez-vous avec un homme dans un club privé tout ce qu'il y a de plus British, autrement dit, interdit aux femmes. Pourtant, elle est attendue par Sir Blake. Un défi majeur l'attend…
Critique :
Que se passe-t-il en 1938 dans le sud du Chili ? Un tremblement de terre a ravagé la moitié de la ville de Puerto Montt. Les infrastructures sont annihilées : routes détruites, lignes téléphoniques hors-service, port inaccessible car une barrière de récifs est apparue suite au désastre naturel. Impossible d'acheminer des secours… Cent mille personnes risquent de périr si on ne leur apporte pas d'aide. Impossible… Sauf si l'on emprunte la voie des airs ! Deux pilotes vont s'affronter dans une course de vitesse pour larguer vivres et médicaments. L'un, Anglais, Sir Orville Blake, a été pilote durant la Première Guerre mondiale et en a gardé une vilaine cicatrice au visage, l'autre est une jeune femme française, Salomé Declercq, qui connaît bien l'Amérique du Sud car elle y a volé pour le compte de l'Aéropostale. Ils ne font vraiment pas ça gratuitement. En effet, le journal News of the World offre une belle récompense au premier qui arrivera à joindre Puerto Montt et y larguera de précieux vaccins pour lutter contre l'épidémie qui se répand dans la ville suite à sa destruction. le volcan local s'est réveillé et crache de la lave et des fumées…
Puisque course il y a, des règles sont fixées entre les deux rivaux. Chacun pourra se faire accompagner d'une personne. Blake choisit sa très jeune secrétaire, déguisée en jeune homme, et Salomé, sans en référer à la personne concernée, décrète qu'Edgar Loiseau, le journaliste de 18 ans de Paris-Soir l'accompagnera.
Qui de Blake ou de Salomé va l'emporter ?
Bien qu'écrit par un homme, Thibault Vermot, le livre met à l'honneur une jeune femme avec un caractère indomptable que rien ne semble vouloir décourager. Et là, vous vous dites : « N'importe quoi ! Une femme pilote qui a travaillé pour l'Aéropostale au sortir de la Grande Guerre et qui aurait traversé la Cordillère des Andes ! Faut arrêter de sniffer la naphtaline ! »
Même si ce n'est pas d'elle qu'il est question dans « La course dans les nuages », permettez-moi d'évoquer ici Adrienne Bolland ! Ce nom ne vous dit rien ? Normal ! Après tout qu'a-t-elle fait pour que l'histoire retienne son nom ? Eh, bien, en 1921, oui, Mesdames et Messieurs, en 1921, elle a été la première femme à traverser la Cordillère des Andes. Elle était âgée de 25 ans et volait dans un Caudron G3 ! Allez voir à quoi ressemble ce morceau de toile et de bois avec un moteur poussif et vous verrez si ça ce n'est pas un exploit majeur ! On dit qu'elle n'avait à son actif qu'une vingtaine d'heures de vol avant d'entreprendre cet exploit !
Si je me suis permis ce commentaire, c'est pour que les lecteurs comprennent que le récit de Thibault Vermot est loin d'être invraisemblable ! N'en déplaise aux machos qui traînent encore ici et là et qui prétendent que seuls les hommes sont capables de…
Les amateurs d'avions seront particulièrement gâtés par ce récit. Ils y découvriront des avions qui ont réellement existé et un projet de porte-avions très spécial, mais alors, vraiment très spécial ! Mais, attention ! Si vous n'y connaissez rien ou que l'aviation ne vous parle pas, lisez ce livre car il fourmille d'aventures et d'humour. Ah, encore une chose : méfiez-vous de la perfide Albion et de ses sujets moustachus…
Voilà une lecture qui devrait combler un très vaste public. On ne s'ennuie pas une seconde tant les péripéties s'enchaînent, tout en gardant un grand potentiel de véracité. Chapeau monsieur Thibault Vermot !
Merci aux éditions Sarbacane et à Babelio qui m'ont permis de découvrir ce roman très distrayant et instructif avec des personnages auxquels on s'attache… Et d'autres qu'on aurait envie d'attacher et de balancer au milieu de l'Atlantique sans bouée ou gilet de sauvetage, à moins qu'un volcan en pleine activité ne fasse encore mieux l'affaire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          294
Ichirin-No-Hana
  28 mai 2022
Thibault Vermot nous embarque dans un voyage express en 1938. Alors qu'un tremblement de terre a dévasté Puerto Montt, ville chilienne, deux aviateurs relèvent le défi d'une mission sauvetage. le Britannique Sir Orville Blake, illustre détenteur de nombreux records et la Française Salomé Declercq, pleine de fougue de la jeunesse et d'envie de rabattre le caquet de ces hommes qui la regardent de haut vont s'engager dans une course aux nombreux dangers.
Thibault Vermot nous propose avec La course dans les nuages un roman jeunesse plein d'enthousiasme avec un contexte historique et politique d'entre-deux-guerres passionnant. Cette course est également le prétexte pour tester de nouvelles innovations, ce qui ajoute une touche de danger supplémentaire plutôt inquiétante. Bien que le roman souffre un peu de son rythme : une course qui tarde un peu à démarrer et qui se finit plutôt rapidement, le tout reste plutôt bon. Les personnages principaux sont très attachants et le duo Salomé-Edgar fonctionne parfaitement. La course dans les nuages est un roman qui saura ravir les plus jeunes lecteurs. C'est un roman d'aventures vraiment crédible et attachant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Andromeda06
  23 avril 2022
"La course dans les nuages", dernier livre de Thibault Vermot, est un roman d'aventures fort essouflant et mouvementé.
L'action se déroule en 1938, à la veille de la Seconde Guerre Mondiale. Il y a eu un tremblement de terre au sud du Chili, il est impossible d'organiser les sauvetages par voie de terre et de mer. Deux aviateurs, l'un anglais et l'autre française, se proposent de larguer nourriture et médicaments par les airs. S'en suit une compétition, de qui des deux arrivera le premier. Si les intentions de l'une sont louables, celles de l'autre ne sont en revanche pas très claires... Si les médias se contrefichaient jusqu'à maintenant des victimes du séisme, ils vont par contre s'emballer et s'emparer de ce fameux pari entre les deux pilotes, devenant une affaire internationale.
Et c'est ainsi que Salomé, pilote chevronnée, et Edgar, jeune journaliste, se préparent à atteindre le Chili en 48h à bord du Catalina. Évidemment, rien ne se passe comme prévu, le vol est semé d'embûches et arriver à destination dans les temps devient de plus en plus compliqué. On s'attache à nos deux protagonistes, si différents l'un de l'autre mais qui se complètent pourtant si bien. L'intrigue est menée tambour battant, il se passe toujours quelque chose, c'est plein d'action, d'aventure, de complots et de rebondissements (et de triches !).
Nous sommes dans la littérature pour adolescents, la lecture est donc fluide, très dynamique. J'y ai relevé quelques incohérences, mais ce roman d'aventures, sur fond historique, abordent divers sujets (espionnage industriel, aviation, féminisme, nazisme, tensions politiques) qui pimentent les (més)aventures de Salomé et d'Edgar tout au long de l'histoire. Ça ne manque pas d'humour non plus, ni de répondant.
On n'a aucunement le temps de s'ennuyer, les pages défilent très vite. Je viens de passer un très bon moment de lecture.
Reçu dans le cadre de la masse critique privilégiée, je remercie Babelio et les éditions Sarbacane pour cette trépidante découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Milllie
  04 mai 2022
1938, Puerto Montt au Chili vient d'être quasiment rasée de la carte et coupée du monde par une éruption volcanique. Tous les moyens d'accès à la ville sont coupés et peu de survivants ont réussi à s'échapper. 2 aviateurs, Salomé Declercq, une française, et Sir Blake, un anglais, décident donc de se lancer dans un défi visant à rallier la ville au plus vite pour porter assistance aux habitants.
Avec une intrigue pareille, La course dans les nuages s'inscrit dans la pure tradition du roman d'aventures, version début de l'aviation et poursuites dans le ciel. le roman remplit bien son contrat pour cette partie. Les portraits de la jeune Salomé, orpheline passionnée par les avions devenue pilote hors pair, et celui de Sir Blake, ancien pilote de la Grande Guerre plutôt misogyne et méprisant, sont savoureux et promettent de belles rivalités et coups bas. Je me suis vite passionnée pour ce monde de l'aviation naissante, tendance Aéropostale et héros comme Mermoz ou St Ex, où des pilotes n'ayant peur de rien (il fallait bien ça pour monter dans les engins encore très rudimentaires de l'époque) sont prêts à tout pour faire voler plus vite et plus loin leurs drôles de machines. Toutes les scènes en vol sont passionnantes, l'auteur semble s'être bien documenté et nous fait vivre l'aventure avec ses personnages, on a froid, on tremble, on retient son souffle lors de pannes ou d'atterrissages de fortune, bref le roman remplit ses promesse d'aventure.
Malheureusement j'ai trouvé que ce livre souffrait d'un problème de rythme et partait un peu dans tous les sens, au détriment de l'intrigue et du plaisir du lecteur. Alors que les premiers chapitres posent les bases du défi et nous embarquent tout de suite dans l'histoire, l'auteur consacre ensuite un bon tiers du livre aux préparatifs qui m'ont semblé inutilement étirés, avec un schéma assez répétitif du journaliste naïf accompagnant Salomé, rudoyé par celle-ci et ne comprenant rien aux événements. Heureusement l'histoire décolle (ah ah) quand le vol commence mais là aussi, alors que l'auteur tenait tout ce qu'il fallait pour construire une histoire passionnante, il m'a semblé qu'il compliquait inutilement son intrigue, ajoutant des nazis par ici (certes on est en 1938 mais cela colle assez mal avec le reste de l'histoire), un complot politique par là, des trahisons à n'en plus finir au point que le tout finit par ne plus être très vraisemblable et qu'on s'y perd un peu. Les scènes les plus angoissantes du roman sont finalement celles où l'auteur glisse insensiblement vers le fantastique, quand Salomé s'endort en pilotant et croit voir des fantômes ou quand elle arrive dans la ville détruite hantée par les quelques survivants, et cette facette aurait pu être plus développée alors qu'elle n'est finalement qu'effleurée.
Même si de mon point de vue ce roman aura pu être plus réussi avec un meilleur dosage des rebondissements et des différents chapitres, cela reste une lecture très agréable. le style est fluide, facile à lire et agréable, les descriptions comportent juste ce qu'il faut de détails pour vivre l'aventure sans être rébarbatives et les personnages sont très attachants. le sujet assez original en littérature jeunesse m'a également passionnée. Un roman atypique et sympathique qui passionnera sans doute tous les fanas d'aviation ou les inventeurs fous (et les autres puisque le tout reste très accessible même aux néophytes). A découvrir !
Merci à Babelio et aux éditions Sarbacane pour cette Masse Critique privilégiée qui m'a permis de découvrir un univers assez loin de mes lectures habituelles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
SioSio   30 mai 2022
Salomé venait de s'engouffrer dans le couloir derrière le cockpit. Elle avait réglé le cap droit sur le zeppelin, mais de façon à le longer en transversale. Edgar se concentra sur les commandes, essayant d'oublier le ting-ting-ting des balles sur la carlingue. Ils étaient tout proches, à présent. Edgar vit avec effroi d'autres avions sortir du ventre du zeppelin. L'un d'eux, cependant, malmené par un puissant courant d'air, se décrocha de sa perche d'envol avant même d'avoir pu démarrer les moteurs ; il tomba comme une brique dans le vide.
Avant qu'il ne sorte de son champ de vision, Edgar vit les quatre ailes se briser comme du bois de cagette. Son coeur rebondit dans sa cage thoracique, comme si un perchiste avait sauté dessus en prenant appui sur les côtes. Il rebondit une seconde fois quand Edgar reporta ses yeux sur ce qui lui faisait face ; le zeppelin était en train de virer de bord, et faisait pivoter son immense fuselage à la perpendiculaire du Catalina. En des termes moins géométriques, le Catalina fonçait dessus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Andromeda06Andromeda06   22 avril 2022
Edgar griffonna sur son carnet de notes :
• Outre son accent écossais, Mac Nabb arbore une moustache rousse, taillée en brosse.
• Argol replace à chaque seconde un gros nœud papillon vert, qui sert probablement de signe de reconnaissance mondial entre les abonnés de la VfR, une bande d'allumés.
• De Juin est borgne et s'est enfoncé dans l'orbite un œil de verre qui reste fixe quand l'autre bouge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
PegLutinePegLutine   10 mai 2022
La version qu'on a tirée de cette histoire est la suivante. Bolland [Adrienne Bolland, aviatrice] accepte le pari: on dit qu'elle est impulsive. Elle vole sans instruments: elle est étourdie. Sous sa combinaison, elle porte un pyjama bourré de papier journal pour lutter contre le froid, et là-haut elle s'aperçoit que ce pyjama ne la protège de rien: elle est stupide. Le froid fait littéralement exploser ses lèvres, les vaisseaux sanguins de son nez: elle est enlaidie. Cette histoire de voyance, à laquelle elle croit: de la candeur féminine. Enfin, bien qu'étant impulsive, étourdie, stupide, laide, crédule, elle réussit son vol: on dit qu'elle a de la chance. Voilà comment on raconte ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
saigneurdeguerresaigneurdeguerre   28 avril 2022
- Pourtant ce sont des pays alliés de la France ? Je veux dire, durant la dernière guerre...
- Ca n'empêche rien. En temps de paix, la vraie guerre est commerciale. Vous savez ça, non ?
Commenter  J’apprécie          150
Andromeda06Andromeda06   22 avril 2022
Au cours de l'Histoire, ça a toujours fonctionné comme ça : rien ne s'est jamais fait raisonnablement. L'Allemagne est dirigée par un cinglé. L'URSS également. Face à des cinglés, les démocraties n'ont jamais les bonnes réponses. On croit au dialogue, ils croient en l'acier. Nous ne parlons pas le même langage.
Commenter  J’apprécie          71

Videos de Thibault Vermot (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thibault Vermot
Croq'Lecture : Interview de Thibault Vermot
autres livres classés : aviationVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2600 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre