AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253262374
960 pages
Le Livre de Poche (28/04/2021)
4.4/5   680 notes
Résumé :
À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu'elles étaient bébés, Electra d'Aplièse et ses soeur se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève.

Electra, la sixième soeur, a tout pour elle : mannequin le plus en vue de la planète, elle est belle, riche et célèbre. Mais derrière cette image idéale, c'est une jeune femme perdue depuis le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (112) Voir plus Ajouter une critique
4,4

sur 680 notes
5
67 avis
4
36 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis

Labibliothequedemarjorie
  12 août 2020
Electra est la sixième soeur d'Aplièse, fille adoptive de l'énigmatique Pa Salt. A sa mort, Electra reçoit une lettre dans laquelle se trouve des éléments sur son lieu de naissance ainsi qu'une vieille photo. Cependant, elle n'y prête pas attention et laisse les documents dans un coin puis finit par les égarer et le jour où elle s'y intéresse, elle ne trouve plus rien. Désemparée, elle sombre dans la mélancolie. Mais, le destin va frapper à sa porte en la personne de sa grand-mère biologique qui vit à seulement quelques rues de chez elle.
Electra est plus rebelle que ses soeurs. Mannequin à New-York, elle mène une vie bien remplie et voyage aux quatre coins du monde. Elle travaille sans cesse, ne connait pas de répit. Elle est très peu disponible. Riche, célèbre et toujours très entourée, elle se sent seule et triste. Alors, elle tombe dans toutes sortes d'addictions et la mort de son père n'arrange rien. Elle culpabilise de ne pas avoir prêté plus d'attention aux derniers mots de son père.
Mais, Pa avait anticipé. Il a lui-même contacté la grand-mère d'Electra peu avant sa mort. Elle s'appelle Stella Jackson. C'est comme cela qu'un beau matin, la jeune femme reçoit une lettre accompagnée de la même photo reçue quelques semaines auparavant. Dans cette lettre, Stella se présente, lui indique vivre également à New-York et être prête à la rencontrer au plus vite.
Les deux femmes vont faire connaissance et c'est ainsi qu'Electra va apprendre que ses origines se trouvent au Kenya, au coeur d'une tribu Massaï et qu'elle est issue d'une lignée de princesses.
Nous remontons ainsi le temps jusqu'en 1939, année durant laquelle nous faisons la connaissance de Cecily Huntley-Morgan, une américaine en partance pour quelques semaines de vacances au Kenya. Ce voyage sera un véritable dépaysement pour une lady de son rang qui va découvrir les animaux, la nature, les populations nomades, les paysages colorés et l'amour.
Si Electra est le personnage de la saga que j'ai le moins apprécié, la partie dédiée au destin de Cecily m'a littéralement subjuguée. L'histoire est pleine d'aventures et de rebondissements. L'alternance passé et présent est dynamique et passionnante. Encore un excellent tome de presque 700 pages qui se lit très vite.
Lien : http://labibliothequedemarjo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Luparval
  17 octobre 2021
J'ai adoré ce tome !!
J'ai adoré la couverture, le titre, l'histoire et le personnage principal.
Vraiment un tome éblouissant qui nous plonge dans le monde cruel du mannequinat, où Lucienda Riley nous décrit l'envers du décor qui est loin d'être rose et de tout repos.
Electra est belle, célèbre, riche, entourée, mais pourtant elle est malheureuse et masque sa détresse par des addictions de plus en plus fortes qui prennent le dessus petit à petit et qui mettent sa vie en danger.
A la mort de son père elle est encore plus dévastée par le chagrin de l'avoir perdu et même les indices sur son adoption qu'il lui a laissé dans le testament la laisse indifférente. Elle est bien trop fière pour demander de l'aide et se laisse sombrer dans l'alcool et la drogue jusqu'à ce qu'une rencontre extraordinaire arrive à la sortir de son tourbillon infernal .
Lucinda Riley nous embarque dans plusieurs pays à plusieurs époques comme à son habitude , elle va nous raconter une histoire magnifique qui débutera en Afrique dans la tribu des Massaïs et finira aux États Unis pendant la ségrégation, on va découvrir des paysages grandioses et des événements historiques, tragiques et marquants .
Les deux histoires racontées sont captivantes et riches et malgré l'épaisseur du livre on en vient à bout très facilement !
J'ai été très surprise et peinée d'apprendre le décès en juin De Lucinda Riley, c'était une écrivaine très talentueuse qui savait raconter de très belles histoires , le dernier de la saga est dans ma PAL et je laisse le suspens durer encore un peu ...🥰
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
nekomusume
  31 mai 2021
Electra était la soeur pour laquelle j'appréhendais le plus la lecture de son histoire. Ses apparitions dans les tomes concernant ses soeurs ne la rendait pas vraiment sympathique. Mais la magie De Lucinda Riley fonctionne parfaitement; une fois entrée dans la vie de la dernière soeur connue, et malgré son caractère particulier et ses addictions, je me suis laissée emporter par le récit.
Si le schéma général est toujours le même, avec ce double récit concernant l'héroïne et une aïeule, quelques différences sont à noter en lien avec la personnalité d'Electra. Tout d'abord la première phrase traditionnelle des cinq autres romans est cette fois devenue une négation, ensuite c'est le passé qui vient à Electra et non une recherche active de sa part, et puis la femme dont on suit l'histoire ne lui est pas liée par le sang.
Electra vit ce que beaucoup jugeraient comme une vie de rêve : mannequin mondialement connu, elle est jeune, belle, riche et célèbre. Seulement elle a également sombré dans l'alcool et la drogue et le décès de Pa Salt a accentué ses tendances destructrices. Heureusement elle est entourée des bonnes personnes et sa quête principale sera la désintoxication et la reprise de contrôle sur sa vie. La découverte de ses origines en parallèle la rendra, après une phase de déstabilisation, plus forte et plus engagée dans la lutte contre les drogues.
L'histoire de son passé nous emmène au Kenya à la fin des années 30 où Cecily se rend pour oublier une déception sentimentale. Elle décidera de s'y marier et de s'y implanter et c'est là qu'elle croisera les ancêtres d'Electra. Les paysages d'Afrique et la vie de la communauté blanche de l'époque ont eu une forte influence sur la jeune femme mais c'est la rencontre d'une jeune Massaï qui boulversera sa vie. Plus tard son retour en Amérique accompagnée d'une petite fille noire qu'elle considère sa fille ne se fera pas sans heurts et c'est sur fond de lutte pour les droits civiques des noirs americque s'achèvera son histoire.
Encore une fois j'ai plongé dans cette fresque et j'ai dévoré les plus de 900 pages avec beaucoup de plaisir.
J'ai hâte de pouvoir enfin lire le dernier tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Clioze
  27 mai 2020
Enfin ! Avoir la possibilité de lire le sixième tome des sept soeurs. Depuis le temps, j'avais hâte ! Chaque soeur est tellement différente, on découvre des lieux tellement exotiques et des histoires toujours passionnantes, que j'avais très envie de découvrir la dernière soeur : Electra.
C'est un pavé de presque 700 pages que j'ai lu en version numérique. J'attendrais la sortie en poche pour l'acheter. J'ai tous les autres dans ce format, alors c'est plus logique. En même temps, autant de pages est complètement normal car nous avons en fait l'histoire d'au moins deux personnes dans le roman ce qui agrandit le nombre de pages automatiquement.
C'est le dernier roman de Lucinda Riley à ce jour et le dernier de la saga (normalement) mais tout le monde a bien compris qu'il y aurait 7 tomes pour les 7 soeurs du titre. Un peu de logique. C'est d'ailleurs ce qui confirme à la fin du tome donc je suis ravie de lire encore une fois Lucinda Riley dans quelques temps. Dire que je l'ai rencontré au premier salon du livre de Paris que j'ai fait. J'ai sa dédicace dans la belle italienne.
J'adore les romans où nous avons plusieurs histoires entremêlées avec un lien très fort, en général familiale. J'adore lire ça. Je ne sais pas pourquoi, peut-être à cause de ma passion pour la généalogie et de l'Histoire. Je pense que c'est un mélange des deux qui me fait aimer les histoires comme celle-ci. Je suis donc ravie qu'une auteure le fasse aussi bien.
Car oui, quand on commence un roman de Lucinda Riley, on ne sait pas dans quoi on s'embarque exactement. Par contre, on sait très bien que l'on ne va en sortir qu'à la fin du roman car nous sommes immergés avec le personnage principal dans son roman.
Electra est la sixième soeur, elle est mannequin et vit à New York. Néanmoins, elle sombre dans l'alcool et la drogue après la mort de son père adoptif, Pa Salt. C'est évidemment un point qui n'avait pas encore été abordé dans les autres romans (encore que ...).
La première partie se concentre beaucoup sur Electra qui sombre et qui doit se faire aider. Il est intéressant de voir comment fonctionne (très mal) ce système aux USA (comme la santé en général d'ailleurs). Elle fait des découvertes humaines intéressantes ainsi que sa grand-mère dont elle reçoit une lettre pour faire connaissance.
Au départ, je n'ai pas compris ce que venait faire Cecily dans l'histoire, même si sa vie était passionnante dans l'aristocratie new-yorkaise. J'ai pu aller faire un tour au Kenya avant la décolonisation, vivre la deuxième guerre mondiale de ce point de vue-là. J'ai pu découvrir des bribes de la vie des Massaïs ou les Kikuyus ainsi que des blancs qui vivaient là-bas comme militaire ou agriculteurs ou éleveurs. J'ai été triste pour Cecily à de nombreuses reprises.
Puis, j'ai compris son lien et l'histoire a pris une autre tournure où nous avons eu une vision de la condition afro-américaine dans les années 1950-1960 avec le passage de Rosa Parks (nom du collège où je suis cette année). Un vrai petit cours d'Histoire passionnant.
J'ai beaucoup aimé chaque aspect, les côtés plus historiques, l'exotisme des lieux ou des personnages, les explications ou encore la (presque) dernière scène qui m'a filé des frissons de malade. Mais chut !! Je ne dirais rien ! Il faudra le lire !
De nombreux thèmes sont abordés dans ce roman entre la condition des afro-américains, la question de la drogue, la deuxième guerre mondiale, la décolonisation, le Kenya, le rapport à la célébrité et l'amour. Ce superbe mélange permet au roman de se lire très rapidement. L'alternance des histoires créent également un rythme très intéressant car il donne envie d'en savoir plus sur la personne que l'on vient de quitter alors que l'on se lance dans une nouvelle histoire tout aussi passionnante.
Je ne pensais pas qu'il était encore possible de m'avoir quand il s'agit d'un sixième tome mais là c'est complet !
Et que dire de la couverture, elle est juste sublime !
Résumé : Coup de coeur du mois de mai !
Lien : https://les-livres-de-zelie...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
YsaM
  19 mai 2022
J'attaque ce tome 6 avec bonheur, sachant pertinemment que je ne vais pas être déçue et ça se vérifie instantanément, dès les premières pages je suis déjà embarquée. Cette saga c'est magique, c'est du talent, celui de Lucinda Riley partie bien trop tôt. de cette merveilleuse autrice, il nous reste ses romans qui la rendent éternelle.
Dans ce nouveau tome, on fait la connaissance d'Electra, celle qui au premier abord me semble la moins sympathique et je dois avouer que ça se confirme dans les débuts de l'histoire. Je la trouve très superficielle, peu attachée à sa fratrie et à Atlantis et son addiction à l'alcool et aux substances illicites finit par bien vite m'énerver. Elle n'a pas ouvert la lettre de son père, Pa Salt et n'a aucune envie de le faire, d'ailleurs elle ne sait même pas ce qu'elle en a fait, c'est un grand manque de respect je trouve ! Elle et moi on ne part pas du bon pied mais j'attends de voir et je lui trouve quelques circonstances atténuantes qui font que je vais quand même m'attacher au personnage et mon intuition se révèlera exacte par la suite.
Electra est une magnifique mannequin noire connue internationalement et très sollicitée. Un agenda de fou, toujours entre deux avions, la jeune femme carbure à l'alcool et à la drogue. La mort de Pa Salt l'a terriblement ébranlée, même si elle ne veut pas se l'avouer. Elle vit une histoire d'amour avec Mitch, un Chanteur très en vogue, ensemble ils font la une des magazines, mais Mitch la laisse tomber pour une autre et c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase, la jeune femme s'enfonce un peu plus dans les doses de drogue et d'alcool. Heureusement elle peut compter sur Mariam, sa nouvelle assistante, c'est une jeune femme équilibrée, issue d'une famille unie et qui a la tête sur les épaules.
Un matin, elle reçoit une lettre d'une certaine Stella Jackson qui prétend être sa grand-mère maternelle et qui souhaite la rencontrer, elle joint une photo et la ressemblance entre les deux femmes saute aux yeux mais Electra n'est pas réceptive et passe à autre chose. Quand elle retrouve enfin la lettre de son père, il mentionne le nom de sa grand-mère qu'il a rencontrée en venant à New-York une année auparavant et Electra décide enfin de faire sa connaissance. Sa grand-mère lui dévoile le secret de sa naissance au Kenya, Electra descend d'une lignée de princesses du peuple Massaï.
L'autrice nous embarque au Kenya, à l'aube de la seconde guerre mondiale, bien avant la naissance d'Electra et nous plonge dans l'histoire de Cecily, jeune américaine qui part pour un séjour là bas et qui finira par y rester pour épouser un fermier, Bill Forsythe, très ami avec le peuple massaï. Au départ je cherche le lien qui pourrait unir Cecily à Electra ou sa grand-mère et j'avoue que je peine un peu à trouver tout en sachant qu'il y en a forcément un. Puis la lumière se fait au vu des évènements que l'autrice nous conte et c'est une bien merveilleuse histoire qu'elle nous dévoile, même si le destin de Cecily n'est pas toujours enchanteur.
Les paysages sont magnifiques, on est totalement dépaysés avec la savane, les animaux, les lacs et montagnes, je pourrai presque entendre le barrissement des éléphants et je visionne parfaitement les soirées chics des Anglais sur les terrasses où coulent alcool et nourriture en abondance, sur fond de jazz. J'ai tout à coup une pensée pour le magnifique film « Out Of Africa », l'immersion au Kenya est vraiment romanesque et s'avère addictive.
Les personnages de la période Africaine sont très attachants, Cécily d'abord, une résiliente qui finalement se sacrifie pour le bonheur de son entourage. Quand elle épouse Bill on entrevoit leur bonheur mais il est furtif, Bill, célibataire endurci n'est pas un mauvais bougre, il a juste pris l'habitude de vivre seul ou d'être entouré de la tribu Massaï, il n'est pas à l'aise en société, préférant la brousse et les animaux. Kiki, la marraine de Cecily, celle qui l'emmènera au Kenya, est excentrique et détonne un peu dans le paysage, c'est cependant une femme libre qui ne s'embarrasse de rien et restera fidèle à sa filleule. Je n'ai pas de sympathie pour les parents de Cecily, la mère est raciste, le père inexistant.
L'autrice évolue entre présent et passé et c'est très intéressant. Quand Electra décide enfin d'écouter ses proches et de commencer une cure de désintoxication, l'histoire prend une autre tournure et on découvre une nouvelle Electra, bien loin des clichés du départ. La jeune femme est totalement changée, elle se tourne vers les autres, elle n'est plus dans le clinquant et la poudre aux yeux, elle est abordable et à l'écoute et décide d'apporter sa notoriété de mannequin pour aider les toxicomanes et les centres de soins qui manquent d'argent. Elle se rapproche aussi de sa famille.
En centre de désintoxication elle fait la connaissance de Miles, avocat, qui est très investi dans la lutte contre la drogue et qui aide les personnes dans le besoin. Ancien addict lui aussi, il sait de quoi il parle. C'est un très bel homme qui ne laisse pas Electra indifférente, une idylle se noue et je vous laisse deviner la suite…. Il faut savoir qu'un roman sans une magnifique histoire d'amour ce n'est pas possible avec Lucinda Riley et elle le fait tellement bien.
Quel bonheur encore une fois ce tome 6, c'est incroyable de pouvoir nous embarquer comme ça dans des univers totalement différents. A chaque nouveau tome je me dis que c'est mon préféré, et à chaque fois je trouve le prochain encore meilleur et je finis par ne plus savoir lequel a la première place parce qu'ils sont tous merveilleux.
Encore un roman très réussi qui fait voyager et rêver, un nouveau coup de coeur. le tome 7 est dans ma PAL, je ne sais pas si je vais pouvoir attendre.


Lien : https://jaimelivreblog.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
autempsdeslivresautempsdeslivres   16 juin 2021
Quel est l’intérêt de regarder en arrière quand on ne peut pas changer le passé ? Je ne regarde que vers l’avant.
Commenter  J’apprécie          80
JangelisJangelis   21 juin 2021
Cela ne ressemblait à aucune maison des livres de Jane Austen - on aurait plutôt dit qu'elle sortait d'une histoire d'Edgar Allan Poe.
Commenter  J’apprécie          50
Chantou26Chantou26   02 novembre 2021
Ce n’est pas du tout mon intention, mais quand quelque chose nous blesse, c’est en général parce qu’on pense qu’il y a un fond de vérité.
Commenter  J’apprécie          30
VivianeWardVivianeWard   03 juin 2021
La première fois qu'elle en avait apporté à Njala, celle-ci avait fait une grimace en chuchotant quelque chose à Nygasi.
— Elle dit que ça vient des fesses d'oiseau, avait traduit Nygasi d'une voix solennelle.
Cecily avait étouffé un éclat de rire.
Commenter  J’apprécie          10
Ally1977Ally1977   30 mai 2020
Comment ça" et donc "? Bon sang Miles, est-ce que tu peux arrêter de parler comme un psy ?
- ce n est pas du tout mon intention, mais quand quelque chose nous blessé, c est en général parce qu on pense qu'il y a un fond de vérité
-ah bah merci ! Tu penses donc que le mannequinât, c'est de la prostitution ?
-ce 'est pas ce que je dis, Electra. Je te demande ce que tu penses, toi.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Lucinda Riley (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lucinda Riley
Lucinda Riley - La saga des Sept sœurs au Livre de Poche
autres livres classés : kenyaVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura