AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Jean Esch (Traducteur)
EAN : 9782253118879
477 pages
Le Livre de Poche (01/02/2008)
3.47/5   73 notes
Résumé :
La petite ville d'Eastvale, dans le Yorkshire, s'apprête à fêter Noël dans une ambiance et un décor de carte postale. D'autant que la neige est au rendez-vous. Hélas, cette atmosphère idyllique est endeuillée par le meurtre sauvage d'une jeune femme, Caroline Hartley, retrouvée nue au pied de son sapin, poignardée. Les soupçons sont nombreux -, se portent d'abord sur la compagne homosexuelle de Caroline -, mais les indices sont rares et ils mènent tous à des impasse... >Voir plus
Que lire après Noir comme neigeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,47

sur 73 notes
5
2 avis
4
6 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
2 avis
Ce roman policier fait partie d'une série mais peut se lire seul car certes, on y retrouve toujours le même inspecteur de police, mais les histoires sont totalement indépendantes les unes des autres.
Le crime qui a lieu quelques jours avant Noël est particulièrement odieux.
Une jeune femme, Caroline Hartley, est retrouvée assassinée chez elle, nue, couchée sur le canapé. C'est sa compagne qui la découvre ainsi en rentrant du travail.
Pour découvrir le coupable d'un crime, il faut souvent s'intéresser à la vie de la victime mais ici, cela va s'avérer très difficile car Caroline était une femme très secrète, même sa compagne ignorait ce qu'elle avait vécu avant de venir s'installer chez elle.
J'ai beaucoup aimé cette recherche minutieuse du passé de la victime, cela ressemble à une enquête classique avec la recherche d'indices mais il y a aussi une bonne part de psychologie, car cette jeune femme semblait avoir une vie très compartimentée selon les différentes époques de sa vie.
Un bon polar qui tient en haleine du début à la fin, avec bien sûr des rebondissements et des fausses pistes en cours de route.
Commenter  J’apprécie          210
une nouvelle enquête de l, inspecteur banks, et du détective susan gray nouvellement promue.un scénario habile
qui fourmille de rebondissements.avec des
personnes qui sous le vernis des apparences ont tous quelque chose à cacher.c'est un vrai régal.👍
Commenter  J’apprécie          180


Dans la petite ville d'Eastvale, dans le yorkshire, a quelques jours de noël, un crime sauvage une jeune femme lesbienne retrouvée nue prés de son sapin .Une musique classique qui n'en finis pas de tourné en bloucle.Les premiers soupons se porte sur la compagne homosexuelle de Caroline Hartley, mais l'inspecteur divisionnaire Banks secondé par le sergent Richemond, ainsi que la nouvelle recrue la détective Susan Gray n'aboutisse a rien. L'inspecteur se souvient de cette musique qui passer en boucle . L'ex-mari de la compagne de caroline et musicien classique. Les indices pourrait les emmener à croire que ça pourrait être lui. Un policier passant par des personnes de théâtre, de la musique, une ex de caroline, une grossesse cachée et bien d'autre situation.
Commenter  J’apprécie          131
Eastvale dans le Yorkshire, à l'approche des fêtes de Noël, Caroline Hartley est retrouvée poignardée à son domicile. Jeune femme magnifique, elle charmait tout le monde. Sa vie personnelle était plus mystérieuse. En couple avec l'ancienne épouse d'un brillant compositeur, elle n'avait guère d'attaches et ne s'embarrassait pas d'objets. A la manière d'un livre, elle tournait les pages de sa vie, en ouvrait un nouveau chapitre pour en finir avec un ancien, mais derrière les apparences, elle luttait encore contre des démons de son passé.
Banks et son équipe sont sur l'affaire. Entre monde de la musique, du théâtre, relations sexuelles, attirance et répulsion..., les pistes sont nombreuses mais les preuves bien maigres au regard des mobiles.
Une intrigue assez bien ficelée et une écriture agréable. Les personnages récurrents n'ont pas forcément besoin d'être bien connus, leur histoire se poursuit tranquillement et les autres protagonistes sont intéressants. Un bon moment de lecture même si je regrette l'excès de tabac et d'alcool... A croire que chaque geste ou rencontre au Royaume-Uni s'accompagne de l'un et de l'autre quelque soit le moment de la journée....
Commenter  J’apprécie          42
Muer toujours dans un univers innommable et sinistre, dans une Angleterre familière des gens qui ne fait pas du tout songer, L'inspecteur chef Allan Banks,, doit venir à bout d'un meurtre particulièrement odieux sur un des membres d'un couple lesbien dont le passé trouble semble de prime abord être le humus de cet acte atroce.
Enigmes arcanes omniprésent le long du récit avec un. dénouement déroutant

La bagatelle ( 475 pages) m'a permis d'avoir un cénacle pantelant pendant quelques soirées.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (80) Voir plus Ajouter une citation
ses yeux étaient bleus, de ce bleu intense qui rendait certaines personnes brunes encore plus attirantes.
Commenter  J’apprécie          90
les jeunes avaient toujours été espiègles, et parfois ils dépassaient les bornes, mais ils filaient dès que la police rappliquait. Désormais, ils semblaient n’avoir peur de rien. Comment en était-on arrivé là ? La faute à la télévision ? En partie, peut-être. Mais pas seulement. Peut-être étaient-ils devenus cyniques face aux représentants de l’ordre à cause des politiciens corrompus, des juges dévoyés ou des policiers pourris. Tout le monde fricotait ; plus rien n’avait d’importance.
Commenter  J’apprécie          10
Qu’est-ce que vous faites ? On est un peu loin de tout ici, non ?
Elle haussa les épaules.
— Qu’est-ce qui vous fait croire que je préfère la ville ? Vous pensez que je suis du genre à fréquenter les bars, à aller en boîte de nuit et à écumer les boutiques avec une carte de crédit ? (Elle sourit avant qu’il ait le temps de répondre.) J’adore cet endroit. Et je sais me distraire. Je lis, je dessine un peu. J’aime cuisiner et faire de longues promenades.
Commenter  J’apprécie          10
Difficile de ne pas se souvenir de cette bouche pleine de détermination, de ces yeux bleus pétillants, de ces longs cheveux blonds qui contrastaient avec ces sourcils bruns. Cette femme possédait une élégance naturelle.
Commenter  J’apprécie          30
les gens créent eux-mêmes leurs problèmes.
— Que voulez-vous dire ?
— Tout le monde ment et cache la vérité, à soi ou aux autres.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Peter Robinson (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter Robinson
What Makes A Good Detective and Villain?
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (201) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2676 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..