AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Georges Braque (Illustrateur)
EAN : 9782851944108
59 pages
Éditeur : Fata Morgana (01/01/1996)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
A la veille de la seconde guerre mondiale, des jeunes gens qui préparent l'agrégation font un voyage en Grèce
Sur ce bateau il y a Jacqueline de Romilly et Roger Caillois,
C'est un récit mélancolique et subtil où se mêlent les souvenirs, Jacqueline de Romilly n'est encore qu'une jeune hélléniste.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ivredelivresivredelivres   19 décembre 2010
J'imagine que j'ai dû, cette fois-là comme les autres, être surtout charmée par l'harmonie de l'île avec ses plages ouvrant sur une mer plus bleue qu'ailleurs, ses monastères sur les hauteurs, l'odeur de la végétation méditerranéeenne, et la douce tranquilité des petits cafés sur les places, entre les murs blancs, à l'ombre des platanes.
Commenter  J’apprécie          70
ivredelivresivredelivres   19 décembre 2010
D'abord il y avait l'émotion réitérée de passer des textes au monde réel. Car ces noms prestigieux, qui avaient hanté, non seulement mes études, mais toute la culture de mon pays, de l'Europe, de l'univers civilisé, soudain étaient là, devant moi.
Je ne découvrais pas comme Caillois : je reconnaissais et je savourais la stupeur de cette reconnaissance.
Commenter  J’apprécie          50
ivredelivresivredelivres   19 décembre 2010
Car ce que nous aimons en elle (la Grèce) c'est cet effort incroyable pour faire triompher la lumière sur les ombres.
Commenter  J’apprécie          140
ivredelivresivredelivres   19 décembre 2010
La mer, qui vous distrait de tout. Nous savions bien que c'était "la mer où navigua Ulysse" mais c'était aussi la joie de l'été, de l'air, et de notre jeunesse
Commenter  J’apprécie          70
ivredelivresivredelivres   19 décembre 2010
Je revois Caillois tel qu'il était alors, maigre, acéré, le visage en lame de couteau - avec déjà, ces yeux sombres et inquisiteurs, qui semblaient toujours à l'affût et toujours prêts à l'ironie.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jacqueline de Romilly (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacqueline de Romilly
Affinités électives. Par Francesca Isidori - Avec Jacqueline de Romilly. Le 10 mai 2007, Francesca Isidori recevait la femme de lettres Jacqueline de Romilly pour l’émission “Affinités électives”, diffusée sur France Culture. Photographie : Jacqueline de Romilly © AFP Alexandre Fernandes. Née à Chartres, en 1913 (fille de Maxime David, professeur de philosophie, mort pour la France, et de Jeanne Malvoisin), elle a épousé en 1940 Michel Worms de Romilly. Elle a effectué sa scolarité à Paris : au lycée Molière (lauréate du Concours général, la première année où les filles pouvaient concourir), à Louis-le-Grand, à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm (1933), à la Sorbonne. Agrégée de lettres, docteur ès lettres, elle enseigne quelques années dans des lycées, puis devient professeur de langue et littérature grecques à l'université de Lille (1949-1957) et à la Sorbonne (1957-1973), avant d'être nommée professeur au Collège de France en 1973 (chaire : La Grèce et la formation de la pensée morale et politique). Du début à la fin, elle s'est consacrée à la littérature grecque ancienne, écrivant et enseignant soit sur les auteurs de l'époque classique (comme Thucydide et les tragiques) soit sur l'histoire des idées et leur analyse progressive dans la pensée grecque (ainsi la loi, la démocratie, la douceur, etc.). Elle a également écrit sur l'enseignement. Deux livres sortent de ce cadre professionnel ou humaniste : un livre sur la Provence, paru en 1987, et un roman, paru en 1990. Après avoir été la première femme professeur au Collège de France, Jacqueline de Romilly a été la première femme membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres (1975) et a présidé cette Académie pour l'année 1987. Elle est membre correspondant, ou étranger, de diverses académies : Académie du Danemark, British Academy, Académies de Vienne, d'Athènes, de Bavière, des Pays-Bas, de Naples, de Turin, de Gênes, American Academy of Arts and Sciences, ainsi que de plusieurs académies de province ; et docteur honoris causa des universités d'Oxford, d'Athènes, de Dublin, de Heidelberg, de Montréal et de Yale University ; elle appartient à l'ordre autrichien “Ehrenzeichen für Wissenschaft und Kunst” et a reçu, en 1995, la nationalité grecque et est nommée, en 2001, ambassadeur de l'Hellénisme. Elle a aussi reçu de nombreux prix : Prix Ambatiélos de l'Académie des inscriptions et belles-lettres(1948), prix Croiset de l'Institut de France (1969), prix Langlois de l'Académie française (1974), Grand prix d'Académie de l'Académie française (1984), prix Onassis (Athènes, 1995). Ella est élue à l'Académie française, le 24 novembre 1988, au fauteuil d'André Roussin (7e fauteuil). Son dernier ouvrage : “Tragédies Grecques au fil des ans” paraîtra en juin 2007 aux éditions des Belles Lettres. Il s'agit d'un recueil d'études sur la tragédie grecque du dernier tiers du Ve siècle av. J.-C. et ses rapports avec les mouvements intellectuels athéniens. Jacqueline Worms de Romilly, née Jacqueline David le 26 mars 1913 à Chartres et morte le 18 décembre 2010. Invitée : Jacqueline de Romilly Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : voyage en grèceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
476 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre