AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782803634453
56 pages
Éditeur : Le Lombard (17/01/2014)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Hedge Fund raconte l'ascension de Franck Carvale, petit courtier en assurance, jusqu'au plus haut niveau de la finance internationale. De Hong Kong à New York, piloté à son insu par un mentor en quête de vengeance, sera-t-il l'instrument de la chute planifiée de l'économie mondiale ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
umezzu
  02 janvier 2020
Un gars un peu raté, qui se croit un as de la finance, Franck Carnavale, est réfugié à Hong-Kong après l'échec de ses entreprises françaises. Par un hasard (?) miraculeux (?), un riche homme d'affaire, Bilkaer, le prend sous sa coupe et lui explique comment devenir un bon trader. Carnavale ne tarde pas à se croire brillant. Mais l'est-il vraiment ?
Le dessin n'est pas le point fort de cette BD, mais peu importe, voici une façon très didactique de comprendre quelques fonctionnements économiques. Par exemple, la vente à découvert, le fonctionnement d'un hedge fund... Avec en plus pour les mordus des jeux d'argent, deux pages (p 20 et 21) qui détaillent le fonctionnement d'un casino et expliquent quelle part des enjeux est capté par ce dernier.
Franchement cette BD est digne d'un cours sur la bourse et les deals financiers. C'est très bien expliqué et en même temps assez prenant. Bravo aux auteurs.
Commenter  J’apprécie          210
Malise
  15 janvier 2014
Merci à Masse Critique, tout d'abord, de m'avoir fait parvenir cet album. Album que j'avais coché parmi la liste, plus par curiosité que par véritable intérêt pour le sujet. Bien m'en a pris, car contrairement à toute attente je me suis laissée embarquer avec plaisir dans cette histoire financière autour d'un jeune trader aux crocs très, très aiguisés.
Ce premier tome, dont l'action se situe à Hong-Kong, va crescendo. Franck Carvale, personnage principal, galère à placer des assurances auprès d'une clientèle huppée. Sur le point d'être viré, il fait la connaissance d'un homme très influent dans les hautes sphères de la finance internationale. La chance, du moins le croit-il, lui sourit enfin. Il devient trader et se montre d'autant plus doué et roué que scrupules et morale ne l'embarrassent pas du tout, même auprès de ses rares amis. Je ne vous en dirais pas plus afin de ne pas dévoiler l'intrigue, mais sachez que même inculte dans le domaine boursier on ne se sent jamais perdu, les explications - notamment au travers d'une opération de bizutage très drôle - sont claires et accessibles. le héros, tout amoral qu'il soit (c'est le moins que l'on puisse dire) semble cependant cacher des failles et le manichéisme que l'on pourrait facilement plaquer à ce milieu et à ceux qui le représentent n'est qu'une façade. du moins ai-je perçu cette histoire ainsi.
Le dessin, dans une veine que je qualifierais de "réaliste" (je ne connais en matière d'école de bd que la "ligne claire", je manque de qualificatifs pour les autres styles) colle bien à l'histoire, très urbaine et qui se déroule plus en intérieurs qu'en extérieurs.
La bande dessinée prouve depuis de nombreuses années qu'elle peut faire feu de tous bois. Elle excelle même à mon avis lorsqu'elle se tourne, comme ici, vers des sujets complexes et techniques qu'elle donne à découvrir avec intelligence et simplicité mais sans jamais simplifier.
J'attends les tomes suivants avec impatience, l'intrigue est lancée et bien lancée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
bdelhausse
  22 août 2017
Parler de la bourse, des actions, des fonds de placement, etc. sans noyer le lecteur sous des tonnes d'explications laborieuses ou des discours incompréhensibles, ce n'est pas évident. Pari gagné, à mon avis pour ce premier tome de Hedge Funds.
Le Hedge Funds, c'est un peu la loi de la jungle dans un monde d'argent et d'influence. le "no rule" total... l'Eldorado pour un trader, pour un jeune loup au dents longues qui veut avoir sa chance.
Imaginez un fonds de placement de 100 millions de dollars, vous pouvez vendre et acheter ce que vous voulez. En fait, vous vendez ce que vous n'avez pas et n'aurez jamais, et vous achetez ce dont vous ne voulez pas... L'idée est d'empocher la différence. Ici, le personnage principal, tiré de l'ombre, a la possibilité d'établir une mise 10 fois plus importante... Prendre des positions à l'achat ou à la vente d'1 milliard...
Et c'est l'escalade... dont le lecteur se doute bien qu'elle précède une brutale descente aux enfers.
Mais on n'en est pas encore là. Frank Carvale suit son mentor partout. En bon élève, il se tait et se satisfait de paillettes, de champagne et de conquêtes faciles. Puis il dérape, juste un peu, on frôle le délit d'initié... mais il lui suffira de ne pas répondre à Kate, une amie de longue date, trahie et désemparée, pour se dire que rien n'a existé. Saura-t-il dormir? La suite dans le tome 2.
Bon dessin, bon rythme, scénario très bien foutu, pédagogique et avec un bon suspense, une tension. Agréable à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lagagne
  14 décembre 2015
Un bon premier tome pour bien mettre en place les personnages, l'ambiance et l'intrigue.
Les dessins sont dans une veine réaliste, à la Largo Winch, parfait pour ce genre de thriller financier. Les traits des visages sont assez durs, les couleurs sans vrai relief, dans un monde où tout est calibré, manipulé, lissé, presque neutre.
Nous faisons la connaissance de Franck, jeune ambitieux prêt à vendre père et mère pour réussir. Peu scrupuleux, carriériste et, on le devine bien facilement, manipulable. On rencontre aussi celui qui sera l'homme de l'ombre, son mentor, personnage cynique et inquiétant.
Côté action, on y va doucement. L'idée c'est d'entrer en douceur dans le monde de la manipulation financière. Alors on apprend 2,3 rouages et hop, on suit le premier "petit coup" de Franck à Hong Kong.
Maintenant qu'on a pris du galon : direction, les Etats-Unis!
Commenter  J’apprécie          80
the_bill
  14 avril 2018
Après la crise financière de 2009, nous avons découvert (ou vérifié pour les plus avertis) la sombre emprise des milieux financiers sur notre pauvre monde ingénu...
Evidemment, cette information devait devenir un terreau fertile pour nombre d'auteurs en tout genre. C'est pourquoi plusieurs séries "Thriller financier" ont vu le jour peu après.
"Hedge fund" en est un exemple.
Ce premier tome est agréable à lire. Nous suivons les tribulations d'un jeune financier plein d'ambition et sans scrupule (comme beaucoup, je crains) prêt à toutes les compromissions pour accéder aux niveaux supérieurs dans la hiérarchie de cette "secte" ou l'argent se compte plus en millions qu'en dollars...
Plusieurs niveaux de lecture forcément, qui pourront satisfaire les différents lecteurs potentiels...
Pour ma part, je n'ai pas vraiment été déçu. Les principaux écueils ou caricatures ont été évités et on reçoit quelques explications sur le fonctionnement de ces organismes financiers. Pas inintéressant même si cela semble parfois irréel, tant le lien avec notre monde a parfois presque disparu.
Cela pourrait sembler virtuel mais correspond pourtant à une vraie problématique actuelle.
Cette bande-dessinée ne propose évidemment (pour l'instant !!) aucune solution mais a le mérite de décrire (avec justesse, semble-t-il) cette organisation qui nous a tout tant surpris ces dernières années et qui (j'en ai bien peur) continue à perdurer en parallèle de notre vie ordinaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (6)
ActuaBD   17 mars 2014
Le point fort de cette album est sans conteste le traitement psychologique des personnages qui permet une immersion immédiate dans le récit.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Bedeo   17 février 2014
En vérité, nous attendons la suite pour deux raisons. La première c’est que l’on a envie de savoir quel prochain coup de génie réalisera Carvale. La seconde c’est parce que l’on se demande comment les jeux d’argents auraient pu nous faire s’enfoncer dans ce marasme financier international. Avec Hedge Fund, à défaut de faire un scandale financier, les auteurs ont fait une belle leçon d’économie.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BoDoi   12 février 2014
Malgré quelques ressorts caricaturaux (comme les rares personnages féminins), on est pris par le suspense. Et l’on s’attacherait presque à ce grand brun sexy et ses défauts très humains.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Auracan   10 février 2014
Le trait réaliste de Patrick Hénaff sert à merveille le scénario. Les personnages sont bien campés et les décors bien réalisés. Les couleurs jettent leurs lumières sur les protagonistes. Un polar financier, début d'une trilogie, qui accroche...
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest   15 janvier 2014
Ce premier tome se déroule sans trop de surprise : introduction des protagonistes, leçons sur le b.a.-ba des placements à découvert, présentation de produits dérivés toxiques et premières compromissions. Le scénario, que les lecteurs de Largo Winch devraient apprécier, est bien huilé à défaut d'être vraiment original.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   07 janvier 2014
Une intrigue naturellement froide et tendue qui nous rappelle ces thrillers financiers américains. Pas d'action, pas de dynamique particulière, il s'agit ici juste d'une histoire de trader, tenu par le bout du nez par un vieux briscard qui cache malgré tout quelques cartes dans sa manche, au cas ou...
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gaemaegaemae   26 janvier 2014
Imagine une cours de récré. Il y a un gamin qui collectionne les billes. Il les a toutes, sauf une, la plus rare : la bleue ! et il est prêt à payer un prix fou pour l'avoir. Mais ceux qui l'ont ne veulent pas s'en séparer.
Toi, tu la vendrais bien cette foutue bille bleue, mais tu ne l'as pas. Par contre, tu sais de source sûre que le marchand de jouets va en recevoir toute une cargaison dans une semaine. Et à ce moment là, elle ne vaudra plus rien.
On ne peut pas vendre quelque chose qu'on n'a pas. Mais on peut vendre quelque chose qu'on a emprunté. Alors tu vas trouver quelqu'un dans la cour qui va te prêter cette bille bleue, juste pour une semaine, et là, tu vas la vendre plein pot au collectionneur.
Une semaine plus tard, tu l'achètes pour trois fois rien au marchand de jouets, et tu la rends au gamin qui te l'avait prêtée. Tu auras alors réalisé un énorme profit, en vendant quelque chose que tu n'as jamais eu. Remplace les billes par des actions, et tu as compris le principe de la vente à découvert, la clé de voûte de toute spéculation à la baisse. Pigé ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MaliseMalise   15 janvier 2014
Quelle que soit ta science des marchés, si tu n'as pas d'infos de première main, tu ne feras jamais mieux qu' un singe qui mise au hasard. Alors n'écoute pas les rumeurs ! Celui qui devient riche n'est jamais celui qui suit la rumeur, mais celui qui la crée.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Tristan Roulot (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tristan Roulot
Lundi - À la rencontre de nos auteurs - interview
Tristan Roulot, scénariste de BD, nous raconte son parcours et son travail sur le Convoyeur, une nouvelle série post-apocalyptique avec Dimitri Armand (Sykes, Texas Jack) à venir en juin 2020 !

#MonRendezVousLombard Pendant le confinement, découvrez chaque jour un nouveau rendez-vous sur notre site web !
Tous les rendez-vous sur : https://bit.ly/monrendezvouslombard
autres livres classés : traderVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3768 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre