AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 225312785X
Éditeur : Le Livre de Poche (26/08/2009)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Je suis mort sans papiers, renversé par un bus de la ligne 95. On a pu m'identifier grâce aux recherches de la patronne du Britannia, Marie-Anne Piéton, étonnée de ne pas me voir apparaître dans le hall de réception, à dix-neuf heures tapantes, comme toujours depuis huit ans. Quand elle s'est présentée à l'institut, on m'avait nettoyé la face et remodelé un peu le crâne. Elle fut caté... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bill
  16 octobre 2016
Renversé par un bus en sortant de son travail, le narrateur se souvient, allongé sur une table de L'Institut médico-légal puis dans une des salles d'Europe Obsèques.
Il se remémore sa vie sans éclat, son mariage sans amour, son divorce banal, ses enfants qu'il n'a pas vus depuis longtemps ...
Il évoque son dernier job de veilleur de nuit, sa patronne, le client devenu son ami ... et surtout cet amour d'une nuit chaste, à Port-Bou, quand il était tout jeune et dont il a rêvé toute sa vie ...
Une vie presque sans histoires ...
Une vie triste ...
Une belle conclusion qui montre qu'il faut toujours garder espoir
Commenter  J’apprécie          10
dupuisjluc
  31 mai 2013
Une histoire simple, un homme mort revisite certains épisodes de sa vie pendant le temps qu'il est en attente dans une chambre funéraire... Un roman tendre, superbement écrit!
Je fais pleinement mienne la critique de Thierry Richard du Magazine des livres publiée en quatrième de couverture "Une brillante idée de narration. Un talent d'écriture que l'on rencontre peu."
Commenter  J’apprécie          20
VivianeB
  28 septembre 2008
Je suis ravie d'avoir découvert cet auteur car il a su écrire une histoire décalée avec un personnage profondémment humain et touchant. A lire absolument.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
dupuisjlucdupuisjluc   31 mai 2013
Je finis par avoir de la poésie une piètre opinion, ravalée à celle qu'en ont généralement les vraies gens. J'en vins à penser comme eux que c'était un art de petit parfumeur pratiqué dans l'Héxagone par dix milles lopettes asthmatiques pour un public de trois cents clowns blancs qui achètent les recueils d'une main sans énergie, avec des airs entendus de Templiers.
(p.57)
Commenter  J’apprécie          110
dupuisjlucdupuisjluc   31 mai 2013
Il n'y avait pas de téléviseur dans la chambre de Bernard Feutrelle car il avait toujours refusé qu'on en installât une. Il détestait l'idée qu'on pût un beau jour le découvrir mort devant la télé allumée, la bouche ouverte et l'air imbécile.
(p. 76)
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Philippe Routier (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Routier
Vincent Platini - Lire, s'évader, résister, essai sur la culture de masse sous le IIIe Reich .Philippe Routier vous présente son ouvrage "L'enfant du parc" aux éditions Stock. http://www.mollat.com/livres/routier-philippe-enfant-parc-9782234077928.html Notes de Musique : "I'm Letting Go (Instrumental) by Josh Woodward. Free Music Archive.
autres livres classés : narrationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2033 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre