AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2742752536
Éditeur : Actes Sud (01/10/2004)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 22 notes)
Résumé :


Ruben Gonzalez Gallego est né à Moscou, en septembre 1968, dans la clinique du Kremlin.

Attendant des jumeaux, sa mère y avait été conduite d'urgence grâce à l'intervention de son père, dirigeant du Parti communiste espagnol clandestin. Le premier bébé mourut. Le second, prénommé Ruben, atteint de paralysie cérébrale, fut enlevé à sa mère.

Après un séjour dans un orphelinat spécial réservé à l'élite communiste, ballott... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Shan_Ze
  21 février 2014
Petit-fils d'un grand dirigeant du parti communiste, Ruben Gonzalez Gallego est né en 1968 à Moscou, dans une clinique du Kremlin. Enceinte de jumeaux, tandis que le premier bébé mourut, Ruben, atteint de paralysie cérébrale, fut par la suite, ballotté de foyers en hôpitaux en passant par des asiles pour vieux. Il raconte quelques épisodes marquants de sa vie en Russie.
L'auteur a été surnommé « le masque de fer du communisme » et l'oeuvre a été saluée par le Booker Prize 2003.
Ca m'a fait penser au Pavillon des cancéreux d'Alexandre Soljenitsyne. Une description et critique du régime soviétique vu par l'auteur, en grande partie dans son enfance et dans la dernière partie, en comparaison avec les Etats-Unis. Il ressort beaucoup de dureté de ce livre mais aussi de la douceur et d'humour. J'ai beaucoup aimé son écriture, très touchante.
Commenter  J’apprécie          110
CharlesEdouard
  16 mars 2018
Une belle résilience pour un garçon handicapé (bras et jambes paralysés) courageux et intelligent qui ballotté de foyer en hôpitaux doit se débrouiller tout seul.
Bien que des nourrices l'aident, il doit tout de même aller au-delà
pour avoir l'espoir de s'enfuir, surtout de cet ultime lieu l'asile de vieux
alors qu'il n'a que seize ans, est en fait un mouroir pour handicapés, qui en ce lieu ne vivent que très peu de temps.
Ruben Gonzalez Gallego explique aussi les relations entre patients.
Comble de l'ironie, c'est qu'après avoir vécu en URSS, il vit aujourd'hui au USA.
Commenter  J’apprécie          30
veronique55
  26 août 2013
Être noir passe encore ne pas avoir de bras ni de jambes passe encore orphelin passe encore mais handicapés en Russie alors rien ne va plus . Incroyable récit d' enfance de ce personnage hors du commun
Commenter  J’apprécie          30
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie des écrivains (238)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
798 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre