AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791034751334
88 pages
Dupuis (24/01/2020)
4.21/5   80 notes
Résumé :
Django Reinhardt est une légende. Mais Django — "celui qui réveille" — est aussi né deux fois. Une première fois dans la neige, durant l'hiver 1910 dans une famille de nomades stationnée à Liberchies, en Belgique. La seconde à Saint-Ouen, près de Paris, à l'automne 1928, quand l'incendie de sa caravane lui mutila la main gauche.

Le scénariste Salva Rubio et le dessinateur Efa avaient déjà signé ensemble un remarquable biopic sur Monet en 2017, rendan... >Voir plus
Que lire après Django Main de feuVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
4,21

sur 80 notes
5
11 avis
4
11 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Un roman graphique qui se lit d'une traite. Django de sa naissance à environ ses vingt ans, en passant bien sûr par ses brûlures suite à l'incendie de sa caravane. C'est frais, coloré, bien construit. Un petit bonheur.
Commenter  J’apprécie          340

On change un peu de registre et on découvre une BD biographie.

On connaît tous le musicien de génie, l'homme public, mais on ne connaît rien de celui qu'il était avant. C'est chose faite avec cette très belle BD qui retrace, sur 88 planches, la vie de cet homme hors du commun, un des plus grands guitaristes du monde, Django Reinhardt.

Son enfance et son adolescence sont abordées sous de belles planches, détaillant aussi bien ses frasques que ses farces. Fils de « manouche », il apprend, seul, à jouer de la guitare et se révèle très doué… Un grave accident abîme gravement une de ses mains, au point de remettre en question sa carrière.
Cette BD retrace sa reconstruction, son dépassement de soi, pour retrouver son amour de la musique, abordant, par la même occasion sa vie amoureuse, ainsi que son obsession pour la musique.
Un album émouvant, superbement illustré par Rubio et Efa.
Commenter  J’apprécie          270
Alors que nous finissons tout doucement le mois d'avril, voici la bande dessinée que je vous propose de découvrir. J'ai découvert Django petite, mon Papa étant guitariste. Ensuite, avec les différents groupes de jazz que j'ai eus, nous avons repris un grand nombre de ses thèmes. Bref, je suis une grande admiratrice de ce musicien hors du commun, et fan de la musique manouche. J'avais envie de découvrir cette bande dessinée, savoir comment pouvait être contée et illustrée l'histoire de ce guitariste…

Dès son enfance, une seule chose intéresse Django: la musique. Et, plus précisément, le banjo. Il ne sait faire que ça, mais qu'est-ce qu'il sait bien le faire ! Très vite, il se fait un nom et joue avec les plus grands. Il se marie, mais, alors qu'il fait un rêve (prémonitoire), sa roulotte brûle. Django est gravement brulé, notamment à la main. Comment va t il composer avec cet handicap ?

Un moment doux, avec des illustrations sublimes, où l'on (re)découvre le parcours de Django. Une histoire touchante, qui rend le musicien accessible, proche de nous. Enfin, puisqu'il le dit très bien, je reprends les mots de Thomas Dutronc, artiste que j'admire beaucoup aussi et qui a préfacé cette BD…« Et j'ai d'abord été très agréablement surpris par la sensibilité de cette bande dessinée, j'ai ensuite été complètement conquis! Je n'ai pas pu m'empêcher de la finir d'un trait, et j'avais les larmes aux yeux tant cette histoire éclaire de manière intelligente et sensible plein d'aspects qui d'habitude restent juste dans l'anecdote, quoique extraordinaire, car tout chez Django est extraordinaire ».
Commenter  J’apprécie          150
cet album réjouira tous ceux qui, comme moi, adorent la musique de Django Reinhardt qui est une véritable légende.
Django signifie "celui qui réveille", mais avant de devenir le musicien virtuose que l'on connait, que de chemin parcouru!
L'avantage de cet album coloré, c'est de nous raconter son enfance à partir de sa naissance en 1910 et ses débuts dans les orchestres de cabarets. Puis il y a eu ce terrible accident, l'incendie qui a failli le priver de sa main . On découvre alors son obstination pour réapprendre à jouer. Il abandonne alors le banjo pour la guitare
J'ai passé un bon moment avec la lecture de cet album.
Commenter  J’apprécie          170
La BD décrit l'enfance et l'adolescence de Django Reinhardt jusqu'à sa deuxième naissance. Né en 1910 en Belgique, Django est un enfant dissipé, attiré par les plaisirs immédiats, les feux de la rampe, la gloire. Il sacrifie tout à cet objectif. Au prix d'un illettrisme qui conduira même à imprimer sur des disques son nom écrit avec des fautes d'orthographe.

Sa deuxième naissance a lieu à 20 ans, après 2 ans de traitements lourds et douloureux. Fortement brûlé dans l'incendie de sa roulotte, Django se bat contre le mauvais sort et contre le diagnostic initial. Il était en effet question de ne plus jamais marcher (et même d'être amputé) et de ne plus jamais se servir de sa main gauche.

Le tome s'arrête (pour la partie BD) lorsqu'il retrouve une nouvelle dextérité en troquant le banjo à 6 cordes dont il jouait jusqu'alors contre une guitare '(plus "facile"...) et se proclame à nouveau le meilleur joueur du monde.

C'est intéressant, mais "un peu court, jeune homme" comme dirait Cyrano. Les influences de Django, son amour pour la musique classique ou moderne (Debussy, par exemple) sont passées sous silence. On se focalise sur son aptitude à reproduire des choses qu'il entend une seule fois. Capacité que possède (entre autres) Elton John, par exemple. La musique de Django est également passée sous sillence, un comble à mon avis. Car jusqu'à 20 ans, il enregistre les choses des autres. Il joue dans des orchestres, en appoint, sans réellement intégrer son âme aux compositions, sans faire preuve de créativité. le Hot Club de France viendra plus tard. La désillusion américaine aussi. le passage à vide dans à la fin des années 40... années où il sera considéré comme has been par la nouvelle génération. L'impact qu'il aura sur des générations de musiciens est ignorée. le nom que donne Jimi Hendrix au Band of Gypsys est, selon la légende, issu de l'admiration que Hendrix vouait à Django.

Le livret de plus de 15 pages, avec quelques photos (trop peu), qui clôt la BD aborde quelques sujets, mais en les édulcorant. En se focalisant sur les réussites et la vie de famille. Il m'a manqué du Django artiste, musicien, créateur. Il m'a aussi manqué une bande-son, un fil rouge musical. Et en conséquence, j'ai le sentiment de quelque chose d'incomplet.
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (4)
BoDoi
08 juin 2020
La force de ce joli album, gracieusement mis en images dans des tons tantôt âpres, tantôt doux, est son sens du détail. Sans nous noyer sous les anecdotes, il prend le temps d’installer son personnage principal, de donner à voir son caractère, ses incartades, ses coups de coeur.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Bedeo
28 février 2020
Pour raconter efficacement son histoire, Efa a su lui trouver les couleurs, les grimaces et les yeux narquois d’un jeune passionné par le banjo. Dans cette Belgique et puis France de l’entre-deux-guerres, il y a une insouciance qui fait du bien, malgré des écueils et des accroches de la part du Destin.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Auracan
04 février 2020
La culture manouche apporte une chaleur bienvenue au récit, les auteurs ayant pris soin d'entourer le héros d'une tribu et de proches, à commencer par son petit frère, témoins aussi pittoresques qu'attachants et pleins d'humour de son ascension.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDZoom
28 janvier 2020
Salva Rubio et Efa rajoutent une corde à leur œuvre avec un bel album, émouvant one-shot oscillant entre drames et espoirs : car, telle une note de musique parfaite, le destin de Django a su s’accorder avec la vie de ses contemporains
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
- Django, prend ces fleurs. Elles sont naturelles et ne s’enflamment pas !
Commenter  J’apprécie          100
Mais Django eut deux naissances. Celle-ci ne fut que la première. Et comme chacun sait, c'est de la souffrance que nous naissons. (p.9)
Commenter  J’apprécie          40
« (…) Il y eut un jour un endroit où nous, les Tsiganes, étions les bienvenus… (…) » (p. 8).
Commenter  J’apprécie          40
La personnalité de Django est caractérisée par une soif de liberté et d’indépendance.
Commenter  J’apprécie          40
"Quand un musicien se trompe il lui lance ce qu'il appelle son regard noir. "
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Salva Rubio (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Salva Rubio
Après l'émigration causée par la guerre civile et la production de BD pour l'étranger par le biais d'agences sous le régime franquiste, on assiste depuis la fin du XXe siècle à un phénomène qui peut être considéré comme la troisième grande vague migratoire des auteurs espagnols vers les marchés étrangers, fondamentalement les marchés américains et francophones.
En utilisant différentes sources, tant françaises qu'espagnole (le site BDtheque.com et Bdoubliees.com, le groupe informel PIF, l'association ARC, etc.) l'auteur et chercheur en histoire de l'art Salva Rubio et Félix Lopèz, co-directeur de l'association Tebeosfera, on mené une étude quantitative et qualitative sur l'émigration des auteurs espagnols de bande dessinée en France.
Ils expliquent ici les moyens mis en oeuvre pour réaliser cette étude et en restituent une partie des résultats.
Cette intervention a eu lieu dans le cadre du 2e Symposium Tebeosfera, organisé à l'Institut Cervantes de Paris à l'occasion de l'édition espagnole du 13e SoBD. Organisation Félix Lopès. Interprétation David Rousseau.
+ Lire la suite
autres livres classés : jazz manoucheVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (116) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5162 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}