AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Janet Mills (Collaborateur)Olivier Clerc (Traducteur)
EAN : 9782813201225
246 pages
Éditeur : Guy Trédaniel éditeur (08/03/2010)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 65 notes)
Résumé :

Dans son best-seller mondial, Les Quatre Accords Toltèques, Don Miguel Ruiz révélait comment le processus éducatif, notre "domestication", nous fait oublier la sagesse inhérente avec laquelle nous venons au monde.

Tout au long de notre vie, nous concluons en effet des accords qui vont à l'encontre de ce que nous sommes et nous nous créons ainsi des souffrances inutiles. Les Quatre Accords Toltèques servent à briser ces accords qui nous limite... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Takalirsa
  09 août 2018
Dans ce « 5e accord toltèque », l'auteur reprend en grande partie les théories exposées dans le livre que celui-ci complète. Cette fois-ci nous sommes les « artistes » de notre propre « rêve » et les propos tenus un peu plus denses, presque philosophiques. Malgré tout le discours fait du bien, nous encourageant à « être totalement libre d'être qui l'on est vraiment », loin du jugement des autres et surtout du sien.
« Les Quatre Accords Toltèques sont en réalité un résumé de la maîtrise de la transformation, qui consiste à désapprendre tout ce que vous avez appris. » Enfant, n'a-t-on pas comme unique préoccupation « d'explorer, d'exprimer notre créativité, de rechercher le plaisir et d'éviter la douleur » ? Ainsi, « avant d'être domestiqués, nous nous fichons de savoir qui nous sommes et à quoi nous ressemblons. » Mais une fois adulte, « votre existence est totalement dominée par le système de croyances que vous avez assimilé »... Une « image complètement fausse » du monde et de soi, « déformée par toutes les connaissances qui ont été programmées dans votre esprit ». J'ai beaucoup aimé la métaphore du film, qui fait bien réaliser que, si l'on est l'acteur principal de sa propre histoire, nous ne sommes que des personnages secondaires de celle des autres, et vice-versa : chacun n'est véritablement préoccupé que de la réalité dans laquelle il vit. Dès lors, pourquoi se soucier des opinions extérieures ? Tous les humains vivent dans leur propre monde, dans lequel nous sommes de toute façon perçus différemment que ce que l'on pense ou souhaite. « Les gens investissent toute leur foi dans leur histoire à eux, qui est pour eux la vérité, mais ce n'est qu'une vérité relative, puisqu'elle n'est pas vraie pour vous ».
Une fois cette idée assimilée – que l'on est l'unique auteur de son propre film et que c'est ce que l'on croit qui en contrôle le déroulé -, et « une fois que la structure de notre système de croyances a disparu », libre à soi de passer à l'action : « On peut créer tout ce qu'on veut ; on peut faire tout ce qui nous chante ». On a alors « foi en soi-même », on se découvre un « pouvoir » et en se changeant soi-même, « c'est toute votre vie qui va changer ». le cinquième accord toltèque, « Soyez sceptiques, mais apprenez à écouter », consiste à utiliser le doute « pour remettre en question chaque message que vous délivrez ou recevez » et ainsi « discerner la vérité », y compris quand on s'adresse à soi-même : « On sait que quelque chose dans notre tête nous pousse à faire de nombreuses choses qu'on n'a peut-être pas envie de faire », alors rebellons-nous contre notre juge intérieur !
Bien sûr rien ne se fait du jour au lendemain, mais pour le mettre en oeuvre moi-même au quotidien, je peux certifier que « si vous agissez continuellement pour modifier vos habitudes », vous faîtes peu à peu évoluer les situations en vue de « recouvrer sa liberté personnelle, la liberté d'être qui l'on est vraiment, la liberté de faire ce qu'on veut vraiment faire ». Il s'agit d'essayer « de recouvrer notre authenticité, ce que je nomme l'intégrité du moi » au lieu de s'efforcer « d'être à la hauteur des exigences d'autrui – de votre mère, de votre père, de vos professeurs, de votre conjoint, de vos enfants et de la société ». Cette acceptation totale de soi (de son corps, de ses émotions, de sa vie) apporte une sérénité qui ne peut que rayonner autour de soi, « dans l'impact de vos mots, de vos actes et de votre présence ». Car au bout du compte « la seule mission que vous avez, qui est la même pour chacun d'entre nous, est d'être heureux » ! Et pour cela « il n'y a rien à chercher. Tout est déjà là. Tout est en vous. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Sonny18
  04 septembre 2013
Ce livre m'a fait un déclic, j'ai compris que les autres ne me perçoivent pas comme je l'aimerai. J'ai appris énormément sur moi, sur la vie et je pense qu'il est nécessaire de se replonger régulièrement dedans. Les textes sont clairs et accessible à tous, les exemples donnés sont simples. Je vous le recommande.
Commenter  J’apprécie          90
infini
  22 janvier 2014
Après que le père noel a laissé sous mon sapin les Quatre accords toltèques
que j'ai dévoré....bien sur il me fallait le cinquième...
C'est quand mémé un résumé des 4 premiers accords..Mais j'ai adhéré totalement aussi à ce livre..
cette philosophie de vie est assez magique..
Maintenant...il faut arriver a la mettre en pratique chaque jour..
je recommande
Commenter  J’apprécie          81
labelleetlabete
  29 mars 2014
Ce livre je l'ai decouvert suggérer par une autre personne, je ne connaissais pas le livre precedent les 4 accords, je l'ai lu d'une traite, stupéfaite par l 'analyse tellement vrai et finalement naturelle de notre conditionnement. A lire absolument pour se retrouver si besoin maître de sa vie avec joie , amour, partage, choix et liberté selon sa nature.
Commenter  J’apprécie          40
IdeesLivres
  17 mars 2020
J'ai été assez déçue par le contenu de ce livre qui donne des bonnes idées pour adopter une philosophie de vie saine, mais qui oublie 2 aspects qu'on ne peut passer sous silence: l'ambivalence propre à chaque être humain (je veux, mais je n'y arrive pas) et le pouvoir de l'inconscient (on a beau savoir que nous sommes pétris par notre passé, ça reste difficile de s'en affranchir). A plusieurs reprises, l'auteur parle comme s'il proposait une recette magique: essayez cela et vous réussirez votre vie, vous ne serez plus dans l'erreur, le mensonge. Quel manichéisme! Je suis un peu interpelée par ce genre de livre...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   31 décembre 2015
Le monde est peuplé de milliards de rêveurs qui n'ont aucune conscience que les gens vivent dans leur propre univers, rêvant leur propre rêve. Du point de vue du personnage principal qui est leur seul et unique point de vue, toute l'histoire gravite autour d'eux. Aussi quand des personnages secondaires disent quelque chose qui contredit leur point de vue ils se mettent en colère et s'efforcent de défendre leur position. Ils veulent que ces personnages secondaires se comportent comme ils le désirent et quand ce n'est pas le cas ils se sentent blessés. Quoi qu'il arrive ils le prennent toujours personnellement. Fort de la conscience que vous avez désormais vous entrevoyez également la solution tant elle est simple et logique : quoi qu'il arrive n'en faites pas une affaire personnelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
infiniinfini   12 janvier 2014
Dès l'instant ou vous naissez,vous adressez un message au monde,Quel est ce message?C'est vous-meme ,cet enfant.C'est la présence d'un ange,d'un messager venu de l'infini dans un corps humain.L'infini,le pouvoir total,crée un programme explicitement pour vous,et tout ce dont vous avez besoin pour etre qui vous etes s'y trouve déjà compris.Vous naissez,vous grandissez,vous vous mariez,vous vieillissez et,au final vous retournez à l'infini.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
DanieljeanDanieljean   31 décembre 2015
Faire des suppositions puis en faire une affaire personnelle : voilà comment l'enfer se développe dans ce monde. La plupart des conflits découlent de cela.

Quand on ne fait pas de suppositions l'on peut fixer son attention sur la vérité au lieu que celle-ci soit captée par ce que l'on croit être la vérité.
Commenter  J’apprécie          60
infiniinfini   20 janvier 2014
La vérité,c'est que toutes nos connaissances ,le 100 pour cent de ce que nous savons,ne sont rien d'autre que le symbolise et les mots que nous avons inventés afin de comprendre et d'exprimer ce que nous percevons.
Commenter  J’apprécie          90
infiniinfini   20 janvier 2014
Un toltèque est un artiste de l'esprit,et en tant qu'artiste,nous aimons la beauté;nous n'aimons pas ce qui n'est pas beau.Et si nous devenons de meilleurs artistes,notre réalité virtuelle devient un meilleur reflet de la vérité et nous créons ainsi un chef d'oeuvre céleste grace a notre art.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Miguel Ruiz (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Miguel Ruiz
Dans son livre, "Dépasser les difficultés d'apprentissage", Alexandra Brunbrouck propose aux enseignants des solutions pour aider leurs élèves. Dans cette vidéo, elle donne aux enseignants des conseils de lecture. * Les quatre accords toltèques de Don Miguel Ruiz * Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) - Initiation à la communication non violente de Marhsall B. Rosenberg * Les cinq blessures qui empêchent d'être soi-même de Lise Bourbeau
autres livres classés : Philosophie toltèqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1289 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre