AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Janet Mills (Collaborateur)Olivier Clerc (Traducteur)
EAN : 9782813201225
246 pages
Guy Trédaniel éditeur (08/03/2010)
3.68/5   111 notes
Résumé :
"Comment allez-vous changer le monde ?
En changeant votre monde. Le changement commence par vous." Don Miguel Ruiz

Le succès des Quatre Accords toltèques, best-seller mondial, ne fait que grandir. Mais quoi de plus naturel quand on sait qu'il est en mesure de transformer votre vie en pulvérisant les milliers d'accords restrictifs que vous avez conclus avec vous-même, autrui et la vie elle-même ?
Il est temps maintenant de vous faire u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
3,68

sur 111 notes

Takalirsa
  09 août 2018
Dans ce « 5e accord toltèque », l'auteur reprend en grande partie les théories exposées dans le livre que celui-ci complète. Cette fois-ci nous sommes les « artistes » de notre propre « rêve » et les propos tenus un peu plus denses, presque philosophiques. Malgré tout le discours fait du bien, nous encourageant à « être totalement libre d'être qui l'on est vraiment », loin du jugement des autres et surtout du sien.
« Les Quatre Accords Toltèques sont en réalité un résumé de la maîtrise de la transformation, qui consiste à désapprendre tout ce que vous avez appris. » Enfant, n'a-t-on pas comme unique préoccupation « d'explorer, d'exprimer notre créativité, de rechercher le plaisir et d'éviter la douleur » ? Ainsi, « avant d'être domestiqués, nous nous fichons de savoir qui nous sommes et à quoi nous ressemblons. » Mais une fois adulte, « votre existence est totalement dominée par le système de croyances que vous avez assimilé »... Une « image complètement fausse » du monde et de soi, « déformée par toutes les connaissances qui ont été programmées dans votre esprit ». J'ai beaucoup aimé la métaphore du film, qui fait bien réaliser que, si l'on est l'acteur principal de sa propre histoire, nous ne sommes que des personnages secondaires de celle des autres, et vice-versa : chacun n'est véritablement préoccupé que de la réalité dans laquelle il vit. Dès lors, pourquoi se soucier des opinions extérieures ? Tous les humains vivent dans leur propre monde, dans lequel nous sommes de toute façon perçus différemment que ce que l'on pense ou souhaite. « Les gens investissent toute leur foi dans leur histoire à eux, qui est pour eux la vérité, mais ce n'est qu'une vérité relative, puisqu'elle n'est pas vraie pour vous ».
Une fois cette idée assimilée – que l'on est l'unique auteur de son propre film et que c'est ce que l'on croit qui en contrôle le déroulé -, et « une fois que la structure de notre système de croyances a disparu », libre à soi de passer à l'action : « On peut créer tout ce qu'on veut ; on peut faire tout ce qui nous chante ». On a alors « foi en soi-même », on se découvre un « pouvoir » et en se changeant soi-même, « c'est toute votre vie qui va changer ». le cinquième accord toltèque, « Soyez sceptiques, mais apprenez à écouter », consiste à utiliser le doute « pour remettre en question chaque message que vous délivrez ou recevez » et ainsi « discerner la vérité », y compris quand on s'adresse à soi-même : « On sait que quelque chose dans notre tête nous pousse à faire de nombreuses choses qu'on n'a peut-être pas envie de faire », alors rebellons-nous contre notre juge intérieur !
Bien sûr rien ne se fait du jour au lendemain, mais pour le mettre en oeuvre moi-même au quotidien, je peux certifier que « si vous agissez continuellement pour modifier vos habitudes », vous faîtes peu à peu évoluer les situations en vue de « recouvrer sa liberté personnelle, la liberté d'être qui l'on est vraiment, la liberté de faire ce qu'on veut vraiment faire ». Il s'agit d'essayer « de recouvrer notre authenticité, ce que je nomme l'intégrité du moi » au lieu de s'efforcer « d'être à la hauteur des exigences d'autrui – de votre mère, de votre père, de vos professeurs, de votre conjoint, de vos enfants et de la société ». Cette acceptation totale de soi (de son corps, de ses émotions, de sa vie) apporte une sérénité qui ne peut que rayonner autour de soi, « dans l'impact de vos mots, de vos actes et de votre présence ». Car au bout du compte « la seule mission que vous avez, qui est la même pour chacun d'entre nous, est d'être heureux » ! Et pour cela « il n'y a rien à chercher. Tout est déjà là. Tout est en vous. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
carolinelaan
  19 septembre 2020
Ce livre est l'aboutissement du message que veut transmettre Don Miguel Ruiz depuis son premier livre. Il veut nous convaincre avec beaucoup de finesse et de force à la fois l'importance de s'accepter tel que l'on est et accepter les autres tels qu'ils sont. Chacun a son propre point de vue selon son vécu, ses expériences et ses croyances et l'auteur démontre que l'on connait bien moins les gens même ses proches que l'on croit.
Malgré des redondances et des passages où je me suis quelque peu ennuyée, ce livre est très inspirant
Commenter  J’apprécie          120
Sonny18
  04 septembre 2013
Ce livre m'a fait un déclic, j'ai compris que les autres ne me perçoivent pas comme je l'aimerai. J'ai appris énormément sur moi, sur la vie et je pense qu'il est nécessaire de se replonger régulièrement dedans. Les textes sont clairs et accessible à tous, les exemples donnés sont simples. Je vous le recommande.
Commenter  J’apprécie          130
Titlilou
  07 octobre 2020
Voyez votre vie comme un film : Vous êtes assis dans la salle de projection et sur l'écran vous voyez votre histoire défiler.
Est ce bien là la vie que vous avez réellement choisie ?
Êtes-vous sûr de ressembler à l'acteur principal ?
Le cinquième Accord Toltèque vous livre des clés pour accéder à votre moi véritable, pour faire tomber les masques et devenir un authentique être de lumière...
Beaucoup de répétitions m'ont données envie de stopper ma lecture mais je me suis accrochée et je ne suis pas déçue finalement par la réflexion que m'a apporté ce livre originale.
Commenter  J’apprécie          102
infini
  22 janvier 2014
Après que le père noel a laissé sous mon sapin les Quatre accords toltèques
que j'ai dévoré....bien sur il me fallait le cinquième...
C'est quand mémé un résumé des 4 premiers accords..Mais j'ai adhéré totalement aussi à ce livre..
cette philosophie de vie est assez magique..
Maintenant...il faut arriver a la mettre en pratique chaque jour..
je recommande
Commenter  J’apprécie          112

Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
AmericaLatinaLoverAmericaLatinaLover   22 octobre 2021
En tant qu'artistes, nous déformons constamment la vérité à l'aide de symboles, mais là n'est pas le problème. Comme je l'ai dit auparavant, le problème, c'est que nous croyons cette déformation, car si certains mensonges sont innocents, d'autres sont mortels. Voyons un peu comment il est possible de se servir de la parole pour inventer une histoire, une superstition, à propos d'une chaise. Que savons-nous d'une chaise ? On peut dire qu'elle est faite en bois, en métal ou en tissu, mais nous ne faisons là qu'utiliser des symboles pour exprimer un point de vue. La vérité, c'est que nous ne savons pas vraiment ce qu'est cet objet. Cependant, nous pouvons faire usage de la parole, avec toute notre autorité, pour adresser un message aussi bien à nous-mêmes qu'à tous ceux qui nous entourent : " Cette chaise est moche. Je déteste cette chaise."
Le message est déjà déformé, et cela ne fait que commencer. Nous pouvons également dire : "C'est une chaise stupide et je pense que toute personne qui s'assiéra dessus deviendra également stupide. Je pense que nous ferions mieux de détruire cette chaise, car si quelqu'un s'assied dessus et qu'elle se brise, il tombera et se cassera une hanche. Oh oui, cette chaise est damnée ! Promulguons une loi contre cette chaise, afin que chacun sache qu'elle représente un danger pour la société. A partir de maintenant, il est formellement interdit de s'approcher de cette maudite chaise ! "
Si nous délivrons ce message quiconque le recevra et sera d'accord avec son contenu commencera à avoir peur de cette satanée chaise. Bientôt, des gens en seront tellement effrayés qu'ils en feront des cauchemars. Ils en seront obsédés et, bien sûr, ils devront détruire cette chaise avant qu'elle ne les détruise.
Vous voyez ce qu'on peut faire avec la parole ? La chaise n'est qu'un objet. Elle existe, et ça, c'est la vérité. Par contre, l'histoire que nous inventons à son propos n'est pas vraie; ce n'est qu'une superstition. C'est un message déformé, et ce message-là est un mensonge. Tant que nous ne le croyons pas, cela ne pose pas de problème. En revanche, si nous y croyons et que nous essayons de l'imposer à autrui, cela peut effectivement faire du mal. Bien sûr, ce qu'on nomme le mal comporte de nombreux niveaux, en fonction de notre pouvoir personnel. Certaines personnes peuvent entrainer le monde entier dans une grande guerre qui fera des millions de morts. Il y a sur cette planète des tyrans qui envahissent d'autres pays et détruisent leur population parce qu'ils croient à des mensonges.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DanieljeanDanieljean   31 décembre 2015
Le monde est peuplé de milliards de rêveurs qui n'ont aucune conscience que les gens vivent dans leur propre univers, rêvant leur propre rêve. Du point de vue du personnage principal qui est leur seul et unique point de vue, toute l'histoire gravite autour d'eux. Aussi quand des personnages secondaires disent quelque chose qui contredit leur point de vue ils se mettent en colère et s'efforcent de défendre leur position. Ils veulent que ces personnages secondaires se comportent comme ils le désirent et quand ce n'est pas le cas ils se sentent blessés. Quoi qu'il arrive ils le prennent toujours personnellement. Fort de la conscience que vous avez désormais vous entrevoyez également la solution tant elle est simple et logique : quoi qu'il arrive n'en faites pas une affaire personnelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TitlilouTitlilou   30 septembre 2020
Les principes des Quatre Accords toltèques s'adressent au cœur de chaque être humain, du plus jeune au plus vieux. Ils s'adressent aux peuples des différentes cultures du monde entier, des gens qui parlent des langues différentes; des gens dont les croyances religieuses et philosophiques divergent considérablement. Ils sont instruits dans des établissements différents, de l'école primaire à l'université, en passant par le collège ou le lycée. Si le principe des Quatre Accord toltèques s'adressent à tout le monde, c'est parce qu'ils relèvent du bon sens.
Il est temps maintenant de vous faire un autre cadeau : le cinquième Accord toltèque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AmericaLatinaLoverAmericaLatinaLover   17 novembre 2021
Des sacrifices humains sont commis en permanence, tout autour de la planète, et nous en voyons les résultats : la violence, le crime, des prisons surpeuplées, des guerres, le rêve de l'enfer, tout cela parce que nous croyons à tant de superstitions et à toutes les distorsions de nos connaissances. Les humains ont créé la guerre et nous y envoyons s'y sacrifier les plus jeunes d'entre nous. La plupart du temps, ils ne savent même pas pourquoi ils se battent.
Dans toutes les grandes villes, on assiste également à une guerre des gangs. Des jeunes se sacrifient et s'entre-tuent au nom de leur fierté, du profit ou de quelque autre dieu auquel ils croient. Ils se battent par orgueil, pour contrôler un quartier, pour un symbole qu'ils ont dans la tête et sur leurs blousons, et ils se sacrifient. Du plus petit quartier latino-américain aux plus grandes nations de la planète, on voit des groupes de gens se battre et défendre leurs dieux pour quelque chose qui n'existe même pas. Cette guerre se livre avant tout dans leur tête, mais le problème est qu'ils l'extériorisent et qu'ensuite ils s'entre-tuent vraiment.
Nous ne croyons peut-être plus aux sacrifices humains, mais en ce moment même des gens disent : " C'est moi qui vais sacrifier. Donnez-moi un fusil et je tuerai autant de gens que je pourrai, avant de me donner la mort." Ce que je dis là n'est pas un jugement; les choses sont simplement ainsi. Je ne suis pas en train de dire que c'est mal de sacrifier des humains. Le sacrifice humain existe et on ne peut pas le nier, puisqu'on le voit tous les jours dans de nombreuses cultures du monde. Nous le voyons et nous y participons aussi. Si quelqu'un commet une erreur et qu'il est pris la main dans le sac, que faisons-nous ? Crucifions-le, jugeons-le, calomnions-le ! Voilà une autre forme de sacrifice humain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AmericaLatinaLoverAmericaLatinaLover   15 novembre 2021
Quand les religions décrivent le rêve de l'enfer, elles disent que c'est un lieu où l'on brûle, où l'on est jugé, un lieu de punition éternelle. Eh bien, cette description de l'enfer correspond au rêve ordinaire des humains. C'est exactement ce qui arrive dans l'esprit humain : les jugements, la culpabilité, les punitions, ainsi que toutes ces émotions que provoque la peur, qui ressemble à un feu qui brûle en nous. La peur est la reine du monde souterrain et elle gouverne notre monde en provoquant des distorsions dans nos connaissances. La peur engendre tout un monde d'injustice et de frames émotionnels, cet immense cauchemar que vivent des milliards de gens.
Et quelle est la plus grande de toutes les peurs, dans ce monde ? La peur de la vérité. Les humains redoutent la vérité, parce qu'on nous a appris tant de mensonges.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Miguel Ruiz (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Miguel Ruiz
À l'occasion de la sortie de son tout nouveau livre «Acteur de votre vie», don Miguel Ruiz nous adresse un message !
Don Miguel Ruiz auteur des «Quatre Accords toltèques», revient sur le devant de la scène avec une oeuvre magistrale : un cours sur les mystères de la vie qui provoquera incontestablement en vous une révolution intérieure.
Saviez-vous que la première habileté que nous acquérons — avant même le langage — est de jouer un rôle ?
Nous sommes des interprètes nés et nous passons notre vie à parfaire notre art.
À travers ce livre, conçu comme de véritables leçons données à l'École des Mystères, don Miguel Ruiz nous montre que nous choisissons les rôles que nous jouons selon les situations et les personnes auxquelles nous devons faire face.
Avec lui, cessez de faire semblant et cultivez votre authenticité !
+ Lire la suite
autres livres classés : Philosophie toltèqueVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1565 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre