AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bernard Pautrat (Traducteur)
ISBN : 2844853641
Éditeur : Allia (07/10/2010)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Silence parlant.
Nelly Sachs
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Sharon
  06 août 2011
Je tenais à écrire cette biographie car Nelly Sachs a consacré toute sa vie à l'écriture, comme une réponse implcite à ceux qui pensaient qu'il était impossible d'écrire "après" la Shoah. J'ai l'impression que, pour Nelly Sachs, écrire était la preuve de montrer que tout n'avait pas été anéanti, que l'espoir était encore possible.
Ce livre est le dialogue, le "silence parlant" qu'elle a entretenu avec sa mère après la mort de celle-ci, survenue en 1950. Cette date est véritablement le point de départ du livre, celui qui sert de référence : "7 octobre. 8 mois. Chacun a son propre calendrier de mort et de résurrection". Elle a puisé son inspiration dans la Bible et le hassidisme. Elle cite également ses oeuvres antérieures : autant dire que l'édition de Lettres en provenance de la nuit est abondamment annoté, autant pour comprendre les références religieuses que les allusions à la vie quotidienne de Nelly.
Ce recueil ne se lit pas comme un roman. Il faut prendre le temps de lire, de revenir en arrière, de lier un paragraphe à un autre ou à une strophe, de goûter la simplicité et la richesse des mots tout à la fois d'un texte qui mèle les détails du quotidien et les réflexions sur la foi, la souffrance et la compassion. Ce n'est pas un livre qui se referme et se range après avoir été lu, c'est un livre qui reste sur la table de chevet et dont on relit un extrait de temps à autre.
Lien : http://le.blog.de.sharon.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Bunee
  02 janvier 2011
Poesie du deuil, et des messages d'une fille à sa mère disparue. Images oniriques s'entremêlent, denses et parfois peu accessibles si vous n'avez pas les références nécessaires. On fonctionne avec des clefs, que l'on trouve parfois dans les notes de l'éditeur.
Vague mélancolie, bien au-delà de la tristesse, toute douce et cotonneuse, sublimée.
L'auteur est ici un peu Charon qui vous emmène sur sa barque, et vous ne savez pas très bien si vous allez pouvoir un jour en revenir.
La parole est, chez Nelly Sachs, lumière, et la nuit , étoile.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
nadejdanadejda   19 janvier 2011
Ce passage simple touche directement.

"A l'instant sort de la maison la vieille femme aveugle pour laquelle j'ai écrit hier une lettre à son fils en Egypte, elle m'apportait un vieux Talmud et je lis : Ne considère personne comme insignifiant et ne tiens rien pour impossible : chaque homme a son heure, chaque chose a son lieu. Qui pleure la nuit, les étoiles au ciel pleure avec lui.
Tous ces liens. La vieille femme me va droit au coeur avec le vieux livre.
Tous ces remarquables liens. Je crois à une circulation intérieure. Et quand les humains détruisent ce monde : c'est la circulation intérieure qui se poursuit."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
BuneeBunee   02 janvier 2011
Le silence parlant. Tous mes mots ne sont qu'écriteaux et tables funéraires. Toi seule sait ce qui est dessous, vidé de son sang. Et l'étoile tourne avec ses orbites aveugles, qui pleurent et font mûrir. Et peut-être oiseaux et poissons ont-ils déjà compris une fois franchie la mort, et écrivent ils avec leur corps déjà la nouvelle langue.
Notre silence parlant. Merveilleuse musique de l'harmonie qui questionne et répond, lois des orbites stellaires dans le pouls et main dans la main dans une chambre, ou bien aussi penchée légèrement sur un livre ou à la cuisine avec des herbes pour la soupe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SharonSharon   06 août 2011
Ame bien-aimée, toi tu sais ! Mais moi je ne sais rien et je comprends de moins en moins. Je souffre et j'aime et me languis. A quelle religion ça appartient, ça ?
Commenter  J’apprécie          60
louisemirabellelouisemirabelle   21 novembre 2014
« Ils disent que personne n'est parfait, puis ils disent que la pratique rend parfait. Je voudrais qu'ils se décident. »
Commenter  J’apprécie          20
Video de Nelly Sachs (1) Voir plusAjouter une vidéo

Prix nobel de littérature - Israël
Un membre de l'Académie suédoise annonce les lauréats du prix nobel de littérature 1966. Il s'agit de Nelly SACHS et de Samuel Joseph AGNON (dont on aperçoit quelques images en famille à Jérusalem).
autres livres classés : littérature allemandeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
227 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre