AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226078650
224 pages
Éditeur : Albin Michel (07/06/1995)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
« Puissions-nous être bientôt plusieurs médecins envoyés aux quatre coins de l'horizon par la confrérie de ceux que la douleur a marqués de son sceau. » Ce voeu, qui s'avère aujourd'hui prémonitoire, termine À l'orée de la forêt vierge. Récit de la fondation, en 1913, du village-hôpital de Lambaréné sur les bords du fleuve Ogooué au Gabon, le célèbre livre du docteur Schweitzer (1875-1965), prix Nobel de la Paix et grand pionnier de la médecine humanitaire, demeure ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
david19721976
  29 mai 2020
Il a ouvert la voie à des légions de médecins bénévoles que le monde entier appelle encore aujourd'hui: les French doctors. Le respect passionné de la vie qui l'anime a donné à Albert Schweitzer le pouvoir de faire surgir un vrai village dans la forêt équatoriale gabonaise, et d'attirer sur lui l'admiration de la planète. Andolinanongo, à dix minutes de Lambaréné, au bord du fleuve Ogooué, symbolise la réussite d'un homme de bonne volonté. En 52 ans, de 1913 à 1965, cet homme extraordinaire a bâti un hôpital de 10 bâtiments. Avec la dotation du prix Nobel de la paix reçu en 1952 il a construit une léproserie, grande comme un village, et soigné 100 000 malades atteints de la lèpre, de la dysenterie, de la maladie du sommeil, ou des victimes des fauves. Albert Schweitzer disait ceci: Soigner un homme, c'est se pencher sur lui. Cet humaniste, par ailleurs fou de Bach, sait que pour guérir ses malades, il ne doit pas leur imposer un ordre étranger: il leur donne un village africain où chaque patient est accompagné de sa famille, qui accomplit gratuitement les tâches quotidiennes d'un personnel presque inexistant. Comme il a fait école le vieux sage de Lambaréné !! L'irremplaçable guérisseur des plaies d'Afrique avec cette moustache qui le fait ressembler tantôt à Nietzsche, tantôt à Clémenceau, le visage de ce formidable docteur s'impose comme celui du plus grand homme vivant de son siècle, les médecins et les infirmières qui ont partagé son quotidien et son dévouement en travaillant avec lui, sous son austère allure de pasteur, tout le monde l'appréciait, fasciné par un homme éclatant de vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
krzysvancokrzysvanco   28 août 2014
La misère physique est partout immense en Afrique. Avons-nous le droit de fermer les yeux devant elle et de l'ignorer, parce que les journaux d'Europe n'en parlent pas ? Nous sommes des privilégiés. Quand, chez nous, quelqu'un tombe malade, on appelle immédiatement le médecin. Est-il nécessaire d'opérer ? Les portes d'une clinique s'ouvrent aussitôt. Mais que l'on se représente ces millions d'êtres humains qui souffrent là-bas, sans espoir de secours. Chaque jour, des milliers et des milliers de pauvres créatures sont livrées à d'intolérables souffrances dont l'art médical pourrait les affranchir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
gene_lougene_lou   14 janvier 2015
Que chacun s'efforce dans le milieu où il se trouve de témoigner à d'autres une véritable humanité. C'est de cela que dépend l'avenir du monde.
Albert Schweitzer
Extrait de A l'orée de la forêt vierge
Commenter  J’apprécie          60
david19721976david19721976   29 mai 2020
Maintenant nous devons nous résigner à ne plus nous sentir comme des frères aînés et à ne plus agir comme tels. D'après l'opinion qui prévaut aujourd'hui, l'avènement de l'ère du progrès ne peut se faire qu'à condition que le frère cadet sait considérer comme majeur et capable de discernement, au même titre que le frère aîné, et que les indigènes prennent de plus en plus les destinées de leur pays en mains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
984 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre