AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782350006420
103 pages
OSKAR ÉDITEUR (14/01/2011)
4.35/5   13 notes
Résumé :
Mike appartient au Ku Klux Klan, comme ses parents. Humilier, insulter ou même brutaliser les Noirs fait partie de son quotidien. Mais lorsque Mike entend pour la première fois le pasteur noir parler, quelque chose commence à changer en lui. Sa fascination pour Martin Luther King, son amour pour la belle Kate révoltée par le racisme des Etats du Sud, sa propre répugnance pour la violence qui l’entoure et à laquelle il lui arrive de participer vont le transformer pro... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
ennapapillon
  30 mai 2012
Mike raconte son histoire. Il est d'abord adolescent dans une famille qui vit à Montgomery, ville du sud des États Unis dans les années 50. Mike est blanc, sa famille appartient au Klu Klux Klan et ils détestent tous les Noirs qui vivent près d'eux dans la tradition de la ségrégation.
La vie de Mike, son histoire personnelle et familiale suit l'évolution et l'ascension de Martin Luther King, pasteur non violent, leader des droits civiques pour les Noirs aux États Unis.
Dans cette histoire, on voit les deux facettes de la société : celle qui se bat pour tout changer et celle qui se bat pour que tout reste comme avant. La vie de Mike et sa vision de son petit monde changent au contact de certaines personnes : Kate, sa petite amie qui ne supporte pas ses idées racistes, ses compagnons d'armes noirs, pendant la guerre du Vietnam...
Mais c'est surtout quand il perd pied et devient un paria de la société qu'il comprend ce que c'est que d'être traité comme un sous-homme et qu'il change radicalement.
Ce court roman teinté de biographie est vraiment très réussi car il met en avant les valeurs de Martin Luther King et les oppose aux idées bornées de certains Blancs du sud des États Unis.
Très fin et sensible, c'est un cours d'histoire qui ne le dit pas et qui n'est pas rébarbatif du tout.
(...)
Lien : http://ennalit.canalblog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Takalirsa
  04 mars 2022
L'originalité de ce roman, c'est qu'il est raconté du point de vue d'un membre du Ku Klux Klan ("Tous ceux de ma famille haïssaient les Noirs et j'avais fini par faire comme eux"). C'est un récit rétrospectif (Mike a 77 ans au moment où il s'exprime) qui s'étend de 1955 lorsqu'éclate l'affaire Rosa Parks jusqu'à la mort de Martin Luther King, assassiné en 1968. Mike raconte tous les actes de violence envers les Noirs auxquels il a participé, et ce point de vue intérieur rend les événements encore plus choquants.
Mais le récit de Mike a un autre objectif: montrer que l'on peut changer d'opinion avec le temps, tout comme lui au fil des rencontres et des circonstances. Plusieurs éléments ont contribué à revoir son avis sur les Noirs, à commencer par la personnalité non violente de Martin Luther King, jeune homme de 26 ans quand il le découvre, qui revendique des droits pour les siens uniquement à travers des manifestations et des boycotts ("Les Noirs, sans armes, obtenaient ce qu'ils voulaient"). Entre le Ku Klux Klan et MLK, "la bataille est rude" ("Ça va être dur de l'arrêter"). le pasteur noir, qui lutte dans les Etats du Sud ne respectant pas les lois votées par le gouvernement, a le soutien du président Kennedy ("Un homme prêt à modifier les lois en faveur des Noirs"), puis celui du président Johnson qui fera voter le "Civil Rights Act" et le "Voting Rights Act". Étape par étape, Martin Luther King gagne des batailles dans son combat pour les droits des Noirs ("Il a compris qu'il était plus efficace de s'attaquer aux différents aspects de la ségrégation les uns après les autres, plutôt que d'exiger l'arrêt de la ségrégation dans sa globalité"), ce qui force le respect de Mike, alors que les violences orchestrées par le KKK lui semblent de plus en plus insupportables (ils s'attaquent aux églises, s'en prennent aux Blancs qui soutiennent les Noirs, à la famille de MLK).
Le deuxième élément déterminant dans la vie de Mike, c'est Kate, dont il est amoureux. Leur relation durera deux ans, jusqu'à ce que la jeune femme ne supporte plus les actes racistes odieux de Mike et sa famille ("Ça allait mettre en péril notre relation").
Et puis il y a la guerre du Vietnam, où Mike découvre "des Noirs plus courageux, plus fiables, plus intelligents que des Blancs". Lorsqu'il rentre aux États-Unis en 1967, "le nouveau Mike est né", plus tolérant.
Mais ce que j'ai trouvé le plus étonnant et le plus pertinent dans ce roman, c'est lorsque, par une ironie du sort, Mike se retrouve à la place de ceux qu'il a toujours méprisés: devenu éboueur (le retour à la vie normale, après le Vietnam, est compliqué), il est rabaissé par les autres, se sent démuni (dans tous les sens du terme), et le voilà amené à manifester pour défendre ses droits ("T'en as pas marre d'être traité comme un sous-homme?"). C'est là qu'il prend conscience de la façon injuste dont il a (mal)traité les Noirs, dont les revendications étaient parfaitement justifiées: "King était un type bien. Il se battait pour la justice."
Lien : https://www.takalirsa.fr/je-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Rhl
  17 novembre 2019
Mike vit à Montgomery, en Alabama, dans les années 1950 et marche dans les pas de son père, et même de toute sa famille, membres du Ku Klux Klan haïssant et maltraitant les Noirs.
Lorsque Martin Luther King commence à mobiliser de plus en plus de monde dans la lutte contre le racisme et la ségrégation, Mike se met d'abord à le détester. Puis une jeune femme, la guerre du Vietnam, des rencontres, son parcours de vie... vont le conduire à changer considérablement de point de vue.
Ainsi, la partie romancée amène le lecteur à suivre le parcours de ce jeune homme blanc profondément raciste par habitude familiale et qui sera amené à se remettre en question. Cela permet de situer le contexte et l'état d'esprit d'un grand nombre de blancs américains du Sud, de mettre en relief la stupidité et la cruauté des racistes et bien sûr de dresser un portrait de Martin Luther King et de sa lutte contre la ségrégation raciale.
Un dossier documentaire complète l'ouvrage avec une présentation de Martin Luther King, de l'enquête sur son meurtre, du Ku Klux Klan, ainsi qu'une chronologie des faits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
flavie982
  06 novembre 2012
Une lecture très rapide et pourtant très riche en informations mais aussi émouvante dans la construction du récit qui nous montre l'évolution progressive de Mike. J'avoue qu'au début ce personnage est détestable au possible et puis d'abord en tombant amoureux d'une personne plus tolérante, en développant aussi des idées personnelles qui s'éloignent du moule familiale et aussi en vivant dans des conditions proches de celles des Noirs, il arrive enfin à se forger une opinion personnelle et ouverte.
Bien entendu, le parcours de Martin Luther King est suffisament évoqué pour retracer dans les grandes lignes sa vie et son combat mais aussi sa conscience que tout cela, un jour ou l'autre, pourrait mal finir.
Lien : http://vivelesbetises2.canal..
Commenter  J’apprécie          90
mediathequelespennesmirabeau
  29 juin 2016
Une écriture simple, de nombreux détails et anecdotes tracent petit à petit le portrait soigné de Mike, un jeune garçon qui suit l'évolution du pasteur Martin Luther King. le parcours de King est toujours évoqué en parallèle avec la vie chaotique de Mike et permet au lecteur de découvrir pas à pas chacune des valeurs que défendait le pasteur avec force et conviction.
J'ai lu avec plaisir ce roman bien écrit au style agréable.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ArmelleDArmelleD   24 octobre 2020
- T'en n'as pas marre d'être traité comme un sous-homme?
Si on m'avait plaqué un tison rouge sur la peau, ça aurait eu le même effet. Ces mots m'ont brûlé. Ils me rappelaient les insultes que j'adressais aux Noirs. Et il fallait maintenant que ce soit un Noir qui me rappelle qui j'étais. J'étais un homme. Un homme à qui ont doit le respect.
Commenter  J’apprécie          30
ArmelleDArmelleD   24 octobre 2020
La vieillesse amplifie souvent les rancoeurs, les haines, les jalousies et j'en ai fait la triste expérience avec ma mère.
Commenter  J’apprécie          10
RhlRhl   17 novembre 2019
- On ne grandit pas en faisant peur, Mike. On grandit en surmontant ses peurs.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Éric Simard (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Simard
Rencontre avec Éric Simard 3/3 Le Cycle des Destins
autres livres classés : discriminationVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

la souffle de la pierre d'irlande tome 1 le feu

Qui est Fiona ?

une dé dannan
une fée
une princesse
un ange

5 questions
54 lecteurs ont répondu
Thème : Le souffle de la pierre d'Irlande, Tome 1 : Le feu de Éric SimardCréer un quiz sur ce livre