AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841119386
Éditeur : Editions Nil (07/06/2018)

Note moyenne : 3.15/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Ellen Branford, ravissante avocate new-yorkaise, se doit d'exaucer le voeu qu'a formulé sa grand-mère avant de mourir : retrouver son amour de jeunesse et lui remettre sa dernière lettre. Ellen part sur la route, pour s'arrêter à Beacon, petite ville côtière du Maine. Alors qu'elle explore les lieux, elle manque de se noyer – une mésaventure qui fait d'elle une célébrité locale et la pousse littéralement dans les bras d'un certain Roy. Et tandis qu'elle lève le voil... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  12 octobre 2018
Comment résister à un titre pareil ?
Moi , je n'ai pas pu, et me voilà embarquée avec Ellen, jeune et brillante avocate new-yorkaise…
Parce qu'elle avait promis à sa grand-mère mourante de retrouver et de donner une lettre à son amour de jeunesse, Ellen va devoir séjourner à Beacon, petite ville côtière. Comment cette pure citadine ,va arriver à survivre dans ce bled ? ( que dis-je, ce trou ! Rien que l' hôtel est une erreur ! Son portable ne capte pas, il n'y a pas de SPA …)
Sauvée in extrémis de la noyade par un gars du coin qui passait par là, et qui ne refera que retomber sur elle, Ellen en poursuivant la quête de sa grand-mère, va finir par poursuivre la sienne et tout changer dans sa vie.
Une histoire mignonne tout plein, qui parle de snobisme , de préjugés, de classes sociales et qui fait la part belle aux choses simples.
Sans prétention, ce petit roman revisite les codes de la comédie romantique en nous baladant dans la région du Maine entrecoupées de pauses gourmandes (Ah ,les muffins aux myrtilles ! ).La rencontre entre Ellen et Roy, son sauveur ,est pétillante. Ellen au fil des pages va gentiment "péter les plombs" un à un et pas qu'un peu !
Une histoire irrésistible qui porte bien son nom...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          433
coquinnette1974
  14 octobre 2018
Pour commencer mes vacances ce matin, j'ai lu d'une traite L'irrésistible histoire du Café Myrtille de Mary Simses ; découvert grâce à net galley et aux éditions Robert Laffont.
Ellen Branford, ravissante avocate new-yorkaise, se doit d'exaucer le voeu qu'a formulé sa grand-mère avant de mourir : retrouver son amour de jeunesse et lui remettre sa dernière lettre.
Ellen part sur la route, pour s'arrêter à Beacon, petite ville côtière du Maine.
A peine arriver, elle manque de se noyer et tombe sous le charme d'un homme... alors qu'elle doit se marier dans quelques mois !
Bref rien ne se passe comme elle ne l'avait imaginé, et ce n'est pas fini ;)
Je n'en dirais pas plus sur l'histoire, car j'ai aimé découvrir ce roman sans avoir vraiment lu le résumé.
J'avoue, c'est la couverture bleue qui m'a attirée :) Et je n'ai pas du tout été déçue de ma lecture.
J'ai beaucoup aimé Ellen même si elle est parfois un peu agaçante car je l'ai parfois trouvé un peu trop sure d'elle.. un peu trop "new-yorkaise" pour une petite ville comme Beacon.
Je suis tombée sous le charme de cette ville, où j'irais bien faire un tour.
L'histoire est simple mais bien trouvée. J'ai aimé découvrir la jeunesse de la grand-mère d'Ellen. C'est en lisant ce genre de roman que je me dit qu'il est bien dommage de ne pas avoir posé plus de questions à mes grands-parents quand ils étaient en vie, j'aurais bien aimé moi aussi en découvrir plus sur leur jeunesse et ce qu'ils étaient à cette époque là !
L'irrésistible histoire du Café Myrtille est un joli roman, touchant, et que j'ai pris plaisir à dévorer.
Ma note : 4 étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
BlackKat
  10 juin 2018
Ellen vient de perdre sa grand-mère dont la dernière volonté est de transmettre une lettre à son amour de jeunesse. Elle quitte donc New-York pour Beacon, dans le Maine, à la recherche de ce mystérieux Chet.
Une vie s'est éteinte mais celle d'Ellen semble alors s'éveiller…
C'est un roman sans prétention qui utilise tous les codes du genre de la comédie romantique: le choc « culturel » ou de classe apparente, des situations cocasses, une attirance et le changement de cap dans les projets très arrêtés de l'héroïne.
Là, Ellen est une pure citadine qui, comme sa mère et son fiancé, porte un regard un brin méprisant et dédaigneux sur la vie en semi-ruralité. Ces campagnards qui ne savent pas ce qu'est un centre d'affaires, une petite ville que l'on peut arpenter à pied, un hôtel boudé par la wifi et qui, ô Mon Dieu, ne possède pas de SPA, des loisirs qui semblent se limiter au jeu de fléchettes dans un bar…
Diantre, quelle hérésie pour ces citadins à l'emploi du temps trépidant, attachés à leur BMW comme à la marque de leurs fringues, passant leur temps à faire de l'argent et fréquenter les endroits huppés et en vogue, à refuser la cuvée du chef au restau.
Choc des cultures, donc, prêtant à sourire par bien des décalages dans le comportement des personnages!
Mention spéciale pour Hayden, bénéficiant des soins, sans le savoir, du vétérinaire du coin, pour son horrible blessure le clouant fatalement au lit, le pauvre doudou!
Ce face à face est bien évidemment symbolisé par le combat de coqs entre Roy et Hayden, les deux mâles de l'histoire. L'un est maniéré, avocat briguant une carrière politique, issu forcément d'une famille aisée alors que l'autre est obligatoirement un manuel, simple et chaleureux.
Mais les apparences sont bien entendu souvent trompeuses et le plus beau parti n'est pas celui qui présente a priori le mieux.
Et la miss Ellen, en partant sur les traces du passé de sa grand-mère, va tout doucement, après avoir succombé aux charmes de deux doughnuts aux pommes et d'un certain charpentier local, s'apercevoir que la vie trépidante new-yorkaise ne revêt pas le même attrait de ce qu'elle découvre au fil des jours. Est-ce l'appréhension du futur mariage en grandes pompes et d'un avenir sous les feux des projecteurs qui l'effraye? Ou une volonté plus profonde et durable que le passé de sa grand-mère créé.
Ces manières de citadine au dédain facile sont agaçantes et c'est volontaire pour mieux appréhender le changement qui s'opère en elle pour aborder une version améliorée d'elle-même et de son futur.
J'avoue que j'avais quelques attentes sur le secret familial de sa grand-mère, histoire de compenser avec l'amourette annoncée qui n'auront pas été comblées. Mais ce n'est pas très grave, tant l'ensemble est sympathique, avec un happy end convenu et plaisant.
Avec une plume d'auteur agréable, des personnages attachants et un cadre gourmand et bucolique, ce roman a donc répondu à mes attentes de lecture-détente sans aucune prise de tête. Mais bon… j'ai envie de myrtilles maintenant!
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
voyagelivresque
  15 octobre 2018
Bonsoir , vous aimez les jolies histoires de famille , les histoires mignonnes tout plein, vous craquez sur les romances et vous aimez les happy end , vous êtes en quête d'un roman irrésistible ( je sais le jeu de mot est facile) à consommer comme une petite gourmandise , je vous recommande l'irrésistible histoire du café myrtille de Mary Simses
Une agréable écriture fluide , un tendre petit roman revisitant tous les codes de la comédie romantique ...Pleins de sujets différents seront évoqués dans le roman comme le snobisme, les préjugés, les différentes classes sociales.
Ellen Branford est une pure citadine New Yorkaise, qui a promis à sa grand-mère sur son lit de mort de retrouver et de donner une lettre à son amour de jeunesse, le mystérieux Chet. A cette fin, Ellen va devoir séjourner à Beacon, toute petite ville côtière où son portable ne capte pas ! Elle va être sauvée in extrémis de la noyade par un homme du coin Roy , charpentier local et leur rencontre va être pétillante , d'autant que le destin va faire qu'il va retomber irrémédiablement sur elle plusieurs fois et qu'elle va tomber sous son charme ...alors qu'elle doit se marier dans quelques mois.
Ellen, ainsi, en poursuivant la quête de sa grand-mère et va finir par poursuivre la sienne et tout changer dans sa vie.
On tombe sous le charme de cette comédie , de ce roman feel good alliant moments cocasses , changements de vie, changements de cap .
On apprécie les personnages attachants, on aime le choc des cultures, on sourit, on rit au décalage du comportement des protagonistes , au combat de coqs que se livrent Roy le nouveau soupirant de Ellen et Hayden, son fiancé ( scène fort drôle de Hayden, soigné sans le savoir par un vétérinaire)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sanguine
  11 septembre 2018
Je ne lis pas beaucoup de romance, ce n'est pas un genre que j'apprécie vraiment et pourtant, j'avoue que l'été lorsque le soleil tape, j'aime bien me plonger dans une jolie petite histoire d'amour. Quelque part, je suis une midinette ! Alors lorsque j'ai croisé cette belle couverture et ce résumé sympa, je n'ai pas hésité à poser ma candidature ! Je remercie la plateforme Netgalley et surtout les Editions Nil pour avoir mis un exemplaire numérique de ce livre de Mary Simses à ma disposition.
Ellen Branford, ravissante avocate new-yorkaise, se doit d'exaucer le voeu qu'a formulé sa grand-mère avant de mourir : retrouver son amour de jeunesse et lui remettre sa dernière lettre. Ellen part sur la route, pour s'arrêter à Beacon, petite ville côtière du Maine. Alors qu'elle explore les lieux, elle manque de se noyer – une mésaventure qui fait d'elle une célébrité locale et la pousse littéralement dans les bras d'un certain Roy. Et tandis qu'elle lève le voile sur le passé de sa grand-mère et qu'elle poursuit sa quête, Ellen comprend qu'elle n'aura pas assez d'un séjour de vingt-quatre heures ...
Comme je m'y attendais, l'auteure nous propose ici une histoire d'amour un peu simplette mais pleine de fraicheur. Comme je le disais juste en introduction, je lis peu de romance et pourtant, dans ce livre, j'ai découvert toutes les ficelles du récit. En même temps, c'est toujours la même chose. Et pourtant, j'ai dévoré mon bouquin !
Il faut dire aussi qu'il est très facile à lire, l'auteure ne s'embarrasse pas de figures de style et va droit au but. Ca peut déplaire à certaines personnes mais franchement, en ce qui me concerne, j'ai trouvé que ça collait bien avec le récit qui se veut simple. Pourtant, Ellen, notre personnage principal féminin est bien loin de l'être, simple ! Elle est un peu l'archétype de la nana que je ne supporte pas. Celle à qui la vie a sourit et qui se la pète à fond (pardonnez moi l'expression).
Ellen a été pour moi le souci majeur du livre car je ne l'ai pas trouvé crédible. Elle réussit absolument tout ce qu'elle entreprend, elle se lance dans des trucs complétement débiles mais ça marche, elle picole à fond mais reste suffisamment lucide pour que rien ne lui arrive. Et puis, elle prend des décisions que je n'ai pas toujours compris. Mais ce qui m'a le plus agacé c'est son côté borné et très rigide. Mais par contre, mention spéciale pour le geste qu'elle vient entreprendre pour honorer la mémoire de sa grand-mère. J'avoue avoir été très touchée (et d'ailleurs l'histoire de sa grand-mère et de son amoureux qu'on découvre au fil des pages m'a beaucoup plu).
Globalement, même si le livre a quelques défauts qui ne m'auront pas plus dérangée que ça, j'ai vraiment passé un bon moment. Un peu d'évasion dans l'Amérique profonde alors que je n'étais pas encore en vacances. Je suis très contente de cette découverte et je pense me pencher vers les autres récits de l'auteure à l'avenir.
Une jolie petite histoire d'amour et surtout des muffins à la myrtille qu'on aurait envie de dévorer !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   16 octobre 2018
Quelquefois, les gens n'imaginent pas qu'ils pourraient mener une existence plus calme, jusqu'à ce qu'ils le fassent.
Commenter  J’apprécie          140
iris29iris29   16 octobre 2018
Elle tendit à Paula un rectangle de plastique totalement transparent. Cette dernière le tint à la lumière et plissa les yeux.
- Je n'en ai jamais vu de pareilles [ de cartes de crédit].
- Elles sont assez rares, lui expliquai-je. On n'en fait pas la demande. En fait, c'est impossible. C'est la banque qui vous choisit.
Commenter  J’apprécie          10
iris29iris29   16 octobre 2018
La chose la plus importante de toutes, m'avait- elle dit en tendant la main vers la ligne d'horizon, c'est la composition, ce que ton œil choisit de photographier.
Ce qui doit rester, ce qui doit sortir.
Commenter  J’apprécie          20
iris29iris29   16 octobre 2018
je repris mon portable, fis le tour de la chambre à la recherche de réseau. En vain. C'était un appel important, je devais absolument trouver une connexion. Pourquoi, est ce que tout allait de travers ?
Je me souvins alors de la salle de bains et de mes conversations de la veille avec Hayden. Je me précipitai à l('intérieur, baissai le siège des toilettes, ouvris mon ordinateur et m'assis. Durant les quatre- vingt- dix minutes suivantes, je prodiguai mes conseils juridiques pour une transaction immobilière d'un montant de deux cent millions de dollars, le tout assise sur les WC.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
iris29iris29   12 octobre 2018
" Photographier, c'est mettre sur la même ligne de mire la tête, l'œil, et le cœur."

( Cartier-Bresson)
Commenter  J’apprécie          230
Videos de Mary Simses (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mary Simses
Découvrez la recette originale du muffin aux myrtilles tirée du roman de Mary Simses "L'irrésistible histoire du café Myrtille" !
Recette réalisée avec la délicieuse confiture aux myrtilles de la Chambre aux confitures ;)
Le résumé : Ellen Branford, ravissante avocate new-yorkaise, se doit d?exaucer le voeu qu?a formulé sa grand-mère avant de mourir : retrouver son amour de jeunesse et lui remettre sa dernière lettre. Ellen part sur la route, pour s?arrêter à Beacon, petite ville côtière du Maine. Alors qu?elle explore les lieux, elle manque de se noyer ? une mésaventure qui fait d?elle une célébrité locale et la pousse littéralement dans les bras d?un certain Roy. Et tandis qu?elle lève le voile sur le passé de sa grand-mère et qu?elle poursuit sa quête, Ellen comprend qu?elle n?aura pas assez d?un séjour de vingt-quatre heures. Mais lorsque son fiancé vient jusqu?à Beacon à sa rescousse, la jeune femme doit repenser la vie qu?elle veut vraiment avoir... Une irrésistible comédie romantique qui prône les plaisirs d?une vie simple.
+ Lire la suite
autres livres classés : comédie romantiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2994 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..