AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791039204811
380 pages
Archipoche (21/03/2024)
4.11/5   265 notes
Résumé :
Ugo et Julie sont mécontents de leur vie. Sans se connaître, ils font appel à l'agence Renaissance qui leur promet de " disparaître pour mieux renaître ". Mais auparavant, ils ont neuf jours pour confirmer leur décision et replonger dans leur passé afin de comprendre leurs erreurs. Qui n'a rêvé de changer de vie et de recommencer ailleurs, à zéro ? Surendetté, écrasé par un secret qu'il ne peut révéler à ses proches, Ugo a choisi de faire appel à l'agence Renaissanc... >Voir plus
Que lire après Les chats ont neuf vies, moi j'en aurai deuxVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (133) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 265 notes
Voici mon retour de lecture sur Les chats ont neuf vies, moi j'en aurai deux
de Julien Aime.
Ugo et Julie sont mécontents de leur vie.
Sans se connaître, ils font appel à l'agence Renaissance qui leur promet de " disparaître pour mieux renaître ".
Mais auparavant, ils ont neuf jours pour confirmer leur décision et replonger dans leur passé afin de comprendre leurs erreurs.
Qui n'a rêvé de changer de vie et de recommencer ailleurs, à zéro ?
Neuf jours durant lesquels Ugo et Julie vont devoir replonger dans leur passé, pour comprendre comment et pourquoi ils en sont arrivés là.
Retrouveront ils goût à la vie ?
Les chats ont neuf vies, moi j'en aurai deux est un roman faisant partie de la collection Instants Suspendus, des éditions L'Archipel, que j'affectionne particulièrement.
Nous découvrons d'un coté Ugo et de l'autre Julie. Tous deux ont envie de changer de vie.
Cela tombe bien, il existe l'agence Renaissance qui permet aux personnes le souhaitant de changer totalement d'identité et de vie. Mais avant, il faut répondre à certaines conditions et surtout être sûr de soi !
Ugo est surendetté et écrasé par un secret qu'il ne peut révéler à ses proches. Il a choisi de "disparaître pour mieux renaître" loin de ses problèmes, sous une nouvelle identité, dans un nouveau pays.
Quand à Julie, suite à un burn-out elle a décidé d'abandonner sa carrière dans le marketing et de quitter Max qui n'a jamais compris sa détresse. Elle aussi veut changer de vie.
Le hasard fait que Julie croise Ugo au sortir du bâtiment abritant la société Renaissance.. Et le destin, avant les neuf jours fatidiques où ils doivent réfléchir avant de changer de vie, les fait de nouveau se croiser..
Neuf jours où ils vont devoir faire quelques exercices demandés par l'entreprise, où il doivent réfléchir et être sûrs de leur choix.
Je n'ai pas pu m'empêcher de me demander ce que je ferais à leur place ! Neuf jours seulement pour décider quelle décision prendre c'est assez court.
D'un autre coté, quand on en a marre de sa vie, pourquoi pas tout recommencer ?
Et si, après tout, on avait le droit à une deuxième vie ? A se réinventer dans celle ci ?
J'ai beaucoup apprécié l'écriture, tout en finesse, de Julien Aime.
L'histoire est bien ficelée, je m'attendais à certains passages mais pas du tout à d'autres.
J'avoue avoir été surprise par le dénouement, je n'avais pas imaginé celui ci :) Et j'en suis ravie.
Les chats ont neuf vies, moi j'en aurai deux est un bon roman que je vous invite à découvrir et note quatre étoiles :)
Commenter  J’apprécie          310
Ce livre m'a été offert. Sans doute parce que mon amour des chats est bien connu de mon entourage. 😉 J'ai tout de suite flairé, comme pourrait le faire Van Gogh, le chat apparaissant dans l'histoire, un roman feel-good. le titre déjà...

Mais pourquoi pas? Un peu de légèreté est toujours agréable. Je ne connais pas du tout l'auteur, il sait intéresser le lecteur en proposant un point de départ intrigant: nous suivons la trajectoire de deux personnages , Julie, business woman en burn-out, et Ugo, dont le restaurant italien familial , qu'il gère maintenant, est au bord de la faillite. Autant dire qu'ils ne vont bien ni l'un ni l'autre. Justement, leur point commun est le suivant: ils ont recours à la même agence, qui leur donne l'opportunité, moyennant finances, de disparaître pour se créer ensuite une autre vie, ailleurs.

Mais pour moi, cela s'est un peu gâté au fur et à mesure de ma lecture. J'ai trouvé le livre trop fourre-tout: des réflexions qui se veulent existentielles et se révèlent en fait souvent évidentes, banales. Des personnages variés certes, mais sans nuances, assez stéréotypés. Des recettes ou explications culinaires qui semblent télescopées, en tout cas elles ne sont pas données de façon naturelle. Un peu de romance pour émouvoir. Et ce hasard si incroyable faisant se retrouver Ugo et Julie.On trouve aussi des relations familiales complexes, la dureté de la compétition professionnelle. A vouloir aborder de nombreux thèmes, on en perd la profondeur d'analyse.

Cependant, j'ai quand même passé un assez bon moment, et je tenais à aller jusqu' au bout de ce livre-cadeau. Dont il ne me restera que peu de souvenirs, je le crains...
Commenter  J’apprécie          340
• « 𝙇𝙚𝙨 𝙘𝙝𝙖𝙩𝙨 𝙤𝙣𝙩 𝙣𝙚𝙪𝙛 𝙫𝙞𝙚𝙨, 𝙢𝙤𝙞 𝙟'𝙚𝙣 𝙖𝙪𝙧𝙖𝙞 𝙙𝙚𝙪𝙭 » 𝙙𝙚 𝙅𝙪𝙡𝙞𝙚𝙣 𝘼𝙞𝙢𝙚, 𝙥𝙪𝙗𝙡𝙞é 𝙘𝙝𝙚𝙯 𝙇'𝘼𝙧𝙘𝙝𝙞𝙥𝙚𝙡.

• Ce livre m'a été proposé à l'occasion d'un programme Masse Critique spéciale « Lectures d'été » en partenariat avec Lisez.com et RTL. Je profite donc de l'occasion pour remercier une énième fois Babelio pour ce programme, mais également l'éditeur et ses partenaires pour le don, en échange d'une critique, de ce livre.

[𝙇𝙚 𝙡𝙞𝙫𝙧𝙚]

• Ce roman feel-good m'a étonné sur plusieurs de ces aspects. En lisant le synopsis, j'avoue m'être imaginé une tout autre histoire que celle que j'ai pu découvrir dans ce roman, bien que pourtant, tout y est clairement stipulé au départ. Je pensais à une intrigue plus mystérieuse et haletante, avec plus de détails concernant l'agence "Renaissance" qui n'est finalement qu'assez peu mise en avant. Ce roman est en réalité une introspection de ses personnages principaux, Ugo et Julie, qui peine à apprécier leur vie et décide qu'il est tant de tout abandonner pour recommencer.

• On ne sait pas vraiment à quelle sauce l'auteur va nous cuisiner tout au long de la lecture, c'est au moment où il apporte le dessert que celui-ci révèle toute la subtilité du roman. Julien Aimé offre un délicieux feel-good à ces lecteurs, plein d'émotions et de parallèle avec le quotidien de chacun d'entre nous, car il est très simple de se retrouver dans les problèmes du quotidien que vivent nos deux errants de la vie. le sujet de notre entourage et de ce qu'il influence de notre vie est l'un des point central de ce roman, avec la prise de décision qui peut parfois être fondamentale dans notre accès au bonheur. Un mauvais choix dans la vie, le fait de refuser de se confier à ses proches, de ne pas écouter sa voix intérieure peut entraîner un mal-être tel qu'il nous détruit à petit feu, et c'est de cela que Julien nous met gentiment en garde à l'aide de ses deux héros, notamment dans une période post-Covid qui aura entraîné moult tristesses et chamboulements.

• Les chapitres sont découpés de façon à nous offrir le point de vue de nos deux amis, jour après jour, et de leur bilan de vie. On alterne entre les deux personnages, et sans s'en rendre compte, l'auteur fini par les réunir d'une façon naturelle et cohérente, le hasard de la vie. Cette construction narrative permet d'approfondir petit à petit les deux adultes et de nous approprier leurs doutes, leur douleur, leur passé, et par la suite leur joie. L'histoire est sympathique à suivre, elle fait tranquillement son petit bout de chemin jusqu'à sa conclusion. La fin est assez rapide, un peu trop même, elle m'a légèrement frustré, car j'aurais aimé en savoir plus sur les événements.

• La cuisine prend une place très importante dans le livre, et offre de délicieux menus aux lecteurs. J'ai une franche envie de m'essayer à quelques-unes des recettes dépeintes dans le roman, tant l'auteur est parvenue à nous en faire une description alléchante.

• Rien à voir, mais la couverture me fait énormément penser à mon chat Minette. J'apprécie particulièrement ses couleurs douces et ses traits simplistes, en parfait accord avec l'histoire qu'elle recouvre.

[𝙇𝙖 𝙥𝙚𝙩𝙞𝙩𝙚 𝙫𝙤𝙞𝙭 𝙙𝙚 𝙡𝙖 𝙛𝙞𝙣]

• Pas le livre que je m'attendais à lire, mais j'ai toutefois passé un bon moment en compagnie des deux protagonistes principaux, Ugo et Julie. Un bon feel-good, qui met l'eau à la bouche même si la fin est frustrante de par la rapidité avec laquelle elle s'enchaîne.

𝘑𝘦 𝘷𝘢𝘪𝘴 𝘱𝘳𝘰𝘧𝘪𝘵𝘦𝘳 𝘥𝘦 𝘤𝘦 𝘸𝘦𝘦𝘬-𝘦𝘯𝘥 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘥é𝘨𝘶𝘴𝘵𝘦𝘳 𝘶𝘯𝘦 𝘣𝘰𝘯𝘯𝘦 𝘱𝘪𝘻𝘻𝘢 𝘪𝘵𝘢𝘭𝘪𝘦𝘯𝘯𝘦, 𝘤𝘢𝘫𝘰𝘭𝘦𝘳 𝘮𝘦𝘴 𝘮𝘢𝘨𝘯𝘪𝘧𝘪𝘲𝘶𝘦𝘴 𝘢𝘯𝘪𝘮𝘢𝘶𝘹 𝘦𝘵 𝘮𝘦 𝘱𝘰𝘴𝘦𝘳 𝘭𝘦𝘴 𝘣𝘰𝘯𝘯𝘦𝘴 𝘲𝘶𝘦𝘴𝘵𝘪𝘰𝘯𝘴 𝘴𝘶𝘳 𝘭𝘦 𝘵𝘳𝘢𝘫𝘦𝘵 𝘲𝘶𝘦 𝘱𝘳𝘦𝘯𝘥 𝘮𝘢 𝘷𝘪𝘦 ~
Commenter  J’apprécie          182
Julie heurte un jeune homme dans le hall de l'immeuble de l'agence Renaissance, c'est Ugo.
L'agence Renaissance offre à ceux qui le souhaitent de disparaître pour mieux renaître, nouveau nom, nouveau pays, nouvelle vie. Julie commence le processus, Ugo en est à la fin. Est-ce qu'ils vont se rencontrer ? À votre avis ? Bien sûr, mais la suite n'est pas forcément celle que vous attendez. Et ça, c'est bien vu !
Quelques invraisemblances [ou questions du genre, mais pourquoi… ?] et ce n'est pas très profond, ce qui est la loi du genre, de même que le déroulement est assez prévisible, même si j'ai été déçue par une fin trop rapide. Mais si vous avez envie d'un livre qui détend [j'adore en lire entre deux oeuvres plus difficiles], vous allez apprécier cette histoire. J'ai aussi beaucoup aimé le thème, que faire quand on s'est trompé de vie ?

Merci à NetGalley et aux éditions l'Archipel pour cette lecture

Lien : https://dequoilire.com/les-c..
Commenter  J’apprécie          360
J'avais déjà beaucoup aimé le précédent roman de l'auteur, Sur mes épaules tu bâtiras ton monde et celui-ci m'a immédiatement attirée avec sa belle couverture sur laquelle semble trôner mon Aloïs, j'étais sûre qu'un roman avec un gros chat roux ne pouvait que me plaire et je n'ai pas été déçue le moins du monde.

En sortant de l'agence Renaissance à Paris, Ugo est plongé dans ses pensées et ne se rend pas compte qu'il a bousculé Julie. L'entreprise propose de disparaître et de renaître ailleurs sous une autre identité. Julie commence le processus alors qu'Ugo est à neuf jours de son départ pour Los Angeles. Sa pizzeria est au bord du dépôt de bilan, elle a été fondée par son grand père Beppe dans les années 1960, mais elle ne s'est pas remise du covid. Ugo se sent coupable de cet échec dont il refuse de parler à sa famille, qui ne se doute de rien, il ne voit pas d'autre solution que la fuite et se sent d'autant plus coupable. Avant de partir, Victor, le patron de l'agence l'a invité à mettre à profit le délai de neuf jours pour faire le bilan de sa vie et être sûr de sa décision.

Julie a tout pour être heureuse, du moins en apparence, elle est directrice marketing chez L'Oréal, a un ami riche, un bel appartement, mais sa nouvelle cheffe américaine la déteste et la pousse au burn-out. En arrêt maladie, elle réfléchit à sa vie, prend conscience qu'elle n'est pas heureuse, que son existence lui échappe et désire aussi recommencer ailleurs. Elle se rend chez sa grand mère Rose à Narbonne pour un dernier séjour avant de partir au Japon. Rose l'emmène manger une pizza chez Ugo et Julie le reconnaît immédiatement.

J'ai tout aimé dans cet excellent roman feel good, même si j'aurais préféré que la fin soit moins rapide. La rencontre de Julie et Ugo ne se termine pas comme on aurait pu le craindre. L'écriture est fluide et très agréable, l'humour ne manque pas, sans compter que les références à la gastronomie française et italienne donnent vraiment faim. On suit alternativement nos deux protagonistes au fil des chapitres. le roman est construit commeun compte à-rebours de J-9 au jour J, suivi d'un épilogue.

Ce livre traite de la difficulté de trouver sa voie et surtout d'oser la suivre. Julie et Ugo ont exactement le même problème : sous la pression de leurs proches, ils ont fait ce qu'on attendait d'eux, non ce qu'ils avaient vraiment envie de faire et ne voient que la fuite comme solution. Leurs familles sont très différentes, celle de la jeune femme est maltraitante, avec des parents autoritaires qui lui ont mis la pression dès son enfance tout en affichant leur préférence pour sa soeur cadette, seule sa grand mère lui tient un autre langage, mais elle a fini par faire ce qu'on lui demandait sans se poser de questions jusqu'à son craquage. Ugo est entouré d'une famille très aimante, mais franchement étouffante, ce qui a abouti au même résultat : il a fait un apprentissage dans un restaurant étoilé, rêve de suivre les traces de son patron, mais reprendra la pizzeria familiale sans rien changer et finira par s'étioler tout comme l'établissement. La famille a aussi été frappée par un drame et le père n'a pas compris ce qu'il mettait sur les épaules de son fils. Toutefois dans cet environnement plein d'amour, le dialogue est possible et permettra de dénouer la situation.

Le bonheur est l'autre grand thème du livre. Rose, qui incarne la sagesse et le vrai amour, rappellera à Julie que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs, mais qu'elle doit être arrosée pour être verte. Ugo se sent coupable, à tort ou à raison du drame qui a frappé la famille, mais finalement l'amour des siens l'aidera à reprendre le dessus. Ces deux personnages ne peuvent que nous parler, on a tous agi de la même manière à un moment donné de notre vie.

J'ai adoré ce magnifique roman, plein de joie, de tendresse et de résilience qui pose les bonnes questions. J'aime beaucoup la collection Instants suspendus, qui porte si bien son nom et une fois de plus c'est un coup de coeur que je recommande chaleureusement. Un très grand merci à Mylène de L'Archipel et à Netgalley pour cette belle lecture.

#Leschatsontneufviesmoijenauraideux #NetGalleyFrance !
Lien : https://patpolar48361071.wor..
Commenter  J’apprécie          230

Citations et extraits (85) Voir plus Ajouter une citation
- Tu sais ce que les Japonais disent sur la queue des chats ? demanda Julie en les regardant.
- Non.
- Qu'avec leur queue pliée en 1 ou en 7, ils peuvent attraper le bonheur, et que c'est pour cela qu'il faut toujours avoir un chat chez soi.
- Alors nous devons être très heureuses toutes les deux, sourit Rose en observant la pointe de leurs queues en forme de crochet.
Commenter  J’apprécie          80
- Je vais te donner deux conseils, ma Julie. Le premier, c'est que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs. Elle est plus verte quand elle est arrosée. Et ça c'est très important de le comprendre. Il faut que tu sois heureuse à l'intérieur pour l'être à l'extérieur.
Julie ne disait rien, elle se retenait d'éclater en sanglots.
- Le second, c'est qu'il faut écouter ton cœur. Que tu fasses ce que tu aimes.
Commenter  J’apprécie          70
Tu sais, au Japon, ils ne jettent pas les objets et les poteries cassées. Ils les réparent, recollent les morceaux en recouvrant les fissures de poudre d'or. Ils appellent ça le kintsugi. Recouverts de dorure, ces objets blessés deviennent plus solides, plus beaux, et leur valeur est ainsi augmentée par leurs cicatrices révélées. Rose hocha la tête et murmura en la couvant du regard.
-Comme pour les humains. Ce qui ne tue pas rend plus fort.
Commenter  J’apprécie          60
Des prouesses de Gabin au tennis : "Il a remporté son dernier match. L'entraîneur dit qu'il a un vrai potentiel."
- Potentiel de quoi ? Demanda Julie. D'être numéro un mondial ? De gagner un tournoi en Île-de-France ? De gagner son prochain match de poussin ? Il a cinq ans. Il a le temps, non ?
Commenter  J’apprécie          70
On attendait tout d'elle sans se soucier de ce qu'elle désirait réellement. Julie devait réussir la vie que les autres lui destinaient. Pas celle dont elle rêvait. Elle se sentait comme la passagère d'une existence étrangère.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Julien Aime (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julien Aime
Ma vie à t'attendre - Présentation par Julien Aime
autres livres classés : changement de vieVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus



Lecteurs (924) Voir plus



Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1425 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..