AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266002023
Éditeur : Pocket (09/09/1998)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Moi, Bernal Fitzhugh, ayant vendu mes droits d'héritage pour courir les mers avec les gaillards de Drake, conte cette histoire, qui commence à Madrid en 1585. Elle montrera mon étrange passion, qui survécut à des horreurs sans nom. J'avais pour nom de guerre Bertrand -de la Tour; pour mission, de découvrir ce que le roi d'Espagne avait fait des marins anglais capturés par lui. Dès notre rencontre à l'« Auberge des Anges déchus », je me méfiai de Diaz, étrange aristo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Marsharles
  08 décembre 2012
un récit des aventures du plus grand marin anglais de son temps et sans doute de l'histoire (Francis Drake). D'espagne au nouveau monde, vous découvrez la lutte sans merci de deux puissances (Angleterre - Espagne) qui lutte pour leur suprématie maritime et tous les coups sont permis.
Commenter  J’apprécie          00
SOUMAHORO
  07 septembre 2013
curieux n'est pas d'etre un medecin au long cours
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
sof-3195sof-3195   29 mars 2012
Je ne puits dire si ce fut elle qui m'attira dans ses bras, ou si mon propre désir ardent la réclama.
Quand nos lèvres se rencontrèrent dans notre premier baiser, je laissai tout mon être se dissoudre dans la chaude marée de sa présence proche. Je n'ai pas de mots pour décrire l'heure qui suivit ou les heures qui vinrent ensuite. Dans ses bras, le monde n'existait plus, ni les sombres projets que j'avais formés pour demain.
Longtemps après (car j'avais perdu tout sens du temps dans cette lame de fond de l'enchantement), je laissai mon esprit revenir à la réalité. Je revis le lent rythme des tambours, battant dans la nuit comme un cœur inconscient. Une main chaude se ferma sur la mienne et j'eus de nouveau conscience de Juana, couchée là, à côté de moi, son désir apaisé pour le moment, ronronnante et satisfaite comme un petit chat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sof-3195sof-3195   29 mars 2012
Quand même Maria Andreda m'aurait trahi mille fois, je ne l'en adorerais pas moins. La foudre d’Éros avait frappé et je reconnaissais librement sa blessure.
Il ne restait encore à la protéger de tout mal, y compris celui de la rage qui grondait en moi.
Commenter  J’apprécie          00
sof-3195sof-3195   29 mars 2012
Il y a des êtres dont la seule présence dans une pièce suffit de réchauffer le cœur avant même qu'ils ne prononcent un mot.
Commenter  J’apprécie          10
sof-3195sof-3195   29 mars 2012
Cela me faisait du bien de ne plus éprouver cette soif, même pour peu de temps; il m'était bon de bercer mon désir de vengeance dans le plus ancien berceau des âges, de perdre mes souvenirs amers dans un désir qui dépassait le temps et la mémoire.
Commenter  J’apprécie          00
sof-3195sof-3195   29 mars 2012
En fait d'histoire d'amour, pensais-je , la mienne est certainement une des plus courtes. Et, si la mort est sur le point d'en écrire la conclusion, je l'accueillerai volontiers comme collaboratrice, jusqu'à la dernière sanglante syllabe.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Frank G. Slaughter (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frank G. Slaughter
Vidéo de Frank G. Slaughter
autres livres classés : médicalVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
176 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre