AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213634335
Éditeur : Fayard (06/01/2010)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :

Un même homme peut-il avoir été tour à tour militant du Front populaire et pétainiste ? Résistant puis engagé volontaire dans la Waffen-SS ? Rubi avait été cet homme-là. En garnison à Prague, à une Tchèque qui s'étonnait de voir un Français parader en uniforme nazi, il répliqua: "Madame, je me déshonore!" Il avait vingt ans. Quel mal secret l'a poussé à retourne... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
michdesol
  28 mars 2019
Ce « roman » nous conte l'itinéraire d'un dénommé Rubi, un « raté » (c'est son père qui le dit) dont la vie est une étonnante et incohérente trajectoire : il fut tour à tour Camelot du roi, partisan de la République espagnole, résistant, volontaire au STO, SS français, déserteur, interné à Dachau, planqué dans une famille allemande, arrêté après la guerre puis emprisonné par les autorités françaises, pour finir avec un flirt avec le PCF. Et pour couronner le tout poète.
Ce parcours tumultueux se mêle à celui du narrateur, tout aussi non exempt d'incohérences, qui eut une liaison avec la fille de Rubi.
Voilà un livre étonnant, un livre qu'on ne lâche pas, qui pose bien plus de questions qu'il ne donne de réponses, à commencer par celle-ci : ce Rubi a t-il existé ? J'ai cherché à y répondre avec l'aide du net, et je n'ai rien trouvé. Or on ne trompe pas Google. Je répondrai donc non ! Et pourtant j'ai un sacré doute. Mais je suis un « bon » lecteur, un lecteur qui joue le jeu et se laisse prendre volontiers. Diabolique ce bouquin !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
janemar
  08 novembre 2011
SPORTES Morgan
L'aveu de toi à moi
C'est le premier livre de Sportes que je lis et j'ai beaucoup aimé.
L'auteur raconte l'histoire d'un homme (Ruby) un littéraire qui eut une vie assez mouvementée. A la fois poète et romancier, il a vingt ans, à la première guerre mondiale, français, et parce que déçu par son entourage il s'engage dans les SS ;( ?) Il fait la seconde guerre…. Après moult péripéties qui n'ont de justifications que ses contradictions internes, il est envoyé à Dachau, Oranienburg. Ni comme juif, ni en tant que communiste ou autre mais parce qu'il trahi un peu tout le monde. Naviguant d'une positon à une autre, fuyant les uns et les autres il se marie à une paysanne allemande quand il s'échappe de Oranienburg. Il a une fille Louise que rencontre l'écrivain-narrateur et avec laquelle il recueille les souvenirs de ce père…
De bonnes réflexions sur la jeunesse des années 60 où les intellectuels gauchistes ou de gauche (philosophes, psychiatres et autres) se gavent de « poncifs » et des principes à la mode en 1968. J'ai particulièrement aimé son avis sur les amalgames et les différends existant alors. Quand on a idéalisé la période de mai 68 on revient de loin, on s'étonne, on se questionne, mais tous les avis sont permis
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Galirad
  08 février 2015
Avec ce livre qui déroule le parcours de Rubi, j'ai eu la drôle d'impression de lire l'envers du parcours de ce cher Boro photographe et reporter, héros emblématique de la série aux multiples tomes, de Dan et Vauntrin .
Je m'explique : Rubi comme Boro ont traversé la guerre d'Espagne de 36, ont connu le Front populaire, la montée du fascisme, l'antisémitisme et le pétainisme. Et pour chacune de ses grandes causes et manifestations de l'histoire, les opinions de Rubi sont le négatif de celles de Boro ou celles de Boro sont le positif de celles de Rubi.
C'est assez bien fichu, car si nous lecteur, nous parvenons à faire abstraction de l'extrême contradiction portée par les choix pour lesquels opte Rubi au cours de sa vie, il nous sera alors possible de mener une réflexion très poussée sur la nature des engagements politiques.
Quels sont les moments dans une existence où on bascule pour tel choix ou tel autre, qu'est-ce qui a motivé les orientations prises à tel moment de l'histoire?
Et puis, malgré les polémiques soulevées par les partis pris par Rubi, c'est une manière originale d'aborder cette période tourmentée de l'histoire, qui a déjà, tant de fois, servi de toile de fond dans la littérature et le cinéma.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
michdesolmichdesol   28 mars 2019
La fille du SS, dès lors, subit une implacable dictature. C'est Cosette. Il lui est strictement interdit, sur ordre de grand-père Albert, de proférer le moindre mot en allemand. Si elle dit "Brot", Albert ou Yvonne lui donnent une claque pédagogique, en lui rétorquant « pain ». Si elle dit "Wasser", elle reçoit une nouvelle claque, avec la traduction à la clef : « eau ». En trois mois, elle apprend ainsi le français, oubliant tout son allemand. C'est le but de l'opération : effacer en elle l'Allemagne, cette FAUTE ! Tant qu'elle parla allemand, elle en était la tangible incarnation ! Elle était la vivante preuve du péché de son père qui avait souillé le nom de la famille, sa réputation : n'était-il pas venu se pavaner en uniforme SS jusque sous les balcons de leur maison à Grasse, en 1943 ? Il les avait couverts, sciemment, de boue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
michdesolmichdesol   28 mars 2019
… Quand il a commencé à me raconter son séjour à Networschitz, ce camp militaire proche de Prague, Rubi a changé de comportement. Je l'ai senti ému, plus qu'il ne l'avait jamais été. Il blêmissait. Sa peau se tendait sur la structure osseuse de sa face. Entre ses yeux, la ride s'approfondissait. Et le débit de sa voix, parfois, s'alentissait. S'interrompait. Des blancs s'intercalaient entre ses mots. Des béances de silence. Et sa main droite était prise de tels tressaillements qu'il lui fallait la saisir, la maîtriser, avec son autre main.
« C'est alors que L'HORREUR » a commencé... », m'a-t-il dit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
michdesolmichdesol   28 mars 2019
… Ce n'est pas un roman qu'ici j'écris (j'en ai composé par ailleurs). J'essaie seulement, en tentant de remettre de l'ordre, ne serait-ce que chronologique, dans ce que je sais de la vie de Rubi, d'y voir plus clair dans la mienne.
Commenter  J’apprécie          10
janemarjanemar   08 novembre 2011

Cité en exergue
"Ceux qui ont tout cru
"pensent tout croyable" (Guy Debord - Cette mauvaise réputation - 1992)

p192 "je mesurais la demesure ce qu'il m'avait tu (récit de déporté)
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Morgan Sportès (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Morgan Sportès
Rencontre avec Morgan Sportes à la librairie la Galerne du Havre, pour la parution de "Le ciel ne parle pas".
autres livres classés : faits diversVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre