AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Krémer (Traducteur)Alain Pozzuoli (Auteur de la postface, du colophon, etc.)W. Fitzgerald (Illustrateur)W. V. Cockburn (Illustrateur)
EAN : 9782714306531
277 pages
Éditeur : José Corti (26/08/1998)

Note moyenne : 3.32/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Loin d'ici existe un beau Pays que nul œil humain n'a jamais vu aux heures de veille. Au-delà du Crépuscule il s'étend, là où l'horizon lointain marque la frontière du jour, et où les nuages, resplendissants de lumière et de couleur, sont comme une promesse de la gloire et de la beauté qui l'entourent.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LydiaB
  27 avril 2010
Les nouvelles présentées dans ce volume sont extraites de trois recueils différents. Ainsi, la première, éponyme, fut publiée à Londres en 1882 dans un recueil d'histoires pour enfants (Under the sunset) que Stoker dédia à son fils, Noël. Mick le Diable provient du recueil Snowbound, paru en 1908, qui regroupe des histoires inspirées par les nombreuses tournées de l'auteur avec le Lyceum Theatre, en Angleterre et aux Etats-Unis. Les cinq autres nouvelles, Un rêve de mains rouges, Les sables de Crooken, le secret de l'or qui croît, Une prophétie de bohémienne et L'Enterrement des rats sont issues de Dracula's Guest, publié en 1914, deux ans après la mort de Stoker, par les soins de sa femme, Florence.
Je n'ai pas retrouvé le style que j'avais tant aimé dans Dracula. Cependant, ces nouvelles restent agréables à lire. Elles jouent sur le thème de l'onirisme pour la plupart.
Lien : http://promenades-culture.fo..
Commenter  J’apprécie          92
Murphy
  30 mai 2015
Avant tout, on remarque le style sublime, tout en poésie, même si parfois trop chargé. On retrouve ici, et malgré la traduction, l'empreinte du Stoker que j'avais déjà adoré dans Dracula. J'étais donc confiant pour la suite…
Malheureusement, les nouvelles manquent pour la plupart de souffle à mes yeux, elles ne retiennent pas l'attention ni la mémoire comme on pourrait s'y attendre d'un tel auteur. Elles se ressemblent trop pour vraiment marquer l'esprit. Et pour cause, plusieurs semaines après ma fin de lecture, j'ai déjà oublié la plupart des péripéties.
En revanche, deux contes ont toute mon admiration.
le bâtisseur d'ombres, pour son étrangeté et sa noirceur subtile, est la première à sortir du lot à mes yeux. On y suit donc le bâtisseur, mystérieux personnage, seul dans sa demeure noire, qui observe la vie et surtout la mort. Je trouve malgré tout dommage que la fin ramène l'histoire à quelque chose « d'optimiste » et de « joyeux ». Mais, étant un livre de contes pour enfant, peut-on vraiment en vouloir à Stoker pour cet aspect ?
le second, et meilleur, conte du recueil est Comment 7 devint fou. Totalement différent des autres histoires, ce texte est le seul à visée clairement comique. Cette plongée dans le non-sens le plus total n'est pas sans rappeler une certaine Alice, le héros entrant dans un rêve étrange alors qu'il est censé faire ses devoirs de mathématique. S'en suit donc une affaire de disparition de chiffres, pratiquement tout en dialogue (ce qui distingue ce conte des autres, principalement fait de narration), qu'on aimerait voir durer plus longtemps.
En somme, un recueil intéressant, qui montre un aspect joyeux de Stoker, comme un versant opposé à l'horreur et la noirceur de son célèbre Dracula. Mais globalement, j'ai été assez déçu, n'ayant pas pu me plonger réellement dans l'univers de ces histoires, trop narrées et trop uniformes pour moi.
Lien : http://murphypoppy.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Alcapone
  11 juin 2011
Si le style m'a parfois gênée, (je ne sais pas si c'est la traduction ou tout simplement la syntaxe), quelle agréable surprise que de découvrir une des facettes méconnue de Bram Stocker. Et quel joli cadeau a-t-il fait à son fils : réunissant tous les ingrédients d'un conte réussi, l'auteur explore en toute simplicité, nos joies, nos peurs et nos idéaux enfantins. On retrouve dans ce recueil les thèmes chers à l'auteur comme la peur de la mort, l'amour, l'amitié, la crainte de la solitude et le merveilleux. Touchée par ces textes, mon âme d'enfant a, au fil des pages, succombé au charme inconstestable de l'imaginaire stockerien.
Lien : http://livresacentalheure-al..
Commenter  J’apprécie          20
davzen
  30 mars 2013
Bram Stoker nous surprend avec ses nouvelles ...
Proche du conte, très bien écrit ...ces histoires magiques nous emportent dans un univers plein de magie.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   27 avril 2010
(Au-delà du crépuscule) Loin, loin d'ici, existe un beau pays que nul humain n'a jamais vu aux heures de veille. Au-delà du crépuscule il s'étend, là où l'horizon lointain marque la frontière du jour, et où les nuages, resplendissants de lumière et de couleur, offrent une promesse de la gloire et de la beauté qui l'entourent.
Quelquefois il nous est donné de le voir dans nos rêves.
De temps en temps arrivent doucement des Anges qui éventent de leurs grandes ailes blanches les fronts en peine, et qui posent leurs mains fraîches sur les yeux des dormeurs. C'est alors que l'esprit de celui qui dort prend son essor.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LydiaBLydiaB   25 mai 2010
Un Rêve de mains rouges:

Cela fait deux nuits que j'ai fait ce rêve. La première fois, ce fut assez dur, mais j'ai pu me remettre. Cette dernière nuit, l'attente du rêve était en elle-même presque pire que le rêve. Et le rêve est arrivé, et il a balayé en souffrance mon attente. Je suis resté éveillé jusqu'avant l'aube, et puis il est revenu de nouveau, et depuis, je vis dans une épouvante semblable à celle que les mourants doivent certainement ressentir, et avec cela en plus toute la peur de cette nuit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LydiaBLydiaB   25 mai 2010
Les sables de Crooken:

Il observa les eaux brillantes avancer sur l'étendue plate de sable, s'approchant insensiblement de plus près - la marée s'était inversée. Quelque temps après, il entendit une voix s'élever, sur la plage, à quelque distance.
"Des pêcheurs qui s'appellent", se dit-il à lui-même, et il regarda autour de lui. A ce moment, il reçut un choc, terrible, parce que, bien qu'un nuage eût traversé la lune, il vit malgré le noir soudain qui l'entourait, sa propre image.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Bram Stoker (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bram Stoker
Bram Stoker (1847-1912), dans l'ombre de Dracula. Par Céline du Chéné et Marie-Ange Garrandeau. Diffusion sur France Culture le 29 décembre 2009 pour l'émission “Une vie, une œuvre”. Si tout le monde sait que “Dracula” est un roman, moins nombreux sont ceux qui connaissent le nom de son auteur : Bram Stoker (1847-1912) fait, en effet, partie de ces écrivains que le succès de leur œuvre a éclipsé. Un anonymat peu mérité puisque l'écrivain irlandais est à l'origine de l'un des plus grands mythes de l'histoire de la littérature et du cinéma : Dracula, son personnage, étant devenu l'archétype même du vampire. Qui était vraiment Bram Stoker ? Certains le considèrent comme l'auteur d'un unique chef-d'œuvre, d'autres comme un prude bourgeois victorien, farouche partisan de la censure... Pas si sûr ! Dans son roman “Dracula”, on perçoit un tout autre visage : la figure monstrueuse du vampire, l'érotisme des personnages laissent transparaître une âme bien plus trouble. Derrière le costume du conservateur conformiste se cache de toute évidence un autre être, un Bram Stoker que ce documentaire vous invite à découvrir.
Invités :
Dacre Stoker Noel Dobbs Jean Marigny Alain Pozzuoli Philippe Chassaigne, professeur d'Histoire contemporaine à l'université Michel de Montaigne Bordeaux 3
Thèmes : Littérature Etrangère| Dracula| Vampire| Littérature gothique| Bram Stoker
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvelles fantastiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dracula

A quel genre littéraire appartient ce roman ?

au genre épistolaire
au théâtre
à l'autobiographie
à la poésie

8 questions
1201 lecteurs ont répondu
Thème : Dracula de Bram StokerCréer un quiz sur ce livre