AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253014638
Éditeur : Le Livre de Poche (01/01/1962)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Ce livre fut écrit en pièces détachées, par fragment,bparfois le soir, à la lueur d'une lampe à huile, dans ce qui restait de la chambre après le bombardement du jour; l'après midi, au retour d'un long accouchement qui avait duré depuis la veille au soir, dans des intervalles de répit entre la cuisine, le ménage, l'observtion du ciel à la recherche de nouveaux appareils ennemis. J'emportais à l'abri de la tranchée, dans la colline, le manuscrit de "Destination Thcou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
vbarentin
  30 octobre 2015
Premier livre publié de Han Suyin. Il relate sa jeunesse et les débuts de sa vie adulte en couple lors de la guerre sino-japonaise. Fuyants les bombardements, ils partent pour la ville de Tchoungking rejoindre le mouvement pour la Chine de Chiang Kai-Shek.
Ce livre raconte la seconde guerre mondiale vu d'un autre continent, Asie, avec ses cultures, son histoire, ses traditions différentes.
Malgré la guerre, les ruines... Suyin restera toujours digne, apprêtée, combattante, fière: une vraie force de caractère.
J'ai eu plaisir à retrouver l'écriture de Han Suyin que j'apprécie beaucoup.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
vbarentinvbarentin   26 juillet 2014
Il me semble même que je pourrais être indifférente à la conquête de la Chine par le Japonais, si le Japon nous apportait une civilisation supérieure à la nôtre. D ici à cent ans, nous les aurions absorbés. Mais le Japon ne nous donnera rien de bon.
Commenter  J’apprécie          70
vbarentinvbarentin   21 juillet 2014
Ce sont le sang et la sueur sui ont édifié la Cité Impériale, et le travail force, et les taxes arrachées aux pauvres. Bien des jeunes Chinois modernes ne voient en elle que le monument de la tyrannie.
Certes! Mais faites silence et contemple sous le clair soleil sa vaste dignité. Tout est proportionné avec tant de sureté, de justesse, d équilibre: les cours immobiles, aussi lisses que l eau, le plan fidèle à la boussole et au soleil: est, sud, ouest, nord. (...) C est l imagination de la Chine!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
vbarentinvbarentin   13 juillet 2014
Nous sommes, Pao et moi, et ceux de notre génération, les enfants d une époque chaotique. Nous naquimes au milieu d une guerre. La guerre assombri notre enfance. Des que nous pumes comprendre les conversations de nos aînés, nous enrebdiles parler de luttes, de combats. Notre vie s imbriquait dans l Histoire qui était en train de s écrire. Plus tard, il y eut quelques brèves années de paix apparente, vécues avec l intensité d une jeune conscience. Nous cherchons évidement à nous emparer de tout ce que nous offraient la beauté et la joie, tout en sachant que l invasion était imminente. Puis éclata l orage d une nouvelle guerre, plus terrible encore. Nous ne savions pas ce que c était que vivre sans redouter une catastrophe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
vbarentinvbarentin   03 août 2014
L humour est peut être le trait le plus frappant, le plus excellent, du caractère chinois... Notre sens de l humour nous permet d accepter les choses comme elles sont. Notre gaieté nous fait rire des contretemps; notre humeur égale nous aide à supporter les désagréments.
Commenter  J’apprécie          10
vbarentinvbarentin   03 août 2014
La terre buvait le sang des morts. Mais l histoire n est pas terminée par les villes qui tombent, les cités qui brûlent. La Chine n est pas perdue quand elle a perdue son territoire. Partout où il y a un coeur indomptable, la Chine est là, invincible.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Han Suyin (24) Voir plusAjouter une vidéo

Interview de HAN SUYIN sur les livres de sa vie
Interviewée par Michel POLAC (off), HAN SUYIN parle de ses souvenirs de lecture, des livres et auteurs qui l'ont marqués (Flaubert avec "L'education sentimentale", Simone de Beauvoir, Lu Xun ...), de la poésie (cite un poète de la dynastie Song), de l'idée des contradictions, de la vie qui l'a trop comblée, de l'humanité en qui elle a confiance, de Beethoven qu'elle n'aime pas, des Gardes...
autres livres classés : chineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
72 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre