AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253038276
507 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)
3.68/5   22 notes
Résumé :

Leur père fabrique des automates, leur mère est, dit-on, une sorcière. Béa et Colin sont jumeaux, liés l'un à l'autre par un étrange et indestructible amour. Nous sommes en 1752, non loin de Lausanne.

De tragiques événements les obligent à se réfugier à Genève, chez un banquier juif. C'est là qu'ils font la connaissance d'Abdul Reza, riche prince musulman qui les emmène en Chine où Colin peut perfectionner cet art des automates qu'il tien... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
cicou45
  06 juillet 2011
Bien que cet ouvrage soit entièrement une oeuvre de fiction, les évènements historiques qui s'y déroulent, eux, sont véridiques. C'est d'ailleurs une des raisons qui m'a fait aimé ce livre. L'histoire se déroule à la fin du XVIII ème siècle et s'étend de 1752 à1785, d'abord à Lausanne puis ensuite en Chine. Colin et Béa sont des jumeaux dont le destin est, si je puis dire, inscrit dans les cartes dès leur venue au monde. Enfants d'un constructeur d'automates et d'une sorcière, Colin suivra les traces de son père tandis que Béa, elle, héritera des dons de sa mère tout comme elle héritera également de sa beauté. Après la mort de leurs parents, les deux frère et soeur sont d'abord recueillis par la famille paternelle, puis trouvent refuge chez un banquier de Lausanne chez qui ils vont faire une rencontre qui va changer le cours de leur vie. Ils feront en effet la connaissance un prince musulman qui les emmènera en Chine.
Magnifique roman où se mêlent à la fois aventures, ésotérisme, histoire et amour. le livre est empreint d'une note de poésie qui nous permet de rêver et de découvrir cette Chine mystérieuse qui nous paraît si lointaine.
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre et ai même regretté qu'il n'y ait pas un deuxième tome. Je ne peux donc que vous le recommander !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Snarkk
  10 mai 2021
Je découvre cette auteure avec ce roman et j'en retire une assez bonne impression, sans pour autant atteindre le Nirvana littéraire.
Remarquablement bien écrit et documenté, teinté de symbolisme et proche du roman initiatique, ce livre est parfois bien trop lourd dans les descriptions, ce qui me pèse et nuit à mon plaisir. En effet, lorsqu'il s'agit d'aventure, je préfère la fluidité et une certaine concision à une masse descriptive.
J'apprécie de naviguer dans l'histoire et au sein de cultures que je connais très peu, dans un voyage qui m'a transporté de la Suisse à la Thaïlande en passant par la Chine.
Ce roman ne déplaira pas à grand monde. Mais saura t'il vous faire chavirer ? Moi non et un sens je le regrette, car tous les éléments indispendables à un bon roman historique sont présents. Cela reste une bonne pioche.
Commenter  J’apprécie          00
Texane77
  18 décembre 2020
Une merveilleuse découverte de la Thaïlande et de la Chine de la fin du 18ème siècle. 2 jumeaux devenus orphelins quittent l'austérité de leur Suisse natale pour transporter en Asie leur connaissance de la fabrication des androïdes dont les rois et les nobles sont très friands à cette époque. La précision et la justesse de description de la vie dans les cours royales est troublante et fascinante de réalisme. Mais le côté obscur de la sorcellerie des acteurs de ce roman ainsi que l'omniprésence des androïdes qui ne me fascinent guère ne m'ont pas permis d'adhérer pleinement à ce livre dont l'écriture et le style sont grandioses.
Commenter  J’apprécie          10
boubou35730
  31 décembre 2015
Une très belle histoire qui s'inscrit parfaitement dans un contexte historique véridique. Un petit bijou pour l'imagination!
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
tgranductgranduc   03 octobre 2012
"Nous avons tout fait pour complaire aux Chinois, dit Laurence avec amertume. Nous nous sommes habillés en mandarins, nous sommes presque devenus chinois..., nous avons intrigué, accumulé des biens..., nous avons fabriqué des canons et des armes à feu pour les empereurs..."
Commenter  J’apprécie          10
cicou45cicou45   06 juillet 2011
"[...] l'homme n'est qu'un cadavre en sursis."
Commenter  J’apprécie          80
SnarkkSnarkk   10 mai 2021
Les Hans traitent leurs dieux avec un mélange de dérision et de dévotion qui me fascine.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Han Suyin (24) Voir plusAjouter une vidéo

Interview de HAN SUYIN sur les livres de sa vie
Interviewée par Michel POLAC (off), HAN SUYIN parle de ses souvenirs de lecture, des livres et auteurs qui l'ont marqués (Flaubert avec "L'education sentimentale", Simone de Beauvoir, Lu Xun ...), de la poésie (cite un poète de la dynastie Song), de l'idée des contradictions, de la vie qui l'a trop comblée, de l'humanité en qui elle a confiance, de Beethoven qu'elle n'aime pas, des Gardes...
autres livres classés : littérature chinoiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4104 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre