AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Frédéric Weinmann (Traducteur)
EAN : 9782264075505
408 pages
Éditeur : 10-18 (06/05/2021)
3.75/5   28 notes
Résumé :
Augustus Huff, enseignant à la célèbre université de Cambridge, est bien ennuyé : un de ses étudiants a trouvé la mort après une chute de plusieurs mètres. Tragique accident ou meurtre de sang-froid ?
Augustus penche pour la seconde hypothèse, car le disparu était tout sauf un ange. Avec l’aide de Gray, le perroquet du défunt, il part à la recherche de l’assassin. Mais l’oiseau se révèle être fort en bec et l’enquêteur pas franchement doué. Rapidement, c’est... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
3,75

sur 28 notes
5
5 avis
4
9 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

bilodoh
  29 juin 2021
Un polar dans le décor d'un collège britannique avec dans le rôle-titre, Gray, un perroquet gris qui, si ce n'est pas lui qui mène l'enquête comme le dit la couverture du livre, n'en est pas moins un personnage important.

Le propriétaire de Gray, Elliot, un étudiant d'un collège de Cambridge est trouvé mort au pied du mur de la chapelle. le professeur Augustus Huff, tuteur responsable et voisin d'étage, se voit obligé de recueillir Gray. La mort de son étudiant lui semblant bizarre, Augustus fera enquête pour éclaircir les faits.

Le professeur Huff est un obsessif qui pénètre toujours dans une pièce du pied gauche, se lave trois fois les mains et place toujours en ordre sa collection de presse-papiers. Il n'en est pas moins courageux et devra prendre des risques pour trouver la vérité. L'arrivée de Gray dans sa vie bousculera ses habitudes et donnera lieu à des scènes cocasses.

Quant à Gray, c'est un volatile hors du commun. L'autrice le précise même dans une note à la fin du roman, il ne faut pas penser que les perroquets gris sont capables d'autant de raisonnement et de mémorisation. Mais il ajoute au roman une touche de désordre et d'humour bien sympathiques.

Un polar léger, qui amène parfois un sourire, même si les obsessions du professeur Huff sont plus pitoyables que drôles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
mariech
  26 mai 2020
Enquête policière originale en compagnie du perroquet gris Gray , en terminant ma lecture , j'étais un peu triste de le quitter , on comprend parfaitement le héros Augustus qui ne peut plus se passer du volatile sur son épaule .
Un jeune homme adepte d'alpinisme urbain sur le site de l'Université de Cambrigde , fait une chute fatale .
Les premiers rapports d'enquête penchent pour un meutre ....
Ce n'est pas du tout un chef d'oeuvre , malgré tout une lecture qui m'a changé les idées , qui m'a ravi , que demander de plus.
Pour moi , un critère de plaisir de lecture , c'est quand les jours qui suivent la fin de la lecture , les personnages nous manquent .
Commenter  J’apprécie          270
Marylou26
  29 mai 2021
Dans ce deuxième thriller de Leonie Swann, nous quittons le pré des moutons de Qui a tué Glenn ? pour Cambridge, où un étudiant, Elliott Fairbanks, un adepte d'escalade a fait une chute mortelle sur le site de l'université: un accident ou un meurtre ? Son tuteur, le professeur Augustus Huff, qui pensait peu de bien de lui, est appelé par la personne responsable de l'entretien ménager dans la chambre de ce dernier, alors que de drôles de bruits se font entendre: il découvre bien tôt sous des couvertures Gray, un petit perroquet gris intelligent et loquace, entraîné à parler par le défunt, qui trouve bien vite refuge sur son épaule et dans sa vie, pour le meilleur et pour le pire, car Huff tolère mal tout ce qui fait désordre. Sommé par lady Fairbanks de faire la lumière sur la mort de son fils, et encouragé par certaines découvertes, il se met à enquêter. Et nous nous mettons à courir un peu partout à sa suite, c'est à tout du moins l'impression que j'ai eue, à travers une intrigue qui m'a paru plutôt légère, où le monde universitaire est assez peu exploré. J'ai mis un temps fou à le terminer, et je l'aurais peut-être mis de côté si ça n'avait été de la validation d'un challenge de lecture. Beaucoup d'humour, et un petit tas de plumes bien attachant, cela reste un bon divertissement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
ludi33
  06 juin 2020
Un prof bourré de TOC, un perroquet gris à la langue bien pendue et un étudiant mort, c'est le début d'un roman policier des plus sympathique. Soyons honnête, l'enquête n'est pas le point fort du livre. En effet, l'intrigue déroulé dans ce roman est plutôt classique et pas des plus originale. Pourtant, difficile de lâcher le livre, véritable page-turner bourré d'humour.
Augustus Huff est un personnage attachant. Prof à Cambridge, pas titulaire de son poste, il souffre d 'angoisses et de TOC. L'arrivée de Gray dans sa vie va le chambouler au-delà de ce qu'il pouvait imaginé. Augustus n'est pas franchement un raté, mais il n'est pas doué pour les relations humaines, et encore moins pour enquêter sur ce qu'il estime être un meurtre. Gray est la touche humour de ce roman policier, avec ses phrases toutes faites, toujours à côté de la plaque et pourtant d'une acuité profonde, c'est lui qui va permettre à l'enquête d'avancer.
Au final, j'ai adoré ce livre et je remercie les éditions Nil et Netgalley pour cette découverte haute en couleur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
bookaddict02
  23 juillet 2021
J'avais déjà apprécié "Qui a tué Glenn" et cette nouvelle enquête menée cette fois ci par un perroquet est prenante. L'écriture de Leonie Swann est fluide et elle a une manière de décrire les personnages qui fait qu'on s'y attache très vite.
J'ai beaucoup aimé le personnage d'Augustus le professeur maniaque et bourré de Toc qui par la force des choses va adopter Gray le perroquet désordonné et bordélique. Une véritable amitié va se créer entre l'homme et l'animal. Un bon roman avec une intrigue et un suspens bien présent.
Commenter  J’apprécie          160

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Marylou26Marylou26   26 mai 2021
De vieux livres. Usagés. Les livres d’occasion le rendaient nerveux. Cela ne tenait pas seulement aux bactéries et aux mains sales qui les avaient probablement manipulés en grand nombre dans le passé, mais aussi à l’expérience, si l’on peut dire, que possédaient ces ouvrages – l’expérience d’être lus. C’étaient des livres sûrs de soi, résolus, conscients de leur effet, qui le compareraient peut-être à de précédents lecteurs, des lecteurs plus intelligents, plus perspicaces qu’il ne le serait jamais. Bien sûr, il savait que tout cela était absurde, mais cela ne l’empêchait pas de se sentir mal en présence de tant de livres déjà lus. (p. 89-90)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
bilodohbilodoh   29 juin 2021
Augustus quitta le parc et se mêla à la cohue dans Bridge Street. Gray (le perroquet) attendit qu’ils fussent au milieu de la foule pour se déchaîner.
« Sexe ! Sexe ! Sexe ! »
Les gens regardaient. Naturellement. Ils regardent toujours quand il est question de sexe.

(NiL éd., p.255)
Commenter  J’apprécie          30
ludi33ludi33   27 mai 2020
King’s College se préparait pour son fameux bal de mai. Huff ne faisait pas grand cas de telles soirées : trop de bruit, trop de bazar, et en plus ce nom ! Comment, pour l’amour du Ciel, pouvait-on appeler bal de mai un événement qui avait lieu en juin ?
Commenter  J’apprécie          21
MaplumedepaonMaplumedepaon   25 mai 2020
De vieux livres. Usagés. Les livres d’occasion le rendaient nerveux. Cela ne tenait pas seulement aux bactéries et aux mains sales qui les avaient probablement manipulés en grand nombre dans le passé, mais aussi à l’expérience, si l’on peut dire, que possédaient ces ouvrages – l’expérience d’être lus. C’étaient des livres sûrs de soi, résolus, conscients de leur effet, qui le compareraient peut-être à de précédents lecteurs, des lecteurs plus intelligents, plus perspicaces qu’il ne le serait jamais. Bien sûr, il savait que tout cela était absurde, mais cela ne l’empêchait pas de se sentir mal en présence de tant de livres déjà lus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MaplumedepaonMaplumedepaon   22 mai 2020
Comment se faisait-il qu’il passait auprès de tous les membres du collège pour le spécialiste du surnaturel ?
Lui qui ne croyait nullement aux esprits. Au contraire, même ! La seule chose qui l’intéressait, c’étaient les… liens. La superstition. La pensée magique. Et il n’était pas exclu, il était même possible qu’un jour il découvre pourquoi la gauche valait mieux que la droite et pour quelle raison le huit était un chiffre aussi effroyable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Leonie Swann (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Leonie Swann
Augustus Huff, enseignant à la célèbre université de Cambridge, est bien ennuyé : un de ses étudiants a trouvé la mort après une chute de plusieurs mètres. Tragique accident ou meurtre de sang-froid ? Augustus penche pour la seconde hypothèse, car le disparu était tout sauf un ange. Avec l'aide de Gray, le perroquet du défunt, il part à la recherche de l'assassin. Mais l'oiseau se révèle être fort en bec et l'enquêteur pas franchement doué. Rapidement, c'est Gray qui posera les bonnes questions et conduira Augustus sur les traces du coupable. Leonie Swann nous entraîne dans une enquête palpitante menée par un universitaire farfelu et le plus charmant des enquêteurs à plumes !
+ Lire la suite
autres livres classés : perroquetVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2214 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre