AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782723429900
48 pages
Glénat (24/05/2000)
3.87/5   53 notes
Résumé :
Evadé grâce à la complicité de Leona Lansberg, la mystérieuse infirmière, Vincent Rougemont va pouvoir poursuivre l'éternelle et familiale chasse au vampire personnifié par le diabolique Vladimir Kergan. Ce dernier, bizarrement discret lors du tome précédent, se remettant progressivement de ses blessures, revient aujourd'hui plus déterminé que jamais. Il puise désormais le sang régénérateur dans les entrailles d'enfants innocents. Sa nouvelle égérie, Elise, hante ég... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 53 notes
5
2 avis
4
8 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

bibiouest
  27 novembre 2018
Un album de transition qui ne sert qu'à annoncer le grand retour de Kergan, un tome cinq, axé uniquement sur l'année 1933, Un commissaire Durieux (excellente référence à Maigret) plus Simenonien que jamais, les dessins restent superbes.
Commenter  J’apprécie          462
BazaR
  16 janvier 2016
Après un tome 4 plutôt de transition, on replonge dans le vif du sujet : l'affrontement de Vincent Rougemont et du vampire mélomane Kergan.
Kergan est très diminué. Il se revigore à coup de bonne chair fraiche amenée à lui par un séide. Plus de subtilité en lui ; sa carapace sociale et sa pénétration de l'âme humaine ont disparu. On a affaire à une brute avide de nourriture et de vengeance. Il est moins attirant pour le lecteur qui ne risque donc pas d'être croqué^^.
Vincent se prépare à l'inévitable rencontre avec sa Némésis. Il doit pour cela mettre de l'ordre dans ses relations avec ses proches. Il est aidé par une jeune sorcière issue elle aussi, semble-t-il, d'une longue lignée d'ennemis de Kergan.
Élise, l'ex de Vincent, revient sur scène. Elle est blafarde et elle a les crocs, au sens propre. On en apprend plus sur le traumatisme de sa jeunesse qui la rendait si méfiante vis-à-vis des hommes. Elle aura son rôle à jouer.
Enfin le commissaire Durieux/Maigret/Gabin, à présent convaincu d'avoir affaire à des personnages quelque peu surnaturels et neutralisé par sa hiérarchie – on va pas non plus occuper la police à chasser des chimères – rappelle le ban et l'arrière ban du milieu parisien pour retrouver le musicien aux dents longues, sans doute responsable des disparitions étranges des bas quartiers.
Tout ce petit monde va se retrouver pour une fin d'album plus somptueux que la cinquième de Beethoven. Ça aurait mérité une mise en musique, tiens. Si j'ajoute que les ébats des uns et des autres ont lieu dans des décors parisiens fantastiques de réalisme (le parc Monceau, la Conciergerie, le palais de justice, Notre-Dame…) vous n'aurez plus qu'une envie : vous jeter sur la série si ce n'est déjà fait.
« Swolfs forever » dirait Pavlik. Il a bien raison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          276
lyoko
  30 octobre 2015
Vincent reprend la traque de Kergan, avec l'aide de sa nouvelle complice issue d'une grande famille de sorcière. Kergan, reste faible suite a sa défaite , mais grâce a son complice sa régénération se poursuit. Vincent doit aussi faire face à Elise, devenue vampire a son tour.
Un tome de transition qui devrait nous mener tout droit vers le combat final (Vincent étant le dernier de sa lignée). Néanmoins, ce n'est pas l'épisode le moins terrifiant, car nous voyons Kergan sous un nouvel aspect. Et une once de psychologie vient de plus se greffer à l'histoire. Il faut aussi compter avec le commissaire qui découvre les documents appartenant aux ancêres de Vincent.
Que dire de plus que je n'ai déjà dit sur les graphismes, peut être le remerciement de l'auteur pour les photos sur lesquelles il s'est inspiré, ce qui expliquerait la minutie des dessins..
Commenter  J’apprécie          280
tchouk-tchouk-nougat
  28 mars 2015
Pas d'ancêtres des Rougemont dans ce tome. Voici un album entièrement centré sur Vincent, le dernier de la lignée, et sa chasse pour retrouver Kergan. Et puis sur Elise aussi. Sur son passé trouble qui a amener ses pas jusqu'à cette tombe d'où elle sort la nuit.
Un très bon tome. Swolfs sait faire monter la tension en préparant le dernier tome, celui de la confrontation. celui qui verra prendre fin la malédiction des Rougemont que ce soit par la réussite de Vincent ou par sa défaite... Il est le dernier...
Les personnages sont particulièrement travaillés et approfondis. même ce cher commissaire, toujours présent bien que peu actif le pauvre.
Commenter  J’apprécie          130
belette2911
  21 avril 2012
Pas de flash back dans ce numéro 5, la soif de vengeance du dernier Rougemont occupant toute la trame de l'histoire.
Quant aux quelques scènes qui ne se situent pas dans le même espace-temps, elles ne sont là que pour leur portée symbolique, ce qui ne leur empêche pas d'être la clé de voute de l'intrigue. C'est pas juste pour faire joli et remplir des pages.
Nous découvrirons aussi Elise, devenue vampire, qui écume les rues de la capitale en quête de sang frais. Soif terrible...
Le sablier du temps de Vincent s'écoule de plus en plus vite. Il est partagé (quasi écartelé) entre son amour pour Elise et sa quête de vengeance envers Kergan, qui se remet péniblement de ses blessures.
Swolfs en profite pour mettre en scène les relations qui unissent le vampires à ses "rejetons".
Dans les romans d'Anne Rice, le vampire n'a pas de contact télépathique avec sa "progéniture".
Tout le contraire des vampires de Swolfs qui eux, possèdent ce lien télépathique enfant-parent (ressemblant très fort à la relation qui reliait Mina à Dracula dans l'oeuvre de Stoker).
De la même façon que Mina conduira van Hellsing et sa troupe dans l'antre de Dracula, c'est Elise qui finit par amener Vincent et son alliée dans la tanière de Vladimir Kergan.
Ouh, on sent l'affrontement final qui arrive !!
Ce tome était très bien.
Lien : http://the-cannibal-lecteur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
lyokolyoko   30 octobre 2015
"...L'incompréhension n'est pas un crime !...Les grands malentendus sont souvent le fruit de l'ignorance..."
Commenter  J’apprécie          3813
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   28 mars 2015
-Nous pourrions t'offrir une carrière très enviable. Nous subviendrons à tes besoins, au moindre de tes désirs...
-Que savez-vous de mes désirs?
-Voyons! Nous les partageons tous! Avec plus ou moins d'ambition et d'avidité! La gloire, la richesse et les plaisirs innombrables qui en découlent. Ajoutes-y une pincée d'amour, histoire de pimenter le menu, et on a fait le tour de la question. N'ai-je pas raison, mon ange?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
belette2911belette2911   25 mai 2012
- J'y ai trouvé le plaisir tellement troublant de l'interdit... la recherche de cette sensation m'a poussé vers un nouveau maître qui m'a initié à la transgression suprême.
Commenter  J’apprécie          30
DomichelDomichel   29 octobre 2013
J'y ai trouvé le plaisir tellement troublant de l'interdit… La recherche de cette sensation m'a poussée vers un nouveau maître qui m'a initiée à la transgression suprême !…
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Yves Swolfs (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Swolfs
Yves Swolfs en interview pour planetebd.com .En 2002, Yves Swolfs enterrait son vampire "Le prince de la nuit", pour se consacrer aux aventures d?un autre type de chevalier dans "Légende". 13 ans plus tard, il l?exhume de son humus régénérateur, pour lui offrir un tome 7 autonome et en forme de préquelle : comment Kergan est-il devenu vampire, à l?époque de l?occupation romaine ? On retrouve avec plaisir le trait réaliste chiadé de ce dessinateur belge, qui conserve son savoir-faire artisanal. En interview, il nous a fait saliver : d?autres tomes sont en préparation?
autres livres classés : vampiresVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
824 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre