AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Victoria-Tom (Traducteur)Alexandre Tisserand (Adaptateur)
EAN : 9782847891430
192 pages
Éditeur : Akata (15/07/2003)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 327 notes)
Résumé :
Tohru s’inquiète beaucoup pour la santé de Kyô, qui s’est considérablement affaibli avec la saison des pluies. Un jour son maître en arts martiaux, arrive chez Shiguré. Il est en fait venu pour soumettre Kyô a une épreuve très difficile… Dans ce sixième volume, nous allons enfin connaître le passé de Kyô.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  13 juillet 2012
Je dois dire que ce tome six est très intéressant. Natsuki Takaya sait parfaitement comment développer ses personnages et en même temps son intrigue en nous dévoilant petit à petit des informations importantes. Dans ce sixième tome, c'est avec plaisir et contre toute attente que Kyo est mis en avant. Je dis contre toute attente, car finalement après six tomes, ce n'est que maintenant que nous découvrons vraiment l'un des trois héros. Alors que d'autres personnages secondaires ont déjà été mis en valeur avant lui.
(Attention spoilers possibles)
Comme dans beaucoup de séries où un triangle amoureux se profile, les clans de lecteurs se forment. A l'époque où Fruits Basket était sorti, j'étais très active sur un forum qui était dédié à l'oeuvre de Natsuki Takaya et les clans pro Yuki et pro Kyo étaient très vite apparus. Pour ma part, depuis le début, j'ai toujours été une pro Kyo et je le suis restée tout au long de la vingtaine de tomes que compte Fruits Basket. Kyo a toujours été un personnage touchant, secret, attachant, attendrissant. Son entrée dans le manga a été fracassante dans tous les sens du terme. Drôle et pleins de petits défauts, il a su dès le début attirer ma sympathie. Car il n'était pas difficile de comprendre que derrière cette attitude, se cachait une enfance douloureuse et un malêtre qui le rongeait petit à petit.
Mais ce tome six nous en apprend encore plus. On découvre réellement toute l'ampleur de ce qu'est la malédiction d'être né sous le signe du chat. Tragique, la situation de Kyo est la plus triste d'entre tous, et pourtant les Douze ont de quoi rivaliser côté drame. Mais Kyo est celui qui en bâti le plus, car son exclusion du groupe des douze n'est qu'une infime partie de ce qui pèse sur lui. Heureusement, l'arrivée de son père adoptif, Kazuma (le seul parent, mis à part la mère de Tohru qui vaut la peine dans ce manga !) permet à Kyo d'avancer, de se libérer d'un poids. Tohru est bien sûr celle qui sauve notre héros. La scène est d'ailleurs très touchante sans être trop mielleuse. Et on sait maintenant que la route vers la libération de la malédiction va être très très longue. Mais Tohru reste cet espoir infime qui s'insinue doucement mais sûrement.
Je parlais des clans qui se sont formés au sein des lecteurs que j'ai côtoyé un peu plus haut. Et à la fin de ce tome six, une nouvelle fois, je me suis rappelé pourquoi je n'étais pas une pro Yuki. Ce n'est pas que je n'aime pas le personnage. Il a ses qualités et ses défauts, mais c'est cette arrogance et ce côté faux qui ont fait que je me suis tout de suite éloignée de ce personnage. Il l'avoue d'ailleurs à Tohru à la fin du tome, en disant qu'il va continuer à faire des efforts pour paraître plus "vrai" aux yeux de tous. Ce qui me dérange dans cela c'est ce que cache vraiment Yuki. Quel est réellement le malaise qu'il renferme au fond de lui et qu'il ne veut pas que l'on découvre ? Je ne m'attends pas à quelque chose de très grave, mais savoir réellement le pourquoi du comment aiderait à mieux le comprendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Koneko-Chan
  04 août 2014
Le tome 6 de Fruits Basket a toujours été un de mes préférés. Il y a tellement d'émotions entre le moment où Kazuma-sensei fait son entrée et le moment où il s'en va... Kazuma, c'est le "sensei" de Kyô, son maître donc, mais aussi son père adoptif. Son grand-père était possédé par l'esprit du chat avant Kyô, et il est l'un des seuls qui puissent un tant soit peu comprendre ce que Kyô ressent. C'est même le seul personnage sensé de la famille Sôma si je puis dire, le seul qui traite Kyô comme un être humain... Même parmi les autres Sôma hantés, alors que lui ne l'est pas. Donc voilà, j'aime beaucoup la relation père-fils qui unit Kyô et Kazuma. Kazuma a beaucoup aidé Kyô, plus qu'il ne le croit sans doute... Même avec cette histoire de "véritable aspect"... Car s'il est venu, c'est dans ce but : aider Kyô à s'accepter et à ne pas fuir quand quelqu'un est là pour lui venir en aide. Il veut l'encourager à se dévoiler devant Tohru. Et ce passage est juste wahou, c'était un véritable déferlement d'émotions dans l'anime, et j'ai retrouvé (et retrouve encore aujourd'hui) ces mêmes émotions dans le manga.
C'est un bon tome qui nous en apprend plus sur la malédiction des Sôma, et en particulier la double malédiction du Chat. Il n'y a qu'à voir comment le grand-père de Kazuma a été traité... "mis en quarantaine", personne qui ne l'approche... Et les Sôma - qui ne sont même pas hantés - se disent HUMAIN ?!
Une fois de plus, la franchise de Tohru nous prend à coeur, ainsi que ses paroles. Elle est formidable, notre petite boulette de riz !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Chocolatiine
  28 décembre 2014
La saison des pluies a commencé. Comme tous les chats, Kyô n'aime pas cela et il se sent malade. C'est aussi le moment que choisit Kazuma, son maître d'arts martiaux, pour venir le soumettre à une épreuve. Acceptera-t-il son "véritable aspect"? Et Tohru, comment le vivra-t-elle?
Ayamé, de son côté, fait tout ce qu'il peut pour se rapprocher de Yuki. Il l'invite à venir visiter sa boutique avec Tohru. Et quelle boutique ! En plus des "jouets", il y vend aussi des vêtements qu'il confectionne avec la fidèle Minné.
Des années après la première lecture, le passage où nous découvrons le "véritable aspect" de Kyô m'a encore émue ! En plus, cela aide au rapprochement entre lui et Tohru et c'est tant mieux. Par contre, la réaction de Kagura m'a laissée perplexe : elle lui jure un amour éternel mais ne fait rien pour l'aider...
Décidément, j'apprécie toujours autant l'excentricité d'Ayamé (ceci dit, heureusement que je ne suis pas obligée de côtoyer quelqu'un comme lui dans la vie de tous les jours). Il déclare lui-même avoir la "prestance d'un vrai roi" et je suis assez d'accord. C'est un personnage qui met de bonne humeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ptitelily01
  03 mai 2016
J'aime beaucoup ce tome et en même temps, je dis cela pour tous. Mais ce tome-ci est assez particulier. On ne va pas rencontrer un nouveau signe comme souvent, mais on va voir la véritable malédiction du Chat. C'est assez sombre et du coup, on se prend tout en pleine face en quelque sorte. Jusque-là nous avions été assez ménagés par cette malédiction, même si nous avions un aperçu de leur souffrance, cette révélation n'est rien comparée à cela. Et bizarrement, ils sont tous conscients de ce secret et même s'ils connaissent Kyô sous sa forme humaine et l'apprécient, une fois transformé en cette chose, ils oublient tout et le rejeté. Et comme toujours Tohru sait trouver les mots qui pansent leurs blessures, je me permets de vous les glisser :
« Kyô pour l'instant, tu n'as même pas ta voix habituelle. C'est comme si tu étais quelqu'un d'autre. Et j'ai peur. Parce que je n'ai jamais vu sous une telle apparence. Mais… Mais… à partir d'aujourd'hui. Je vais tout faire pour mieux te connaître ! Et à partir de maintenant, si tu m'écoutes parler de mes soucis, de temps en temps. Je voudrais que toi aussi tu me parles de tes soucis ! Et je ne veux absolument pas que tu souffres tout seul ! Dis-moi toutes tes peurs, toutes tes faiblesses. Je voudrais tout savoir. Je veux partager tes souffrances. Laisse-moi les partager avec toi ! Je veux continuer la vie comme avant. Je ferai à manger et on étudiera et on souffrira mais ensemble ! Toujours ! Je veux qu'on continue tous à vivre ensemble ! »
C'est un moment vraiment émouvant quand on est dans notre lecture, un moment où l'on ne peut s'empêcher de sourire bêtement et de verser une petite larme. Mais parmi tout cela, nous avons des moments de légèreté qui nous montre que Tohru a pris une place particulière dans la vie de chaque maudit. Nous avons aussi un grand moment de rigolade avec Yuki qui va voir son frère Ayamé dans sa boutique et comme souvent Ayamé en fait des tonnes et Yuki finit toujours par lui crier dessus. J'aime beaucoup ce lien familial même s'il cache une blessure qui n'a pas encore cicatrice entre ces deux personnages.

En conclusion, je ne me rappelais pas que l'on découvrait si tôt que ça la véritable identité du chat. Et pourtant, c'est un passage assez marquant, on voit rapidement les autres maudits se fermer ou alors ils ont eu peur que Tohru ne puisse pas faire face et sorte de leur vie. On se rend de plus en plus compte qu'elle agit comme un pansement sur chacun des maudits. J'ai vraiment de me plonger dans la suite et de continuer à redécouvrir l'univers et à pleurer ou à rire bêtement durant ma lecture.
Lien : http://plaisirdelire01.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lafilleauxchaussures
  12 mai 2019
Un bon tome. On ce demande de qui Tohru va tomber sur le charme Yuki où Kyô. Ça a l'air d'avancer un peu plus vite, j'espère que les personnages ne vont pas tourner autour du pot trop longtemps, c'est ce que je craints le plus. Dans l'ensemble c'est un tome est frais mais assez triste vers la fin avec Kyô, un passage très marquant avec sa mère et sa transformation que j'ai adoré.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
Koneko-ChanKoneko-Chan   24 février 2013
Kyô... Pour l'instant... Tu n'as même pas ta voix habituelle. C'est comme si tu étais quelqu'un d'autre et j'ai peur... Parce que je ne t'ai jamais vu sous une telle apparence. Mais... mais... À partir d'aujourd'hui je vais tout faire pour mieux te connaître ! Et à partir de maintenant si tu m'écoutes parler de mes soucis de temps en temps, je voudrais que toi aussi tu me parles de tes soucis ! Dis-moi toutes tes peurs, toutes tes faiblesses, je voudrais tout savoir. Je veux partager tes souffrances, laisse-moi les partager avec toi !
Je veux continuer la vie comme avant; je ferai à manger et on étudiera et on souffrira... mais ensemble ! Toujours ! Je veux qu'on continue tous à vivre ensemble !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MariloupMariloup   02 septembre 2014
Ayamé: Allons! Je dois faire une annonce générale! Hatori, j'ai une grande nouvelle à t'annoncer!! Yuki! Mon cher frère Yuki a sollicité mon attention pour...
Yuki: Arrête!!
Ayamé: Tu sais que tu seras toujours le bienvenu chez moi! Tu peux venir ce week-end, si tu le désires!
Yuki: Euh...
Ayamé: Et, bien sûr, Tohru peut venir à toi!
Tohru: Ah?
Ayamé: C'est logique! Un prince doit bien évidemment être accompagné par une princesse! Bien sûr, toi, tu as dû comprendre que ce n'était pas la peine de venir!
Kyô: Qu'est-ce que tu racontes?! Je sais même pas de quoi tu parles! Qui t'a permis d'entrer dans ma chambre aussi brusquement?!! Dehors, espèce de pervers!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MariloupMariloup   02 septembre 2014
Yuki: ça me rend triste de le dire mais je suis quand même content d'être venu parce que... j'ai pu te voir encore plus belle que tu ne l'es habituellement.
Tohru (gênée, rougissante, se cachant le visage entre les mains): Quoi?! Mais, pas du tout! Ne dis pas... ça...
Yuki: Pourquoi cacher un si joli visage?
Ayamé (qui est derrière son frère): ... la romance conduit au fantasme! Tu le ressens, n'est-ce pas? Le sentiment qui vient de naître dans ton cœur, c'est bien le fantasme d'un homme. En fait, l'homme est un simple animal qui réagit brusquement à la vue d'une femme très bien habillée. Ooh oui, je ne sais tout ça que trop bien! Je suis fier de toi, Yuki! ... ce jour si mémorable, nous allons l'appeler... "le jour anniversaire de la naissance du fantasme de Yuki"!
Yuki: Arrête un peu!! ... tu as compris?! Y'en a marre!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MariloupMariloup   02 septembre 2014
Ayamé: Voyons, pour toi, c'est certainement encore difficile à comprendre, mais tout cela représente... le véritable romantisme masculin! Les uniformes de serveuses, d'infirmières, de femmes de chambres, de secrétaires... Les cols marins, les imitations d'oreilles de chat et de lapin... je ne peux pas tout énumérer ici... Les hommes rêvent de posséder ces vêtements ou de s'habiller avec, pour réaliser les fantasmes de leur propre romantisme... et s'ils font cela tout en restant bien réalistes, ils ne ressentent aucune culpabilité! Et le désir acharné d'observer à la dérobée une femme en train de prendre un bain, cela fait également partie de leur romantisme!
Yuki: ça n'a rien de romantique! C'est un délit!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Koneko-ChanKoneko-Chan   03 août 2014
Kazuma : Tu m'as dit que tu n'aimais pas... être ici. Mais c'est faux... Tu ne détestes pas rester ici. Mais si tu l'affirmes, tu peux oublier ta réalité. Tu sais bien que "cette personne" chaleureuse... Te soulage de façon certaine à chaque instant ! Mais... Tu ne veux surtout pas qu'elle sache la vérité... Qu'elle voie ton "véritable aspect". Car tu as peur de la perdre. Et tu ne fais que fuir ta réalité au milieu de cette situation bien ambiguë.
Kyô : ... Non !!
Kazuma : Alors... Je retiendrais ta main ! Cette main d'un garçon qui s'enfuit. Tu verras bien à ce moment-là... Si tu la perds ou non. Kyô... Tu sauras enfin si ta vie... était terminée avant même d'avoir commencé, comme tu le penses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Natsuki Takaya (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Natsuki Takaya
Twinkle Stars - Bande annonce manga
autres livres classés : malédictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Fruits Basket

Qui Tohru rencontre t-elle au début du livre?

Yuki
Kyo
Sa mère
Shuguré

11 questions
231 lecteurs ont répondu
Thème : Fruits Basket, tome 1 de Natsuki TakayaCréer un quiz sur ce livre