AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Black Butler tome 7 sur 31
EAN : 9782505011705
192 pages
Kana (01/07/2011)
4.33/5   198 notes
Résumé :
Ciel et son majordome sont entrés dans la troupe du cirque Noah's Ark en dissimulant leur identité. Afin d'en apprendre plus sur leur bienfaiteur qui reste dans l'ombre, Sebastian s'approche furtivement d'une jeune femme de la troupe afin de la séduire... Les extrémités de ses doigts, pareilles à des plumes noires, dansent sur la peau de la dompteuse de fauve désarmée. Exécuter loyalement les ordres de son maître uniquement...
Que lire après Black Butler, tome 7Voir plus
Pandora Hearts, tome 1 par Mochizuki

Pandora Hearts

Jun Mochizuki

4.46★ (6489)

24 tomes

Red Raven, tome 1 par Fujimoto

Red Raven

Shinta Fujimoto

4.23★ (244)

9 tomes

Undertaker Riddle, tome 1 par Akai

Undertaker Riddle

Higasa Akai

4.22★ (345)

8 tomes

Super Lovers, tome 1 par Miyuki

Super Lovers

Abe Miyuki

4.06★ (196)

11 tomes

Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,33

sur 198 notes
5
7 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
En menant son enquête dans les tentes des membres du cirque, Ciel a été découvert par ce qui semble être une jolie fille, mais elle ne le dénonce pas.

Normal, c'était Doll, son "copain" de chambré dans le cirque, qui était déguisé en fille. Pourquoi déguisé en fille ? Non, non, Ciel, il y a erreur, ton pote "Taches de rousseur" EST une fille ! Tu l'as bien senti, non, lorsqu'elle te la prouvée en prenant ta main pour la poser sur sa poitrine ?

L'inconvénient de ces mangas, c'est que bien souvent, les personnages sont androgynes et même moi je ne savait pas que Doll était une fille. du moins, je n'en avais pas la certitude.

Ce tome a du rythme, fini de voir les numéros de cirque, on passe aux choses sérieuses et on commence à boucler cette enquête, à chercher le ou les coupables et le modus operandi.

Où sont les enfants disparus ? Qui est l'homme que les membres du cirque nomment "père" ? Pourquoi enlève-t-on des enfants ? Comment les enlève-t-on ? Les membres du cirque sont-ils impliqués ? Voilà une partie des questions auxquelles nos enquêteurs de choc doivent répondre pour rendre un rapport satisfaisant à la reine.

Ciel et Sebastian ont bien mené leur enquête et ont découverts que le cirque était en fait manipulé par un fou.

Un homme qui va faire remonter à la surface les plus douloureux souvenirs de Ciel. Un homme qui voulait attendre les inaccessibles étoiles et qui s'était rendu compte que sous les fleurs magnifiques, il y avait des épines.

Une fois de plus, on en apprend plus sur le passé de Ciel, on croise son père, Ciel quand il avait 8 ans, Ciel à 10 ans, dans la cage…

Sebastian nous dévoile une partie de lui aussi, sa partie plus "diabolique" en fait et on le voit même désobéir à un ordre de son maître : au lieu d'aller vérifier les blasons au Collège Of Arms, il "soudoie" l'âme de Beast, la dompteuse de fauves, pour avoir le nom de leur "père".

Ce tome est plus porté sur l'enquête et il est assez sombre.

On sait qui et pourquoi les enfants ont été enlevés, mais le tome se termine sur un cliffangher : les membres du cirque font irruption au manoir de Ciel pour l'enlever, sans savoir qu'il n'est pas là.

Les domestiques arriveront-ils à défendre le manoir ? Suite au prochain épisode.

Lien : http://thecanniballecteur.wo..
Commenter  J’apprécie          90
Le tome précédent m'avait particulièrement plu, du coup j'étais très curieuse de découvrir celui-ci qui semblait avoir la même ambiance, d'autant plus qu'il fait parti de mon baby-challenge manga et peut s'ajouter à la liste de mes lectures blanches pour le challenge Bookineurs en couleurs de Liyah. Honnêtement, je l'ai moins aimé, mais ça ne m'a pas empêcher de passer un très bon moment avec !

A mon plus grand regret, je trouve que l'on quitte un peu trop rapidement le cirque dans ce tome. J'ai beau ne pas aimer ces endroits, l'ambiance y est vraiment très particulière et mystérieuse et, du coup, j'ai regretté de ne pas voir les deux amis chercher à en savoir plus sur la disparition des enfants en espionnant ceux qui semblent en être les responsables...
Bon, en soit, ils sont assez vite rattraper par le destin puisque, et c'est bien la première fois dans ce manga, l'on suit l'enquête des deux côté : celui de Ciel et de son majordome mais aussi du côté des artistes du cirque. J'ai beaucoup apprécié être dans la confidence de certaines choses que Ciel et Seb' ignoraient !
L'autre truc qui m'a beaucoup plu, c'est qu'on perçoit enfin des pans du passé de Ciel et notamment que ce qui a pu se produire pendant sa disparition, quelques années plus tôt. Les scènes que l'on revit à travers l'adolescent m'ont parues assez floues et énigmatiques, du coup, je ne pourrais pas certifier que j'ai tout compris mais j'ai pu me faire une grosse idée sur la chose.

Comme toujours, les dessins sont très agréables. Je pense que l'auteur s'est particulièrement fait plaisir en dessinant les tenues des artistes : celles des filles sont particulièrement jolies ! La narration est également très agréable.
Un tome très agréable.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          80
J'adore ce manga et surtout sur l'histoire et la noirceur du coeur de Ciel, qui rappelons le est censé être un gamin qui profite de son enfance en jouant, rigolant, pleurant.

Là il fait preuve d'une très grande maturité et d'un énorme sang froid.

Attention spoiler
Ce tome est la suite du 6 qui se déroulait dans un cirque, on découvre que les enfants disparus sont enlevés par la troupe du Cirque pour le compte du Baron Kelvin qui est obsédé par la famille Phantomhive.

Le reste de la troupe était censé ramené le Comte Phantomhive à leur père le Baron Kevlin, il se rende donc au Manoir où Elizabeth est partie passé quelques jours. A la fin du tome, il est dit que la troupe ne laisse aucun témoin derrière eux et les domestiques ne survivront pas.

Ciel avec son air noir et méprissant répond qu'il ne connaisse pas les domestiques de la maison Phantomhive. J'ai trop hâte de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          50
Dès le début, ce n'est pas le majordome qui sauve l'héritier de la famille Phantomhive – je ne dirait pas qui histoire de ne pas spoiler plus que nécessaire – et lorsque ce dernier lui demande des explications, il s'entend dire que le diable a promis de le garder en vie nullement de lui épargner certains désagréments lors de leurs missions tels que blessure ou douleur. On entrevoit donc leur relation différemment.
Lorsque Ciel tombe malade par la suite, grâce à Aghni, Sebastian découvre une facette du rôle de majordome qu'il n'envisageait pas : prendre soin de son maître. J'espère que par la suite, ça ne deviendra pas lourd mais là, dans ce volume, ça passe vraiment bien.

On découvre aussi la manière dont Sebastian se nourrit. Je ne me souviens pas si on en parle précédemment, il me semble que cela a vaguement été évoqué, ; en tout cas, dans ce tome 7, c'est vraiment marquant parce qu'on le voit faire, il « amadoue sa proie par des paroles mielleuses pour l'attirer ensuite dans les ténèbres ». C'est réellement un passage très sombre mais la mise en scène est absolument magnifique.

Je ne savais pas trop que penser des personnages du cirque Noah's Ark, finalement, je les aime bien, contrairement à leur père qui est un personnage glauque, torturé, dérangé et dérageant. Il fait presque peur. Mais grâce à lui, on en apprend davantage sur le passé de Ciel, les quelques flashs qu'on a eu depuis le début sont explicités et le moment où il a invoqué Sebastian est un peu plus détaillé.
Maintenant, j'attends avec impatience de lire le prochain tome de Black Butler parce qu'en conclusion, le comte de Phantomhive affirme que ses domestiques ne sont pas comme les autres… ce qui expliquerait pourquoi ils sont si mauvais dans leur rôle. Donc j'ai hâte de voir dans quel domaine ils excellent.

Pour ce 7ème volume, c'est un coup de coeur du début à la fin. Trop bien !
Lien : http://psylook.kimengumi.fr/..
Commenter  J’apprécie          30
Enfer et damnation ! Moi qui pensait qu'avec ce tome on allait boucler l'intrigue du cirque, et bien il n'en est rien du tout.
Mais c'est pour le mieux parce qu'au moins on a le temps de développer correctement cet arc et c'est vraiment cool tant j'aime beaucoup les personnages qui y prennent part.

On continue donc à explorer le cirque, on tourne autour du mystère de ces enfants disparus, Sebastian prend les devants pendant que son maitre est malade et il sait charmer sa proie pour arriver à ses fins. Mais finalement, quand on comprend ce dont il s'agit réellement, ça met vraiment mal à l'aise et pourtant on a l'habitude dans ce manga.
Ce baron étrange qui utilise des manières très détournées pour s'approcher de Ciel est terriblement malsain et le fait qu'il ait en quelque sorte créer le cirque et ses membres juste dans ce but est encore plus horrible, d'autant qu'on sent bien que certains aimeraient bien se sortir de là.
Mais le baron Kelvin les a en quelque sorte sauvés et c'est compliqué de lui tourner le dos.

Cet aperçu dans le passé de Ciel, avec son père et son pote en guest-stars est aussi assez étrange, baignant dans quelque chose d'inquiétant malgré l'ambiance plutôt insouciante. Je ne sais pas trop comment l'expliquer mais j'ai comme l'impression que tout ce qui est arrivé à Ciel ne vient pas forcément de l'extérieur de son cercle familial.

Et à l'arrivée on nous laisse sur un gros suspense. Je ne sais pas trop comment Ciel compte s'en sortir de son côté mais j'avoue que j'ai surtout hâte de voir l'attaque sur le manoir parce que ça fait bien longtemps (surtout quand on met deux ans entre chaque tome comme moi) qu'on n'a plus eu des nouvelles des domestiques et j'ai très envie de voir de quelle façon ils peuvent s'en sortir contre les membres du crique qui ont été entrainés pour cela.
Lien : https://yodabor.wordpress.co..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
"Amadouer sa proie par des paroles mielleuses pour l'attirer ensuite dans les ténèbres, en prenant garde qu'elle ne remarque pas son vrai visage de bête féroce qu'il dissimule habillement, suavement, furtivement..."
Commenter  J’apprécie          20
"Ce jour-là, je n'ai pas pu détacher mon regard de ces trois êtres. Ils avaient la beauté tranquille de la lune qui flotte silencieusement dans les ténèbres de la nuit, j'ai compris instantanément qu'ils étaient des êtres à part. Ensuite, j'ai effectué des recherches acharnées sur la famille du comte de Phantomhive. Je voulais savoir pourquoi ils étaient des êtres à part. Et j'ai compris... j'ai découvert leur vrai visage, le visage de ceux qu'on appelle "les nobles du mal".
Commenter  J’apprécie          00
Ciel : Tu t'es battu pour protéger ton univers. Où est le mal ? De toute façon, la justice de ce monde n'est qu'une façade érigée par les puissants pour servir leurs intérêts. Personne ne pense aux autres. Un peu d'inattention et on se fait avoir. Au départ, il n'y a que 2 sortes d'êtres humains. Ceux qui dépossèdent les autres et ceux qui se font déposséder. Et... Aujourd'hui, je vous dépossède de votre avenir. C'est tout.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Yana Toboso (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yana Toboso
Black Butler 32
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (580) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1421 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}