AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782363082961
184 pages
Arléa (03/03/2022)
3/5   1 notes
Résumé :
Au-delà de l'évocation des jours heureux, cet autoportrait du Fils de la maîtresse est un éloge de la transmission : " Je me suis rendu compte, dira Serge Toubiana, que j'avais choisi le même métier qu'elle : en transmettant mon amour du cinéma, je me sens tel un instituteur du cinéma. Transmettre et partager, c'est aimer. "
Écrire sur son enfance, c'est se confronter à ses fantômes. C'est écrire sur ceux qui nous manquent, dont on vit si mal l'absence, pour ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bazart
  28 juillet 2022
L'immense cinéphile pour qui on voue une vraie tendresse Serge Toubiana livre un récit intimiste, une déclaration d'amour au cinéma.
Au fil des pages, les scènes de sa vie se déroulent sous nos yeux, qui font écho à des plans de Wilder, Truffaut, Godard, Sydney Pollack, Marco Ferreri et tant d'autres …
"C'est fou le vertige à la fois mental et physique que procure le cinéma lorsqu'il s'installe dans la vie d'un enfant, cette capacité et cette force inouïes qu'il a de vous projeter “ailleurs”, dans le monde, jusqu'à ce que vous vous y sentiez comme chez vous, alors même que vous en ignoriez avant la séance l'existence”
Ces souvenirs d'enfance et ces grands cinéastes méritaient vraiment un beau livre, et il est là devant nos yeux admiratifs, merci Serge Toubiana.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          170


critiques presse (1)
LeFigaro   23 mars 2022
Le cinéphile livre un récit intimiste, une déclaration d’amour au cinéma. Au fil des pages, les scènes de sa vie se déroulent sous nos yeux, qui font écho à des plans de Wilder, Truffaut, Godard, Sydney Pollack, Marco Ferreri…
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BazartBazart   28 juillet 2022
Le sentiment d’étrangeté que procure la projection, en nous emmenant voir ailleurs, se greffe sur une pulsion enfantine où se côtoient le mystère et le naturel, dans une symbiose parfaite.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Serge Toubiana (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Toubiana
Jean-Luc Godard est mort ce mardi 13 septembre à 91 ans. Cinéaste référence pour toute une génération de réalisateurs, il n'avait cessé depuis 60 ans de redéfinir son art, à travers ses films ou ses "Histoires du cinéma", transgressant les codes existants, du son à l'image.
Avec à son actif plus de cent films et près de soixante ans de carrière, le maître de la Nouvelle vague laisse derrière lui une empreinte ineffaçable. Nos invités pour en parler sont Nicolas Saada (réalisateur, scénariste et ancien journaliste des Cahiers du Cinéma), le réalisateur Romain Goupil, qui fut assistant réalisateur de Jean-Luc Godard , ainsi que Serge Toubiana, président d'Unifrance.
#jeanlucgodard #nouvellevague #cinema
_____________________ Venez participer au Book club, on vous attend par ici https://www.instagram.com/bookclubculture_ Et sur les réseaux sociaux avec le hashtag #bookclubculture
Retrouvez votre rendez-vous littéraire quotidien https://youtube.com/playlist?list=PLKpTasoeXDrqL4fBA4¤££¤10Serge Toubiana16¤££¤ ou sur le site https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/bienvenue-au-book-club-part-2
+ Lire la suite
autres livres classés : cinemaVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
6510 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre