AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020213332
139 pages
Éditeur : Seuil (01/09/1993)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 34 notes)
Résumé :
La colère gronde depuis bien trop longtemps déjà dans les rues de la cité médiévale, c'en est trop : le tyran Mildiou doit tomber. Et pour trucider le monstre, retranché dans son château, un "volontaire" est désigné dans la foule : un lapin, qui n'a rien demandé à personne. Mais Mildiou n'aura de cesse de le poursuivre de sa hargne tout au long des 140 pages de ce mythique livre des débu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LiliGalipette
  21 mars 2019
Mildiou a tenté de renverser le roi, mais une révolte populaire a rejeté ce tyran. Furieux et déterminé à montrer son pouvoir à tous, Mildiou décide de tuer Lapinot, pour l'exemple et pour la gloire. « Mais pourquoi vous m'en voulez comme ça ? Je ne vous ai rien fait. / Tu es un symbole, crétin de lapin. Un symbole !! » (p. 21 & 22) Évidemment, le lapin se défend et s'enfuit. Il tente de discuter, d'argumenter, de calmer le fou furieux, mais rien n'y fait. Et Mildiou n'est pas le seul à s'en prendre au pauvre lapinou. « Mais vous n'avez rien d'autre à faire que de me casser les pieds ? » (p. 98) Heureusement, le lagomorphe est du genre tenace et très chanceux. Des geôles souterraines aux hautes tours du château, ça s'empoigne, ça se chahute, ça se castagne, ça se tombe sur le râble, ça se cogne, ça se tabasse, ça s'asticote. Bref, c'est la grosse bagarre façon course-poursuite. Et c'est vraiment hilarant.
Commenter  J’apprécie          120
Thyuig
  18 septembre 2012
Suite de mes relectures de Lapinot en passant par Mildiou.
Tout d'abord, on associe souvent cet album (et à raison) avec un tour de force oubapien, celui de faire tourner toute l'action autour du combat entre Mildiou et Lapinot. En somme, Trondheim fait se succéder sur plus de cent pages une grosse scène de bagarre. Evidemment, le tour de force est impressionnant mais il serait dommage de limiter Mildiou à celui-ci.
Car finalement, que trouve-t-on dans cet album ? D'un côté, un héros sans reproche à la moralité inattaquable, et de l'autre, Mildiou, personnage dont la perfidie mêlée à la ruse n'a d'égale que la bêtise.
Donc si je schématise, deux stéréotypes s'opposent, celui du gentil et celui du méchant. L'intérêt consiste ici à voir dans ce duel stéréotypé la quintessence même de ce qui animait une très large partie de la bd franco-belge jusqu'à cette époque. Parce que des héros récurrents qui ne meurent jamais et dont l'unique raison d'exister dans le scénario est de se confronter au méchant de service, lequel revit depuis une quinzaine d'album, s'acharne de bêtise envers notre pauvre héros, tout ceci constitue en bloc les principales raisons de l'essoufflement de la bd pendant les années 80.
La grande finesse de Trondheim est d'insinuer dans cet album cette somme de stéréotypes à laquelle il ajoute son grand talent de dialoguiste, de créateur de situations absurdes, bref de nous faire croire qu'il s'agit ici simplement d'une franche rigolade. Bien sûr on rigole, évidemment que ce Mildiou s'accrochant à Lapinot dans l'unique but de la trucider est tordant, mais le propos est encore plus vicieux que cela. A la toute fin de l'album, ce n'est pas Lapinot qui règle son compte à la vieille garde la bd franco-belge, non, Trondheim s'offre un pied de nez, c'est une jeune fille, aussi vertueuse qu'imbécile, qui dans le soucis d'écarter Mildiou de la réprimande qu'elle adresse à Lapinot, écarte le sombre méchant du bras, le précipitant ainsi du haut d'une tour. C'est là tout le talent de Trondheim de réussir à écarter d'une simple pichenette toute l'imbécillité de ces combats infinis dont se goinfrait la bd franco-belge. L'absurde a vaincu et nous, sans qu'on s'en rende compte, on s'est bidonné devant cette mise à mort. Bravo !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
chocobogirl
  18 avril 2011
Une cité médiévale indéterminée, la révolte du peuple dans la rue et un usurpateur qui a volé le trône du roi. Voilà le décor planté. Mildiou est un tyran qui a pris la place du roi et le peuple, bien décidé à le faire partir, assiège le chateau. Malheureusement le meneur est très vite dégommé par Mildiou et le sabre qu'il s'obstine à brandir. Un lapin qui n'a rien demandé à personne est désigné pour affronter l'usurpateur. Une cible rêvé pour Mildiou qui cherche à prouver qu'il est le plus fort de tous. Désormais, son obsession sera de tuer le lapin coûte que coûte. La course-poursuite commence et ce, jusqu'à la fin de l'album.
Je ne suis pas une fanatique du dessin de Trondheim. Je ne dois d'ailleurs pas avoir ouvert beaucoup de ses albums... Aussi, quand un ami m'a mis cet album dans les mains, j'étais plutôt septique.
Et pourtant ! "Mildiou" est un album qui commence à dater un peu mais qu'est-ce qu'il est drôle !
L'intrigue est sommaire : un méchant veut tuer un gentil. Et nous suivrons tout au long de l'album, les bagarres entre les 2 protagonistes. Mildiou qui ne veut pas lâcher l'affaire et le lapin qui se retrouve embarqué par hasard dans cette histoire, un lapin qui refuse de combattre et qui cherche à fuir et à négocier la paix. La situation empire un peu plus quand Lapin bouscule par hasard un serviteur du roi, venu reprendre son trône, qui va vouloir désormais réparer l'affront par un duel. Voilà notre lapin poursuivi par 2 assaillants de chaque camp. Sans compter le magicien qui traine dans les couloirs du chateau et qui, en voulant aider Mildiou, fait pire que mieux en interchangeant les enveloppes corporelles des 2 combattants !
Vous l'aurez compris le point fort de cette BD, c'est la manière dont Trondheim traite le scénario. La dérision et la loufoquerie est omni-présente et les dialogues sont un pur bonheur !
Sur une base stéréotypée de scénario de combat entre le bien et le mal, Trondheim réussit aussi à se moquer des clichés du super-héros qui abat le gros méchant. La chute de l'album particulièrement savoureuse en est la parfaite illustration de la bêtise de ces combats.
Si vous ne le connaissez pas, ne faîtes pas comme moi et n'attendez pas pour le découvrir !
Lien : http://legrenierdechoco.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ybocquel
  17 avril 2014
Mildiou est un tyran, et quand un tyran mate une révolte il doit montrer sa force, en liquidant un meneur rebelle, par exemple. Mais le supposé meneur est surtout rebelle à se laisser exécuter…
La poursuite du bon par le méchant, poncif des films d'action, occupe ici l'histoire entière et le résultat est désopilant.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
miladomilado   28 avril 2014
- Vous reculez comme un couard, Monsieur. N'êtes-vous pas suffisamment gentilhomme pour recevoir mon gant ?
- En tout cas, je ne suis pas suffisamment idiot pour accepter de me prendre une baffe.
Commenter  J’apprécie          230
miladomilado   29 avril 2014
- je vais te tuer, espèce de cloporte puant.
- Si j'étais mort à chaque fois que vous avez dit ça, mes tombes occuperaient la moitié du cimetière.
Commenter  J’apprécie          250
LiliGalipetteLiliGalipette   21 mars 2019
« Mais vous n’avez rien d’autre à faire que de me casser les pieds ? » (p. 98)
Commenter  J’apprécie          70
LiliGalipetteLiliGalipette   21 mars 2019
« Mais pourquoi vous m’en voulez comme ça ? Je ne vous ai rien fait. / Tu es un symbole, crétin de lapin. Un symbole !! » (p. 21 & 22)
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Lewis Trondheim (54) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lewis Trondheim
Grégory Panaccione et Boulet bataillent et trinquent end dessins autour d'une choppe* ! L'abus de dessin n'est pas du tout mauvais pour la santé.
Donjon Antipodes -10000 - L'Armée du crâne Scénariste : Lewis Trondheim - Joann Sfar Illustrateur : Grégory Panaccione
Résumé : Après avoir conclu la méta-histoire de Donjon avec les tomes 110 et 111 en 2014, Sfar et Trondheim offre un nouveau souffle à leur saga culte. Un grand retour qui débute avec la création d'une série aux « antipodes » des précédents. Les guerres continuelles qui voient s'affronter Elfes et Orques ne laissent que peu de survivants. Seul sur le champ de bataille, un chien orque pleure la disparition de son maître. Mais le temps du recueillement est de courte durée. Il croise une animal destiné à être un ennemi : un chien D Elfe bien éduqué et à la langue bien pendue. Pour survivre dans ces contrées sauvages, ils vont devoir faire équipe.
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/serie/donjon-antipodes-10000-l-armee-du-crane.html
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/ https://www.instagram.com/donjonplus/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782413016854&tag=editidelco-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : https://www.awin1.com/cread.php?awinmid=12665&awinaffid=651803&clickref=&p=http://recherche.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?Search=9782413016854 Cultura : https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782413016854&classification=0
Donjon Zenith 07. Hors des remparts Scénariste : Lewis Trondheim - Joann Sfar Illustrateur : Boulet
Résumé : 2020 sera Donjon ou ne sera pas. Entre naissance d'un nouveau cycle et poursuite de toutes les séries « classiques », Sfar et Trondheim renouent avec cette incroyable saga épique. Pour reconquérir le Donjon tombé aux mains de Guillaume de la Cour, le plan est simple : Marvin, Isis et Herbert doivent trouver du fugus purit et l'utiliser pour déloger les occupants actuels de la forteresse. Mais est-ce vraiment le plan du Gardien ? Nos héros vont devoir lutter contre tous pour sauver le Donjon. Et en parallèle, Marvin réussira-t-il son Tong Deum de fiançailles ?
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/serie/donjon-zenith-t07-hors-des-remparts.html
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/ https://www.instagram.com/donjonplus/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782413016885&tag=editidelco-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : https://www.awin1.com/cread.php?awinmid=12665&awinaffid=651803&clickref=&p=http://recherche.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?Search=9782413016885 Cultura : https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782413016885&classification=0
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

lewis trondheim

Quel est le nom de la bande dessinée qui a rendu célèbre Lewis Trondheim ?

Les formidables bavures de Lapinot
Les incroyables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Barbinot

6 questions
83 lecteurs ont répondu
Thème : Lewis TrondheimCréer un quiz sur ce livre