AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Alfred (Autre)
EAN : 9782413028901
152 pages
Delcourt (14/10/2020)
3.71/5   175 notes
Résumé :
Depuis plus de vingt ans, le mythographe arpente routes et chemins de tout le pays afin d'en collecter les contes et légendes populaires. Il aime ce travail modeste qui lui fait rencontrer toutes sortes d'affabulateurs et autres baratineurs. Mais s'il est une histoire après laquelle il court depuis toujours, c'est bien celle de la Malédiction de Castelmaure, une légende extraordinaire à laquelle tant de destins sont étrangement liés.
Que lire après CastelmaureVoir plus
Le Spirou de..., tome 1 : Les géants pétrifiés par Durieux

Le Spirou de...

Christian Durieux

3.77★ (4481)

20 tomes

Mégafauna, tome 1 par Puzenat

Mégafauna

Nicolas Puzenat

3.85★ (193)

2 tomes

Couette, tome 1 : Tombée du ciel par MiniKim

Couette

MiniKim

3.45★ (124)

3 tomes

Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
3,71

sur 175 notes
5
4 avis
4
15 avis
3
7 avis
2
1 avis
1
0 avis
Pourquoi le roi de Castelmaure a-t-il disparu depuis vingt ans ? Un mytographe tente de le découvrir. le drame a commencé quand le roi a demandé l'aide de la sorcière pour que son épouse tombe enceinte. Seulement, toutes les autres femmes le sont aussi et neuf mois plus tard, tous meurent sauf trois enfants avec des particularités bizarres.

Trop d'entrecroisements de scènes et personnages. Dessins font bd jeunesse. Couleurs réussies. Pas accroché à l'histoire.
Commenter  J’apprécie          290
Un château à l'abandon, un couple royal qui ne parvient pas à enfanter, une sorcière qui n'a plus toute sa tête, un mythographe un peu trop investi, des enfants aux étranges mutations, un chasseur errant un peu paumé, des intrigues de palais… Tels sont les ingrédients indispensables, quoique décalés sous la plume de Lewis Trondheim, qui composent ce conte moyenâgeux. Vous voilà prévenus!

Franchement, je connais mal le travail de Lewis Trondheim, mais là, je dois dire que je me suis régalée en lisant cette bande dessinée qui reprend tous les codes du conte de fées classique pour les mettre à la sauce de cet auteur talentueux! C'est original, audacieux, rocambolesque à souhait, parfois effrayant, souvent cruel, un brin déjanté, un peu classique quand même et surtout tellement drôle! Mais où va-t-il chercher toutes ces idées?? le découpage de la narration est parfait et permet de présenter chaque thème et chaque histoire de manière indépendante, pour mieux les réunir à la fin. Les personnages sont torturés à souhait et traînent chacun leur malédiction en quête d'une délivrance.

Le dessin d'Alfred, quant à lui, accompagne merveilleusement le texte. C'est vivant, jeune, hyper expressif, très coloré et ça contribue pour beaucoup à créer cette atmosphère à la fois merveilleuse et inquiétante du conte.

Pour peu que l'on aime cet univers très codifié, il y a vraiment de quoi se régaler avec cette aventure complètement folle! Une réussite en ce qui me concerne!
Commenter  J’apprécie          230
Malgré ses qualités évidentes, je n'ai pas accroché à cette bande-dessinée.
Les auteurs nous proposent un scénario original qui reprend les codes du conte de fées, avec un roi et une reine qui demandent de l'aide à une sorcière car ils ne peuvent pas avoir d'enfant. Mais le sort tourne mal et tout dérape dans le royaume...
L'univers graphique très marqué d'Alfred qui m'avait beaucoup plu dans Senso n'a pas réussi à me toucher cette fois : couleurs trop franches, en à-plat, traits des personnages...
Une rencontre ratée mais qui m'a permis d'élargir mes horizons...
Commenter  J’apprécie          200
Trondheim est au scénario et Alfred aux pinceaux pour nous entrainer dans une légende bien noire et cynique dans un Moyen-Age fantastique plutôt bien pensé.
Nous avons ici tous les éléments d'un conte : une sorcière, un couple royal dans l'espoir d'un enfant, un magnifique château, des sorts, une malédiction.
Mais comme les contes des origines, les ressauts de cette histoire plurielle sont cruels et ténébreux.
Trondheim nous livre son récit à travers le regard et le vécu de plusieurs personnages complexes et tourmentés.
Ca se lit très bien et ne manque ni d'originalité, ni de teneur.
Le dessin d'Alfred est très sympathique et porte judicieusement le récit.
Une très bonne lecture.
Commenter  J’apprécie          160
Cela commence comme un conte mettant en avant une cruelle sorcière. Mais bon, l'auteur nous prévient d'avance que les contes déforment très souvent la réalité et la vérité. On va assez vite s'en rendre compte.

Il s'agit d'un royaume dont le roi Eric a disparu depuis près de 20 ans après une terrible malédiction touchant les nouveaux nés. Un homme raconteur d'histoire part à sa recherche. Il ne sera pas au bout de ses surprises tout comme le lecteur.

En effet, il y aura des retournements de situation assez surprenant. le lecteur que nous sommes va déambuler dans une mise en scène assez admirable. C'est tout de même signé par le grand Lewis Trondheim qui n'a plus rien à prouver en la matière.

On aura droit à un esthétisme sans fioritures exacerbé par une colorisation très inspirée, belle et puissamment évocatrice. Alfred a fait du bon travail. le résultat est tout simplement magistral.
Commenter  J’apprécie          130


critiques presse (1)
BoDoi
22 février 2021
Ça débute par une histoire de sorcière dans les bois, du genre à gober des yeux de lapins, mais qui s’effraie d’apercevoir un gamin, pourtant a priori inoffensif, et finalement terriblement angoissant, avec les globes oculaires creux.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
C'est ainsi que naissent les contes. Un récit anodin auquel, de bouche à oreille, s'agrègent moult fantaisies et inventions.
Commenter  J’apprécie          90
- Ça y est ? Ils vont se battre à mort ?
- Ah non, notre père vient de lui dire qu'il sera jugé équitablement, et qu'il ira en prison pour avoir ourdi ce complot.
- QUOI ? Mais non ! C'est la légende qu'il faut écrire !

[p144-145]
Commenter  J’apprécie          10
- Vous êtes censée me répondre "Bonjour, Majesté" !
- Les ennuis que j'ai eus à cause de votre famille me dispensent de politesse !

[p80]
Commenter  J’apprécie          10
Tu aimes ça les histoires, hein ?
Alors je vais te raconter la mienne...
Et après tu me laisseras mourir...
Commenter  J’apprécie          10
Ne te laisse pas ronger par l'amertume et la colère.
Ça n'apporte jamais rien.
Vois mes propres erreurs.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Lewis Trondheim (86) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lewis Trondheim
Le dessinateur et auteur de BD Lewis Trondheim continue de dessiner "Les petits riens" rencontrés au gré du quotidien. Dans "Les Chemins de désir", neuvième tome de cette série, il nous partage ses voyages, ses observations et ses pensées sur notre temps. Il est l'invité de Géraldine Mosna-Savoye et Nicolas Herbeaux.
Visuel de la vignette : Joel Saget / AFP
#bandedessinée #bd #dessin ______________ Écoutez d'autres personnalités qui font l'actualité de la culture dans Les Midis de Culture par ici https://youtube.com/playlist?list=PLKpTasoeXDrrNrtLHABD8SVUCtlaznTaG&si=FstLwPCTj-EzNwcv ou sur le site https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/les-midis-de-culture
Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture TikTok : https://www.tiktok.com/@franceculture Twitch : https://www.twitch.tv/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (323) Voir plus



Quiz Voir plus

lewis trondheim

Quel est le nom de la bande dessinée qui a rendu célèbre Lewis Trondheim ?

Les formidables bavures de Lapinot
Les incroyables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Barbinot

6 questions
94 lecteurs ont répondu
Thème : Lewis TrondheimCréer un quiz sur ce livre

{* *}