AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 225306467X
Éditeur : Le Livre de Poche (01/09/1993)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 94 notes)
Résumé :
L'un, Simon, vendeur de jouets dans un grand magasin, est désespéré de ne pouvoir donner d'enfant à sa femme. L'autre, François, homme d'affaires impitoyable au pouvoir immense, a toujours refusé d'être père. Quelle relation s'établit entre ces deux hommes que tout sépare, et qui n'auraient jamais dû se rencontrer ? Comment et pourquoi François va-t-il échouer dans un obscur hôpital de la Creuse, devant une pile de Playboy et un paquet de Kleenex, pour venir en aide... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
emi13
  31 mai 2013
Il a tout perdu, plus de foyer, plus de travail et surtout il a perdu la mémoire. On le croit fou, il a un dédoublement de personnalité. Il a même perdu son identité. Serait-il manipulé par son entourage ? Un petit suspense agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          130
aaahhh
  15 août 2012
Un peu trop glauque à mon goût, avec un je ne sais quoi de triste et d'amer qui reste sur le coeur et lui fait un peu mal... Mais c'est du bon Van Cauwelaert quand-même, ne vous y trompez pas! On retrouve la patte du grand romancier avec toute sa tendresse et son regard intelligent et doux sur les hommes. Il s'agit de paternité dans cette histoire, puisqu'un homme qui ne veux pas avoir d'enfants, va en faire un pour un homme qui ne peux pas en avoir... Qui est le père de qui, là est toute la question, car des grands enfants en manque de repères, il y en a plus d'un dans ce récit... C'est un roman drôle et touchant, au style fluide qui se dévore. Il est un peu triste et dur aussi par moments, comme je le disais, mais ça n'enlève rien à son humanité, peut-être que ça lui en ajoute au contraire... J'en recommande la lecture, même si il ne fait pas partie de mes préférés de cet auteur.
Commenter  J’apprécie          80
Norlane
  18 mars 2018
Deux hommes aux mêmes blessures se rejoignent dans un destin "en miroir" via la paternité. En apparence, l'un est dans la réussite, l'autre dans l'échec, et puis tout se brouille.
Au début, j'ai pensé "il n'y a que l'écriture tendre de Van Cauwelaert pour rendre crédible et touchante cette histoire". A la fin, j'avais une overdose de chutes, de coups, de noirceur, de cynisme, de noms d'entreprises et de montages financiers, une sensation de lourdeur... L'objet en souffrance, c'était moi, la lectrice. Dans ce livre, les adultes sont des enfants qui jouent avec des choses plus grandes qu'eux et l'enfance est blessée par des adultes démissionnaires. Il y a peu de clarté au bout.
Commenter  J’apprécie          60
LourseLit
  20 novembre 2013
Quelle jolie histoire !! Quand j'ai découvert ce livre, écrit en 1991 et qui parle du don de sperme, il fallait absolument que je le lise.
François et Simon parlent l'un après l'autre tout au long du roman, chapitre après chapitre. François est un homme d'affaires retors qui prend plaisir à couler certaines entreprises pour mieux les racheter. Il travaille avec son frère et a des relations avec plusieurs femmes. François croise par hasard Simon, homme simple, marié et vendeur au rayon jouets d'un magasin. Simon vient d'apprendre qu'il ne pourra pas avoir d'enfant. Il s'écroule.
Pour des raisons pas très orthodoxes, François va alors faire un don de sperme. Pour Simon. Et puis, grâce au pouvoir de l'argent, il va intervenir sur tous points dans la vie de Simon afin de lui apporter le bonheur. Ou du moins ce qu'il estime être le bonheur.
Ce roman, c'est la rencontre entre deux hommes à l'existence bancale. L'un qui s'ennuie sûrement va vouloir aider l'autre. Et à partir de ce moment-là, tous deux vont traverser un certain nombre d'épreuves.
Au delà de tout avis qu'on peut avoir sur la façon dont est tourné le recours à l'insémination avec donneur (mais le roman a plus de 20 ans, ne l'oublions pas), l'auteur nous amène dans une histoire émouvante dont la fin nous surprendra.
J'ai été très touchée de découvrir un livre écrit par un homme pour parler de pères, de celui qui veut l'être mais ne peut avoir cette chance et de celui qui fera ce cadeau à un autre en vivant la paternité par procuration. le début du roman peut sembler cliché et dérangeant mais je suis allée au bout de ma lecture et je l'ai trouvée belle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lema
  08 avril 2009
J'ai beaucoup aimé ce livre qui parle de la relation d'un fils avec son père. Je l'ai lu alors que je venais moi-même de perdre mon père, et ce livre m'a redonné du baume au coeur; il m'a fait vraiment beaucoup rire car le héros se met dans des situations tellement drôles.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   20 septembre 2015
A défaut de m'admirer, il m'arrivait de me surprendre. J'ai perdu le goût. Il m'a suffi d'un coma pour comprendre que j'avais tiré de m a vie tout ce que j'avais su en attendre, et monter a u grenier pour dresser l'inventaire.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   20 septembre 2015
Je crois que je rends heureuses deux femmes sur six, actuellement. L'une est
amoureuse, l'autre était vierge. Je les quitterai en plein bonheur, comme d'habitude, pour leur laisser de beaux souvenirs. J' ai besoin, non pas d'être aimé, mais d'exister pour elles, de leur faire du bien. Ça ne rachète rien, c'est gratuit. Mais ça me retient sur terre.
Commenter  J’apprécie          20
emi13emi13   31 mai 2013
Pour tuer le temps , la détresse ou l'angoisse , ils essaint de me trouver une identité , un mobile ,un crime.Ils me dévisagent et inventent.C'est une nouvelle vie qui commence.
Commenter  J’apprécie          40
raynald66raynald66   03 août 2017
Adrien, tu es né du désir poétique d'un simple pour qui l'élan sexuel n'était qu'inspiration et qui a donné la vie par hasard, en ne voulant rien
"laisser perdre" ... cette révélation te donnerait des ailes, je le sais.
Et tu sortirais l'Albatros de sa mère de pétrole
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   20 septembre 2015
Elle m'a répondu que ce n'était pas drôle d'être une jolie fille : tous les hommes se croient obligés de vous draguer, et c'est cruel de toujours les vexer en leur disant non. Alors elle avait fait semblant d'être amoureuse, perdue pour les autres.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Didier Van Cauwelaert (76) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Didier Van Cauwelaert
Didier van Cauwelaert vous présente son ouvrage "La personne de confiance" aux éditions Albin Michel.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2308368/didier-van-cauwelaert-la-personne-de-confiance
Notes de Musique : Audio Library YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : paternitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





.. ..