AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pierre-Paul Durastanti (Éditeur scientifique)
EAN : 9782070313242
432 pages
Éditeur : Gallimard (07/04/2005)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Destins hors du commun que ceux d'Alan Robertson, l'inventeur de la porte entre les mondes, victime de sa propre création, de Luke Grogatch, engagé dans un marathon au cœur des plus hautes sphères de la bureaucratie et du pouvoir, de Sam Salazar, qui pour sauver l'humanité, redécouvre la science, jadis abandonné au profit de la magie, et de Dyle Travec dont la terrible vengeance s'abat sur le monde qui a réduit sa famille en esclavage. Quatre héros pour qui rien n'e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
thimiroi
  18 janvier 2019
Les quatre récits de science-fiction, que Pierre-Paul Durastanti a judicieusement choisis pour ce volume, montrent la variété de l'inspiration de Jack Vance, notamment en ce qui concerne les deux premiers qui sont assez inattendus de la part d'un auteur surtout connu pour ses récits de fantasy (« Cugel l'astucieux », « Le Cycle de Lyonesse »…) ou de science-fiction « exotique » (« Le Cycle de Tschaï », « Un monde d'azur »…).
- « La Grande Bamboche » (100 pages) : un savant génial, Alan Robertson, a créé des « passages » permettant d'être instantanément transporté d'un lieu à un autre, ce qui a permis à l'humanité de s'établir dans d'innombrables planètes. Un jour, Gilbert Duray ne peut plus rentrer chez lui, dans un endroit qu'il habite seul avec sa famille… Est-ce sa femme qui a fermé le « passage » ? Mais pourquoi ? Ou bien son père adoptif, un personnage tout à fait malicieux qui passe son temps à organiser des fêtes débridées où l'on voit même Cléopâtre danser le charleston ? Gilbert mène l'enquête... Un récit quelque peu déjanté. (3,5 / 5)
- « Les Oeuvres de Dodkin » (70 pages) : Luke Grogatch est un personnage cynique et non-conformiste qui a dégringolé dans l'échelle sociale à cause de son mauvais état d'esprit, il était ingénieur, le voilà manoeuvre qui manie la pelle à longueur de journée dans les égouts ! Mais voilà qu'une directive administrative tombe d'en-haut : il faut rapporter chaque jour tous les instruments à main, donc les pelles, au magasin de l'entretien des égouts ! Et tant pis si les travailleurs concernés passent des heures dans les transports, non rémunérées bien entendu ! Luke va remonter toute la filière administrative pour comprendre les motivations de cette directive absurde et essayer de la faire annuler… Cette nouvelle, qui pourrait avoir été écrite par Kafka, est une satire virulente d'un Etat technocratique peu soucieux des conséquences de ses décisions sur ses administrés, et elle revêt une singulière actualité quand on considère certains événements récents en France… (4,5 / 5)
- « Les Faiseurs de miracles »(130 pages) : l'humanité a colonisé la planète Pangborn (petit clin d'oeil malicieux à destination d'Edgar Pangborn, auteur du « Miroir des observateurs »), puis la civilisation humaine a régressé à un stade féodal au cours duquel s'affrontent des seigneurs constamment en guerre les uns contre les autres. Lord Faîde, qui a vaincu de nombreux adversaires, se met en tête de soumettre les autochtones de la planète, le Premier Peuple, qui a fui les humains pour se réfugier dans les forêts. Mais le Premier Peuple recourt à des armes inattendues et Lord Faïde fait appel à ses envoûteurs pour vaincre leur résistance. Ceux-ci découvrent une vraie civilisation proche de la nature… Une critique de l'ethnocentrisme et du bellicisme, évoquant clairement la colonisation de l'Amérique par les Européens qui ont méprisé les cultures amérindiennes et décimé les populations indigènes. (4 /5)
- « Les Maîtres de Maxus » (110 pages) : la mère et les soeurs de Dyle Travec ont été enlevées par Arman, un trafiquant d'esclaves, et vont être vendues sur la planète Maxus. Dyle entreprend une quête pour les retrouver et pour se venger du trafiquant. Un récit d'aventures aux multiples rebondissements qui préfigure la Geste des princes-démons. (4 / 5)
Des contextes variés, des rythmes soutenus, des rebondissements surprenants, des issues inattendues : quatre « croisades » tout à fait réussies où Jack Vance déploie tout son talent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          652
basileusa
  04 octobre 2019
Quatre aventures très différentes les uns des autres que j'ai beaucoup apprécie !
La première, La grande Bamboche, est clairement axée science-fiction avec la possibilité de s'installer sur n'importe quel monde en passant par une simple porte. Bon le problème étant que la porte un jour ne refuse pas de s'ouvrir ….c'est ce qui arrive au héros de ce premier récit ! Il y a quelques passages assez surréalistes mais le concept ouvre de belles possibilités que l'on peut entrevoir.
Avec Les oeuvres de Dodkins , je me suis régalée ! On est là dans un système productif assez absurde de hiérarchies lourdes et Luke Grogatch décide de remonter la hiérarchie jusqu'à trouver celui qui a voulu qu'il passe 1h30 chaque soir à faire la queue avec ses camarades pour faire remiser sa pelle. J'ai beaucoup apprécié la fin et la critique derrière.
Les faiseurs de miracles, ça m'a tout de suite fait penser à l'un des récits de la romance ténébreuse ! Longtemps après être arrivés sur une planète, les colons régressent au stade moyenâgeux quasiment et se battent pour le territoire. Pleins de surprises et de sacrés idées, on ne s'ennuie pas ! Seule la fin est un peu "plate".
Enfin Les maîtres de Maxus nous plonge dans une aventure au coeur de la galaxie, Dyle Travec espère sauver sa famille de l'esclavage et, si il le peut en passant, faire tout simplement cesser cette pratique sur la planète Maxus. Encore un récit fascinant mais dont la fin est pour moi trop précipitée.
Je découvre donc un auteur qui a des supers idées, à l'imagination débordante, je suis juste un peu déçue par les conclusions mais bon, ce qui compte, c'est le voyage !
LC auteurs Vance/K.Dick
Challenge Mauvais genres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          291

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   19 novembre 2016
« Le premier commis du ministre examine les demandes.
- Je parlerai donc à ce premiers commis. »
La fille poussa un soupir. « Il vous faut un rendez-vous, monsieur.
- Il me faut un rendez-vous pour demander un rendez-vous ?
- Oui, monsieur.
- Me faut-il également un rendez-vous pour demander un rendez-vous pour un rendez-vous ? »

Commenter  J’apprécie          120
Dionysos89Dionysos89   13 mars 2016
- Sa véhémence me gêne. Son pouvoir se nourrit de succès. C’est un homme de feu, vous êtes un homme de glace.
- La glace éteint le feu.
- Le feu fait parfois fondre la glace.
Commenter  J’apprécie          220
Dionysos89Dionysos89   20 février 2016
Je voulais savoir pour quelle raison j’ai dû porter ma pelle au magasin ce matin. Ça m’a pris une heure et demie. C’est insensé. On vous a demandé de réaliser deux pour cent d’économies, et il faudrait que je passe trois heures par jour à rapporter et à aller rechercher une pelle ?

Commenter  J’apprécie          110

Video de Jack Vance (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jack Vance
SORTIE LE 16 JUIN 2014
Sur une nouvelle planète, il n'y a pas de sentiers battus ; il n'y a place que pour les prouesses, la solitude, les découvertes et l'inconnu. Quel est le lien entre une explosion, un exploit, l'exploration d'un monde nouveau et son exploitation ?
Influencé par Jack Vance, Ursula K. le Guin, Robert Silverberg ou encore John Varley, Alfred Boudry nous livre un roman hommage à l'âge d'or de la science-fiction où l'espace est une invitation à l'introspection.
Exploration Totale nous emmène dans les tréfonds du temps et de notre univers... qu'il soit extérieur ou intérieur.
« Celui qui entre ici ne peut rebrousser chemin pas plus qu'aller de l'avant. Cloué sur place, il est envoûté, trop grand pour l'immensité, trop petit pour le grain de sable qui a sa place dans l'univers... » (B. Traven, le Vaisseau des Morts)
© lepeupledemu.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox