AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782849531570
498 pages
Éditeur : La Boîte à Bulles (22/11/2012)
3.8/5   42 notes
Résumé :
Dans L’Immeuble d’en face, se trouvent trois appartements, un à chaque étage. Au premier vit Béatrice, une maman célibataire, enceinte de son second enfant. Au second, un couple d’une bonne quarantaine, Fabienne et Jacky, qui n’a pas d’enfant mais un gros chien Gipsy ! Enfin au troisième logent deux jeunes tourtereaux, Claire et Louis, étudiants tous les deux.

Chacun de ces groupes mène son existence propre, avec ses joies, ses lassitudes, ses jalousi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,8

sur 42 notes
5
0 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

Myriam3
  10 avril 2017
Après Entre Ici et Ailleurs, je récidive avec cette intégrale regroupant trois tomes.
Je n'y ai pas retrouvé le petit plus qu'il y a dans celui précédemment cité, c'est-à-dire cette quête identitaire qui était le fil conducteur, mais j'ai quand même beaucoup apprécié cette série.
Vous l'aurez deviné, il s'agit des chroniques d'un immeuble de trois étages: une femme seule avec ses deux enfants en bas âge, un couple vieillissant et leur chien, et enfin un jeune couple d'étudiants.
4 âges de la vie, des étapes différentes, et les relations qui se tissent entre ces personnes.
Je le dis encore une fois, Vanyda dessine avec beaucoup de grâce et de subtilité ses personnages, et les aborde de la même manière.
Ici on est dans la vraie vie et non dans les films ou la fiction qui dramatise, donne un début et une fin, explique. On se trouve dans une tranche de vie de l'immeuble, et ça aurait tout aussi bien pu en être une autre.
On s'amuse du radotage de la plus âgée qui, à chacun de ses voisins, raconte la même chose - mais on est les seuls à le savoir! - on s'attendrit sur le jeune couple en phase de routine, on est ému par la jeune maman qui cherche aussi à garder son indépendance.
Les scènes sont extrêmement vivantes et réalistes dans leur aspect anecdotique et Vanyda a un sens aigu des détails et des attitudes, à tel point que je me suis souvent retrouvée mot à mot et par le geste dans ceux de la mère avec ses enfants!
Une vraie lecture plaisir, à renouveler!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Derfuchs
  28 octobre 2019
J'aime bien ces BD où il est question d'immeuble, d'étages, de gens, de vies qui se croisent, qui s'interpellent, ces tranches de vie de tous les jours qui ressemblent un peu à la notre, nos histoires, nos rencontres, nos arrêts devant l'ascenseur que l'on attend et où, bien souvent; nous parlons de la pluie et du beau temps.
Ici, trois étages, un couple de jeunes, un couple de plus âgés avec un gros chien et une maman seule avec un garçon, enceinte.
A force de se croiser ils vont pénétrer dans les intimités des uns et des autres, échanger, s'inquiéter de leurs santés, du bébé à naître, le transport à la maternité, etc.
Ce n'est pas désagréable, bien au contraire : lecture plaisante. Jolis dessins de Vanyda, ligne claire, noir et blanc. Quelques pages sans dialogue que l'on suit bien, les dessins étant suffisamment expressifs.
Seul problème pour moi, comme j'ai lu l'intégrale de plus de 500 pages en une seule fois, c'était plus que roboratif, difficile à digérer, mais bon j'y suis arrivé et c'est de ma faute et non celle de l'album!
Lien : https://www.babelio.com/livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Philisine
  28 avril 2021
Chaque tome représente la vie d'habitants d'un immeuble du Nord de la France (disons que ce n'est pas explicitement dit dans le texte, mais j'ai situé cette histoire plutôt dans la grande métropole lilloise parce que j'y ai reconnu le type d'immeubles privés : une grande maison dont chaque étage est occupé par un foyer... J'ai vécu un an et demi dans ce genre d'endroit, d'où ma projection, peut-être erronée !).
Au premier étage, Béatrice mère célibataire d'un garçonnet Rémi ; au second un couple installé Fabienne et Jacky sans enfant mais toujours avec un dogue ; au troisième et dernier étage un couple fusionnel d'étudiants Claire (en deug B Sciences et vie de la terre... l'appellation universitaire date l'histoire ... autour des années 1990-2000 et avant 2006) et Louis (en informatique).
Tout ce monde cohabite en harmonie, se découvre et s'entraide occasionnellement (ou lors de grandes occasions !). Il se dégage de ces chroniques un côté paisible où chacun est à sa place, ne cherche pas à importuner mais où tous ont besoin à un moment donné des uns et des autres. Et l'entraide dans ces situations-là est naturelle, pas forcée (ou du moins gentillement forcée sans être imposante ni imposée).
Les héros sont bien marqués et se distinguent par les rides, l'attitude un peu plus avachie, les comportements plus sur la défensive du couple à la quarantaine bien tassée formé par Fabienne et Jacky ; par le bazar, les travaux, les joyeux bruits enfantins du binôme Béatrice et Rémy en recherche de figure paternelle ; par les fêtes nocturnes, les jeux vidéo, les oublis de clés, les premiers doutes de nos jeunots de service Claire et Louis. Chaque personne insuffle soit de l'aérien (Claire, Rémy), soit une forme de sagesse (Fabienne, Louis), soit un côté énigmatique (Béatrice, Jacky). Tous se cherchent et se trouvent. À travers eux, Vanyda aborde les habitudes de couple, la vie étudiante, les parties de jambes en l'air et les soirées branchées, la reconstruction d'une femme et l'évolution d'un petit bonhomme vecteur social à lui tout seul. Tous les personnages sont attachants, même Jacky sous son côté obscur.
En lisant cette série, j'ai fait le constat que ces liens parfois distants parfois limités au juste "bonjour, bonsoir" qu'on peut avoir avec nos voisins sont là pour nous rappeler notre besoin primaire d'être entourés (même de loin), parce qu'à travers les regards, les échanges anodins, ces chers voisins font partie de notre vie. Vanyda dit tout de nos liens sociaux dans cette BD et c'est assez réjouissant.
L'immeuble d'en face est une jolie série en noir et blanc (sans couleurs donc cette fois), au graphisme suffisamment explicite pour visualiser les scènes, aux dialogues savoureux sans être non plus percutants, à l'image de ce qu'ils représentent : le quotidien dans toute sa splendeur.
Lien : https://jemelivre.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
lagier
  10 mai 2018
Un peu déçu par ce premier tome. le choix est clairement affiché : il s'agit de tranche de vie, sans qu'il n'y est de raison à présenter cette tranche plutôt qu'une autre. Reste qu'il s'agit de livres et que j'ai eu envie qu'il se passe quand même quelque chose. Il y a certes petit à petit des interactions entre les personnages, mais je trouve qu'on ne les voit pas vraiment évoluer. de plus le dessin n'est pas toujours très lisible. le couple jeune est bien dessiné (Claire et Julien), mais le couple plus âgé, avec le chien, est je trouve « décalé » en terme de dessin. Comme si l'auteur était plus à l'aise pour représenter des personnages plus jeunes. D'ailleurs le personnage De Claire se détache du lot ; elle a du charme, des états d'âmes, de la sensualité.
Le tome deux est resté dans la même veine pour ma part. Mais la fin de celui-ci m'a donné envie de lire le troisième (c'est un point positif).
Et j'ai trouvé que dans ce troisième tome, il se passait justement un peu plus de choses, on sentait que les histoires avançaient un peu.
Au final, l'auteure a sûrement atteint son but en décrivant un quotidien où tout ne bascule pas du jour au lendemain. Ou finalement la vie suit son court et c'est par petit changement que les choses changent et évoluent. Mais je suis resté sur ma faim avec ces livres. Je vais peut-être me risque à lire la série « Ce que je suis » pour confirmer ou non mon impression sur cette auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mumuboc
  25 avril 2016
L'auteure Vanyda retrace le quotidien des 3 occupants de l'immeuble d'en face : Béatrice et son fils Rémi : maman célibataire enceinte d'un deuxième enfant, Fabienne et Jacky et leur dogue allemand Gipsy, couple proche de la cinquantaine et enfin Claire et Louis, 25 ans, jeune couple d'étudiants.
Elle nous fait partager leurs quotidiens, leurs joies, leurs peines, leurs vies, leurs états d'âme, nous sommes un peu voyeurs mais toutes ces vies sont aussi nos vies vues de l'extérieur à différents âges, à différentes étapes de la vie : la maternité, la paternité, l''engagement, la solitude, le désir, etc....
J'ai aimé ce côté quotidien, sans extraordinaires, sans sensationnel, la vie simple des gens que l'on croise tous les jours, pas des supermens, pas des superwomens, mais vous, moi au quotidien.
Dessins au trait, sans parfois de dialogues car ils parlent d'eux mêmes.
Commenter  J’apprécie          30


Videos de Vanyda (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Vanyda
https://www.librairiedialogues.fr/dossiers/brest-en-bulle-2019/ Émission spéciale sur Les Rencontres Brestoises de la BD 2019 : l'événement qui a eu lieu aux Capucins à Brest, a accueilli de nombreux auteurs de bande dessinée pendant deux jours. Nous sommes allés à la rencontre d'Obion, Boulet, Vanyda et bien d'autres ! Entretiens menés par Laure-Anne Cappellesso.
Réalisation : Ronan Loup.
Retrouvez nous aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/librairie.dialogues/ Twitter : https://twitter.com/dialogues Instagram : https://www.instagram.com/librairiedialogues/
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Celle que je ne suis pas par Leila

Quel âge à Valentine ?

12ans
14ans
16ans
13ans

10 questions
33 lecteurs ont répondu
Thème : Celle que..., tome 1 : Je ne suis pas de VanydaCréer un quiz sur ce livre