AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0000DQ8W7
Éditeur : Marabout (30/11/-1)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 11 notes)
Résumé :
L'Ombre Jaune, alias Monsieur Ming. L'ennemi n°1 de Bob Morane. Quelqu'un a dit de lui que c'était le meilleur "mauvais" de toute la littérature d'action. Et Mao Tsé Toung aurait déclaré "Monsieur Ming est au tigre ce que le tigre est au tigre en papier". Cela juge l'homme. Mais s'agit-il bien d'un homme, ou d'un démon? Qui est exactement l'Ombre Jaune? Un Chinois, un Mongol, un Mandchou? On affirme - mais n'a-t-il pas créé lui-même sa légende? - qu'il est vieux de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
hellrick
  05 juillet 2019
Se replonger dans un Bob Morane passé quarante ans c'est l'assurance de retrouver une partie de son adolescence. En effet, ce qui est bien avec Bob Morane c'est l'assurance d'y retrouver toutes les conventions (les mauvaises langues disent clichés mais ils ne savent pas ce qu'ils perdent! ) du roman d'aventures : complot diabolique, super-méchant développant une étrange relation de respect / aversion pour son adversaire, intrigues farfelues qui dérapent régulièrement dans le fantastique, belle demoiselle mystérieuse, inventions délirantes détaillées avec un luxe de détail qui les rendraient presque crédibles, etc. Ajoutez à cela un cliffhanger toutes les quinze pages (soit une montée d'adrénaline typique de la littérature populaire qui conclut chaque chapitre afin de donner envie de voir ou lire la suite) et un rythme soutenu qui maintient l'attention et vous obtenez tous les ingrédients nécessaires à un vrai divertissement sans temps morts capable de vous dépayser pour deux bonnes heures par une chaude après-midi d'été. Bien sûr, n'espérez pas y trouvez de réflexions philosophiques pointues mais ne méprisons pas la littérature d'évasion, souvent plus intéressante et sympathique que certaines briques indigestes pondues par des auteurs en vue. Alors que ces derniers croient proposer de l'art en diluant leur récit sur des centaines de pages où ils ne se passent strictement rien Henri Vernes nous donne du rythme et de l'action. Que se passerait-il si l'héroïque Bob Morane entrait en possession des ressources de son terrible ennemi Mr Ming, dit l'Ombre Jaune ? Pour le savoir il suffit de se replonger dans cette centaine de pages rapidement lues qui procure un plaisir instantané, légal et sans risque. Alors pourquoi se priver ?
Lien : http://hellrick.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
moraviamoravia   17 mai 2016
Le cri déchira le silence de la nuit à la façon d'une scie entamant un métal trop dur. Un cri sinistre, qui n'avait rien d'humain et faisait songer à la plainte d'une âme en peine.

(Incipit).
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Henri Vernes (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Vernes
Plus de 60 ans après sa création, le célèbre aventurier Bob Morane inventé par Henri Vernes revient aux affaires et à la bande dessinée, avec un nouveau look, un nouveau dessinateur et de nouveaux scénaristes. Sans rien avoir perdu de ce qui le constitue ? son caractère, son sens de la justice, ses amis - mais dans un contexte entièrement renouvelé, contemporain et particulièrement explosif : Bob Morane, légende du passé, devient l?aventurier de demain !
--- Un album de Brunschwig, Ducoudray et Armand http://www.lelombard.com/series-bd/bob-morane-renaissance,510/ Mise en forme et montage vidéo : Antoine Jung
+ Lire la suite
autres livres classés : roman d'aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1066 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre