AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205067001
Éditeur : Dargaud (28/10/2011)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 8 notes)
Résumé :

Une comédie légère et hilarante surles couples d'aujourd hui. Un Martin Veyron en très grande forme.Un homme aime une femme qui couche avec un autre, ce dernier croise un couple qui se déchire pendant qu'un ado attend sa fiancée draguée par un aveugle... Tel un Marivaux moderne, Martin Veyron tourne avec finesse, légèreté et flamboyance un panoramique en unseul plan-séquence des vaudevilles d'aujourd ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MonsieurHyacinthe
  23 novembre 2017
A la façon des films choral ou d'un "Si par une nuit d'hiver un voyageur" d'Italo Calvino, Martin Veyron nous offre une partition aux voix plurielles, parcellaire. Généreux et créatif, il sème des miettes auxquelles on goûte avec délectation, pour une gourmandise qui se laisse croquer sans faim.
Telle une mouche sociologue parcourant la capitale, nous voilà embarqués pour découvrir cent histoires en un seul livre, notez la prouesse ! Attention, vous n'aurez jamais le fin mot d'une historiette, c'est la multiplicité qui prime ici et crée le sentiment d'une rencontre avec l'universel. Car voilà bien la démarche derrière le malin procédé.
Voguant d'un personnage à l'autre dans les rues parisiennes, le lecteur se frotte à la faune occidentale, perçoit ci et là des bribes de conversations, des fragments de vie. Coquines, salaces, morbides, philosophiques, humanistes ou gentiment futiles, on s'attache à untel, en exècre tel autre, voudrait recroiser celui-ci, en connaître davantage sur celle-là. Drôle ou attendrissant, Veyron touche un réalisme très appréciable. La lecture est fluide, agréable à souhait, et contrairement à Calvino, pas frustrante du tout.
Notre curiosité voudrait l'ouvrage infini, théâtre de la fourmilière immense. Par chance, il y a au moins un deuxième tome, "Marivaudevilles de nuit". Et même s'il fait dire l'inverse à l'un de ses personnages (p. 36) :
"(...)
- Ça t'intéresse pas beaucoup mes histoires, hein ?
- Pas trop, mais c'est pas toi, tout le monde a ses histoires pas intéressantes sauf pour les intéressés.
(...)"
Bah nous, on s'y adonne volontiers, à l'inintérêt de ces humains-là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
folivier
  25 novembre 2011
Album sympa, parfois amusant. Des situations cocasses, de bonnes répliques. Nous sommes comme un papillon voletant de personnage en personnage découvrant à l'improviste leur relation de couple. Martin Veyron joue sur les non-dits, et en quelques dessins et quelques phrases il nous raconte des pans de vie entière, nous laissant deviner les difficultés de la relation avec l'autre, l'amant, la maîtresse, l'époux, la concubine, le copain. Pas mal de bonnes idées. La dernière case de l'album résume l'immense problématique de la relation des hommes aux femmes... "J'ai peur !"
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (4)
BoDoi   13 janvier 2012
On est d’abord admiratif devant ce procédé malin, amusé par la machinerie ainsi déployée, puis malheureusement lassé. Car l’exercice de style a beau être brillant et plein d’humour, il sonne creux, perdant le lecteur au fil d’un développement bien trop long.
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD   12 décembre 2011
Le titre nous annonce un vaudeville d’aujourd’hui écrit par un Marivaux moderne. Veyron vise peut-être un petit peu trop haut. En effet, il perd dans cet album ce qui faisait le cynisme décapant d’un Edmond le Cochon ou de L’Amour propre ne le reste jamais très longtemps.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
LeFigaro   28 novembre 2011
Entre marivaudage et vaudeville, Martin Veyron explore les intermittences du coeur et les élans du désir en forme de ronde enjouée.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Sceneario   24 octobre 2011
Avec son dessin ligne clair très sobre et ses décors minimalistes, il utilise le jeu de ses acteurs pour souligner le texte car, tout l'intérêt de l'album réside dans les dialogues qui soulignent que les relations hommes femmes sont ô combien complexes.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MonsieurHyacintheMonsieurHyacinthe   23 novembre 2017
"(...) Oui, non, je sais, c'est pas très joli... non, je n'en suis pas spécialement fier, mais... mais... je... mais... attendez... OK, d'accord, mais laissez-moi en placer une ! Coucher avec la femme d'un autre est mal, mais ce que vous faites est pire... si Monsieur ! Fouiller le portable de sa femme, c'est ignoble ! (...)"
Martin VEYRON, Marivaudevilles de jour, 2011, Dargaud (p. 15).
Commenter  J’apprécie          00
MonsieurHyacintheMonsieurHyacinthe   23 novembre 2017
"(...) Quoi "méchant" ? J'en sais rien si on sera encore ensemble dans vingt ans. Si ça se trouve, dans vingt ans, on ne se rappellera même plus qu'on a été ensemble. (...)"
Martin VEYRON, Marivaudevilles de jour, 2011, Dargaud (p. 25).
Commenter  J’apprécie          00
MonsieurHyacintheMonsieurHyacinthe   23 novembre 2017
"(...) C'est triste d'arriver à un âge où on devient difficile dans ses goûts alors qu'on ne peut plus séduire que des vraiment pas difficiles ! (...)"
Martin VEYRON, Marivaudevilles de jour, 2011, Dargaud (p. 7).
Commenter  J’apprécie          00
MonsieurHyacintheMonsieurHyacinthe   23 novembre 2017
"(...)
- Je suis une femme d'aujourd'hui, vous savez.
- Ah ? On est quel jour ? (...)"
Martin VEYRON, Marivaudevilles de jour, 2011, Dargaud (p. 36).
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Martin Veyron (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martin Veyron
Martin Veyron en interview pour PlaneteBD .Martin Veyron, pour son dernier album, présente une adaptation d'une nouvelle de Léon Tolstoï, "Ce qu'il faut de terre à l'homme". Il donne ainsi une version sobre mais très expressive d'une leçon de vie dont la morale à tirer de cette histoire prend une dimension presque philosophique. L'auteur nous fait la joie d'une interview brève mais intense lors de son passage au festival de la bande dessinée d'Angoulême dont il rafle au passage le prix Tournesol pour cet album...Bravo !
autres livres classés : coupleVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
13311 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre